Un Marocain mal inspiré

Par Kamel Moulfi – Le thème de la guerre en Syrie, devenu incontournable dans les réunions des institutions internationales, a visiblement mal inspiré un ministre marocain qui, répétant la voix de ses maîtres occidentaux et des pays du Golfe, a cru se faire l’accusateur du gouvernement syrien qui n’aurait pas écouté les revendications de son peuple et, pire, l’aurait réprimé. La réplique, filmée sur une vidéo mise sur Facebook, du représentant de la Syrie à l’ONU, le fameux Bachar al-Jaafari, a été cinglante. En quelques mots, pas plus – le diplomate syrien réservant ses ripostes aux discours originaux, non pas aux pâles copies du ministre marocain – Bachar al-Jaafari a rappelé ses vérités au royaume : d’abord, pour expliquer que, quand on ferme son ambassade en Syrie, ce qu’a fait le Maroc en octobre 2011, il n’est pas possible au ministre marocain de connaître la réalité dans ce pays ; ensuite, un appel à laisser tomber définitivement l’anachronisme criant qu’est la royauté avec ses prosternations devant le roi et les baisemains, assorti d’une demande à satisfaire les demandes qui émanent du peuple pour la liberté et une vie décente et, enfin, un autre rappel sur l’exigence posée au Maroc de reconnaître les droits du peuple sahraoui. Bachar al-Jaafari n’a pas voulu enfoncer plus le ministre marocain et surtout lui faire peur en évoquant le risque, dans un futur proche sans doute, que comportera le retour des «djihadistes» marocains qui sont allés, avec la complaisance du Makhzen, en Syrie semer le terrorisme pour le compte de pays occidentaux et du Golfe, en passant par la Turquie, escale privilégiée des mercenaires islamistes. Des informations sérieuses estiment à 1 500 le nombre de terroristes marocains qui participent à l’opération de déstabilisation de la Syrie où ils ont même constitué leur propre groupe armé, autant dire qu’ils sont prêts à entrer en action dès leur retour. Le ministre marocain qui a cru bon de provoquer Bachar al-Jaafari devrait plutôt s’inquiéter de ce côté.
K. M.
 

Comment (15)

    aqil2
    19 mai 2014 - 8 h 13 min

    ah le maghzen, encore une
    ah le maghzen, encore une occasion de manquer pour se taire et s’occuper de ses problèmes internes.




    0



    0
    Laetizia
    18 mai 2014 - 20 h 04 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 18. mai 2014 – 15:46
    Ce sujet assez ancien aurait pu être complet: on n’a pas publié la réponse du diplomate à marocain à cette intervention.

    un mokoko qui veut se faire passer pour un algérien, encore un!
    On s’en fout de votre réponse, rien n’arrêtera le retour de manivelle: vos « djihadistes » veulent le repos du « guerrier » après les réjouissances libertines à qaza-bla-nqa ou ailleurs , ils vont vous faire votre fête! Cassez-vous de notre site!




    0



    0
    Anonyme
    18 mai 2014 - 19 h 34 min

    une question bete et mechante
    une question bete et mechante : pourqoui ce taron de Jaafri et son gouvernement s ils sont vraiment des courageux ne reconnaissent pas la republique Sahraoui.. arretons de reagir avec nos sentiments?? vous savez quqnt le defunt Haouari Boumedienne a demande a Hafez al assad de reconnaitre le polisario il lui repondu ; vous savez je suis aussi le chef du part Baas aui est un parti nationaliste et sa doctrine
    c est d unifier le Monde arabe ets donc je ne peux reconnaitre un etat nouveau car nous on veut une seue Nation dixit Assad….
    Et maintenat vous nous vendez le regime des alouites comme des leaders et des courageux nti marocains??




    0



    0
    Kader
    18 mai 2014 - 18 h 11 min

    @Par Anonyme (non vérifié) |
    @Par Anonyme (non vérifié) | 18. mai 2014 – 15:59

    Nous sommes tres nombreux a partager votre analyse dont les faits sont éprouvés.




    0



    0
    Kader
    18 mai 2014 - 18 h 06 min

    @Par Anonyme (non vérifié) |
    @Par Anonyme (non vérifié) | 18. mai 2014 – 15:46

    Oui oui je me souviens de la reponse du diplomate esclave de sa majeste a Bachar al-Jaafari qui était aussi cinglante que la reponse adressee a l’Ambassadeur de la France aupres de l’ONU quand celui-ci avait declare que le Maroc du roitelet est pour la France « CETTE PROSTITUTEE AVEC LAQUELLE ON PARTOUZE CHAQUE SOIR, DONT ON N’EST PAS AMOUREUX MAIS QU’ON DOIT DEFENDRE EN TANT QUE PROTECTEUR (chikeur en arabe) ».




    0



    0
    Anonyme
    18 mai 2014 - 14 h 59 min

    L’Algérie risque aussi de
    L’Algérie risque aussi de subir le terrorisme marocain avec le retour de Syrie de ces milliers de terroristes marocains vers le Maroc. L’Algérie doit prendre des mesures très strictes au niveau des frontières, avec ce voisin vassal d’Israël, de la France des monarchies de la péninsule Arabique etc..une vraie fabrique de terroristes. Nous savons que le Maroc a aidé les terroristes durant la décennie noire en Algérie, il les a armés, nourris protégés et hébergés au Maroc, Layada en sait quelque chose il a même avoué ces faits, la monarchie marocaine a aidé les terroristes algériens durant la décennie noire en Algérie.
    Le Maroc a aussi contribué à la destruction de la Libye avec ses milliers de terroristes marocains qui se sont rendus en Libye en 2011 et je crois qu’il y a encore des milliers de terroristes marocains en Lybie. Les terroristes marocains sont partout même durant notre révolution ils ont aidé la France coloniale dans ses massacres contre le peuple algérien, ces terroristes marocains étaient des mercenaires marocains au service de la France ils portaient le qualificatif de tabors marocains. Non seulement l’Algérie peut subir les assauts des terroristes marocains envoyés par la monarchie marocaine vers la Syrie, vers la Lybie, cette monarchie diabolique va certainement nous les envoyer en Algérie, c’est dans les projets de cette pourriture monarchie bâtarde, de détruire l’Algérie par tous les moyens, la drogue, la contre, le terrorisme (Mujuao) fabriqués dans les laboratoires du mekhzène pour s’attaquer à l’Algérie et aux camps de réfugiés sahraouis à Tindouf.




    0



    0
    Anonyme
    18 mai 2014 - 14 h 46 min

    Ce sujet assez ancien aurait
    Ce sujet assez ancien aurait pu être complet: on n’a pas publié la réponse du diplomate à marocain à cette intervention. Elle est plus acide et corrosive; elle est disponible sur le net. Par ailleurs, la réalité de la Syrie n’est pas invisible, il n’y a pas besoin d’avoir une caméra sur une ambassade pour s’en rendre compte. Le flot des réfugiés est l’indicateur le plus fidèle pour avoir une idée de la situation. Ils sont sur dispersés sur un rayon de 4000 Km autour de Damas. Les images transmises tous les soirs par tous les médias internationaux complètent le reste.




    0



    0
    BABOU
    18 mai 2014 - 13 h 45 min

    La Syrie se relèvera de ce
    La Syrie se relèvera de ce cauchemar Incha’Allah
    Quant aux trahisons du royaume de la drogue ils ne seront pas oubliés ni par la Syrie ni par les Algériens.




    0



    0
    Laetizia
    18 mai 2014 - 13 h 33 min

    « Le ministre marocain qui a
    « Le ministre marocain qui a cru bon de provoquer Bachar al-Jaafari devrait plutôt s’inquiéter de ce côté ».
    Je vous trouve bien gentil (pour ne pas dire mou) M. Moulfi.
    Votre conclusion aurait dû sonner comme une claque pour cette vermine. En écrivant par exemple, «taisez vous suppôts sionistes, votre tour arrivera bientôt! ».
    Soutenons fort la cause du Sahara occidental et répondons de façon cinglante à nos agresseurs !
    Adarbo yâaref madarbo!




    0



    0
    Anonyme
    18 mai 2014 - 13 h 02 min

    SUR UN AUTRE REGISTRE, VOILA
    SUR UN AUTRE REGISTRE, VOILA CE QU’A FAIT LE ROITELET DE SES SUJETS AUPRES DE SES COUSINS DU GOLFE.

    Un feuilleton saoudien compare les Marocaines à des prostituées (Bladinet 19 avril 2014)

    Une série comique saoudienne, diffusée à l’occasion du mois de Ramadan, décrit les Marocaines comme étant des femmes très légères, entretenant des relations amoureuses avec des hommes du golfe, principalement d’Arabie Saoudite, uniquement pour leur soutirer de l’argent.

    Dans son sixième épisode, le feuilleton « kalam nass » (paroles de gens), dépeint les Marocaines comme des prostituées, n’hésitant pas à user de procédés plutôt douteux et érotiques pour séduire des jeunes du golfe.

    Les jeunes marocaines travaillent dans une société dénommée « Lahwala » (moutons), terme désignant dans certains milieux au Maroc les arabes du golfe, notamment d’Arabie Saoudite, qui se déplacent au Royaume pour avoir des relations amoureuses avec des Marocaines.

    L’histoire se déroule dans ladite entreprise, où la gérante marocaine incite ses employées marocaines à user de leur charme au téléphone, pour faire tomber de potentiels clients-victimes.

    L’épisode intitulé « Al khirfane » (moutons en arabe), en l’occurrence les Saoudiens, dresse un portrait peu flatteur des Marocaines. Le feuilleton fait polémique cette semaine au Maroc.

    En 2013, « Boukatada et Bounabil », célèbre dessin animé koweitien, avait porté atteinte à la dignité de la femme marocaine.




    0



    0
    BabElOuedAchouhada
    18 mai 2014 - 12 h 38 min

    ON PARLE PLUTOT DE 8.000
    ON PARLE PLUTOT DE 8.000 JIHADISTES MAROCAINS ACTUELLEMENT EN SYRIE.

    Syrie: Les jihadistes marocains rentreraient en nombre au Maroc selon ‘Abou Hamza Al Maghribi’. (lemag ma 10 Mai 2014).

    Syrie : Abou Hamza Al Maghribi est un chef ‘jihadiste’ marocain en Syrie. Son vrai nom serait Mohamed Al Alami, selon un chercheur au Brasenose College de l’université d’Oxford en Angleterre, spécialisé en observation des réseaux Jihadistes en Syrie.

    Abou Hamza Al Maghribi, est l’un des rares à avoir pris avec lui, sa femme et ses enfants encore en âge d’adolescence, au front de combat, contre le régime de Bachar Al Assad. Il a été avec d’autres jihadistes marocains, des chefs de guerre du groupe combattant marocain en Syrie, appelé Cham Al Islam.

    Abou Hamza Al Maghribi a donné une mini-interview à la chaîne française, France 24, dans laquelle, il a assuré qu’il ne quittera jamais la Syrie avec sa famille, hormis la guerre intestine éclatée entre factions ‘jihadistes’ notamment entre l’EIIL à laquelle il appartient avec Cham Al Islam et le front Al Nosra.

    Par contre, Abou Hamza Al Maghribi a assuré que nombreux sont les ‘jihadistes’ marocains qui ont opté pour des retours vers le Maroc, fuyant les combats entre-islamistes en Syrie.

    A noter que selon une étude française, les combattants marocains en Syrie, serait nombreux de 2500 individus. Par ailleurs, Riad Kahwaji, expert en questions militaires et stratégiques et chef exécutif du ‘Institute for Near East and Gulf Military Analysis’ (INEGMA), basé à Dubaï, avait indiqué tenir d’une source informée, rencontrée à Marrakech, qu’une brigade marocaine, nombreuse de 8000 combattants se bat en Syrie actuellement




    0



    0
    Mouloudeen
    18 mai 2014 - 12 h 27 min

    Ah oui je me rappelle
    Ah oui je me rappelle parfaitement de cette cinglante réplique de ce Bachar al-Jaafari, au représentant du roitelet lors d’une des sessions du CS/ONU sur la question syrienne.
    S’agissant du réel risque que comporte le prochain retour de Syrie,des «djihadistes» marocains. il faut noter que leur chiffre est de 2.500 terroristes et que certaines sources (CIA-DGST…) parlent de 8.000 terrorisites d’origine marocaine se trouvant actuellement en Syrie et que le scenario a l’agerienne des annees 90, avec le retour d’Afghanistan des « jihadistes algeriens’ n’est pas a ecarter.

    C’est finalement l’histoire de ‘LARROSEUR ARROSE qui va se reproduire juste apres les élection en Syrie et avant le mois de Ramadhan 2014..




    0



    0
    mellah hocine
    18 mai 2014 - 11 h 52 min

    Que dire de plus que ce que
    Que dire de plus que ce que vous avez dit Monsieur MOULFI.
    Tout y est dans cet article, mais essentiellement la réponse de Bachir al-Jaafari au sous-sujet du roi,lequel roi se prosterne devant ses maîtres de l’occidents.
    J’ajouterai tout de même que le maroc a de tout temps servi les intérêts des Occidentaux.
    Cet alignement dure d’avant la guerre froide. Le roi Mohammed V avait décidé que la sécurité du Maroc devait être assurée par les Occidentaux, notamment les Etats-Unis et la France par la suite. En échange de cette protection, le royaume n’a pas hésité à servir de sous-traitant dans certains conflits en Afrique dans les années 1970 aux pays occidentaux (guerre civile en Angola aux côtés de l’Unita ou au Zaïre, soutien à Mobutu).
    Cette politique du Maroc explique en grande partie le soutien dont il a bénéficié de la part des Etats-Unis et de la France dans son occupation illégale du Sahara occidental.




    0



    0
    Djaffar
    18 mai 2014 - 11 h 51 min

    En plus de ces 1500
    En plus de ces 1500 terroristes Marocains en Syrie il faudrait rajouter les Français et les Belges d’origines Marocaines, une véritable bombe a retardement pour Mimi 6 qui a tout intérêt a surveiller ses derrières.




    0



    0
    karimdz
    18 mai 2014 - 11 h 28 min

    Si le royaume de momo 6 était
    Si le royaume de momo 6 était une référence en matière de democratie et de respect des droits de l homme, il aurait pu donner des lecons à l etat syrien.

    Et puis le marouk est une annexe d isra heil, la voix de son maitre, l ennemi déclaré des pays arabes, des musulmans. Et pas moins complice d un génocide commis par des puissances terroristes occidentales contre le peuple syrien.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.