De cauchemar en cauchemar

Par Karim Bouali – Coup sur coup, les citoyens sont secoués par des informations qui leur font craindre le pire pour l’avenir du pays. D’abord, le retour déroutant de Chakib Khelil. Les Algériens s’attendaient à tout, sauf à voir l’ancien ministre de l’Energie – dont le nom a été cité par quasiment tous les accusés dans l’affaire Sonatrach comme étant le principal ordonnateur de toutes les transactions et de tous les dossiers en cause – rentrer au pays et y être reçu comme un héros. L’hommage rendu par une confrérie religieuse a achevé de désarçonner une opinion publique médusée par l’attitude arrogante des autorités publiques qu’ils interprètent comme un pied de nez. Puis, à peine se remettaient-ils de cet affront, qu’ils se réveillèrent sur un autre scandale : les «Panama Papers» que le pouvoir a savamment détournés en criant au complot et à l’atteinte au «symbole de la guerre d’indépendance» qu’est le président Bouteflika, pour avoir figuré en Une du journal Le Mondeaux côtés d’autres chefs d’Etat visés par l’opération médiatique. Par un tour de passe-passe ingénieux, la rue a fini par se focaliser sur la réaction officielle de l’Algérie, oubliant jusqu’au contenu des documents révélés par une officine secrète dont l’objectif – il faut l’avouer – se situe à mille lieues d’une soi-disant volonté de lutter contre le crime économique transfrontalier. Les observateurs avertis ayant compris dès le départ que les auteurs de cette fuite internationale veulent, à travers cette divulgation, punir les ripoux qui ne déposent pas leur argent sale dans les banques américaines et obliger ceux dont les noms n’ont pas été cités à méditer. Sellal fut chargé de nous faire avaler une couleuvre, lors de sa conférence de presse conjointe avec son homologue français, en attestant que l’Algérie «refuse qu’il soit porté atteinte à un symbole national» (sic). Sauf que le journal français n’a pas publié la photo d’un «symbole» comme le prétend Sellal, mais d’un président en exercice, pour faire référence à l’implication de responsables politiques algériens dans l’affaire des sommes d’argent colossales cachées au Panama, pour fuir le fisc local. Enfin, à peine se remettaient-ils de ce énième épisode de l’interminable thriller, qu’ils se retrouvent face à une image inquiétante de leur président postée par l’hôte français de l’Algérie, Manuel Valls, sur son compte Twitter. L’étonnement fut d’autant plus grand que les médias officiels nationaux ont, eux, rediffusé une ancienne image de Bouteflika recevant Manuel Valls en tant que ministre de l’Intérieur, en 2012. L’entourage de Bouteflika qui a ordonné que ne soient pas montrées les images de l’audience de dimanche dernier a-t-il honte de montrer le président de la République dont il vante pourtant les mille et un mérites ? Pendant ce temps, les Algériens se livrent, groggy, à leurs banales occupations quotidiennes, en attendant le prochain cauchemar.
K. B.

Comment (18)

    KB
    13 avril 2016 - 21 h 31 min

    Pour moi la reponse est
    Pour moi la reponse est simple « you get what you tolerate »




    0



    0
    Anonyme
    13 avril 2016 - 21 h 08 min

    Votre honte étant si grande,
    Votre honte étant si grande, votre humiliation si blessante qu’il ne vous reste plus qu’à faire comme l’autruche , plonger votre tête dans le sable . pour que votre humiliation et votre honte disparaisse posez vous la question combien d’algériens et d’algériennes connaissent l’existence de Karim Bouali




    0



    0
    Anonyme
    13 avril 2016 - 20 h 27 min

    @ Par amal (non vérifié) |
    @ Par amal (non vérifié) | 13. avril 2016 – 19:03

    Poblème, c le monde qui a focalisé sur bouteflika; sellal ne pouvait quand-même pas protester en disant « pourquoi ce n’est pas bouchouareb qui a été mis à la place de bouteflika? ». C’est vrai que celà manque à on répertoire, mais doit-il les dire « toute »?

    _______________

    Bouchouareb est le ministre de l’économie française en Algérie, Intouchable. Juste comme ceux qui bougent leur queue pour faire semblant de défendre l’image de Bouteflika ( Zaama), Alors que ce sont les premiers à ternie l’image et la réputation du président Algérien et, l’Algérie Avec




    0



    0
    amal
    13 avril 2016 - 18 h 03 min

    Poblème, c le monde qui a
    Poblème, c le monde qui a focalisé sur bouteflika; sellal ne pouvait quand-même pas protester en disant « pourquoi ce n’est pas bouchouareb qui a été mis à la place de bouteflika? ». C’est vrai que celà manque à on répertoire, mais doit-il les dire « toute »?




    0



    0
    CHOUIdeBARBES
    13 avril 2016 - 17 h 05 min

    Le Premier sinistre
    Le Premier sinistre Abdelmalek Sellal s’est expliqué devant les journalistes sur l’histoire du refus de visas au journaliste du quotidien Le Monde et à l’équipe du «Petit journal» de Canal+. «Le journal Le Monde a attaqué l’un des symboles de l’Etat, à savoir le président de République, en publiant des informations, sur le Clan « PANAMA PAPERS – ALGERIE ».
    Tout cela est une vérité crue et amère à avaler, le pourvoyeur de cette Affaire est CHAKIB Kalhana et non pas Khalil, cette momie vivante des temps pharaoniques, lui a réservé un accueil digne du Clan de la causa Nostras Algérienne, le Clan des voleurs, fraudeurs, magouilleurs.
    Comment se fait-il qu’un peuple on lui impose un Président contre sa volonté et par la Fraude au nez et à la barbe de la grande ANP, garante de la sécurité du pays intérieur et extérieur, mais les menaces proférées contre certains Généraux entre autre les procès ouverts en France, en Suisse etc., démontre l’intimidation des cadre de l’ANP, qui s’enterrent sous les bottes du Clan et à leur tête GAID SALAH de Ain Yagout Wilaya de Batna, il a souillé le sang de nos glorieux Martyrs, qui nous ont légué le patrimoine de notre très chère pays, nous sommes à la veille du Printemps, mais nos fleurs et notre verte nature respire la mort des traitres et voleurs, comment un homme de très bas étage joueur de BENDIR « DREBKI » puisse se hausser à la tête du glorieux FLN, les militant du Nouveau beaujolais, (VIN Français), FLN sont des lâches et des traitres en puissance, ont vendu leurs honneurs, leurs dignités, leurs titre d’homme, sont redevenus des hyènes du sac de dinars …
    La France à accepté de baisser son pantalon devant le Clan, pour soustraire les milliards et la presse soit disant de liberté et du droit d’informer s’est mise à genoux devant les tenant du pouvoir français, mais néanmoins ils ont osés de dire une vérité sur le CLAN du PANAMA PAPERS Algérien, et cette information est bien passée, mais les marchés juteux de l’Algérie garantissent l’emploi et assurent la sérénité au peuple Français et de pouvoir surmonter la crise économique actuelle, que DASH contribua de sa façon pour ramener le prix du baril de pétrole à 15 dollars US, l’Arabie TAYHOUDITE, et les boîtes de sardines du Golfe finance au profit d’Israël les guerres de Syrie, d’Irak, du Yémen et j’en passe, même nos journaux Algérien et leurs journalistes certains pas tous baissent leur pantalons devant ce très grand complot contre la Nation Arabe !!!
    Cordialement : Le chaoui de barbes !!!




    0



    0
    RAYESELBAHRIYA
    13 avril 2016 - 14 h 57 min

    FERMEZ LA PRÉSIDENCE EL

    FERMEZ LA PRÉSIDENCE EL MOURADIA . SERAI UNE PÉTITION FORT

    SALUTAIRE POUR NOTRE PAYS. MEME LA MEILLEURE. ELLE NE FAIT

    QUE DES SCANDALES SUR UN PAYS QUI NE MÉRITE PAS D’ETRE SALI

    ET TRAINÉ DANS LA BOUE CHAQUE JOUR QUE DIEU FEU, PAR LE CRIME

    MANIFESTE DE CORRUPTION D’UN CLAN QUI A SALI A TOUT JAMAIS LE

    PAYS , PEUPLE ET HISTOIRE….

    Y A PLUS PERSONNE DANS CE PAYS FANTOME DE SES MALADES.

    BOUTEFLIKA MALADE, EL GAID SALAH MALADE QUI S’AFFAIRE AILLEURS

    AUX FRONTIERES LIBYENNES DEPUIS L’AFFAIRE DAECH EN LIBYE.

    OUYAHYA MALADE INÉBOULONABLE DEPUIS 1993 A LA PRÉSIDENCE ….

    BACHIR TARTAG MALADE QUI NOUS INSÉCURISE AVEC SON AFFAIRE

    CHAKIB KHELIL….

    SAADANI LE MALADE QUI PREND TOUT LE MONDE POUR DES COMPLOTEURS

    ALORS QU’IL COMPLOTE CONTRE TOUT LE MONDE.

    UN GOUVERNEMENT MALADE , COMPOSÉ DE MINISTRES CORROMPUS ET

    SPOLIATEURS.

    FERMEZ LA PRÉSIDENCE , EST LA PLUS BELLE CHOSE QUI PUISSE NOUS

    ARRIVEZ APRÉS TANT DE MALHEURS VÉCUS DEPUIS QUE LE CLAN

    BOUTEFLIKA A MIS A NUS NOTRE PEUPLE ,, NOS PERES , NOS MERES

    NOS SOEURS , NOS ENFANTS ET MEME NOS CHOUHADA.. ALLAH YARHAM.




    0



    0
    Buck John.
    13 avril 2016 - 14 h 44 min

    A USMS ;D’accord le problème
    A USMS ;D’accord le problème c’est que les occidentaux n’investissent pas en Algérie ,des annonces toujours ,mais l’investissement étranger baisse depuis 4 ans !La loi 41/49 empêche les sociétés a haute valeur technologique ajoutée d’investir ,c’est normal ils ne peuvent devenir minoritaires dans leur propres sociétés et laisser l’accés a leurs brevets ,leur technologie et se faire spolier, dans un pays ou en 2016 en retard sur tout ,TGV ,paiement par carte bancaire ,commerce internet ,systéme bancaire obsolète ,etc .




    0



    0
    RAYESELBAHRIYA
    13 avril 2016 - 14 h 35 min

    ALGERIA TWEETERS PLUTOT JE

    ALGERIA TWEETERS PLUTOT JE DIRAI !!

    QUAND ON VOIS BIEN , ON COMPREND UNE CHOSE, LE MONDE EST INFORMÉ

    PAR DES TWEETS EN LIVE SUR L’HOMME MALADE QUI PRÉSIDE UN PAYS LIVRÉ

    A DES PROFESSIONNELS DU BANDITISIME QUE SONT LE CLAN BOUTEFLIKA

    ET D’UN AUTRE REVERS , LE PEUPLE ALGÉRIEN EST INFORMÉ EST INFORMÉ

    PAR DES CLICHÉS ANCIENS EN MODE RE LIVE D’UN PAYS LIVRÉ A DES

    PREOFESSIONELS DU PRÉ BANDITISME QUE SONT LA CLAN BOUTEFLIKA.

    MORALITÉ : ON NE PEUT PAS DIRE ETRE ET AVOIR ÉTÉ ….EH BIEN SI

    J’EN CONNAIS UN, IL A ÉTÉ CON ET PUIS IL L’EST ENCORE.

    EL FAHEM YEFHEM….

    ON NOUS TRAITE COMME DES CONS….




    0



    0
    Anonyme
    13 avril 2016 - 14 h 07 min

    Par Lghoul (non vérifié) |
    Par Lghoul (non vérifié) | 13. avril 2016 – 12:53

    ECHCHCHAHHHHHH SUR TOUTE LA LIGNE.
    TOUT PEUPLE A LE POUVOIR QU’IL MERITE
    ————————————————

    Pour répondre à toi le mokoko qui rêve de voir l’Algérie a feu et à sang. Le peuple a fait preuve de sagesse pour préserver l’Algérie, il n’est pas prêt à faire de l’Algérie un champ de bataille comme en Syrie et en Lybie, le peuple a de l’amour pour la Patrie, il sait que ses dirigeants auto proclamés vont disparaître, ce n’est qu’une question de temps, mais l’Algérie restera debout grâce à la maturité et la responsabilité de son peuple tien lis cet article au lieu d’ouvrir ta grande gueule.—————

    Par Rabah Toubal – Merci au peuple algérien, qui a été profondément choqué et scandalisé par la photo du président Bouteflika, postée, il y a quelques jours, sur le compte twitter du Premier ministre français, Manuel Valls, et qui a montré un degré zéro de dignité chez les dirigeants de notre pays, autoproclamés par la force et la fraude massive. Merci aussi et grand respect à ce peuple patient, qui a su rester uni et soudé, comme un seul homme, malgré les tentatives de division de ses rangs par les aventuriers, prédateurs, cupides et obstinés du clan présidentiel, qui n’ont pas cessé, depuis avril 1999 notamment, de l’humilier, de l’insulter et de le menacer en brandissant diaboliquement les épouvantails des islamistes radicaux et du terrorisme, et en pratiquant une fuite en avant suicidaire, qui fourvoie notre pays dans une impasse dangereuse, grosse de tous les risques pour sa cohésion, sa stabilité, sa sécurité et son unité. Merci aux partis politiques de l’opposition et à la société civile, toutes tendances confondues, qui ont fait montre d’un haut degré de maturité et de responsabilité, en privilégiant les voies du dialogue, de la concertation et de la coordination pour atteindre leurs objectifs légitimes et de ne pas céder aux provocations odieuses des Sellal, Saïdani, Benyounès, Ghoul, Khelil, Bouchouareb, Haddad et leurs mentors, en proie à une panique et à une paranoïa aiguës, à la perspective de perdre le pouvoir, qui les a rendus fous à lier. Merci aux syndicats autonomes, qui ont accompli leur mission de défense des intérêts des travailleurs pacifiquement, malgré les abus et pressions de leurs différents partenaires sociaux et la répression parfois violente de leurs sit-in et mouvements de grève légaux. Merci à l’ANP, à la police nationale et aux autres corps de sécurité du pays, qui veillent inlassablement à la consolidation de la paix et de la sécurité retrouvées, sur l’immense territoire national. Merci aux médias privés et aux intellectuels, qui n’ont pas cédé aux sirènes du larbinisme généralisé, pour leur vigilance et leur lucidité intransigeantes partagées avec leurs nombreux lecteurs et auditeurs. Merci aux fonctionnaires des différentes administrations publiques, aux travailleurs, tous secteurs confondus, qui se sont acquittés honnêtement et honorablement de leurs tâches quotidiennes, dans les meilleures conditions possibles pour permettre à notre pays de faire face convenablement aux nombreux défis qui l’attendent sur les plans interne et externe. Merci à la communauté algérienne pour le grand intérêt qu’elle porte à son pays d’origine, au développement duquel elle veut participer, en dépit des élucubrations visant à son exclusion ou à sa marginalisation. Merci à tous et à toutes de constituer le mur infranchissable et le bastion inexpugnable contre lesquels se fracasseront toutes les manœuvres émanant de forces intérieures et extérieures visant la destruction et la ruine de notre pays bien-aimé, sous des prétextes fallacieux, comme celui du printemps arabe, et les complots ourdis par l’oligarchie compradore du clan présidentiel, qui ont massivement détruit les ressources humaines de notre pays, pillé et bradé ses richesses naturelles non renouvelables et dilapidé ses ressources financières, afin de satisfaire leur instinct féodal.
    Vive l’Algérie !
    Vive la République !
    R. T.




    0



    0
    Anonyme
    13 avril 2016 - 13 h 50 min

    Merci Lghoul tu as tout
    Merci Lghoul tu as tout dit,ruen a ajouter!




    0



    0
    Lghoul
    13 avril 2016 - 11 h 53 min

    ECHCHCHAHHHHHH SUR TOUTE LA
    ECHCHCHAHHHHHH SUR TOUTE LA LIGNE.
    TOUT PEUPLE A LE POUVOIR QU’IL MERITE.
    Continuez a lutter pour des miettes comme des pigeons, continuez a mendier votre existence, continuez a idolatrer des poupées de cire pendant que le vrai Dieu est nié.
    Meme pas pour dire « qu’on a marre, c’en est trop » on ne peut pas. Dormez tranquilles nos chouhadas, vous avez laissé derriere vous des poules mouillées qui ne peuvent meme pas lever la voix si ce n’est pour chanter un match de foot ou crier « Allah ouakbar », comme si dieu était petit.
    On n’a que ce que l’on mérite.
    Alors commencez a faire diversion: Criez « Mkhzen, maroki, hizb franca, BHL ou ammar bouzouar » Ca ne changera absolument rien a la réalité et a notre condition: On est complétement nus et seuls les autres nous voient et se marre a en mourir.




    0



    0
    Anonyme
    13 avril 2016 - 10 h 52 min

    Bouchouareb ne sera pas
    Bouchouareb ne sera pas limogé mais conservé. Pour la psychologie du groupe des Ali-baba.




    0



    0
    Anonyme
    13 avril 2016 - 10 h 51 min

    Publié par un journal
    Publié par un journal électronique:
    « Le désormais ex-P-DG d’Imetal devrait être remplacé par Habache Maâmar, ex-directeur général de l’OPGI Annaba »

    De L’OPGI au métal ???? Puisque on y est, Tliba le baznassi de Annaba ferait l’affaire avec le metal.

    On attendait que Bouchouareb soit limogé, alors que c’est lui qui est en train de limoger pour mettre ses copains copines.

    Le pays est FOUTU.




    0



    0
    TheBraiN
    13 avril 2016 - 10 h 49 min

    On ne peut raisonnablement
    On ne peut raisonnablement pas croire que le premier ministre Français ait pu balancer « innocemment » cette image sur la toile sachant très bien comment il est « bien entouré » en conseillers que ce soit en politique internationale ou en communication !
    L’humiliation étant d’abord directement adressée à l’Algérie et aux Algériens dans leur ensemble et , ensuite accessoirement, au pouvoir Algérien !
    Il ne serait pas étonnant aussi que ce ne soit le « début officiel » d’un printemps Algérien téléguidé à partir de Paris !




    0



    0
    Omar
    13 avril 2016 - 10 h 36 min

    Dans la vie, il y de deux
    Dans la vie, il y de deux catégories de gens : il y a ceux qui agissent et il y a ceux qui gémissent.
    Sur AP, la majorité des commentaires et des éditoriaux reflète l’attitude de gens qui gémissent, critiquent les actions des autres, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.
    Rares sont les commentaires l’où on y peut lire des propositions de solutions, des idées pour améliorer le mode de pensée des citoyens, sa vision sur son pays.
    Ne perdons pas notre temps, nos neurones et notre énergie, à critiquer les autres et utilisons le pour construire notre pays, surtout en ces temps de crise.
    Donc critiquer Mr. Chakib Khelil, les gens cités dans les Panama Papers, le Gouvernement ne sert strictement à rien.
    Il faut s’autocritiquer et se dire ce que je peux apporter à mon pays.
    Ce commentaire est aussi valable POUR MOI MEME




    0



    0
    Anonyme
    13 avril 2016 - 10 h 35 min

    Nos représentants:
    Le voleur

    Nos représentants:

    Le voleur analphabète Drebki le tunisien
    Le voleur et analphabète Haddad
    Le géant trabendiste-analphabète TLIBA
    Le voleur corrompu Bouchouareb
    La justice est représentée par les Zaouïa.
    Le président est représenté par une photo.

    On assiste à la clochardisation de l’Algérie.




    0



    0
    Anonyme
    13 avril 2016 - 10 h 33 min

    Tout court: Le peuple vomit

    Tout court: Le peuple vomit ses dirigeants qui ne veulent pas partir sans bruit. Ils s’accroche au pouvoir comme des puces sur un chien.
    À chaque fois que je vois Sellal avec un diplomate étranger, je sens la honte au plus profond de moi.




    0



    0
    USMS
    13 avril 2016 - 9 h 55 min

    L’entourage de Bouteflika
    L’entourage de Bouteflika pourrait peut-être tirer une salve d’honneur en jetant tous les contrats en instance avec la France à la poubelle. Mais, le peut-il?




    0



    0

Les commentaires sont fermés.