Desseins funestes

Kabylie Algérie guerre
Ferhat Mehenni. D. R.

Par Sadek Sahraoui Ferhat Mehenni, le chef auto-exilé du moribond Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK), vient de s’illustrer par une nouvelle dérive d’une extrême gravité. De quoi s’agit-il ? Après avoir essayé vainement d’installer son mouvement dans le paysage politique en Kabylie, l’ancien chanteur n’a rien trouvé de mieux à faire pour se venger justement des Kabyles qui ont globalement refusé de le suivre dans son délire indépendantiste que d’appeler ouvertement ses ouailles, lors d’une conférence animée cette semaine en Europe, à la création de milices armées en Kabylie et à affronter les institutions de l’Etat algérien. Des institutions qu’il qualifie de «forces coloniales algériennes».

Par le terme «forces coloniales», l’ami des assassins israéliens et du Makhzen, pour lesquels il s’est vendu pour quelques centaines de milliers d’euros, ne désigne pas uniquement la police et l’armée algériennes, mais toutes les institutions de l’Etat algérien, y compris les écoles et les mosquées. Pourquoi spécialement les écoles et les mosquées ? D’après lui, elles sont des lieux d’«aliénation».

Il n’est pas nécessaire d’être un érudit pour comprendre que le projet caché de Ferhat Mehenni n’est pas de militer en faveur de la promotion de tamazight, comme il essaye de le faire croire, mais plutôt de combattre la culture arabo-musulmane. Avec une telle sortie, il confirme bien qu’il s’inscrit dans une logique de confrontation et non de cohabitation des langues et des cultures maghrébines. Plus clairement, cela veut dire que le chef de ce mouvement raciste cherche à semer les germes d’une guerre civile sans fin en Algérie qui opposerait berbérophones et arabophones. Le but ultime de son appel étant de casser l’Etat national pour lequel sont morts un million et demi de martyrs. Ferhat n’est pas un humaniste, mais un pyromane. Un incendiaire auquel le gouvernement a enlevé tout alibi en décidant de prendre charge la langue et la culture amazighes. C’est, d’ailleurs, la raison pour laquelle il rue aujourd’hui dans les brancards.

Le constat établi, il est dès lors difficile de ne pas faire le lien entre le MAK et tous les autres acteurs locaux et étrangers qui s’emploient depuis des années à appliquer à l’Algérie le plan de démantèlement ayant visé la Libye ou la Syrie. Il est certain, cependant, que les desseins funestes de Ferhat Mehenni et de ses parrains étrangers n’ont aucune chance d’aboutir. Comme durant la guerre de Libération nationale, la Kabylie sera la première à se lever pour contrer son plan machiavélique.

S. S.

Comment (13)

    Medag
    6 juin 2018 - 17 h 10 min

    Et ce silence de l’l’état algerien sa diplomatie et la justice pour des poursuites judiciaires et les services de renseignements que font ils?si Tartag absent ou en jeune prolonge et gaid salah ould abbes messahel silence. Ou attente des ordres du president Hummmm….anormal de continuer a ménager un agent sioniste et probablement en doublure auprès de la Dgse française et la dged marocaine et alors quoi de plus pour sortir de leur torpeur nos barbouzes et diplomates . Attendre d’etre de culotté allez chiche publiez cela ….. vous êtes de grands patriotes allez y votre patrie va partir en lambeaux a ce rythme

    1
    4
    Anonyme
    6 juin 2018 - 17 h 06 min

    Et ce silence de l’l’état algerien sa diplomatie et la justice pour des poursuites judiciaires et les services de renseignements que font ils?si Tartag absent ou en jeune prolonge et gaid salah ould abbes messahel silence. Ou attente des ordres du president Hummmm….anormal de continuer a ménager un agent sioniste et probablement en doublure auprès de la Dgse française et la dged marocaine et alors quoi de plus pour sortir de leur torpeur nos barbouzes et diplomates . Attendre d’etre de culotté allez chiche publiez cela ….. vous êtes de grands patriotes allez y votre patrie va partir en lambeaux a ce rythme

    1
    5
    Anonyme
    6 juin 2018 - 16 h 56 min

    Et ce silence de l’l’état algerien sa diplomatie et la justice pour des poursuites judiciaires et les services de renseignements que font ils?si Tartag absent ou en jeune prolonge et gaid salah ould abbes messahel silen e. Hummmm

    1
    5
    Neva
    6 juin 2018 - 0 h 05 min

    C’est clair, il est payé pour exécuter les ordres de certains pseudos philosophes, on se sert de lui comme une marionnette et lui répète comme un perroquet à titre d’exemple que les écoles et les mosquées sont des lieux d’«aliénation», on ne lui a rien demandé, alors qu’il aille appliquer sa politique ailleurs et enterrons-le dans l’oubli.

    12
    6
    bogni
    5 juin 2018 - 19 h 20 min

    moi je dit …………tahia el djazair.

    13
    6
    Rayah
    5 juin 2018 - 18 h 56 min

    Il faut s’attendre a des incidents de ce genre qui vont d’ailleurs se multiplier au fur et a mesure que l’on s’approche des elections dans notre pays et de l’incertitude qui s’en suit. L’ennemi a l’exterieur aide par l’ennemi de l’interieur est pret a saisir la moindre opportunite pour destabiliser et detruire notre pays. Tout pays qui se veut independant risque de bloquer le flot et gene par consequent les plans de l’EMPIRE. Si l’envahissement n’est pas possible , il y a toujours recours a l’action par proxy. Les vautours ont deja laisse leurs empreintes au Venezuela, Bresil et plus recemment au Nicaragua. Notre pays presente les memes symptomes. Ne pas oublier que tout le peuple cubain a failli disparaitre a cause de l’embargo. Il n’y pas de doute, nous avons des problemes mais nous avons quand meme l’experience de la glorieuse Guerre de la Revolution.

    13
    9
    lpartri
    5 juin 2018 - 17 h 34 min

    cette face de rat il vautrai pas que je le crois à Paris se chien des sionime veut vois nos enfants entretuer et le pays à feu et à sang ils faut le juger et le contaner pour appelle au meutre ont sînons c nous con va sans charger de se criminel

    10
    9
    Kenza
    5 juin 2018 - 17 h 17 min

    C’est que son conseiller BHL commence vraiment à s’impatienter que l’Algérie ne soit pas encore tomber dans le chaos qu’il sème un peu partout ou il passe…..

    13
    5
    Baratin sioniste
    5 juin 2018 - 16 h 52 min

    Tout est dans le titre et la conclusion de l’article.

    5
    5
    Anonyme
    5 juin 2018 - 13 h 16 min

    Si cette sous m… appelle a des actions terroristes il faut le traiter en tant que tel..
    Aucun pays au monde n’accepterait un tel appel sans sévir.
    Ça ressemble a un appel d’un groupe terroriste…

    20
    18
    Anonyme
    5 juin 2018 - 11 h 39 min

    les ALGERIENS qu’ils soient chaouis ou kabyles ou oranais du SUD duNORD de L’EST de L’OUEST trop de sang a couler pendant une decennie alors que toi et ta famille vous vivez comme un pacha au frais des sionistes …

    30
    21
    Anonymeplus
    5 juin 2018 - 10 h 32 min

    A voir sa tête, on comprend tout de suite que quelque chose lui manque, peut être un cerveau.
    Quelque part, il est plus à plaindre qu’autre chose, lui qui est diminué.
    Pauvre bête, un bête blessée par sa marginalisation et son isolement, du coup il mort tout et n’importe quoi.

    32
    22
    elhadj
    5 juin 2018 - 10 h 19 min

    pourquoi fait on trop de publicité pour ce saltimbanque vomi par tout le monde , qui ne cherche qu a causer du mal et tenter de diviser le pays.en principe son élimination du paysage serait la meilleure solution pour préserver notre tranquillité. un harki de service ne mérite que mépris et …… .

    41
    20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.