Le coupable, c’est Israël

Par Kamel Moulfi – La liste des crimes commis, avec le soutien des Etats-Unis, par l’entité sioniste depuis qu’elle occupe cette partie de la région du Moyen-Orient ne s'arrête pas. Elle s’allonge avec l’agression contre la population de Ghaza. Jusqu’à quand ces crimes resteront-ils impunis ? La résistance des Palestiniens à l’occupation n’a jamais cessé et c’est ce que les sionistes prennent comme prétexte pour s’attaquer aux femmes et aux enfants sans défense. Contrairement à ce qui est avancé dans l’interview de Ilan Rozenkier, que nous publions, la responsabilité première à la tuerie opérée par les sionistes à Ghaza n’incombe ni au Hamas ni à un autre mouvement de résistance, mais aux sionistes qui occupent la Palestine et à leurs complices américains qui les soutiennent. L’entité sioniste n’a pas pu venir à bout de cette résistance malgré ses agressions multipliées qui prennent souvent, comme cette fois, des allures de génocide, puisque les premières victimes sont des enfants et que, de toute évidence, les observateurs honnêtes en conviennent, ces innocents sont tués délibérément. Il va de soi que la différence doit être clairement établie entre, d’une part, les juifs, dont beaucoup, dans le monde, vont jusqu’à rejeter la création de l’Etat hébreu, et, d’autre part, les sionistes qui sont au service des intérêts et objectifs des Etats-Unis dans la région. Ces juifs pacifistes sont d’ailleurs les premiers à traiter Netanyahu de criminel de guerre et à demander la reconnaissance des droits des Palestiniens. Ils viennent d’exprimer cette position en manifestant à Washington. D’autres juifs pacifistes, comme Ilan Rozenkier, bien que pris dans l’ambiance guerrière, créée par la mobilisation de dizaines de milliers de réservistes, et l’hystérie antipalestinienne entretenue par la machine de propagande sioniste, réagissent – certes implicitement, mais c’est courageux de leur part – contre l’agressivité sioniste, et admettent que «la force ne pourra aucunement permettre de dépasser ce conflit». Plus largement, il est significatif qu’en dehors de ses «alliés stratégiques», l’entité sioniste ne reçoit le soutien de personne dans son agression contre Ghaza.
K. M.
 

Comment (28)

    Nass!ma
    19 juillet 2014 - 9 h 38 min

    le journaliste a oublié de
    le journaliste a oublié de mentionner l´islam sioniste salafiste wahhabite des bédouins !sans leurs pétrodollars subventionnés a propager le mal ds le monde musulmans ,l´humanité connaîtra la paix

    RAMO
    19 juillet 2014 - 3 h 06 min

    Personne ne les aiment
    Personne ne les aiment rassurez vous,ils les soutiennent mais ne les aiment pas, surtout l’Europe, les juifs c’est la plaie du monde pour un bon moment puis ils disparaitront de la surface du monde ils ont eté depuis toujours des traitres durant toute leur existence envers les nations les peuples et les prophètes le dernier AÏSSA que la paix soit sur lui, ils sont vils hypocrites avec touts les défauts qui existes ils n’ont rien de guerriers comme ils veulent le faire croire a par humiliés et tués des civils sons défenses ils ne perdent rien pour attendre leur temps est compté depuis longtemps.

    Ahmed/Anonyme
    18 juillet 2014 - 23 h 41 min

    OUI ce sont les israéliens,
    OUI ce sont les israéliens, mais que soutiennent les monarchies du golfe financièrement, par les recrutements des terroristes et par la manipulation de l’Islam !
    Qui soutien, encadres, recrute, finance, arme les groupes armés mercenaires pour instaurer les troubles, désunir et affaiblir ces Arabes-là ? Ce sont bien ces monarchies arabes intégristes, obscurantistes et fascistes, alliés au sionisme et au Grand Capital.
    Ce sont ces riches monarques bédouins, abêtis par l’opulence, la luxure et la dépravation qui qui déstabilisent le monde arabe
    Ce sont ces « Djihadistes » (Daech, El Nosra, Qaida et autres ‘État islamique’), que dirigent les monarques du Golfe, ces musulmans de pacotilles anéantis par l’ignorance et l’argent, ces « révolutionnaires » des monarchies, voient le « Djihad » en Syrie, en Irak, en Libye et sûrement dans d’autres pays arabes et en Iran que dans les pays qui agressent, persécutent et détruisent les pays arabes et le comble en « s’inspirant du Coran » comme le montre leur déclaration récente : « Dans le saint Coran, Allah ne nous a pas ordonné de combattre Israël ou les juifs » ; « Allah, dans le Coran, ne nous a demandé de combattre les juifs qu’une fois que nous nous serions débarrassés des renégats et des hypocrites »
    Les Émirs du Golfe et l’occident ‘sionisé’ ont parrainé, pour bien endoctriner, Al-Qaradawi, un prêcheur “Frère Musulman” pour anéantir les Arabes et soutenir la politique impérialo-sioniste. Al-Qardhaoui est devenu l’ennemi des « Républiques » arabes, des patriotes et des nationalistes par ses prêches virulents, sur la chaîne Qatari Al-Jazeera, pour déstabiliser les régimes en place au profit des monarchies du golfe, incitant les foules à la violence chez eux ou contre les chiites et non contre les sionistes, usurpateurs , qui colonisent et assassinent les Palestiniens.

Les commentaires sont fermés.