Les premiers logements LPP seront remis début 2016

Le directeur général de l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), Mohamed Belhadi, a annoncé que la remise des premiers logements à leurs propriétaires débutera vers la fin du premier trimestre de 2016, à un rythme de 3 000 à 4 000 unités par trimestre, « le taux d’avancement de leur construction variant de 20 à 70% ». Il y a deux ans, le programme pris en charge par l’ENPI comprenait la réalisation de 150 000 logements mais, à ce jour, dit-il, il y a à peine 49 000 dossiers déposés, dont 4 000 viennent des programmes AADL et ils sont prioritaires, selon le DG de l’ENPI. Dans certaines wilayas, il n’y a aucune demande, fait-il observer, citant Nâama, Tindouf, Tamanrasset… Par contre, pour Alger, la demande est importante, l’ENPI a enregistré plus de 16 500 souscripteurs dont le programme est en cours de réalisation. Même situation à Annaba, Oran, Constantine. Il signale, par ailleurs, que le ministère de l’Habitat a mis sur pied un atelier par suite des travaux duquel il a été décidé que la « maintenance et l’entretien » des constructions réalisés dans le cadre du LPP seront assurés pendant deux années. Pour le choix des sites, il estime que l’expérience de l’AADL est bonne et que c’est un exemple à suivre. Il annonce la création d’un site web, « dans le courant du mois d’octobre », à partir duquel, indique-t-il, les souscripteurs ayant versé la première tranche de 500 000 DA pourront choisir parmi les sites qui seront proposés. Ceux-ci seront appelés à confirmer certaines informations et leur demande et, s’ils ont été les premiers à s’acquitter du prix de leur logement, à pouvoir choisir leur lieu d’habitat en fonction de la formule « premier inscrit, premier servi ». C’est à partir de ce site, précise-t-il, qu’ils recevront aussi leur décision d’affectation. Après cette opération sera lancée la seconde tranche de paiement du logement promotionnel public qui est fixée à 1 000 000 de dinars (100 millions de centimes). Belhadi affirme que les souscripteurs ne se verront remettre les clefs de leur appartement qu’après s’être acquittés du montant « intégral » de cette somme, précédemment fixée à 500 000 DA. « C’est une affaire tranchée », dit-t-il, ajoutant que l’Etat a déjà consenti un effort pour l’achat des terrains d’assiette. Pour la qualité des logements, il invite les souscripteurs à visiter les logements-témoins, notamment à Bou Ismail.
Houari A.
 

Comment (2)

    Chouabbi
    6 août 2016 - 12 h 40 min

    Salam, il me semble que cette
    Salam, il me semble que cette diffusion concerne uniquement les citoyens, qui ont fait l’objet d’inscription auparavant, il n’y a pas lieu d’aucun détail qui explique aux gens comment un nouveau citoyen pourra s’inscrire, à qui il s’adresse, qui va l’orienter, quel est le chemin à suivre, quelles sont les conditions ou les critères d’acceptation de l’inscription en question, comment il sera rassuré qu’il est accepté ou non? Un tas de questions qui viennent dans l’esprit, on souhaite de diffuser le maximum d’informations et explications ainsi que l’éclaircissement au gens de toutes les transactions à entreprendre, et dieu merci qu’il y a lieu de moyens de communication en particulier le NET, il y a lieu des citoyens qui ont atteint l’age de 50 ans et plus et ils ne disposent pas encore de logement!! Essayer s’il vous plait de nous expliquer, comment joindre cet organisme de LPP en particulier à Annaba, et est ce que tous les citoyens sont concernés, sous entendu les citoyens qui ne disposent pas de logement?




    0



    0
    Chouabbi
    6 août 2016 - 12 h 40 min

    Salam, il me semble que cette
    Salam, il me semble que cette diffusion concerne uniquement les citoyens, qui ont fait l’objet d’inscription auparavant, il n’y a pas lieu d’aucun détail qui explique aux gens comment un nouveau citoyen pourra s’inscrire, à qui il s’adresse, qui va l’orienter, quel est le chemin à suivre, quelles sont les conditions ou les critères d’acceptation de l’inscription en question, comment il sera rassuré qu’il est accepté ou non? Un tas de questions qui viennent dans l’esprit, on souhaite de diffuser le maximum d’informations et explications ainsi que l’éclaircissement au gens de toutes les transactions à entreprendre, et dieu merci qu’il y a lieu de moyens de communication en particulier le NET, il y a lieu des citoyens qui ont atteint l’age de 50 ans et plus et ils ne disposent pas encore de logement!! Essayer s’il vous plait de nous expliquer, comment joindre cet organisme de LPP en particulier à Annaba, et est ce que tous les citoyens sont concernés, sous entendu les citoyens qui ne disposent pas de logement?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.