L’apprenti afghan

Par M. Aït Amara – Des lecteurs nous ont informés que le terroriste stagiaire et néanmoins plumitif chez les suppôts des Frères musulmans égyptiens en Algérie, un piètre qu’on appelle autrement Abdelmounim Chitour, nous aurait traités de «harkis» en réaction à notre article sur l’apologie du terrorisme dont il s’est rendu coupable sans que, étrangement, le parquet d’Alger ne s’autosaisisse. Si ce vaurien, sorti tout droit d’une université étatique algérienne où il semble avoir été formé à la subversion islamiste, se permet une telle insolence, c’est parce qu’il sait que l’Etat est délétère depuis avril 2014 et que les tenants du pouvoir actuel vacillent à la moindre secousse de rue, apathiques, craintifs, claquemurés. Il sait aussi que les hommes qui se sont dressés devant les extrémistes des années 90 qui voulaient faire régner de fausses déités en Algérie n’ont pas leurs semblables dans les rouages de l’Etat d’aujourd’hui. Ils ont été remplacés, au fil des ans, depuis 1999, par d’obéissants exécutants peinant à distinguer entre le devoir envers l’Etat et l’obéissance obséquieuse aux hommes. Nous avons appris aussi qu’un employé de la télévision publique aurait volé au secours de son compagnon de lutte, l’appelant à poursuivre le combat sans se soucier de ce que peuvent dire les mégères que nous sommes. Entre les deux, l’ancien chef terroriste Madani Mezrag bombe le torse sur Al-Arabiya et postillonne à la gueule des Algériens ses glaviots, aboyant qu’il a tué et qu’il ne regrette pas le moins du monde. Voilà où nous en sommes. Un pays qui part en vrille, sans pilote aux commandes, et qui entraîne dans sa chute tournoyante le travail colossal et les sacrifices monumentaux consentis par des hommes et des femmes dont des dizaines de milliers sont tombés, ignorant que quinze ans plus tard, une raclure allait venir piétiner leurs sépultures sacrées et mollarder sur leur postérité en acclamant, odieux et minable, abject et méprisable, les bourreaux du jeune Jordanien brûlé vif par les diables dont il (ce Chitour) est l’adorateur. Au vu des images qui nous sont parvenues de ce ghulam à la main molle et soyeuse caressée par des Afghans dans on ne sait quel lieu (voir photos), il n’est pas exclu qu’il atterrisse un jour en Syrie où le seul «djihad» qu’il lui sera permis de pratiquer est celui du nikah passif.
M. A.-A.

Voir les photos

Comment (30)

    anonyme
    10 février 2015 - 13 h 24 min

    Pour AP, je trouve qu’il est
    Pour AP, je trouve qu’il est injuste envers le peuple afghan frère de traiter tous les terroristes d' »afghans »

    anonyme
    10 février 2015 - 13 h 22 min

    Par Ahmed/RAIS/Anonyme (non
    Par Ahmed/RAIS/Anonyme (non vérifié) | 10. février 2015 – 11:08
    Heureusement que vous êtes là pour discréditer tout ce beau monde et mettre à nu toutes leurs mauvaises pensées… vous qui pensez tellement mieux que tout le monde!

    NB: mauvaises pensée = dénoncer les terroristes incultes se prétendant musulmans…

    Antisioniste
    10 février 2015 - 12 h 27 min

    Salamou 3alikoum
    @ Anonyme

    Salamou 3alikoum

    @ Anonyme (non vérifié) | 10. février 2015 – 6:52

    Merci pour votre commentaire qui est à mon sens très sensée dans son ensemble, mais critiquable aussi sur certains points.
    Tout d’abord comme semble le suggérer votre texte, il nous faudra répondre au questions de quel genre de laïcité parlons nous, et voulons nous? Et de quel islamisme parlons nous ou faisant nous allusion?
    Pour cette dernière question vous avez eu l’obligeance d’apporter un début de réponse honnête que je respecte, et je vous en remercie.
    Vous dite que, mettre au même niveau l’islamisme et la laïcité est un non sens. Je vous répond que si vous avez bien lu mon commentaire vous ne trouverai le terme laïcité cité qu’avec le qualificatif intégriste au même titre que l’islamisme, et la, à mon sens, je pense avoir était aussi clair que juste, sans avoir la prétention de certains que mes paroles sont la vérité absolu et indiscutable.
    Vous dite que les partisans de la laïcité n’ont pas fais coulé une goutte de sang en Algérie, et qu’ils ont même était des victimes de la barbarie islamiste intégriste, et je suis entièrement d’accord avec vous sur ce point.
    Sans vouloir défendre ce petit islamiste intégristes inculte de chitour dont il est question dans cet édito. Mais à ma connaissance lui aussi et nombreux de ses semblables n’ont pas fait coulé une goutte de sang en Algérie (corriger moi si je me trompe). Mais cela ne nous empêche pas de les nommer et les qualifier d’intégristes islamistes parce que leur « discours » refuse le dialogue sain et sincère, prétend détenir la vérité absolu, appel à l’exclusion et la violence.
    Eh bien, que vous l’admettez ou pas ce genre de discours est aussi adopté par ceux que j’appel les intégristes laïcs, que se soit sur ce site ou ailleurs.

    New kid
    10 février 2015 - 11 h 46 min

    Quand les apprentis sorciers
    Quand les apprentis sorciers se déclarent grands manitous, quand les cerfs deviennent plus royalistes que le roi, quand des ignares se prennent pour des secrétaires de Dieu sur terre et prétendent défendre La religion de l’Islam, la médiocrité devient la norme d’une décadence de civilisation.

    Ahmed/RAIS/Anonyme
    10 février 2015 - 10 h 08 min

    La majorité des intervenants
    La majorité des intervenants – qui émettent depuis l’étranger, en particulier de France – s’avèrent n’être que des frustrés, des ratés, des paumés, sans niveau d’intelligence, souvent ignares et félons qui font plus dans le dénigrement, la calomnie, l’injure et le mensonge que dans le débat instructif et constructif. Avec eux c’est comme pisser dans un océan. On répond à des idiots qui ne savent plus quelle est leur patrie tout en ménageant le pays qui les recueille et qui les martyrise.
    En effet, l’ignorant est difficile à convaincre. Le pire est qu’il s’ignore : « Être ignorant de son ignorance est la maladie de l’ignorant » d’où son inaptitude à atteindre le savoir ou de voir la vérité. L’exaltation est bien son apanage !
    Si Algérie Patriotique devait censurer leurs écrits pour leurs stupidités et une dizaine de raisons, il n’en resterait que 3 ou 4 commentateurs acceptables.
    Je pense qu’il est vain de répondre à des incultes qui forcent leur nature pour paraitre compétent. Le mieux et de les laisser tourner en rond comme des derviches tourneurs !

Les commentaires sont fermés.