Terroriste et vendu

Par Karim Bouali – Dans ce qui s’apparente à un cyber-prêche diffusé par la chaîne de télévision de l'histrion Larbi Zitout, le docteur ès terrorisme Mourad Dhina dévoile son allégeance au Maroc et confirme son appartenance au même groupe actionné par les officines étrangères pour amarrer l’Algérie aux pays du «printemps arabe». Bien qu’ayant lamentablement échoué par deux fois (en 1991 et en 2011), le prédicateur du FIS installé en Suisse n’en continue pas moins de remplir sa mission de propagandiste anti-algérien sous couvert d’opposition au régime en place. Dans son dernier sermon, Mourad Dhina se distingue par deux faits : il encense le Maroc et flatte des médias et des sources choisies, auxquelles il attribue ses propos tout en prétendant s’en démarquer ; ce n’est jamais lui «qui le dit», c’est toujours «puisé» ailleurs. Le prédicateur en pantalon et chemise applaudit des deux mains un passage tiré d’un article publié par le site tribune officielle de l’«intellectuel» Amar Saïdani, lequel passage reproche aux négociateurs algériens leur «niveau bas» dans les pourparlers avec les partenaires économiques étrangers. D’où «l’avance prise» par nos voisins marocains dans les dossiers Renault et Peugeot. Mourad Dhina ne cache pas sa fierté de voir le Maroc exporter pour plus de deux milliards de dollars contre trois fois rien en Algérie, «son» pays. «Mais, attention, avertit-il, n’allez surtout pas croire que je défends ce pays !» Et de nous jeter à la figure son article de référence tiré du site qui, contrairement au nôtre – il ne nous cite pas nommément – «ne s’acharne pas gratuitement contre le Maroc». Celui qui applaudissait l’assassinat des journalistes par ses complices du Fida endosse fièrement la fonction de VRP pour le compte du Makhzen. Il appelle les Algériens indirectement à prendre exemple sur ce pays dont les accointances avec ses acolytes du GIA sont plus qu’avérées. Il regrette que l’Algérie qu’il souhaitait afghaniser dans les années 1990 fixe des règles sévères qui empêchent les Occidentaux d’en faire une pâle copie de cette monarchie où les investissements aggravent, pourtant, le fossé entre une fine couche de richissimes Marocains – le roi et sa suite – et l’écrasante majorité des citoyens qui suffoquent sous le poids d’une misère croissante. Mourad Dhina ne dit pas aux Algériens comment de pauvres femmes sont utilisées comme des mules pour transporter jusqu’à 80 kilos de marchandise sur leur dos frêle. Terroriste dépourvu de sentiments, ces femmes ne l’émeuvent pas. Il voudrait voir les argentiers du monde occidental investir leur argent en Algérie, mais occulte le scandale HSBC qui a révélé comment ces vautours de la finance mondiale rémunèrent ses condisciples d’Al-Qaïda et de Daech à partir du pays «impie» qui l’héberge.
K. B.
 

Comment (31)

    Anonyme
    30 juin 2015 - 11 h 44 min

    Par Mohamed El Maadi (non
    Par Mohamed El Maadi (non vérifié) | 30. juin 2015 – 0:58
    AZIZ@
    ———–
    Je suis capable de reconnaitre un algerien. De quelque region que ce soit, ils ont un truc  »hor » et  »hara ».
    Khaled n’est pas algerien, son comportement le demontre assez.
    Ces artistes qui ne font qu’encaisse de l’argent, les comparer a des soldats qui defendent leur pays ? C’est une blague !

    Mohamed El Maadi
    29 juin 2015 - 23 h 58 min

    AZIZ@
    Pour Khaled, je sais et

    AZIZ@

    Pour Khaled, je sais et puis cela se voit physiquement,moi, je suis un Algérien blanc de peau,cheveux très fin et les yeux vert et lui s’est avatar a coté de moi, je savais bien qu’il y avait déjà au départ maldonne.

    Enfin j’espère qu’un jour, on récupéra notre pays pacifiquement, mais que des gars bien de chez nous.

    Aherbebou
    29 juin 2015 - 23 h 34 min

    Mesdames et messieurs! La
    Mesdames et messieurs! La déchéance de la nationalité algérienne de ce chien érrant serait á son avantage,tant qu’il restera en éxil et continuera á se comporter en ennemi á son pays, et un désavantage á l’Algérie.Si celle-ci (l’Algérie) venait á demander son extradition,elle pourra le faire et peut-être l’obtenir.Mais s’il n’est plus algérien,il ne sera certainement pas extradé et le pays dont il porte la nationalité,ne le livrera jamais,car il serait considéré comme citoyen de ce pays á part entière.Il vaut mieux le laisser dans cette « camisole de force » qui est sa nationalité d’origine.

    Sami
    29 juin 2015 - 23 h 19 min

    Aucun de nos islamistes que
    Aucun de nos islamistes que bons d’algériens adulent sont des ennemis de notre pays (depuis le fis en passant par enahdha ,le msp..).Ils roulent pour les imperialo-sionistes,et on commence À peine à le découvrir alors que des milliers de jeunes compatriotes qui ont été ravis de la vie (PAIX POUR LEURS ÂMES) pour avoir naivement cru aux discours haineux de abassi madani qui était financé par les pays du golfe.Ou se trouve-t-il,que fait-il.De quoi vit-il avec ses fils ,si ce n’est avec de l’argent fourni par le qatar pour service rendu.Et ses fils qui doivent avoir le même âge que ces jeunes qui sont malheureusement sous terre ,se pavanent outrancierement et sans remord dans les palaces de doha.Nous devons prendre consncience que les islamistes constituent un Cheval de troie dans notre pays.En tunisie ,aux ordres des imperialo-sionistes qui nous veulent pas de démocratie dans nos pays ont semé le chaos comme ils l’ont fait chez nous durant 10 longues années.

    Anonyme
    29 juin 2015 - 23 h 14 min

    Par Laetizia (non vérifié) |
    Par Laetizia (non vérifié) | 29. juin 2015 – 22:30
    Par Augustin n’taghast (non vérifié) | 29. juin 2015 – 14:15

    Chers compatriotes, tout ce qui se passe n’est pas logique .

    Le minimum pour un representant c’est d’avoir de l’empathie, de l’affection pour son peuple. Un fibre qui souffre quand le peuple souffre.
    Boumedienne avait cet amour des algeriens (meme si je sais que beaucoup lui reproche tout, mais lui avait compris l’ascendance du Maroc et de l’Egypte).
    Boudiaf avait cet amour.
    Zeroual a/avait cet amour quand il etait aux affaires.
    Ait Ahmed a cet amour.

    Certaines personnes sont vraisemblablement etrangeres.

    C’est pour cela que je dis que ces imposteurs ne veulent pas de l’Algerie reelle, des Algeriens algeriens.
    C’est a chaque fois la meme histoire.
    Il y a un refus de reconnaitre notre identite pour ce qu’elle est : la notre, c’est notre histoire et notre heritage.
    A chaque fois qu’un Algerien se dit algerien avec affirmation, en face il y a de la gene (et ce n’est pas de la paranoia).
    Cela se voit chez les Francais, mais aussi chez les arabes du moyen-orient. Ces derniers oscillent entre rires (pour le mot berbere, dire Amazigh, ils sont perdus tant ils sont incultes du reste du monde a part la civilisation Macdo), mepris, mefiance et envie.

    Quand on connait ce qui s’est passe en Russie, on comprend que la methode est decidement la meme partout. Tous les agitateurs ont le meme profil : origine douteuse (pere inconnu), origine culturelle externe au pays, psychologie d’agitateur et de contestation, delire d’apporter quelque chose d’unique (leur folie des grandeurs).

    En Russie tsariste, tous les leviers etaient pris par des etrangers, cela s’est fait en cinquante ans. Jusqu’a l’assassinat du Tsar Nicolas II. Soljenetsyne raconte tout ca dans les 2 tomes de « Deux siecles ensemble.

    Il faut que des gens de chez nous du terroir quelque soit la region d’Algerie et authentiquement algerien (j’inclus ceux qui ont rejoint le combat de la guerre de liberation parmi les europeens).

    Chacun chez soi et Dieu pour tous.

    A t-on vu un homme d’origine algerienne aux manettes d’un quelconque pouvoir, des la premiere generation, au Maroc, en Tunisie, en Egypte, en Arabie Saoudite ?

    Pourquoi devrions-nous laisser ces personnes s’occuper des affaires algeriennes, alors que leurs fibres ne resonnent pas au Qassaman ?
    Les responsables ayant deux nationalites devront choisir, auquel cas ils n’ont pas le droit de faire de la politique chez nous, ni etre dans les rouages de l’etat.

    La double nationalite des responsables etatiques en Russie est interdite pour des raisons evidentes de bon sens.

    Au sein de notre peuple, il y a des cadres et c’est eux et eux seuls qui ont la legitimite de nous representer. Les autres doivent assumer cette realite : ils ne sont pas algeriens, ils n’ont pas a s’occuper de nos affaires.

    La question de la nationalite devra se poser un jour ou l’autre, esperons-le avec le prochain president.

    C’est pour cela que tot ou tard, l’Algerie gagnera a demander aux enfants de l’immigration de se determiner entre l’Algerie et leur nationalite seconde. Les choses posees, claires sont les meilleures.

    Cela n’a rien a voir avec le racisme ou la xenophobie, mais bien avec la souverainete de l’etat et de sa sauvegarde et de sa securite (economique, culturelle, militaire, etc.).

    Laetizia
    29 juin 2015 - 21 h 30 min

    Par Augustin n’taghast (non
    Par Augustin n’taghast (non vérifié) | 29. juin 2015 – 14:15
    je partage totalement votre dégoût et votre exaspération, d’autant qu’aujourd’hui est jour de deuil pour les patriotes algériens, le jour où feu Boudiaf s’en est allé assassiné par un /des lâches et puis suivirent tant d’autres dignes enfants de notre éternelle Algérie. Je me joins à tous ceux qui réclament de déchoir ce rat de la nationalité algérienne, une nationalité synonyme de dignité et de fierté, et prie nos autorités de l’intérieur d’enquêter sur tous ceux qui ont acquis la nationalité par filiation ou mariage. La conjoncture actuelle et les menaces qui pèsent sur notre nation nous imposent la plus grande vigilance, les faits que nous observons et qui sont perpétrés contre notre peuple et contre les intérêts de notre État, la traîtrise, la violence impliquent de façon récurrente ces infiltrés qui ne se reconnaissent pas dans notre nation. Il nous faut être intraitables sur les questions de nationalité et de droits de ces individus qui n’hésitent pas à rallier l’ennemi trahissant le peuple qui les a accueillis !
    Que Dieu Tout Puissant bénisse notre combat d’aujourd’hui et de demain pour une Algérie amazigh! Une Algérie digne et puissante! Que Dieu fasse triompher la vérité ! amin !

Les commentaires sont fermés.