Nous sommes en 2014 !

Par Kamel Moulfi – Faute de vouloir, ou de pouvoir, s’en prendre aux sources françaises à l’origine des informations qui le concernent et qui le fâchent, le secrétaire général du FLN, Amar Saïdani, a choisi de s’attaquer à Algeriepatriotique qui les a reprises au même titre que plusieurs médias algériens. Il veut interdire aux autres la liberté de ton qu’il se permet. Dans un contexte et à une époque – nous sommes en 2014 ! – où l’opinion publique a besoin d’une communication plus transparente, cette menace confirme la volonté de certains milieux d’accroître l’opacité autour des questions sur lesquelles les Algériens ont le droit de savoir. On va finir par regretter son prédécesseur qui avait le don de suppléer le vide en communication institutionnelle, par des mises au point censées être de «bonne source», évitant ainsi au paysage médiatique la prolifération de rumeurs plus ou moins tendancieuses, qui servent le plus souvent à entraîner l’opinion publique dans des diversions destinées à détourner l’attention sur les vrais problèmes que rencontre le pays. Lui aurait sans doute parlé de l’hospitalisation du président à Grenoble, sans même utiliser la langue de bois que, d’ailleurs, tout le monde en Algérie a appris à décoder. Il aurait également mis fin aux annonces de remaniement gouvernemental tellement récurrentes qu’elles sont devenues la marotte des médias. La fébrilité recherchée à travers les sujets qui se rapportent aux changements au sommet n’est pas nouvelle, mais, depuis peu, pour reprendre une expression utilisée sur un thème plus grave, la rumeur sur le remaniement du gouvernement est un sport national. L'Exécutif actuel a été nommé en mai dernier, et il semble déjà contesté et promis au changement ; les «nouveaux», dit-on, ne feraient pas l’affaire. Les ministres qui se sentent visés, pensent, en connaissance de cause, qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Ils paniquent, c’est normal.
K. M.

Comment (16)

    Anonyme
    17 novembre 2014 - 21 h 34 min

    Hakim | 17. novembre 2014 –
    Hakim | 17. novembre 2014 – 10:21
    ___

    Bien sur que tu ne comprends rien! Et nous aussi!
    Le mensonge se heurte toujours à la réalité. Parce que la réalité n’est pas ce que ces manipulateurs à 2 sous rabâchent à longueur d’articles. Ils mentent et se contredisent en même temps.
    Sache que le majorité émet depuis l’étranger en particulier la France. Ils reprennent les dépêches, les infos ou les commentaires de sites anti-algériens dont je peux te citer une dizaine!
    Si tu vis à l’étranger tu ne peux pas comparer avec la réalité.
    Solution: ne pas les croire!




    0



    0
    Anonyme
    17 novembre 2014 - 21 h 25 min

    Patriote pas lèche-Botte
    _
    Ma

    Patriote pas lèche-Botte
    _

    Ma grand-mère de 96 ans, analphabète, tiens un raisonnement plus réaliste et plus logique que le tiens!




    0



    0
    Hakim
    17 novembre 2014 - 9 h 21 min

    Je ne comprend plus rien , ce
    Je ne comprend plus rien , ce monsieur est accusé de malversation et de corruption et il est toujours SG de historique FLN est ce possible? Que fait l anti corruption ??
    Il se permet même de doubler les hauts responsables de la présidence et alos aucun respect pour le PM
    Et ses ministres….du mépris .
    Insistes ….Qui est il? Est t il le vrai patron de l Algérie …..




    0



    0
    abdel
    17 novembre 2014 - 7 h 28 min

    reconnaissance du ventre
    reconnaissance du ventre oblige,le peuple seul responsable de cette situation qui consiste a etre » dirigé et « volé par des « etrangers »!!!rappelez-vous cette banderole brandie par les burkanabés ou on pouvait lire (nous ne sommes pas des algeriens )allusion a leur président qui voulait changer la constitution pour se maintenir au pouvoir et qui a ete dégagé depuis!!!




    0



    0
    abel
    17 novembre 2014 - 7 h 25 min

    reconnaissance du ventre
    reconnaissance du ventre oblige,le peuple seul responsable de cette situation qui consiste a etre » dirigé et « volé pae des « etrangers »!!!rapplez-vous cette banderolle brandie par les burkanabés ou on pouvait lire (nous ne sommes pas des algeriens )allusion a leur président qui voulait changer la constitution pour se maintenir au pouvoir et qui a ete dégagé depuis!!!




    0



    0
    Anonyme
    16 novembre 2014 - 23 h 42 min

    A tahia el djazair,
    Vous avez

    A tahia el djazair,
    Vous avez tout dit superbement,on sent que ça sort de vos tripes,
    Tout ce gachis nous rend triste pour notre chef pays.




    0



    0
    Désabusé
    16 novembre 2014 - 20 h 52 min

    Un ignare à qui on fait de la
    Un ignare à qui on fait de la pub qu’il ne mérite pas.




    0



    0
    Patriote pas lèche-Botte
    16 novembre 2014 - 15 h 22 min

    La France a toujours voulu
    La France a toujours voulu porter atteinte à notre armée, après avoir échoué avec le père et tout le monde s’en souviens de cette épisode, on veut maintenant réessayer par le biais du fils et on a chargé ce monsieur Saidani de s’en charger après avoir au préalable tapissé le terrain par la Chita-Presse Ennahar il y a quelques jours avec leur soit disons « Drones ». Ce n’est pas les Nezzar qu’ils visent mais le ministre de la Défense qu’il était et toute l’institution militaire pour arriver ensuite à a seule conclusion de toujours « Qui tue qui? » et par la meme occasion essayer peut etre de détourner l’opinion publique pour lui annoncer ensuite le nouveau « Président d’Honneur » de « LEUR » FLN et par là meme l’héritier du Trone.




    0



    0
    Patriote pas lèche-Botte
    16 novembre 2014 - 15 h 20 min

    La France a toujours voulu
    La France a toujours voulu porter atteinte à notre armée, après avoir échoué avec le père et tout le monde s’en souviens de cette épisode, on veut maintenant réessayer par le biais du fils et on a chargé ce monsieur Saidani de s’en charger après avoir au préalable tapissé le terrain par la Chita-Presse Ennahar il y a quelques jours avec leur soit disons « Drones ». Ce n’est pas les Nezzar qu’ils visent mais le ministre de la Défense qu’il était et toute l’institution militaire pour arriver ensuite à a seule conclusion de toujours « Qui tue qui? » et par la meme occasion essayer peut etre de détourner l’opinion publique pour lui annoncer ensuite le nouveau « Président d’Honneur » de « LEUR » FLN et par là meme l’héritier du Trone.




    0



    0
    elthawri
    16 novembre 2014 - 15 h 18 min

    critiquer ne donne pas de
    critiquer ne donne pas de resultas on veut des hommes des vrai patriotes pour sauver l Algerie car vraiment c est urgent plus en attends plus les choses s aggravent !!!




    0



    0
    Abou Stroff
    16 novembre 2014 - 14 h 33 min

    moua, si j’étais à la place
    moua, si j’étais à la place de « si amar » je saisirais la justice militaire, la justice civile et la justice divine pour que AP cesse, une bonne fois pour toutes, de me calomnier ou de laisser des internautes colporter de fausses informations concernant mon ancien job. en effet, le « si amar », contrairement aux rumeurs, n’a jamais été drebki. par contre, la vraie information est celle-ci: si amar, dans une vie antérieure, a animé un nombre incalculable de fêtes (à oued souf, particulièrement) en dansant, habillé en femme (frétillant du popotin comme toute danseuse qui se respecte).
    Moralité de l’histoire: « si amar » n’est, en fait qu’un ….. clown en service commandé. il n’est que l’homme de $aîd et dès que les boutefs disparaîtront de la scène politique, on n’entendra plus parler de la danseuse.




    0



    0
    S.S.A
    16 novembre 2014 - 14 h 24 min

    Assalam Ou3laykoum,
    Assalam Ou3laykoum, Azul,
    .
    Aucun SG avant lui n’a été aussi vilipendé.
    Ratman rencontre les enfants de l’OAS, il les renseigne sur quoi?
    La France est devenue notre protectrice pour qu’il aille au rapport.
    Que Ratman sache qu’il ira bientot rejoindre son élément.
    Tanemirth. Assalam Ou3laykoum.




    0



    0
    El Harachi
    16 novembre 2014 - 14 h 07 min

    Les algeriens sont tous
    Les algeriens sont tous heureux car les Mafieux qui ont, et qui continuent de voler notre argent depuis l independance commencent a se bouffer entre eux..




    0



    0
    tahia el djazair
    16 novembre 2014 - 14 h 00 min

    Tout ça c’est la faute des
    Tout ça c’est la faute des généraux de l’ANP et à leur naïveté politique et leur faux calculs « démocratiques  » …Au lieu de garder Zeroual , qui était assez jeune pour diriger l’Algérie et de conserver le capital patriotique et nationaliste des algériens repris de haute lutte par les algériens dans leur résistance héroïque contre l’agression terroriste wahabiste islamiste et au lieu de garder le pouvoir d’état pour militariser la société et les institutions , c’est à dire en leur insufflant la discipline républicaine et remettre la jeunesse au travail et reconstruire le pays sur la base de ce capital nationaliste , les généraux qui avaient pourtant gagné la bataille militaire décisive et sauver l’état national algérien contre l’agression wahabiste terroriste et son projet impérial , ont flanché devant les fumisteries de toute cette faune compradore et minable des démocrates couscous merguez et devant la propagande des voyous panislamistes de l’opposition wahabiste qui les ont complexés avec le machin de généraux de la France …Alors ils ont commis irréparable en faisant appel à toutes sortes d’aventuriers pour cette aventure « démocratique » crasseuse , ces élections bidons , ces assemblées honteuses , auxquelles les algériens ne sont jamais reconnus et pour lesquelles ils ne se sont jamais mobilisés(chiffres à l’appui) … faute d’avoir méprisé ou de ne pas avoir compris le peuple algérien dans sa profondeur sociologique et dans ses priorités politiques , alors on a plutôt compté avec les désirs pervers de cette bergerie « démocrate » qui n’a de démocratique que le nom et l’escroquerie , une caverne peuplée de ploucs, de crétins , d’ignares , d’intrigants, de bandits de traitres et de mafiosos …cette fatale erreur stratégique de ne pas savoir ce que voulait et ce que veut toujours le peuple algérien et de l’avoir confondu avec toute ce merdier « democrate » , a poussé les généraux à ouvrir les portes de l’état national à cette médiocrité que l’on voit aujourd’hui et qui a fait de notre nation un pays retardataire et soumis à toutes les menaces …les généraux algériens qui portaient la responsabilité de l’avenir national de ce peuple auraient dû comprendre que le peuple algérien ne voulait que la rigueur républicaine de l’état , par la militarisation de ses fonctions régaliennes où la corruption ne peut pas franchir le seuil de ses portails , par des alternances sûres et institutionnelles dans des palais républicains imposants et non des alternances dans les chiottes où le peuples doit garder son ventre de peur de la menace de guerre civile …le peuple algérien veut que ses enfants soient éduqués dans la rigueur et les performances des écoles de cadres et d’ingénieurs et non dans des zaouias de talibans dégénérés ….le peuple algérien veut une armée puissante qui fabrique ses armes et ses missiles , qui construit , ses tanks , ses bases aériennes et ses avions , qui fera craindre l’ennemi et de faire respecter notre influence géopolitique dans le monde qui nous entoure …le peuple algérien veut que sa jeunesse travaille et non d’aller hurler dans les stades , tout ce folklore minable de paresseux et de désespérés …le peuple algérien veut vivre dans des villes propres et circuler dans des rues joyeuses et disciplinées et non pas dans ces espaces afghans cafouilleux et ridicules bâtis à coups de milliards de gabegie et de rapines …le peuple algérien , on lui a fait haïr les officiers de son état national pour lui imposer des voyous aux pieds sales et des charlatons wahabistes hystériques aux gandouras crasseuses .. on lui a fait haïr la beauté , l’excellence ,la propreté, la discipline , les bonnes mœurs , le savoir et le rectitude , pour lui faire aimer la combine , le canaillerie , le vol , la putasserie , la laideur , la saleté , la crasse, le trafic , la paresse , le laisser aller et le charlatanisme wahabiste …les généraux algériens devaient savoir en leur temps que les algériens aspiraient à une nation forte qui leur garantit surtout leur sécurité et la prospérité de leurs familles , une sorte de république vraiment démocratique et populaire qui les unit et les fait avancer , une sorte de Prusse ou de Sparte où il peuvent être sûrs de vivre dans la joie du travail et de la fraternité et non cette somalie super riche ,laide , sale et incertaine , guettée par la maladie d’un président , avilie par les gangs des voyous , et menacée par les hordes des tueurs …




    0



    0
    Anonyme
    16 novembre 2014 - 12 h 22 min

    QUEL est le LIEN entre lui
    QUEL est le LIEN entre lui et le tribunal militaire qu’il entend vous faire traduire , est t’il à la solde de cette institution ou ap a touché un patrimoine militaire en l’occurance les villas ou les appartements qu’il a acheté en france suivant les medias qui ont decouvert le trezor caché ,il me semble que la panique commence à faire on effect sur les gens ,je pense que , celui qui n’a pas de foin dans le ventre ne craint pas le feu !




    0



    0
    Anonyme
    16 novembre 2014 - 11 h 25 min

    Drebki est une marionnette,

    Drebki est une marionnette, il ne fait que éjecter de sa bouche ce que on lui injecte.
    À mons avis, AP dérange non seulement Drebki le voleur, mais ceux qui sont derrière lui.
    Au royaume des voleurs, les voleurs sont rois et font la loi.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.