Le réveil des démons

Par Kamel Moulfi – C’est un fait évident : le renouveau social tente d'imposer sa présence dans notre pays, quoiqu’encore assez timidement – mais c’est un début – dans la rue, et même, cet été, sur certaines plages, malgré la persistance de la pression intégriste servie par une propagande insidieuse qui a aujourd’hui la partie facile. Cette propagande prend appui sur les retards énormes enregistrés dans la société et qui ont créé un lourd handicap difficile à surmonter. Les décennies de terreur ont, en effet, momentanément bloqué le processus de progrès qui se déroulait dans notre société après l’indépendance, inscrit dans la perspective de la construction d’une Algérie libre et démocratique. La terreur intégriste a produit, au contraire, un phénomène de régression que chacun constate aisément dans la vie quotidienne et dans tous les domaines. De toute évidence, ce climat sert les intégristes qui tirent également profit de l’immense vide qu’ils rencontrent dans le paysage politique et que ne réussissent malheureusement pas à combler les initiatives courageuses de militants associatifs lancés dans le combat pour la modernité, en rangs dispersés. Dans ce contexte, les inconséquences du pouvoir sont criantes. D’un côté, il montre son intention de réaliser une opération de «déradicalisation» parmi la jeunesse et reçoit pour cela les félicitations des partenaires internationaux de l’Algérie dans la lutte antiterroriste, et, en même temps, fait preuve d’un laxisme dangereux en laissant faire, par exemple, un Madani Mezrag dans son projet de création d’un parti politique, d’autant plus qu’il ne s’agit pas d’un fait isolé ou d’une initiative limitée à un individu. Une Algérienne vivant à Londres nous a fait parvenir une information (voir article) qui prouve que tout cela participe d’une démarche de «reconquête» confortée par un décor de fond rempli de crimes abominables commis par Daech, Al-Qaïda, Al-Nusra et autres groupes aux différents sigles opérant dans de nombreux pays arabes et particulièrement en Syrie, en Irak, en Libye, au Yémen, en Tunisie, en Egypte.
K. M.
 

Comment (8)

    الهوارية..في امريكا
    31 août 2015 - 1 h 34 min

    Toutes les femmes algériennes
    Toutes les femmes algériennes ou non qui résident en Algérie doivent militer pour barrer la route à ces islamistes qui ont été impliqués dans la tragédie algérienne de la décennie noire…
    Il ne faut pas laisser ces gens porte malheur faire carrière en Algérie.
    L’État Algérien doit leur délivrer un passeport et un billet gratuit aller sans retour, une fois qu’il a décampé, il va chercher refuge en Mongolie chez ou en No Man’s Land.
    Quant à l’Algérie, elle doit accorder l’immigration aux jeunes ingénieurs hommes et femmes asiatiques, c’est des gens qui s’intègrent facilement et qui sont tranquilles…
    C’est mieux que cette bande de sanguinaires sans foi ni loi.

    Par fatigué (non vérifié) | 30. août 2015 – 20:28
    ………………………………………….
    Vous avez tout à fait raison, mais le Ministre de l’intérieur algérien, vient de confirmer qu’aucun islamiste n’a droit à un Parti Politique, s’il a été un rebelle qui a terrorisé notre peuple!




    0



    0
    fatigué
    30 août 2015 - 19 h 28 min

    on veut encore une foi nous
    on veut encore une foi nous obliger à choisir entre la peste et le choléra…………………..
    c’est tout ce qu’on peut nous proposer comme projet d’ailleurs.
    il faudrait attendre qu’ils crevassent tous et peut être que ça irait mieux




    0



    0
    الهوارية..في امريكا
    30 août 2015 - 18 h 10 min

    Ces barbus sionisés qui
    Ces barbus sionisés qui veulent s’imposer de force dans notre société pour anéantir notre vie et saper notre morale, il faut les chasser à coup de pierres comme font les Palestiniens
    Certains criminels après s’être planqués 20 ans dans les montagnes commencent à descendre pour peut être nous prépare un sale coup répondant aux appels du Gourou qui défile chez Fr24.
    Ils ont hâte de transformer l’Algérie en une société archaïque et les algériens et algériennes en un peuple barbare, soumis, les hommes vêtus de qamis et les femmes niqabées tout en noir comme des corbeaux
    Bi3d char pour notre Pays, bientôt nous aurons un autre président avec un esprit relativement ouvert et saura dire Plus Jamais ça dans pays, ni le Fis Sidi Zekri…!
    Des Centaines de journalistes algériens/nnes ont été assassinés par les islamistes terroristes, normalement aucune chaine tv algérienne et aucune tribune de la presse.dz érite ne doit interviewer ce Mezrag et consorts




    0



    0
    Anonyme
    30 août 2015 - 14 h 43 min

    le clan a très peur
    le clan a très peur d’annoncer sa faillite au peuple,il le fait graduellement quitte à sella d’emprunter un nouveau visage,et quitte à jouer la carte du retour du FIS!!!




    0



    0
    Kahina
    30 août 2015 - 13 h 58 min

    À mon avis, ce sont les

    À mon avis, ce sont les Algériens de la génération avant la barbe et le Foulard qui vont redonner l’âme à l’Algérie.
    Cette génération sait qu’une autre Algérie a bien existé…Une autre Algérie respectueuse, propre, éduquée sans barbus d’Afghanistan ou Wahhabite, ni DJELBAB DE L’ARABIE SATANIQUE. Une Algérie des Algériens.

    Mais le pouvoir n’encourage pas les citoyens à en découdre avec ce traumatisme de la décennie noire. Le pouvoir ne fait rien pour redonner espoir au peuple traumatisé. Au contraire, le pouvoir avec sa complicité tacite joue la carte du traumatisme pour sévir.

    Il nous faut d’autres hommes politiques, d’autres dirigeants qui veulent être des alliés du peuple et non son épouvantail.




    0



    0
    Anonyme
    30 août 2015 - 13 h 40 min

    J’espèreque la vague verte
    J’espèreque la vague verte déferlera sur ce pays rien que pour le plaisir de voir club des pins et zéralda inondés, rien que pour tout ces faux-culs de nationalistes de pacotille, rien que pour la pourriture du FLN, rien que pour etc…




    0



    0
    Anonyme
    30 août 2015 - 12 h 27 min

    Ce n’est pas sur la
    Ce n’est pas sur la génération actuelle que je compte pour mettre fin à la malédiction religieuse , se sera la jeune génération qui mettra fin à l’obscurantisme héritier de la colonisation française dans son but de faire disparaitre l’algérie algérienne .




    0



    0
    Elyas55
    30 août 2015 - 11 h 24 min

    La Nature a horreur du vide .
    La Nature a horreur du vide .




    0



    0

Les commentaires sont fermés.