Le chaos libyen

Par Kamel Moulfi – Les Algériens, complètement captivés par les affaires (Khelil, El-Khabar…) qui dominent l’actualité nationale, en plus des soucis créés par la gravité de la situation économique et sociale dans un contexte politique très flou, ne perdent certainement pas de vue ce qui se passe chez leur voisin libyen. En tout cas, il faut espérer qu’ils sont toujours attentifs aux événements qui s’y déroulent. Une bonne partie de la Libye est devenue une base arrière des groupes terroristes qui menacent toute la région. Les communiqués du ministère de la Défense nationale, pratiquement quotidiens, rappellent que le péril du terrorisme n’est pas totalement éliminé chez nous. Il se nourrit maintenant essentiellement du chaos en Libye comme le montrent les saisies d’armes impressionnantes par leurs quantités et leurs types, dont l’origine, de toute évidence, est située dans ce pays. Il y a moins d’un mois, notre correspondant à Londres faisait part, sur ce site, de la véritable panique dans les capitales occidentales devant la perspective d’une prise de contrôle de la Libye par le mouvement terroriste Daech. Une intervention militaire d’envergure est envisagée par les Britanniques pour y faire face et mettre fin au chaos imposé par les factions djihadistes armées (voir article du 19 avril 2016). Une deuxième conférence ministérielle sur la Libye vient de se tenir à Vienne pour décider des mesures à prendre contre Daech. Les attentats de Paris et Bruxelles ont mis en alerte toute l’Europe. Dimanche, il a suffi d’une fausse bombe pour annuler un match de Premier League et faire évacuer les spectateurs du stade de Manchester. Il s’agissait d’un «colis», placé dans les toilettes, qui a servi quelques jours avant à un exercice d’alerte dans le deuxième plus grand stade de football d'Angleterre et qui a été oublié par négligence. La crainte de voir Daech faire jonction sur le terrain avec Boko Haram accentue les inquiétudes. Ce n’est sans doute pas un hasard si, en parallèle à la réunion de Vienne sur la Libye, les pays ouest-africains, ainsi que leurs partenaires internationaux, se sont retrouvés à Abuja, au Nigeria, pour renforcer la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram. Point positif : une vraie coordination semble se mettre en place, avec la participation des pays de la région directement exposés.
K. M.

Comment (13)

    Yacine El Watani
    18 mai 2016 - 20 h 21 min

    Par mohamed El Maadi (non
    Par mohamed El Maadi (non vérifié) | 17. mai 2016 – 20:12

    Voilà ce que pense l’entreprise de renseignement Stratfor. Il s’agit d’un extrait du rapport du mois de mai 2016, publié par Jane’s Information Group et Stratfor, où la question des risques de « porosité » des frontières que partage l’Algérie avec la Tunisie et la Libye, est évoquée. L’article est disponible sur Internet.
    … « Alors que les menaces continuent à émerger de tous bords, l’Algérie pourrait être dans l’obligation de trouver une solution plus proactive au problème terroriste dans la région », avec pour conséquence sortir de sa traditionnelle politique non-interventionniste dans la région, poursuit Stratfor. Selon l’entreprise de renseignement, « la solution ne viendra pas nécessairement sous la forme d’interventions militaires de grandes envergures. Plus probable, l’Algérie optera pour intensifier ses frappes aériennes, ses raids transfrontaliers et sa coordination avec d’autres pays, la France incluse, qui combattent les groupes terroristes en Afrique du Nord ».




    0



    0
    الهوارية..في فرنسا
    17 mai 2016 - 23 h 26 min

    Notre voisin en Algérie
    Notre voisin en Algérie continue de faire des livraisons de l’agro-industrie d’Oran à Tripoli 4 fois par mois avec son camions, l’Algérie n’a jamais laissé les enfants libyens mourir de faim pendant leur décennie d’horreur…. la guerre continue seulement à Benghazi,
    Personne n’est Cap de traduire en justice le Nabot hongrois et BHloul l’idiot du village qui se prend pour un philosophe




    0



    0
    Anonyme
    17 mai 2016 - 20 h 19 min

    La caissière de la banque
    La caissière de la banque centrale est la nièce de cet anonyme qui en veut à mr rebreb ce mr même si vraiment à volé de l’argent il le replace ailleurs et veut sortir ce pays de ce Mercier que le clan que tu supportes à mis ko ..ton said ton Ghoul ton haddad car celui ci est un vendu avec ses 830 dossiers pour investir avec ces oujdistes ..mais cet anonyme est une véritable canaille honte à toi déguerpis de de la ..goujat …va supporter ton khelil ..ca le rappelle l’histoire de lalmas un grand joueur du CRB ….sans détailler pour fire à don voisin tout de GO ..ah je pensais qu’il n allait pas jouer …trouver vous même le fil de. L’histoire ..la honte partout pas de niveau ..vous finirez tous à l’égout comme acteur élément zéro qui patauge dans la gadoue …le Venezuela est entrain de payer car ils ont mal su gérer l’après pétrole bientôt ça sera votre TER_ Tour …tchuss idiot !
    Suivez un n’étant et vous allez vous apperçevoir comment haddad la copine de said a raflé tous le travail d’une année de la police et de la gendarmerie …oui les autorités ont ramassé un pactole de 200 milliards en 2015 c ad l’année passée e pour bitumer un tronçon de route du côté de djelfa une société privée de la région a offert 200 milliards de moins que haddad …eh bien cest haddad qui a raflé le mâche …tous le travail tous les procès des algériens oui tout cet argent est parti dans les poches de ce monstre crée de toutes pièces par le pouvoir ..une photocopie de goldenboy…. Allez ya Chabal ..vivent les baltaguis de Ahmed Ouyahia …qui avec une bague blach ils sont capable de se baguarer pendant longtemps pour le souverain et dire que bouteflika dirige avec sa test et pas avec ses pieds ..quelle tête ?




    0



    0
    mohamed El Maadi
    17 mai 2016 - 19 h 12 min

    [email protected]
    L’Algérie croit que

    [email protected]

    L’Algérie croit que son modele réconciliation est transposable en Libye voir ailleurs. Allons nous mettre des gouvernements pro terroriste a nos frontières pour avoir la paix ? C’est un pari risqué….




    0



    0
    Yacine El Watani
    17 mai 2016 - 18 h 19 min

    Ya si Kamel Moulfi, je
    Ya si Kamel Moulfi, je partage votre point de vue, voire votre inquiétude, mais ce qui reste discutable, c’est lorsque vous notez en conclusion : « Point positif : une vraie coordination semble se mettre en place, avec la participation des pays de la région directement exposés ». Discutable parce que, à mon avis, c’est là qu’apparaisse les limites, voire l’absurdité, de la soit disant doctrine algérienne, concernant l’emploi de ses forces armées. Ne disposant d’aucune vision stratégique, le régime en place s’est enfermé sous les slogans de « pas d’ingérence dans les affaires des autres pays », « pas d’intervention de nos troupes en dehors de nos frontières » et « règlement des crises par le dialogue ». En termes de lutte antiterroriste, ces slogans n’ont aucun sens. Car en plus clair cela veut dire que si un pays voisin est envahi par des groupes terroristes (le cas du Mali en 21012), l’Algérie ne peut pas, par principe, lui venir en aide. Plus grave, elle encourage le gouvernement voisin à négocier avec les terroristes (drôle de doctrine !). Concernant la constitution de groupes régionaux (coordination entre les Etats menacés), notre pays est out, il a été écarté à cause de son inutilité, et il risque de payer une lourde facture. Dans notre région immédiate, il y a eu la création du G5-Sahel pour lutter contre le terrorisme dans la région sahélo-saharienne, concernant la lutte contre le terrorisme en Libye une alliance est en train de se mettre en place. Elle est constituée de la France, l’Italie, la Grande Bretagne, les USA, l’Égypte, les Émirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite, la Turquie, le Maroc, la Tunisie et le Tchad. Si le terrorisme est combattu, par tous ces pays, au Sahel et en Libye, où penseriez vous que les terroristes vont se replier ? C’est là la vrai question, à mon avis, et c’est là, aussi, que nous risquons de payer une lourde facture à cause de l’aveuglement et l’égoïsme de certains responsables.




    0



    0
    mohamed El Maadi
    17 mai 2016 - 16 h 14 min

    En fait rien de bon en
    En fait rien de bon en perspective et surtout pour notre pays qui partage avec la Libye des frontières.
    Que Dieu préserve l’Algérie Amine.




    0



    0
    Anonyme
    17 mai 2016 - 15 h 43 min

    Mieux un CHAOS que de voir
    Mieux un CHAOS que de voir des gens mi animal mi huamin s’appropriés des biens publics, rappeler vous ce qu’il a dit Belaid : où moment où le pays traverse une période difficile je me rappel encore de ses grève hospitalier usine etc..le Chikour Monsieur Rebrab est les criminels qui l’ont soutenus prends de l’argent depuis la banque centrale et des qui se chiffre en million de dollar de quoi payer tous les grévistes quel honte d’avoir des animaux pareils en algérie qui ne sont pas arrivés a êtres des êtres humains, il n’est pas le seul bien sûr tous je dis biens tous.




    0



    0
    TheBraiN
    17 mai 2016 - 15 h 12 min

    En trouvant certains
    En trouvant certains commentaires de certains « intellectuels » réclamant n de bonne foi, le départ d’Assad !, on comprend que les leçons de l’histoire ne sont jamais tirées par nos chères « élites arabes » !
    Messieurs Dames de l' »élite » !
    Saddam parti ! Ou en est l’Irak ?
    Kadhafi parti ? ou en est la Libye ?

    Le bon vieux temps des conquêtes et de l’Andalousie paraît loin , très loin même avec ces « élites » .




    0



    0
    Anonyme
    17 mai 2016 - 13 h 11 min

    Sans la modération,
    Sans la modération, l’extreme prudence,la retenue, et la sagesse de l’Algérie contre les va-t-on en guerre de l’état le plus policier, et le plus sécuritaire, des barbouzes, légionnaires, mercenaires, services secrets en Europe
    Qu’est l’état français des cyniques-hypocrites souriants
    Ni le peuple libyen, ni le peuple algérien, ni leurs armées
    ne sortiraient indemnes, et complétement exténués, et détruits
    de l’anarchie et du chaos des architectes de la destruction de la Libye moderne que sont les diables:B.H.Levy-N.Sarkozy




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    17 mai 2016 - 11 h 22 min

    @ Par RAMO (non vérifié) |
    @ Par RAMO (non vérifié) | 17. mai 2016 – 10:43
    Le chaos libyen disparaîtrait que si on associés les anciens du régime c’est cela la solution d’une paix et d’une stabilité pour la libye.
    _______________________________________________________
    Les états de la sphère orientale de la planète Terre ne peuvent être stables, (éviter les chaos), que dirigés par des dictatures améliorées, (éclairées), les états de l’Occident relèvent, s’ils veulent le salut, d’une histoire qui les invitent à la dictature de… « Dieu », ils s’éviteront la honte des mariages homosexuels « démocratiques », et des fesses « dictatoriales », la Libye méritait un El Gueddafi « éclairé », elle aurait échappé aux maudits Sarkozy, et BHL, armés par le maudit Dassault, leur « coreligionnaire », mais il n’y avait plus un Boumédiène pour éclairer la lanterne de El Gueddafi…




    0



    0
    Anonyme
    17 mai 2016 - 10 h 37 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 17. mai 2016 – 10:06

    Bravo la France pour le chaos libyen.
    Où êtes vous M. sarkozy?
    —————–
    Ou est BHL aussi ?




    0



    0
    RAMO
    17 mai 2016 - 9 h 43 min

    Le chaos libyen disparaîtrait
    Le chaos libyen disparaîtrait que si on associés les anciens du régime c’est cela la solution d’une paix et d’une stabilité pour la libye.




    0



    0
    Anonyme
    17 mai 2016 - 9 h 06 min

    Bravo la France pour le chaos
    Bravo la France pour le chaos libyen.
    Où êtes vous M. sarkozy?




    0



    0

Les commentaires sont fermés.