Pourquoi s’en offusquer ?

Par Kamel Moulfi – En déclarant que les femmes ne peuvent pas être naturellement égales aux hommes, le président turc Erdogan a provoqué une avalanche de réactions d’indignation, voire d’hostilité, dans divers milieux et, évidemment, en premier lieu, chez les militantes qui luttent pour les droits des femmes. Erdogan s’appuie sur la religion : «L'islam a défini une place pour les femmes dans la société : la maternité.» Ces paroles lancées – quel cynisme ! – en marge d'un sommet sur la justice et les femmes à Istanbul nous rappellent un discours déjà entendu en Algérie à la fin des années 1980. Et, en y regardant de plus près, on trouve qu’il n’y a pas de quoi s'offusquer des propos d'Erdogan au sujet de la femme, sinon ce serait : 1/ au pire nier, au mieux oublier, que c'est un intégriste ; 2/ croire faussement que les intégristes sont reconnaissables uniquement à leur barbe et à leur qamis, or, on sait depuis longtemps que l'intégrisme n'est pas qu'un simple accoutrement et une apparence, mais, plus grave, un état d'esprit et une nature. Aussi, les propos du président turc n'ont rien de surprenant. Il reste à savoir si, en usant de son apparence «neutre», ni barbe ni qamis, il réussira à tromper sa population et à inverser le mouvement lancé il y a quelques générations, par le fondateur de la République moderne et laïque de Turquie, Mustafa Kemal Ataturk. La conception conservatrice de l’islam, chez Erdogan, utilisant comme levier la question sensible de la place de la femme dans une société turque caractérisée par des poches d’arriération en milieu rural notamment, a-t-elle encore des chances de l’emporter ? La réponse vient de Tunisie. En effet, en optant pour Béji Caïd Essebssi, les Tunisiens veulent revenir plus au côté «émancipateur» de la période de Bourguiba qu’au despotisme de Ben Ali. Par émancipation, on comprend principalement les libertés accordées à la femme tunisienne qui ont constitué un facteur décisif dans la modernisation du pays. Les électeurs tunisiens ont sanctionné le président sortant Moncef Marzouki pour sa compromission avec les islamistes d’Ennahda porteurs d’intégrisme et freins au progrès parce qu’hostiles à l’émancipation de la femme. L’exemple à suivre est en Tunisie pas en Turquie.
K. M.
 

Comment (25)

    Anonyme
    27 novembre 2014 - 6 h 06 min

    Réponse à anonyme lorsque
    Réponse à anonyme lorsque vous dites que boutef-tef flamby qui a laissé sur le carreau des générations 700 milliards de dollars on peut acheter fafa ses techno et ses habits cad entière , jeté suggère de jeter un œil sur le web en tapant  » les amis juifs de bouteflika  » et tu erres mon ami la tête dans les nues et te précipitant moubacharatene dans les récifs eh oui ton boutef ta vr du et à ce dures enfants et petits petits-enfants avenir ..regardes le en s’agrippant au cest onde Bush et ses amis bien-aimés les rapaces !




    0



    0
    Anonyme
    27 novembre 2014 - 0 h 01 min

    A rachid,
    J ai beaucoup aime

    A rachid,
    J ai beaucoup aime votre commentaire,très pertinent.

    Erdogan et les turcs sont des tartuffes pour les pays qui se disent musulmans,ils ont su garde des populations chretiennes et autres pour animer les villes et donc profiter de la manne du tourisme.
    Jespère que le peuple turque restera vigilant quand aux derives de cet islamiste qui veut doter toutes les universités de mosquées.




    0



    0
    Anonyme
    26 novembre 2014 - 19 h 52 min

    conclusion…Bouteflika hait
    conclusion…Bouteflika hait les juifs,et Erdogan hait les sangs impurs!! le dernier a plus raison que le premier!!!




    0



    0
    Rachid
    26 novembre 2014 - 18 h 48 min

    Pour etre convaincu de ce que
    Pour etre convaincu de ce que ce type gueule, allez voir comment ils vivent a istambul. Allez voir leur vie nocturne, leur restos 5 etoiles aux bords du bosphore, leurs night clubs et leurs nuits arrosées au champagne et au raki avec des kemia au caviar d’iran.
    Tout cela se deroule au milieu de la danse du ventre et de la musique. Si vous voulez vous envoler spirituellement allez dans une session de dervishs. Tout tourne autour du fric !
    Et c’est labas que les enturbannés du moyen orient y passent leur bon temps en y laissant des millions de dollars. Istambul a remplacé beyrouth.
    .
    Et ils viennent chez nous pour nous dire de ne plus relever la tete et sont tellement gentils qu’ils voudraient qu’on sombre dans l’ignorance. Pendant que leur pays se develope et gravite les échelons, nous Algeriens, on doit mettre la femme au foyer et passer note temps a ne rien faire quoi pour paraitre plus royaliste que le roi. Le developement ? Il y a l’au dela et tout le monde va mourir … On attendra notre fin alors.
    En turquie la femme est partout. Elle participe dans tous les secteurs économiques de l’état et c’est pour cette raison que l’economie turque est 17ieme dans le monde et est évaluée plus de 800 milliards de dollars. Comment mettre 50% de la force d’un pays au foyer ?
    La meme chose avec le qatar, les emirats ou tout se developpe mais nous on voudrait nous faire inventer la roue.
    Alors mes chers conpatriotes, quand est ce que l’on va commencer a faire ce qui va dans l’interet et le bien de notre pays et de notre peuple ? Pourquoi on doit attendre les autres pour nous dire ce que l’on doit faire ? La turquie est un pays a plusieurs tentacules et plusieurs faces comme des caméléons quoi et ils sont tres malins: Ils sont musulmans, européens, émancipés, un peu « arabes » quand ils vont en arabie saoudite et sont les plus modernes quand ils vont aux usa et les plus grands musulmans quand ils vont en iran. Tout cela pourquoi ? Pour avoir acces a leurs marchers, gagner plus et s’enrichir. Le reste ? Ils ne font que du théatre. Voila la vérité de tous ces tartuffes d’orient: Ils sont tous les memes et agissent tous de la meme facon. REVEILLONS NOUS mes freres, Le temps de la naivité est révolu !




    0



    0
    Anonyme
    26 novembre 2014 - 16 h 06 min

    Les pays musulmans sont gérés

    Les pays musulmans sont gérés par la loi suivante:

    Méprisez les femmes par des lois bien taillées, afin d’assouvir le désir des intégristes.




    0



    0
    kahina
    26 novembre 2014 - 13 h 54 min

    Le pouvoir corrompu et

    Le pouvoir corrompu et totalitaire des pays musulmans a toujours joué cette carte  » La femmes inférieur à l’homme » pour faire concession aux intégristes musulmans.

    Mon message au président Turc:

    Les gènes de l’être humain sont hérités de la carte génétique du père et de la mère. Si vous considérez la femme comme un être humain faible. A cet effet, vous avez aussi hérité le gène de faiblesse porté par votre mère.




    0



    0
    Anonyme
    26 novembre 2014 - 13 h 44 min

    Merckel, Hillary Clinton, et
    Merckel, Hillary Clinton, et bien d’autres s’assoient sur ces hommes et c’est peu dire !




    0



    0
    kahina
    26 novembre 2014 - 12 h 51 min

    Quand les dirigeants des pays

    Quand les dirigeants des pays musulmans se trouvent incapables de régler les problèmes socio-économiques de leur pays, ils s’attaquent aux femmes pour occuper le peuple et le détourner des vrais problèmes de la société. C’est une stratégie utilisée par tous les pays musulmans.
    Quand on manque de vision et de neurones pour monter un projet de société fiable et solide, les soi-disant musulmans montrent leur ingéniosité pour écraser les femmes.

    Ces énergumènes sont très mal placés pour parler des textes coraniques. Je dis bien les textes coraniques, car beaucoup de AHADITHS ont été falsifiés même inventés sur mesure à l’époque par les bédouins/ et les juifs.

    Regardez ces dirigeants arabo-musulmans comment ils se prosternent devant leurs maitres occidentaux, HOMMES ET FEMMES. Ils sont juste des toutous…Mais ils jouent au gargantua devant les pauvres femmes de leurs pay respectif




    0



    0
    raselkhit
    26 novembre 2014 - 7 h 59 min

    Voilà le tour est joué
    Voilà le tour est joué Reprendre ce thème permet d’une part de faire croire que les problèmes de l’Humanité c’est les musulmans et tout l’Islam est réduit à une histoire de chiffon sur la tête des femmes donc pas de débat de fonds les musulmans restent des rétrogrades et Circuler il n’y a rien à voir .Mais pourquoi Est-ce qu’en Occident personne ne soulève le débat concernant les femmes dont les salaires sot en moyenne de 42% de moins que les hommes pour la même fonction ?On préfère que le débat reste chez les musulmans Comme ça nous sommes sur que l’occident est plus civilisé




    0



    0
    tahia el djazair
    26 novembre 2014 - 3 h 13 min

    Ce que peuvent retenir en
    Ce que peuvent retenir en général les algériens dans le modèle turc ce sont les deux points suivants : l’armée turque a su réaliser la permanence de la république « civile » au sens que la Turquie est définitivement à l’abri des dangers de l’alternance démocratique islamiste de type wahabiste terroriste sanguinaire ou impériale esclavagiste comme dans le monde arabe et maghrébin … les « islamistes  » turcs sont dix mille fois moins arriérés culturellement , socialement et politiquement que les islamistes arabes en général et les islamistes algériens en particulier … Et cela grâce au travail historique de l’armée turque et aux élites civiles qu’elle a su formées pendant 😯 ans de Kemalisme …




    0



    0
    lyes Oukane
    26 novembre 2014 - 3 h 03 min

    Décidément qu’est ce qu’il ne
    Décidément qu’est ce qu’il ne faut pas lire .

    D’après certains intervenant  » la femme ne peut pas être naturellement égale à l’homme  » waouh ca c’est de la théorie …mais sans les arguments ,évidemment .

    Le Chef des kebabs aboie et les brebis se couchent . Comme disait Chirac  » ca m’en touche une sans faire bouger l’autre  » .

    Quand on s’aliène la moitié de sa nation c’est qu’on ne mérite pas d’en être son président . Quand on se rabaisse à comparer le physique c’est parce qu’on a peur de se ridiculiser devant sa moitié .

    J’ai vu durant le service national une de nos femmes lieutenant tenir tête à ses trois officiers aspirants non pas par le pouvoir de son grade mais par la conviction et la justesse de ses arguments .Elle les a laissés aboyer et en deux réponses époustouflantes de logique elle les a calmés ( comme avec deux uppercuts ). mais ,chez nous ,on n’aime pas ça .

    Ceci dit ,sachez qu’en France une femme meure tous les trois jours sous les coups de son mari !




    0



    0
    Anonyme
    25 novembre 2014 - 23 h 25 min

    A mellah hocine,
    C est

    A mellah hocine,
    C est grotesque ce qu il a dit car l homme et la femme ont les mêmes organes,le même cerveau etc…mais dans la bouche de cet islamiste ces paroles ne sont insignifiantes, ils visent l avillissement de la femme,d en faire un être soumis au mâle, inegale sur le plan des droits.




    0



    0
    Anonyme
    25 novembre 2014 - 23 h 18 min

    A lahouaria,
    je veux juste

    A lahouaria,
    je veux juste vous dire qu il y a des femmmes qui sont comme vous dites « Aicha Radjel »
    parce qu elles sont fieres de leurs compétences, de leur autonomie financière ce qui ne les empeche pas d être feminine et mère aimante.
    Ils y a certaines qui sont obligées de le faire parce qu elles sont veuves ou divorcees
    Alors vous si vous êtes une femme qui ext comblée sur tous les plans ce n est pas le cas de toutes les femmes.
    Vive l égalité homme femmes en droits




    0



    0
    mellah hocine
    25 novembre 2014 - 21 h 50 min

    « En déclarant que les femmes
    « En déclarant que les femmes ne peuvent pas être naturellement égales aux hommes »…

    ERDOGAN a dit juste et il n’a pas tord: les femmes ne pas être N A T U R E L L E M E N T l’égale de l’homme, mais bien sûr, naturellement non, c’est fort comme rhétorique, mais l’émancipation des femmes en Turquie est un acquis précieux, sauf que la gente masculine Turque a une autre caractéristique (machos).

    Donc Anonyme de 21:40 je n’ai pas tord.




    0



    0
    Lahouaria
    25 novembre 2014 - 21 h 18 min

    Je refuse d’être égale à un
    Je refuse d’être égale à un mec, je ne suis pas Kheira Rajal
    j’ai mes principes de femmes, mes qualités de femmes et mes défauts de femme fragile, faible, sentimentale
    Le Président turc n’a pas tord




    0



    0
    Anonyme
    25 novembre 2014 - 20 h 40 min

    A ahmed rais et mellah
    A ahmed rais et mellah hocine,
    Je crois que vous êtes complerement à côté de la plaque,s ils y a des femmes dans toutes les sphères d activité c est parce qu il y a encore l esprit laique de Mustapha Kamel que cet islamiste D erdoggan veut remettre en cause.
    De plus dans les grandes villes comme Istanbul on remarque la condition des femmes dans la partie musulmane très differente de celle europeenne
    Donc Svp ne dites pas n importe quoi pour nous faire avaler une pilule qui sera amere pour les femmes turcques si les islamistes comme Erdogan restent longtemps au pouvoir.
    Merci a Abou stroff pour sa lucidité.




    0



    0
    Antisioniste
    25 novembre 2014 - 20 h 34 min

    Salamou 3alikoum
    C’est l’une

    Salamou 3alikoum

    C’est l’une des raisons qui me pousse à l’appeler merdogan, il ne mérite ni respect ni égard.




    0



    0
    Ahmed/RAIS/Anonyme
    25 novembre 2014 - 17 h 49 min

    LES PAYS où les femmes sont
    LES PAYS où les femmes sont malmenées sont bien les pays arabes musulmans. Les nord-africains qui ne sont pas, historiquement, arabes mais Amazigh (berbères) ont une catégorie importante de leurs concitoyens qui ne respectent pas les femmes où leurs droits élémentaires. L’Algérie en fait partie.
    LA TURQUIE, même avec ce pouvoir élu dit islamiste ou lié aux Frères musulmans, respecte mieux les droits de la femme que tous les autres musulmans dits arabes ou amazigh !
    IL NOUS FAUDRA encore plusieurs décennies pour les égaler à condition de redoubler d’efforts.




    0



    0
    mellah hocine
    25 novembre 2014 - 17 h 48 min

    Pour ERDOGAN, c’est un
    Pour ERDOGAN, c’est un message destiné à l’extérieur, car ce genre de messages trouvent outre frontalier des oreilles réceptives.
    En TURQUIE, un immense pays-très développé par la grâce des femmes turques purement émancipées, qui sont aux niveau des administrations, au niveau de l’éducation et de l’enseignement supérieur, au niveau de tous ces bazars d’ISTAMBUL pour vous offrir toute sorte de produits à la vente.
    L’ émancipation de la femme turque reste un exemple pour tous ces pays qui se disent Musulmans.
    Il va de soit que les associations féministes luttent et dénoncent un certain nombre de dérives dues essentiellement au comportement de l’Homme turc vis à vis de la femme.




    0



    0
    Sophia
    25 novembre 2014 - 16 h 18 min

    La maternité est la plus
    La maternité est la plus haute des fonctions qui soit. La quintessence de la générosité et le plus grand honneur qui soit donné à l’être humain. A telle enseigne que certains hommes conscients des vertus de la maternité en seraient jaloux. Porter la vie et la mettre au monde est un privilège qui n’est pas accordé à toutes. Ensuite vient toutes les autres belles étapes de la maternité qui englobent tous les soins prodigués avec patience aux enfants . Au risque de vous heurter j’affirme que la maternité place la maman au rang le plus élevé de l’humanité. Alors merci à Monsieur Erdogan pour avoir vu juste. Mais que faites vous de celle qui sont privées de ce privilège?




    0



    0
    anonyma
    25 novembre 2014 - 16 h 09 min

    tant on ne clos pas ce
    tant on ne clos pas ce dossier en se mettant d’accord que la femme est complémentaire à l’homme et que ces deux créations divines ont les mêmes droits politiques économiques sociaux ou autres ,on ne sortira pas de ce cercle vicieux qu’exploitent les ennemis de l’islam pour dominer les musulmans ;
    beaucoup d’efforts d’ijtihad sont attendus des oulémas ,des spécialistes et autres politiques pour libérer enfin la femme qui représente la moitié de l’humanité et que rien ne peut aboutir sans sa participation;




    0



    0
    Anonyme
    25 novembre 2014 - 14 h 13 min

    Ebola est à notre porte 2 ou
    Ebola est à notre porte 2 ou plusieurs cas au Mali et notre frontière est une passoire …povre de nous c’est ces khabithines qui nous commandent ne feront rien non ils sont trop occupes à détourner les deniers publique …
    Et bientôt croyez moi le baril sera à 60 dollars et b(…) et ces monstres qui couvent des sommes colossales places dans des paradis fiscaux …là plus de houboubs El djafa ( céréales ) et on avant toutes
    Les gâchis qui composent le peuple doivent préparer leur bec !




    0



    0
    Anonyme
    25 novembre 2014 - 13 h 35 min

    On peut déblatérer comme on
    On peut déblatérer comme on veut, Erdogan reste le Président d’un pays musulman fort, plus fort que tous les pays arabes. Il est élu par la majorité des Turcs. De quoi je me mêle si la majorité des Turcs l’on choisi
    C’est, comme toujours chez nous, l’ineffaçable esprit du parti unique qui s’exprime !!
    C’est d’ailleurs le même comportement contre Bouteflika élu lui aussi par la majorité du Peuple !
    La démocratie est bien une culture qui s’acquière avec le temps !




    0



    0
    karimdjazair
    25 novembre 2014 - 11 h 16 min

    Erdogan ne manque pas une
    Erdogan ne manque pas une occasion de provoquer la polémique et il s est attiré une certaine antipathie. Il manque de pedagogie c est certain.

    Tout d abord je pense qu il ne faut pas etre hypocrite et dire les choses comme elles sont. Une femme ne sera jamais égale à l homme, ne serait ce que physiquement. Ceci dit, on peut tendre à l égalité des droits hommes femmes dans la société, en matière de salaires à travail équivalent, en matière de parité sur le plan politique etc.

    Ceci dit sur le plan religieux, le Coran ne dit pas que les femmes et les hommes sont égaux, il ne dit pas non plus que les hommes sont supérieurs aux femmes, non, il assigne à chacun des responsabilités, qui contrairement à ce qu affirme erdogan, ne se limitent pas seulement à procréer. S il en était ainsi, le Prophète Mohamed, sur lui paix et salut, n aurait jamais autorisé ses femmes à faire du commerce par exemple.

    Le Coran considére donc la femme et l homme comme complémentaires. Et si on en juge par certains passages, la femme est encore plus honorée que l homme, exemple Myriam, la mère de Jésus, sur lui la paix. Le Coran ne mentionne t il pas aussi que le paradis se trouve aux pieds d une mère… Erdogan devrait méditer la dessus.




    0



    0
    Abou Stroff
    25 novembre 2014 - 11 h 01 min

    le statut d’ »être inférieur »
    le statut d’ »être inférieur » de la femme permet d’asseoir et de justifier le statut d' »être inférieur » de la majorité des hommes (qu’on peut qualifier de « moins que rien ») qui vivent sous le joug d’autres hommes. En effet, lorsque les premiers affrontent le mépris ou se font battre par leurs « maîtres » (d’autres hommes), ils ont toujours l’opportunité de mépriser ou de battre leurs femmes respectives (et les femmes en général) ou leurs chiens. ainsi, ils auront, d’une part, l’illusion d’être des « hommes » et se sentiront, d’autre part, moins seuls dans leur statut de « moins que rien » puisqu’il y a moins que rien qu’eux-mêmes (les femmes, en l’occurrence). Et, ces hommes dominés par leurs semblables ne penseront pas à la révolution puisque leur statut de « moins que rien » leur semblera faire partie de l’ordre naturel des choses au même titre que le statut de la femme. en d’autres termes, toutes les sociétés de classes (mêmes celles qu’on présente comme hyper-développées) favorisent, pour leur propre survie, l’oppression et la répression des femmes, cette dernière étant une condition objective et subjective à l’oppression et à la répression d’autrui (qu’autrui soit une femme ou une homme).
    PS: il faut lire l’ouvrage de W. Reich intitulé: « la psychologie de masse du fascisme pour comprendre la position des islamistes concernant la femme.
    PS: le bon sens populaire avance un adage imparable: « lorsqu’on fait péter Makhlouf, ce dernier fait péter sa femme ou son chien ». tout est dit dans cette phrase sublime




    0



    0

Les commentaires sont fermés.