MALG et amalgames

Par R. Mahmoudi – Le MALG n’a rien à voir avec l’assassinat d’Abane Ramdane, pour la simple raison que ce ministère n’existait pas encore à l’époque où ce crime politique avait eu lieu, bien que l’implication de son chef, Abdelhafid Boussouf, soit une chose établie et reconnue, même par ses partisans les plus fervents. C’est l’erreur que reproduisent aujourd’hui, tel un stéréotype, beaucoup d’intervenants, y compris des intellectuels et des politiques, en associant systématiquement le nom de Boussouf à celui du ministère qu’il a conduit au sein du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), depuis sa création en septembre 1958. Cette confusion entraîne malheureusement une autre plus grave, associant à tort le MALG au coup de force mené en 1962 par l’état-major général de l’ALN contre le GPRA. C’est pourquoi, dans l’esprit de beaucoup d’Algériens, le MALG rime avec cet état-major ou vice versa. Ce qui est historiquement faux. La vérité est que le MALG, à sa tête Boussouf, est resté fidèle jusqu’au bout au gouvernement provisoire dont il faisait partie. Ce qui a d’ailleurs provoqué le divorce entre Boussouf et son ancien «élève» et adjoint, le colonel Boumediene. Mieux encore, les cadres du MALG furent les premières victimes de ce «coup d’Etat». Preuve en est que les hommes de l’état-major général ont récupéré toutes les archives stockées à la base de Didouche, à Tripoli, en Libye, où étaient installées les différentes directions du MALG (DDR, DVCR, DL, etc. Si cinq ou six (sur plus de 1 500 cadres) avaient accepté de marcher avec Laroussi Khalifa, un autre élève de Si Mabrouk, qui avait entre-temps changé de camp, tous les autres militants ont préféré rester à l’écart du conflit, comme le leur avait recommandé Boussouf lui-même dans sa dernière note aux militants du MALG. Il faut savoir, enfin que, contrairement à une certaine idée reçue, très peu d’entre eux ont choisi de rejoindre les services de renseignement après l’indépendance. Il y a tant d’autres de clichés qui sont véhiculés sur l’histoire de notre Révolution.
R. M.

Comment (50)

    NON!
    4 novembre 2015 - 12 h 30 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 3. novembre 2015 – 10:38
    ce que vous écrivez là est une forme de satisfécit pour ses tueurs! l’Algérie que chaque algérien avait dans le cœur en 62 ce n’était certainement pas une république islamique! de toute façon l’assassinat est inconciliable avec l’islam!




    0



    0
    Anonyme
    4 novembre 2015 - 12 h 27 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 4. novembre 2015 – 0:51
    …C’est la monarchie marocaine qui a fait appelle à la France pour la protéger voilà d’où provient le protectorat français au Maroc, un Maroc qui n’existait pas, le Maroc c’était des territoire tribales annexés par la France pour créer le Maroc. Si tu veux la preuve tape sur YouTube, «Histoire ignorée du Maroc» tu as toute la réponse. Les territoires qu’ont appelle Maroc d’aujourd’hui étaient envahis, par les portugais, les espagnoles, le anglais, les français bien avant l’invasion française en Algérie. L’empire Ottoman malgré ses frasques en Algérie a maintenu l’unité de l’Algérie faite par Massinissa dont certains territoires été donnés par la France au Maroc sa prostitué.




    0



    0
    VIVE L’ALGÉRIE
    4 novembre 2015 - 11 h 49 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 3. novembre 2015 – 17:55
    les bourricots pensent d’ailleurs qu’un algérien ne peut pas trahir alors que la France en a emporté pas mal dans ses bagages et que chaque village en possédait un,toute cette agitation autour de gens expatriés dans un pays ennemi que la France a façonné pour nous piller et nous emmerder jusqu’à la fin des temps…ces gens là seraient donc de fait des mokokos mais quelle horreur! l’algérien même expatrié âand echitane restera algérien et rien d’autre alors les gars ne donnez pas le bénéfice de notre histoire à vos ennemis,il vous suffit de dire que ceux que vous honnissez ont trahi la cause du peuple et c’est tout,mais de grâce ne faîtes pas de rapprochement avec la pourriture d’outre frontière ouest!!!




    0



    0
    anonyme
    4 novembre 2015 - 11 h 25 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 4. novembre 2015 – 1:58
    le camembert ça n’a pas de trous




    0



    0
    Anonyme
    4 novembre 2015 - 6 h 44 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 4. novembre 2015 – 1:49

    Je pense qu’il est toujours enterré dans le cimetière de Tétouan
    …..

    Ils n’ont même pas pris la peine de rapatrier son corps. Grave.
    C’est un signe que le clan d’Oujda est toujours au pouvoir.

    Même les corps de Amirouche et Si El-Haouès n’étaient pas à la place qu’il faut. Leur dépouille a été caché dans un sous sol d’une gendarmerie. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Amirouche_A%C3%AFt_Hamouda).
    Les héros Algériens étaient les victimes des Harkis d’ailleurs.




    0



    0
    Anonyme
    4 novembre 2015 - 6 h 28 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 4. novembre 2015 – 1:41

    L’essentiel des recrues du MALG,sont des jeunes lyceens(généralement terminal du bac) algeriens nés au Maroc,ils ont eté recruté dans toutes les villes et villages du Maroc même d’agadir en plein sud du maroc(les freres Beldjelti qui ne parlaient d’ailleurs que Chleuh et français))
    ___________________________________________________

    Au stade où on est , je dirais que la plus part sont des marocains de souche envoyés par le MEKHZEN pour s’accaparer de notre indépendance.




    0



    0
    Anonyme
    4 novembre 2015 - 6 h 25 min

    Juste à penser que Abane a

    Juste à penser que Abane a été assassiné à TANGER AU MAROC, ça me donne des vertiges.




    0



    0
    Anonyme
    4 novembre 2015 - 0 h 58 min

    lA REVOLUTION Algerienne est
    lA REVOLUTION Algerienne est comme un Camembert ,elle est pleine trous,un bonne partie de ces trous se trouvent en france; au maroc ;tunisie




    0



    0
    Anonyme
    4 novembre 2015 - 0 h 49 min

    C’est grace au malg et à
    C’est grace au malg et à Boussouf que la resistance interieure a eté alimentée en armes,5 ateliers de fabrication de mitraillettes de bombes,de bazooka …etc casablanca,fedala,salé,kenitra, sidi kaceme dans une ferme appartenant à la famille de Kasdi Merbah;Aban ramdane est assassiné dans une villa(ville Mnebhi) de TETOUAN (nord du maroc)je pense qu’il est toujours enterré dans le cimetière de Tétouan




    0



    0
    Anonyme
    4 novembre 2015 - 0 h 41 min

    L’essentiel des recrues du
    L’essentiel des recrues du MALG,sont des jeunes lyceens(généralement terminal du bac) algeriens nés au Maroc,ils ont eté recruté dans toutes les villes et villages du Maroc même d’agadir en plein sud du maroc(les freres Beldjelti qui ne parlaient d’ailleurs que Chleuh et français))




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 23 h 51 min

    Le protectorat Français au
    Le protectorat Français au Maroc en 1912 s’est servi des Algeriens pour assoire son occupation du maroc à tous les niveaus de l’administration makhzenienne, avant 1962 le algeriens vivants ou nés au maroc sont a peu pres de 110000:DES MEDECINS?PHARMACIENS?ENSEIGNANTS?ADMINISTRATION DE L’AUTORIT2 LOCALE ET CAIDALE?FONCTIONNAIRES DE L4ADMINISTRATION PUBLIQUE;TENANCIERS DE BARS ET D’HOTELS …ETC;ils etaient l’arriére cours de la Willaya 5 et des planques d’oujda,c’est eux qui ont squatté toute l’administration algerienne apres 1962?ILS ont même transposé le systémz MAKHZENIEN en Algerie




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 22 h 25 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 3. novembre 2015 – 21:26

    Je ne le savais pas. On découvre bien des surprises.

    Les traitres marocains nous ont bien envahi juste avant l’indépendance.
    Le scénario Marocain se répète au Sahara Occidentale




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 20 h 26 min

    pour anonyme; par respect aux
    pour anonyme; par respect aux lecteurs de ce respectable journal électronique, il est utile de compléter vos assertions, en plus des gens nés au Maroc que vous avez cité, il faut rajouter aussi Kasdi merbah, Mahieddine Khalef qui a drivé l’équipe nationale de football qui a battu l’Allemagne en coupe du monde en 1982.




    0



    0
    Zerrouk
    3 novembre 2015 - 18 h 34 min

    On a assassiné le patriote et
    On a assassiné le patriote et tete pensante de la révolution, Abane Ramdane, alors dites moi qui a assassiné l’autre tete pensant de l’Algérie post indépendante, Mohamed Khemisti, l’ancien Ministre des AE et qui a pris sa place, dites le moi, ou encore Krim Belkacem en 1970, ou encore Boudiaf, ce clan d’Oujda depuis 1954 nous cause beaucoup de probleme, on a vécu avec les 403 noires, les 404 noires, puis les 504 noires, puis la PM….puis….le citoyen à l’époque du dictateur Boukharrouba n’avait pas droit d’acheter une voiture noire.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 18 h 15 min

    Les Marocains se permettent

    Les Marocains se permettent même de Kidnapper des Algériens à l’intérieur de notre territoire.

    Publié par TSA: » Deux Algériens kidnappés par des marocains à Tlemcen ».

    Les frontières ne sont pas fermées?? Et pourtant GAID fait tout le temps des inspections la-bas.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 18 h 07 min

    Apparemment, il y a beaucoup

    Apparemment, il y a beaucoup de faux Moudjahidines venus du Maroc. Les choses s’éclaircissent peu à peu.

    kablia est Né à Tanger
    Ben-Bella est marocain aussi
    Bouteflika est né à Oujda
    ……etc
    Le maroc a su comment infiltrer la révolution de 54 pour s’en accaparer. Les traitres circulent devant nos yeux.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 18 h 03 min

    Le colonel Chabani a aussi
    Le colonel Chabani a aussi été assassiné par Benbella, le clan d’Oujda n’est pas un crime prés il est à l’origine de centaines de crimes avant et après l’indépendance contre les authentiques révolutionnaires algériens.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohamed_Chabani




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 17 h 59 min

    ARRÊT DE LA COUR DES COMPTES
    ARRÊT DE LA COUR DES COMPTES D’ALGER À L’ENCONTRE DE BOUTEFLIKA

    http://cartonrougepolitique.unblog.fr/2009/04/20/arret-de-la-cour-des-comptes-a-lencontre-de-m-abdelaziz-bouteflika/




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 17 h 39 min

    ce razppel est necessaire
    ce razppel est necessaire parce que la recuperation en cours du malg par des individus qui veulent se refaire une virginite politique est un acte d’escroquerie de l’histoire de la guerre d’independance.ould keblia a tord de se meler d’evenements qu’il n’a connu ni vecu ni en temoin previlegie encore moins en tant qu’acteur. l’HISTOIRE aura toujours raison des falsificateurs. merci a mahmoudi




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 17 h 27 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 3. novembre 2015 – 17:55
    Circule donc, tu es complètement déconnecté de la réalité celle des traitres que tu tentes de protéger par ton poste débile. Le silence est d’or dans ton cas, apprends des autres c’est à dire des vrais algériens qui connaissent un bout sur la trahison dont ont été victimes l’Algérie, son peuple sa révolution par le clan au pouvoir depuis 1962. Le Chaoui dont tu parles est lui même responsable de cette invasion marocaine en Algérie en faisant rentrer avec armes et baggages les planqués d’Oujda. On commence à douter sur l’identité algérienne de ce boukharouba lui même qui a été à l’origine du crime d’un brave révolutionnaire algérien, un crime ordonné par Benbella et que Boukharouba a exécuté, je vais te trouver le lien, tous les membres du clan d’Oujda sont marocains de souche la trahison coule dans leur veines, la trahison c’est une des spécialité macabres des marocains qui ont falsifié leur lieu de naissance pour faire croire qu’ils sont algériens et nés en Algérie.




    0



    0
    mohamed El maadi
    3 novembre 2015 - 17 h 09 min

    D’après tout les commentaires
    D’après tout les commentaires le seul crime de abane était d’être un gars du terroir cela se tient comme hypothèse .Il y a eu le drapeau déchiré en 2013 pour le 1 novembre et la déclaration de ould kablia à cette même date c’est signé .Alors oui il faut maintenant met l’accent sur les origine marocaines de ceux qui nous gouverne car c’est lié à la situation du pays et c’est une cause national a défendre bouter l’étranger hors du pays et décider que ce 1 novembre 2015 soit la fin de la présence marocaine en Algérie et nous devons tous y travailler et nous reglerons nos différent entre algérien plus tard mais l’objectif doit être là libération du territoires de ces colons .Je fais le serment d’y travailler jusqu’à la victoire final.Vive l’Algérie Algérienne.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 16 h 55 min

    les algeriens nés au maroc
    les algeriens nés au maroc sont donc des marocains et ces marocains s’engagent dans le FLN pour se battre pour l’independance de l’algerie, parce qu’ils sont surs de rester vivants et de prendre le pouvoir en se faisant aider par un pur chaoui, qui lui meme aide un marocain a devenir président, parce qu’il est sur, qu’un jour il le deposera !

    c’est un peu tiré par les cheveux, mais les bourricots dont parlait abane ramdane ne sont pas toujours là ou l’on pense les trouver;




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 16 h 43 min

    Il n’ y a pas lieu de se
    Il n’ y a pas lieu de se poser des questions il n’y a qu’à voir la déliquescence dans laquelle se trouve actuellement l’Algérie. Tous ceux qui avaient des visées modernistes et démocratiques pour ce pays ont été éliminés.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 16 h 32 min

    Les traitres, les voleurs,
    Les traitres, les voleurs, des infiltrés marocains qui sont au pouvoir nous (…) dessus depuis l’indépendance, ils continuent à le faire, voilà pourquoi on a abruti la jeunesse algérienne avec une école débile arabisante, ce système infiltré par toutes sortes de criminels, d’imposteurs marocains, de traitres de tous acabit a tout fait pour détruire la sève et l’intelligence algérienne pour sa pérennisation, il faut en Algérie une deuxième révolution pour nettoyer la pourriture qui gangrène le pays au plus haut sommet de l’état.
    Cela explique aussi le silence du régime Bouteflika face aux attaques qui nous viennent du Maroc, de l’Égypte de la France. J’irai jusqu’à dire que le clan d’Oujda est au service du Maroc sous couvert d’une fausse appartenance algérienne, rappelez vous de la lettre servile un article a été publié sur Ap, à ce sujet, qui exprimait sans aucune équivoques une allégeance de la part des Bouteflika au narcomonarque du Maroc qui pourtant nous envahit de drogue, une guerre narcotique contre notre peuple, pendant qu’à la présidence il y a des agents marocains.




    0



    0
    H'didwane
    3 novembre 2015 - 16 h 27 min

    Une Remarque tres
    Une Remarque tres importante:
    Tous les moujaheds qui ne sont pas nés au maroc sont soit assassinés ou complétement mis dehors et contraints a l’exile.
    Tous ceux qui sont marocains ou nés au maroc ou étrangers sont tous vivants aujourd’hui et ont eu le pouvoir depuis 1962.
    Ce n’est pas un hasard. Tout a été planifié a rabat, le caire et paris.




    0



    0
    Hamid
    3 novembre 2015 - 15 h 01 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 3. novembre 2015 – 14:44
    Et ajourd’hui un tunisien a la tete du FLN et ca continue.
    Je me demande quand des algeriens seront a la tete de l’Algerie ?
    Pour ce qui est de Benbella, il fut l’eleve de Fathi Dib, la tete des moukhbarates eqgyptiennes. Alors la suite on la connait. Abane en tant qu’algerien authentique doit etre éliminé car il pourra remettre l’Algerie aux algeriens, pas aux marocains et egyptiens. Benbella est marocain et il l’a avoué en directe a la TV avant sa mort…
    Ould kablia est né au maroc. Alors tous les chemins menent a rabat ou au caire et tout cela, sous l’oeil de la france qui a semé sa bonne graine avant de partir.




    0



    0
    Citoyenne
    3 novembre 2015 - 14 h 46 min

    Je n’étais pas présente

    Je n’étais pas présente pendant la guerre de révolution, mais on dirait que le MALG a été crée pour diviser les Moudjahidines Algériens et donner un coup de grâce à la révolution armées menée par nos vrais patriotes.




    0



    0
    Larnaque
    3 novembre 2015 - 14 h 28 min

    « Mieux encore, les cadres du
    « Mieux encore, les cadres du MALG furent les premières victimes de ce «coup d’Etat». Étant donné l’itinéraire post 62 de M. Ould Kablia, je ne pense pas qu’il ait été victime de quoi que ce soit. À moins qu’il ait tourné sa veste au bon moment comme ont su le faire bien d’autres. L’autre explication plausible serait que M. Ould Kablia n’était en fait qu’un sous-fifre et non un cadre du MALG.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 13 h 55 min

    VOILÀ POURQUOI ABANE RAMDANE
    VOILÀ POURQUOI ABANE RAMDANE A ÉTÉ ASSASSINÉ PAR LES TRAITRES DU CLAN D’OUJDA ET À LEUR TÊTE LE CRIMINEL BOUSSOUF LE MAROCAIN.
    svp OUVREZ LE LIEN CI DESSOUS

    Le fils du Général De Gaulle:”La France a miné l’Algérie par ses éléments du MALG
    http://www.kabyleuniversel.com/2012/12/18/le-fils-du-general-de-gaullela-france-a-mine-lalgerie-par-ses-elements-du-malg/
    ————————————————————–
    «Notre Algérie va échouer entre les mains des colonels, autant dire des analphabètes. J’ai observé chez un grand nombre d’entre eux une tendance aux méthodes fascistes. Ils rêvent tous d’être des Sultans au pouvoir absolu. Derrière leurs querelles, j’aperçois un grave danger pour l’Algérie indépendante. Ils n’ont aucune notion de la démocratie, de la liberté et de l’égalité entre citoyens. Ils conserveront du commandement qu’ils exercent le goût du pouvoir et de l’autoritarisme. Que deviendra l’Algérie entre les mains de pareils individus ? Il faut que tu fasses quelque chose pendant qu’il est encore temps… », a-t-il prédit.(Le Colonnel Lotfi s’adressant à Ferhat Abbas)




    0



    0
    TheBraiN
    3 novembre 2015 - 13 h 50 min

    @ Anonyme
    De quelle Tribu

    @ Anonyme

    De quelle Tribu parlez vous. Celle de Beni-Hillal , je présume …Car les kabyles, Imazighen, est un peuple d’une civilisation Millénaire. Consultez les livres d’histoire pour nourrir votre cerveau.

    Il y a là un assassinat politique (parmi tant d’autres) qui doit être considéré comme tel , il ne s’agit pas d’une histoire de berbères , de Pharaons ou d’Incas .

    S’il vous est difficile d’élever intellectuellement les débats , rendez vous utile et évitez d’intervenir juste pour intervenir et semer la zizanie .

    Je parlais de tribu et je parle toujours de tribu .

    El fahem yefham !




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 13 h 44 min

    @Par mohamed El maadi (non
    @Par mohamed El maadi (non vérifié) | 3. novembre 2015 – 14:33

    Pour s’accaparer d’un pays, il faut éliminer ses leadeurs patriotiques.
    Abane n’était pas soluble dans les projets Égyptiens et Marocains.
    La preuve: Un marocain, Ben-Bella, est devenu président de l’Algérie.
    Après l’indépendance, Nasser l’égyptien a dit: L’Algérie TAKFINA ET TAKFIKOUM. Le partage de l’Algérie.
    C’est assez clair.




    0



    0
    mohamed El maadi
    3 novembre 2015 - 13 h 33 min

    Je répète ma question
    Je répète ma question pourquoi vous l’avez tué ? Ne me raconter pas des sornettes comme quoi Abane gêner le projet national ! Je veux savoir si vous l’avez tué car à vos yeux le garçon était une tête pensante, soit que vous l’avez buté à cause de sa région d’origine,soit le Maroc vous la demander, soit les francais .
    Pour qui avez vous agit ? On ne tue pas un homme pour son caractère voir même son arrogance supposé ! Cela ne tient pas debout votre histoire ! Ce que je crois c’est que Abane ramdane en savait trop sur des combines pas très catholique et qu’il avait l’întention après l’indépendance de juger ces types pour haute trahison .




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 13 h 04 min

    Le clan d’OUJDA existe bel et

    Le clan d’OUJDA existe bel et bien. Je dirais désormais: Le clan Marocain. Une plaie ouverte dans l’histoire de l’Algérie.




    0



    0
    ..
    3 novembre 2015 - 12 h 33 min

    Lisez et vous comprendrez
    Lisez et vous comprendrez pourquoi il a été éliminé: Deux mots clés: Pluralisme politique et linguistique. La monarchie du maroc et le baathiste égyptien Djamel-abdel-nasser n’aimaient pas ces idées innovantes.

    Selon Wikipédia:

    Ramdane (le patronyme avant le prénom), né en 1920 à Azouza dans la commune de Larbaâ Nath Irathen, et décédé en 1957 au Maroc, est un militant politique et révolutionnaire algérien, ayant joué un rôle clé dans l’organisation de la lutte indépendantiste lors de la guerre d’Algérie.
    Il joue un rôle fondamental dans l’histoire de la révolution algérienne, souvent considéré comme le dirigeant « le plus politique » du FLN. Il est surnommé par certains : « l’architecte de la révolution ».
    Abane Ramdane a su regrouper et unir au sein du FLN l’ensemble des courants politiques pour lutter contre la domination française. Principal organisateur du congrès de la Soummam, il trace les grandes lignes du mouvement révolutionnaire consistant à créer un État dans lequel l’élément politique l’emporte sur l’élément militaire, et a opté pour le pluralisme politique et linguistique en Algérie1.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 12 h 30 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 3. novembre 2015 – 13:05
    Abane avait peut être un mauvais caractère, mais il voulait mener le pays vers la démocratie, la prospérité, vers la Justice, Abane n’était pas un traitre mais un héros que les fossoyeurs de l’Algérie indépendante tente de salir comme l’a fait le marocain Ould Kabila. Ne t’en déplaise dans plusieurs pays si je prends l’exemple de l’Afrique du Sud Mandela à lui seul a mené son pays vers la démocratie, la paix, la prospérité. Abane n’avait pas confiance à cette bande de criminels qui l’ont assassiné pour ses idées visionnaires pour une Algérie indépendante, mais les fossoyeurs de l’indépendance de l’Algérie en l’occurrence le clan d’Oujda des planqués à Oujda. Tu pourras dire ce que tu veux, les fossoyeurs de l’Algérie indépendante, dont se méfiait Abane ont détruit le pays et l’ont mené vers une destination catastrophique, un parcours de ces fossoyeurs parsemé parsemés de crimes, de trahison. .




    0



    0
    . Kahina
    3 novembre 2015 - 12 h 28 min

    @Par Anonyme (non vérifié) |
    @Par Anonyme (non vérifié) | 3. novembre 2015 – 12:21

    comment pouvait-il etre l’architecte d’une revolution concue sans lui, commencée sans lui et achevée sans lui ?

    ……………………………………………………..

    Ce sont les idées et les concepts d’un leader qui font fonctionner un pays ou une révolution et non pas sa présence physique. Le leader finira par mourir, mais ses doctrines et ses idées résistent et font l’histoire.




    0



    0
    .
    3 novembre 2015 - 12 h 21 min

    Abane a été étranglé par deux
    Abane a été étranglé par deux hommes, devinez où??? AU MAROC/ TANGER. On tue nos héros chez nos ennemis. WOOW!! Ça relate tout.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 12 h 20 min


    AOuld Kabila a avoué


    AOuld Kabila a avoué clairement que Abane a été assassiné par oussouf du clan d’Ouja= Malg c’est aussi simple que cela. Ce MALG est responsable des malheurs de l’Algérie.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 12 h 05 min

    @Par Anonyme (non vérifié) |
    @Par Anonyme (non vérifié) | 3. novembre 2015 – 12:21

    comment pouvait-il etre l’architecte d’une revolution concue sans lui, commencée sans lui et achevée sans lui ?
    Il ne fut pas l’architecte, mais simplement un réorganisateur. Au congrés de la soummam, il ne fut pas seul, meme si tous les autres participants et non des moindres, sont gommés par les promoteurs du mythe et de la mystification.

    En fait, ceux que abane ramdane traitait de bourricots, furent ceux-là memes, qui ont négocié les accords d’evian, parachevé l’independance et jeté les pierres de l’algerie independante.

    Ce ne fut ni parfait, ni à la hauteur des attentes du peuple, ni démocratique, ni conforme à la proclamation du 1er novembre, cela je vous le concede, mais ce fut quand meme beaucoup pour un peuple qui n’a jamais ete capable de construire un etat, de fonder une nation, depuis la nuit des temps.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 11 h 43 min

    Je ne suis pas un historien,
    Je ne suis pas un historien, mais je crois que les marocains qui se sont trafiqués une nationalité Algérienne et qui ont été envoyés par le maroc pour infiltrer nos Moudjahidines, pour que après l’indépendance le Maroc aura la mainmise sur notre territoire. En tout cas, la politique du Mekhzen n’a pas changé depuis.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 11 h 36 min

    « Le MALG n’a rien à voir avec
    « Le MALG n’a rien à voir avec l’assassinat d’Abane Ramdane, pour la simple raison que ce ministère n’existait pas encore à l’époque où ce crime politique avait eu lieu »,

    Je suis très impressionné par cette information ci-dessus. Il était où notre ministre « moudjahed » de Tanger quand les hommes et les femmes mouraient sur le champ de bataille.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 11 h 32 min

    Le problème dans toute cette

    Le problème dans toute cette histoire est d’Avoir exécuté ABANE. Comment peut-on éliminer un Moudjhed du calibre de Abane,juste pare ce qu’il avait une autre vision que ceux venus d’Ailleurs.
    Son Assassinat est impardonnable et un crime contre la révolution 54.Les assassins sont condamnables.
    J’ai l’impression que la révolution Algérienne a été infiltrée et manipulée par des pays tels que le Maroc et l’Égypte. Le comportement de ces deux pays à l’égard de l’Algérie juste après son indépendance en dit long.

    L’Égypte a comblé le vide qu’a laissé Abane et Amirouche par ses danseuses du ventre pour partager l’Algérie. Et Ben-Bella le Marocain est devenu président. Il ya quelque chose qui ne colle pas dans toute cette histoire.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 11 h 21 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 3. novembre 2015 – 10:38
    Ne t’en déplaise Abane Ramdane était l’architecte de la révolution algérienne. La vérité est dure à avaler quand son esprit est pollué et quand on manque d’honnêteté intellectuelle ou quand on est partisan des fossoyeurs de l’Algérie indépendante.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 11 h 21 min

    Par TheBraiN (non vérifié) |
    Par TheBraiN (non vérifié) | 3. novembre 2015 – 10:11

    Chacun raconte ce qu’il veut selon ses propres intérêts (matériels surtout) , chacun joue sur les mots , prend des libertés avec les dates ..
    L’assassinat de Abane a été un crime politique , condamnable bien entendu , mais il n’était pas le seul ni encore moins dirigé contre telle eu telle tribu !
    ______________________________________________________________

    De quelle Tribu parlez vous. Celle de Beni-Hillal , je présume …Car les kabyles, Imazighen, est un peuple d’une civilisation Millénaire. Consultez les livres d’histoire pour nourrir votre cerveau.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 11 h 18 min

    Le MALG = le clan d’Oujda, à
    Le MALG = le clan d’Oujda, à partir de là chacun doit tirer ses conclusions sur la gouvernance catastrophique de ce clan. Je ne comprends pas pourquoi l’article de ce journal tente d’exonérer le MALG ou le clan d’Oujda de ses crimes contre nos héros, contre le gouvernement de l’époque reconnu le GPRA, qui a subi un coup d’état de la part du Malg ou du clan d’Oujda…




    0



    0
    Albert Einstein
    3 novembre 2015 - 10 h 58 min

    Deux choses sont infinies :
    Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 9 h 38 min

    Il faudra aussi cesser de
    Il faudra aussi cesser de dire que abane Ramdane a été l’architecte de la révolution. Un architecte supose qu’il ait été derriere la planification de la révolution, bien avant 1954 et non qu’il l’ait réorganisé deux années après. Or, abane n’était pas dans le groupe des 22, ni dans la réunion des 6,.

    Par ailleurs, sa fameuse « primauté du politique sur le militaire et de l’interieur sur l’exterieur » était un costume fait pour lui. Il etait le plus brillant politique de l’interieur et cela faisait de sa formule une veritable OPA sur la révolution. Si en plus de cela, il n’avait pas un caractére social, il ne pouvait pas jouer un role de rassembleur dans une futur algerie..
    Par ailleurs, dans le congrés de la soummam, abane ramdane a totalement gommé le caractere musulman de la revolution en deviant de la proclamation du 1er novembre sur ce point, donc en trahissant un peu les initiateurs de la révolution qui avaient pensé et declenché celle-ci. De pl

    Ce qu’il faut retenir c’est que la révolution a commencé sans lui et s’est achevée egalement sans lui, preuve qu’il n’a jamais eté l’homme incontournable et indispensable sans lequel rien ne se fait.

    Ceux qui continuent de soutenir que abane ramdane etait la lumière des lumières et que tous les autres n’étaient rien comparé à lui, ne font que reproduire la pensée unique, oubliant que tout homme sur terre est une somme de qualités et de defauts et que toute révolution populaire est faite d’erreurs et de deviances. La révolution algerienne n’echappe pas à cette vérité.
    L’assasinat de abane ramdane a été une erreur. Mais elle ne fut pas le seule.




    0



    0
    TheBraiN
    3 novembre 2015 - 9 h 11 min

    Chacun raconte ce qu’il veut
    Chacun raconte ce qu’il veut selon ses propres intérêts (matériels surtout) , chacun joue sur les mots , prend des libertés avec les dates ..
    L’assassinat de Abane a été un crime politique , condamnable bien entendu , mais il n’était pas le seul ni encore moins dirigé contre telle eu telle tribu !




    0



    0
    zyriab
    3 novembre 2015 - 9 h 04 min

    Le seul pays au monde ou tout
    Le seul pays au monde ou tout le monde écrit l’histoire comme bon lui semble .La Révolution Algérienne a laissé des millions de morts sur le champ d’honneur et le slogan de cette Révolution est « un seul héro le peuple » vouloir déifier un homme c’est trahir tous les autres martyrs .Prendre exemple sur toutes les autres révolutions dans l’histoire de l’humanité les règlements de compte font légion et on passe nul n’est plus grand que la Révolution nul n’est plus important que le Peuple nul n’est plus grand que l’Algérie




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2015 - 8 h 33 min

    Il n’en demeure pas moins que
    Il n’en demeure pas moins que l’assassinat de Abbane Ramdane est un crime, et politique et un crime tout court, ce n’était pas un traitre à la patrie, exécuter des traitres, oui, là c’est vital, mais ne pas savoir vivre les nuances du spectre c’est une ignorance, un manque de savoir vivre, la pression que signifiait la puissante france coloniale a poussé à tant de crimes, crimes tout court, espérons que tout ça finira par produire une génération savante en musique politique. Imaginons Abbane toujours vivant, sa rationalité aurait été féconde, utile dans un contexte où les irrationnels ont sévi, et continuent d’ailleurs de sévir. Je ne suis pas historien, nous ignorons tant de choses ! Mais le bon sens n’implique pas d’être historien, et le bon sens ne prévalait pas en ceux qui l’ont assassiné, comme ils ont assassiné tant d’êtres qui auraient été très utiles.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.