Les morts aussi sont inégaux

Par R. Mahmoudi – Il y a quelque chose d’hypocrite dans la couverture médiatique exceptionnelle qui a entouré la tragédie qui vient de frapper la Tunisie. Disons-le franchement : si toutes les victimes étaient tunisiennes, s’il n’y avait pas eu des touristes étrangers, sur lesquels tous les journaux ont mis l’accent, l’événement aurait-il eu cet impact médiatique mondial qu’on a vu tout au long de cette journée de mercredi et qui intéressé, du coup, autant de personnalités influentes aussi bien en Occident qu’en Orient ? Certainement pas. Car, sinon, tous ces médias se devraient de commenter tous les massacres qui jalonnent le quotidien des Irakiens, des Syriens et des Yéménites, mais qui occupent à peine un petit espace dans les journaux télévisés des grandes chaînes d’information et les quotidiens parisiens, londoniens ou new-yorkais. Les dizaines de morts recensés – sommairement – chaque jour dans des attentats parfois plus atroces à Mossoul et à Alep n’ont pas la même valeur, aux yeux de ces faiseurs d’opinion, qu’un otage de nationalité européenne ou américaine. C’est pire que de la discrimination raciale. Ce n’est même pas de l’«eurocentrisme» – euphémisme inventé par la presse pour maquiller le racisme des Blancs. Ce mépris ancré dans les pratiques doit interpeller aujourd’hui les consciences. Cela doit inciter, en premier lieu, nos médias en Algérie et dans les autres pays du voisinage, à faire montre de plus de discernement et d’autonomie dans le traitement de ce type d’information, en évitant de reproduire machinalement et inconsciemment les prismes imposés par les médias occidentaux. Cette façon de juger des événements qui nous sont proches sous l’angle exclusif de ces médias «étrangers» ressemble davantage à un conditionnement des esprits.
R. M.

Comment (14)

    khenchela
    20 mars 2015 - 9 h 49 min

    Tous les morts n’ont pas le
    Tous les morts n’ont pas le même traitement médiatique depuis 1948, qui a oublié et oublie les couvertures des journaux lorsqu’il s’agit des Palestiniens massacrés et que dire de la propagande concernant les « indigènes » durant la Révolution algérienne. C’est parce que nous oublions nos mémoires que les nouveaux colonisateurs nous traitent selon leurs visions.
    N’avez-vous pas remarqué, aussi, la manipulation du mot « démocratie » depuis la même période et pour finir aujourd’hui en arme de destruction massive au service du pouvoir impérialiste américano-sioniste. En effet, le pouvoir du frère musulman Morsi et celui de son double Marzouki sont considérés « démocrates » . Comme toutes les théocraties téléguidées par l’étranger ils ont droit à cet adjectif parce qu’ils permettent aux multinationales américano-sionistes de venir sucer le sang et la sueur des peuples endormis. En Algérie le 4ème mandat n’a pu réussir que grâce à l’aval de cet impérialisme assassin.




    0



    0
    zorba
    20 mars 2015 - 6 h 54 min

    Bien sûr que tous les morts
    Bien sûr que tous les morts n’ont pas la même valeur comme les vivants,il y a des pays de par le monde dont les ambassades aident les ressortissants,les protégent,font valoir leurs droits,les rapatrient en cas se besoin sanitaire et d’autres qui les abandonnent a leur sort,les ignorent,les traitent comme des chiens,qui font la queues des heures durant dans les consulats.Comment voulez vous être un être humain a part entiére quand vous ne l’êtes pas dans votre pays.Les pays occidentaux affrétent des avions pour rapatrier leurs victimes,d’autres les laissent a la fosse commune.




    0



    0
    Anonyme
    19 mars 2015 - 20 h 47 min

    Par anonyme (non vérifié) |
    Par anonyme (non vérifié) | 19. mars 2015 – 19:24

    Par Hakim (non vérifié) | 19. mars 2015 – 14:31

    Durant la période de grand terrorisme en Algérie aucun terroriste algérien n’a franchi la frontière vers la Tunisie, alors que le Maroc leur fournissait aide et réconfort au ce voisin de l’Ouest le pire ennemi de l’Algérie soutenait le terrorisme en Algérie, l’armait, le protégeait. Je pense que l’Algérie a plus à craindre le terrorisme des pays voisins comme la Tunisie et bien entendu le Maroc, que le contraire, c’est la Tunisie qui a fourni le plus grand contingent de terroriste du DAESH et les médias en font mention, des terroristes tunisiens qui menacent l’Algérie, il faut rappelr que 11 tunisiens faisaient parti du commando à In Aménas, il y a aussi la Libye, et bien sûr le Maroc, le territoire algérien est exposé aux terroristes des pays voisins et non pas le contraire.




    0



    0
    anonyme
    19 mars 2015 - 18 h 24 min

    Par Hakim (non vérifié) | 19.
    Par Hakim (non vérifié) | 19. mars 2015 – 14:31
    ce badou est un mokoko, ce qu’il déblatère ne devrait pas vous étonner! je vous suggère de ne pas trop regarder ces programmes qui cherchent à intoxiquer les esprits par de la propagande anti algérienne, renforcez vous et restez sourd à leurs c… vous êtes algérien et visiblement patriote, le grand problème est que fait-on nous pour contrer cette désinformation vis à vis des personnes qui prennent ces sales paroles pour argent content…




    0



    0
    New kid
    19 mars 2015 - 18 h 06 min

    Les islamistes encore une
    Les islamistes encore une fois excellent dans l’art du crime!
    Les Rais arabes savent parfaitement qui les arme et les finance.
    Tant que les yeux resteront fermés sur les commanditaires, les musulmans souffriront.
    Les Rais arabes ont trahis leurs peuples en les laissant sans défenses !
    Ce qu’il faut c’est de prendre d’assaut ces commanditaires.

    Ou biens ces « puppets » de Zaims ont-ils peur du Grand Satan ? ou de perdre leur koursi !




    0



    0
    DZ
    19 mars 2015 - 16 h 14 min

    Les soi-disant djihadistes
    Les soi-disant djihadistes conditionnés qui égorgent avec délectation, brulent un être vivant vif dans une cage ou tirent sans distinction sur des touristes innocents, ne font qu’obéir aveuglement à leurs manipulateurs. Le nouvel «ordre mondial» se prépare avec un plan d’action établi et des objectifs globalistes définis. Le mot d’ordre étant «fétablir l’ordre à partir du chaos».




    0



    0
    sentinel
    19 mars 2015 - 15 h 20 min

    je vous conseil de revenir a
    je vous conseil de revenir a l edito de mr kamel moulfi sur AP du 12mars (alger recole les morceaux) et la position du gouvernement tunisien vous aurez peut etre un debut de reponse au lieu de reagir avec emotion et oublier les bonnes questions .qui fait du chantage ?.et qui terrorise qui.?

    fraternellement une sentinelle




    0



    0
    nadia
    19 mars 2015 - 14 h 42 min

    avant de critiquer les medias
    avant de critiquer les medias etrangers rendrz vous a l evidence que vous valezz rien dans vos propres pays chez eux toute la machine diplomatique et meme militaire se mettent en branle si un des leurs se trouve en difficulte quelques part par contre chez on ne donne pas cher de notre peau et cela ils le savent tres bien alors pour moi c pas du racisme c un justeretour des choses




    0



    0
    New kid
    19 mars 2015 - 14 h 25 min

    Le prix des vivants n’est
    Le prix des vivants n’est guère, mieux que celui des morts dans les pays musulmans.
    Leurs « Rais » hélas ne donneront pas un « sourdi » pour les sauver !
    Les menaces au Maghreb ne sont pas prises aux sérieux et pourtant elles sont réelles.
    Nos deux ennemis sont à nos portes et personne ne nous donne le choix, certainement pas nos gouverneurs qui ne pensent qu’à s’enrichir :
    L’occident et les islamistes se relayent tour à tour pour nous asservir et nous museler avec la bénédiction de nos « glorieux Rais ». Nous sommes vendus comme des brebis pour l’aïd !
    Vous ne savez pas que dans 20 ans les robinets de pétrole à sec, le tourisme sera une source d’emplois et des revenus pour l’Algérie de demain.
    Peut-être que personne n’est intéresse par l’après pétrole. Comme d’habitude on ne voit pas plus loin que le bout de son nez !
    Les occidentaux mettent la pression sur le tourisme populaire en créant de zones de guerres par-ci par-là afin de réduire les économies de ces pays et les mettre à genoux pour mieux les exploiter. C’est l’histoire du chaperon rouge et du loup réinventé.
    Toutes les ruses et tactiques sont bonnes pour protéger leur patrimoine en méditerranée et infliger le maximum de dommages à nos précaires épargnes que nos autocrates dilapident et ainsi va notre destin.
    La politique de notre gouvernance est bien la politique de « Jeha » qui ne cherche qu’à sauver sa tête.
    Tant que le pétrole existera comme une « dha3oussou », tant qu’il sera brade au prix de l’eau de pluie renouvelable nous ne sortirons de l’auberge.
    Que Dieu reçoive en son paradis ces touristes.
    Que Lucifer reçoive ces terroristes dans son antre en flamme.




    0



    0
    Hakim
    19 mars 2015 - 13 h 31 min

    remarquable précisions évoqué
    remarquable précisions évoqué dans cet article. IL appartient à vous journalistes Algériens de ne passer sous silence aucun dérapage de la presse écrite écrite et audiovisuelle.
    je viens de voir sur canal plus à 13 h ce « cher » Ali Baddou comparer les frontières libyennes et Algérienne comme non fiables ! comme si les assaillants sont venus d’Algérie ! alors que nous savons que c’est faux puisqu’hier les autorités tunisiennes évoquaient deux assaillants de nationalité tunisienne




    0



    0
    tahia el djazair
    19 mars 2015 - 10 h 37 min

    les médias arabo -musulmans
    les médias arabo -musulmans sont non seulement conditionnés par l’opinion occidentale ethnocentriste et anthropocentriste mais aussi par le diktat theologique et ideologique du wahabisme arabo -islamiste …quand ce sont les « berbères » maghrébins qui meurent en Algérie , en Tunisie ou en Lybie , quand ce sont les chiites en Irak ou au Pakistan , les pauvres yemenites , les alaouites syriens ou les chrétiens chaldéens ou les yazidis kurdes , les kurdes qu’on a déjà gazés sous les applaudissements arabo-racistes .. On s’en fiche , ce sont des chiens , des mouches qui sont d’ailleurs condamnés d’avance …lisez Ecourouk et vous verrez quelles poubelles théologiques et idéologiques a atteint la conscience arabo-islamique en Algérie …




    0



    0
    Antisioniste
    19 mars 2015 - 9 h 47 min

    Salamou 3alikoum
    –Cette

    Salamou 3alikoum

    –Cette façon de juger des événements qui nous sont proches sous l’angle exclusif de ces médias «étrangers» ressemble davantage à un conditionnement des esprits.–
    A mon avis c’est une manifestation évidente du conditionnement des esprits, et ca n’a absolument rien d’innocent.
    Le vecteur de transmission de l’information est comme chacun E le sait c’est principalement la langue, et il se trouve que depuis l’ère de tartempion nous utilisons (ou subissons) la novlangue. Qui le temps aidant nous a conduit à l’inversion des valeurs dans les esprits, et leur remplacement par des aberrations qui porte le nom de valeur sans en être d’aucune façon que se soit. Je donne pour simple exemple les résultats obtenu, la gay pride, le mariage pour tous, la théorie du genre, et les « débats » sur l’abolition des lois contre l’inceste. Toutes ses aberrations sont entrain d’être imposé de force (relativement parlant selon les pays) comme étant des valeurs, et ce depuis la maternel pour ne pas dire le biberon.
    Alors oui, notre société subie elle aussi à l’instar des autres (occidental) des assauts, mais heureusement pour nous, cela est encore au stade du vecteur de transmission douce sournoise et insidieuse. D’ailleurs à se sujet je vous demande de vous renseigner ou d’enquêter sur l’une des branches de la franc maçonnerie établie officiellement en Algérie. Elle a commence à activé au sein de notre société par la porte de « l’humanitaire », et certains « médias » lui tapisse déjà la voie, cette filiale de la franc maconnerie s’appel le Rotary club.




    0



    0
    fatigué
    19 mars 2015 - 8 h 25 min

    exactement, et les
    exactement, et les terroristes savent bien cela, c’est pour que leur action obtienne une médiatisation à outrance qu’il préfèrent taper sur les touristes plutôt que sur les tunisiens.
    ils savent ce qu’ils font !




    0



    0
    Anonymes
    19 mars 2015 - 7 h 46 min

    Nous sommes entrain devoir
    Nous sommes entrain devoir l’hypocrisie occidentale toute nue.

    Elle est là devant nous à danser sans mouchoirs.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.