Hollande partage le f’tour à la Mosquée de Paris ce jeudi

Hollande et son ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui occupe aussi traditionnellement les fonctions de ministre des Cultes, participent à l'iftar ce jeudi à la Grande Mosquée de Paris. C’est une activité à caractère protocolaire et symbolique, traditionnelle, mais dans le contexte actuel marqué par la montée de l’islamophobie, les menaces du terrorisme en particulier sur l’Euro 2016 et le retour au communautarisme dans la société française, elle ne manquera pas d’avoir un effet particulier dans la classe politique française. Le président français est critiqué par ses adversaires pour sa position considérée comme «molle» à l’égard de la communauté musulmane. Pour Hollande, la grande majorité des musulmans français n’a rien à voir avec l’extrémisme religieux, d’où son refus, que ses adversaires trouvent obstiné, d’utiliser le terme même d’islamisme, contrairement à Valls qui, lui, a plutôt tendance à en abuser. Hollande n’oublie pas que la masse des musulmans en France constitue un bon vivier électoral et par sens des affaires, il doit tenir compte également des ramifications qui lient cette communauté, du moins sa partie fondamentaliste, à des pays comme l’Arabie Saoudite et le Qatar qui sont de «bons» partenaires commerciaux et avec lesquels la France obtient des marchés et tout cela mérite qu’il exclue de son vocabulaire le mot «islamisme» pour éliminer toute référence dans son discours à l’islam. Il faut reconnaître que beaucoup de musulmans en France sont parfaitement intégrés, et seuls les «précarisés» offrent un terreau favorable, cela a été démontré, aux recruteurs des groupes terroristes qui opèrent pour le compte de Daech et qui préparent ensuite des attentats sur le territoire français. Enfin, il faut rappeler que ce n’est pas la première visite que François Hollande effectue à la Grande mosquée de Paris. Il s’y était rendu au début de cette année, dans le contexte de l'hommage rendu aux victimes des attentats terroristes de Paris, pour prendre part à un «thé de la fraternité» organisé par le Conseil français du culte musulman (CFCM).
Houari Achouri

Commentaires

    Xl
    14 juin 2016 - 1 h 19 min

    Qu’il dégage et qu’il aille
    Qu’il dégage et qu’il aille manger chez ses frères d arme juif à leur conférence des jeunes juif de France , et la licrasioniste et leur Grand copains Marochien qui sont tout Anti islam et surtout anti—Algériens faite vous du mal à vous même car le prochain vote se serait et personnellement et algérien fier de l’être sa serait Alain JUPE




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.