MC Alger : la suspension de 10 matchs contre Chaouchi maintenue (responsable)

La commission de recours de la Fédération algérienne de football (FAF) a confirmé la suspension pour dix matchs infligée au gardien de but du MC Alger, Fawzi Chaouchi, a appris l’APS lundi auprès de ce club de Ligue 1 algérienne de football. «La sanction de Chaouchi a été maintenue par la commission de recours, selon le courrier que nous venons juste de réceptionner», a indiqué Omar Ghrib, responsable au sein du club de la capitale. Chaouchi a été sanctionné la semaine passée par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) suite aux incidents ayant émaillé la fin de la rencontre face à l’ES Sétif (2-2), le 27 mai passé au stade de Bologhine dans le cadre de la 30e et dernière journée du championnat. Il a été accusé d’avoir agressé le portier de l’ESS, Abderraouf Belhani, lui causant une blessure qui lui a valu un éloignement des terrains pour quatre mois. Au passage, Ghrib a fait savoir qu’il n’était pas disposé à renouveler le contrat de l’ancien portier de la sélection algérienne qui arrive à terme le 30 juin courant. «Désormais, je dois engager un autre gardien de but, car Chaouchi va manquer toute la phase aller ou presque, ce qui nous portera préjudice», a précisé le responsable mouloudéen. Le club de la capitale, qui disputera la prochaine édition de la Coupe de la Confédération africaine (CAF), a récupéré cet été son gardien international olympique Farid Chaâl, prêté la saison passée à l’USM El Harrach (Ligue 1).

Comment (3)

    mohamed
    14 juin 2016 - 2 h 23 min

    ouach t’hab iydjik men ouahad
    ouach t’hab iydjik men ouahad djahel!




    0



    0
    tonnerre
    13 juin 2016 - 18 h 31 min

    Ce voyou mérite la suspension
    Ce (…) mérite la suspension à vie.




    0



    0
      Meziane
      13 juin 2016 - 23 h 33 min

      Même la prison pour cet
      Même la prison pour cet energumene




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.