Le gouvernement ordonne aux walis de Kabylie de commémorer l’anniversaire de l’assassinat de Matoub Lounès

Matoub.jpg

Après avoir célébré, pour la première fois, le Printemps berbère, à travers des festivités officielles diverses, dans le but de récupérer cet événement majeur de l’histoire de la contestation populaire dans cette région frondeuse du pays, l’administration se prépare aujourd’hui à commémorer le 18e anniversaire de la disparition de Matoub Lounès, assassiné le 28 juin 1998. Ainsi, dans un télégramme datant du 14 juin, et dont nous avons obtenu une copie, le wali de Béjaïa, Ouled Salah Zitouni, enjoint à tous les chefs de daïra relevant de sa wilaya, de prendre toutes les mesures nécessaires pour organiser des «activités culturelles» à travers tout le territoire de la wilaya de Béjaïa, «en vue de mettre en avant le caractère national du chanteur disparu». L’auteur du télégramme va même jusqu’à sacrifier à une certaine tradition politique, en osant employer des termes plutôt étrangers au langage de l’administration algérienne, voire irrévérencieux, comme «Kabylie» et «Kabyle». «L’Algérie en général et la Kabylie en particulier, s’apprêtent à commémorer le 18e anniversaire de l’assassinat du chanteur kabyle Matoub Lounès, assassiné par les mains du terrorisme abject, laissant un héritage artistique sans égal, que des générations continuent à véhiculer», lit-on dans le télégramme rédigé en arabe. Dans son instruction aux chefs de daïra, le premier magistrat de la wilaya exige de ces derniers de lui communiquer tous les programmes mis en place à cette occasion, et de veiller à l’application stricte de sa directive. Il va sans dire que la même instruction a été donnée aux autorités locales dans les autres wilayas de Kabylie, Tizi Ouzou et Bouira. En faisant ainsi dans la récupération politique, le pouvoir semble donc décidé à couper l’herbe sous les pieds du mouvement autonomiste du MAK qui, traditionnellement, fait de cet anniversaire un tremplin pour mobiliser la population dans cette région autour de ses mots d’ordre, et à occuper le terrain quelque peu déserté par les autres formations politiques à fort ancrage local. C’est aussi une façon, pour le gouvernement, d’essayer de se mettre au diapason de ses propres engagements après l’officialisation de la langue amazighe dans la nouvelle Constitution. Il reste à savoir comment cette initiative sera reçue par les fans de Matoub Lounès, qui se comptent par centaines de milliers, et qui continuent à voir en lui le symbole de la «résistance à la dictature» et de l’«insoumission». Car il faut craindre des réactions encore plus acerbes que celles qui avaient suivi, il y a quelques semaines, l’apparition de deux autres vedettes de la chanson kabyle, Idir et Lounis Aït Menguellat, aux côtés du Premier ministre Abdelmaklek Sellal à l’occasion d’une cérémonie organisée par l’ONDA à Alger. Une apparition qui a été perçue comme une manœuvre visant à «compromettre» les deux idoles de la chanson kabyle dite engagée.

R. Mahmoudi

Comment (67)

    Anonymous
    19 juin 2016 - 18 h 32 min

    Le MAK c’est un courant
    Le MAK c’est un courant extrémiste, d’une région d’Algérie la Kabylie. Pourquoi cette euphorie de vouloir se séparer de l’Algérie? Bonne chance pour votre recherche d’ « état indépendant  » avec des frontières reconnu internationalement, le chemin sera très tres rude et semé d’embûches . Quel courage de vous en prendre indirectement au peuple algérien épris de liberté, de justice et de dignité.

    .




    0



    0
    Moussa
    19 juin 2016 - 5 h 52 min

    Il y a tout de même quelque
    Il y a tout de même quelque chose qui ne va pas dans cette affaire. Le gouvernement veut commémorer cet anniversaire uniquement en Kabylie. Pourquoi ? Soit on considère que Matoub est un martyr pour la démocratie, dans ce cas, il faut que cette commémoration soit nationale. Soit on considère que Matoub n’est pas un martyr ( ce qui est faux) dans ce cas il faut assumer.

    D’ailleurs il faut créer un jour de commémoration pour tous les martyrs de la démocratie ( pourquoi pas le 18 juin) afin que les futures générations s’en souviennent des Matoub, Hassni, Boucebci, Aloula, Ifsah, Djaout, Ourtilane, et toutes les personnes assassinées par la barbarie !




    0



    0
    Anonymous
    18 juin 2016 - 21 h 39 min

    Tout ce que je souhaite c’est
    Tout ce que je souhaite c’est la paix et la concorde civile entre tous les algériens. Nous sommes fiers de notre diversité culturelle.




    0



    0
    Pepitoy
    17 juin 2016 - 1 h 57 min

    MATOUB à défendu ses idées,
    MATOUB à défendu ses idées, sa patrie l’ALGÉRIE contre une dictature laisser le se reposer en paix.Je pense qu’il aurait voulu une chose, ne pas laisser tomber ses idées et continuer son combat contre cette dictature maudite et pourri.A lire vos commentaires cette dictature veut vous monter les uns contre les autres.




    0



    0
    nation
    16 juin 2016 - 20 h 13 min

    la voie berbère du
    la voie berbère du nationalisme algérien moderne c’est :
    1-Presever la nation algérienne et son état national sur son concept politique et institutionnel republication , citoyen, populaire et démocratique
    2- Renforcer la nation algérienne a partir de son socle historique berbère Amazighen
    3- Augmenter les capacités de puissance de la nation algérienne par celles de son armée nationale populaire
    4-Redeployer l’influence de la nation algérienne sur la base de sa puissance et de son but stratégique de construire un Maghreb berbère républicain de Siwa à Tanger et d’Alger au fleuve Sénégal , duquel seront éradiqués toute presence et toute influence de rois arabes ( notamment le roi marocain et les rois du Golfe ) et leurs alliés les rois bouifs et sionistes d’Israël
    4-Integration par le développement massif et l’aménagement du territoire les régions historiques berbérophone décimées par la colonisation francaise et les conquêtes a travers les siècles ( Kabylie , Aures , Hoggar , Ouarsenis , Nememchas , Chenoua .Tlemcenois , nord-constantinois ) , les grandes confédérations populaires Sanhadja , Kotama , Numide, Zenete et Maure doivent comprendre que leur intégration moderne dans la nation algérienne comme a été leur leadership durant la révolution anti coloniale est le garant du salut de ce pays et de tous les peuples berbères dans le monde
    5- Rétablir l’éducation nationale algérienne et la pensée idéologique nationaliste dans le société politique , civile et militaire en termes de discipline , de force et de puissance, dans le cadre des valeurs humanistes algériennes berbères Amazighen
    6- Nettoyer le corps de la nation de toutes les maladies racistes et dominatrices du Sémitisme : wahabisme , baathisme ; sionisme etc…
    7-entretenir des alliances internationales avec les peuples libres contre l’ordre impérial du monde actuel mené par le fer et par le feu par les anglo-saxons et leurs alliés judeo-arabes ( germains , slaves , celtes , kurdes , africains ,scandinaves indiens , chinois , perses , mongols , turcomans ,nippons etc…




    0



    0
      Amazighkan
      19 juin 2016 - 16 h 45 min

      Vaste programme auquel j
      Vaste programme auquel j’adhère mais car il y a un grand mais, ce programme sera mis en échec non pas par les occidentaux mais par leurs supplétifs locaux.




      0



      0
    MELLO
    16 juin 2016 - 19 h 13 min

    Inutile de spéculer, inutile
    Inutile de spéculer, inutile de faire la vierge effarouchée, Matoub avait tout dit dans son répertoire Quant à ce MAK c’est un simple outil du pouvoir..




    0



    0
    Anonymous
    16 juin 2016 - 18 h 00 min

    Anonyme (non vérifié)

    Anonyme (non vérifié)

    15 Jun 2016 – 23:35

    « C’est a croire que ce pouvoir (…) a peur des mercenaires du MAK au service exclusif du sionisme et du roitelet M6. »

    Vous êtes obsédés par les sionistes du coup nous, on les admire ces sionistes on en fait même des amis !
    Va au diable toi et ta Palestine.




    0



    0
    Anonymous
    16 juin 2016 - 14 h 07 min

    On a rien à voir avec les
    On a rien à voir avec les beni saoud et les tralala que vous mentionnez, on est Algeriens point barre. On ne laissera personne nous intimider. Nous avons une histoire commune, que tous les algériens partagent. Nous sommes des musulmans, c’est une terre d’Islam l’Algerie. Nous comprenons les revendications berberistes des kabyles mais nous rejetons catégoriquement le séparatisme, il n’en est pas question. La Kabylie il faut la travailler, il faut aussi la comprendre avec sa spécificité régionale Le dialogue productif est meilleur que la confrontation contre-productive.




    0



    0
    Anonymous
    16 juin 2016 - 11 h 33 min

    Je ne me retrouve plus dans
    Je ne me retrouve plus dans ce nouveau site. Il est difficile d’accès, d’orientation. Je n’arrive plus vraiment a le suivre. C’est vraiment mal fait, ça fait perdre un temps fou, l’interface est mal organisée. L’ancienne interface était bien meilleure. Désolé mais je n’arrive pas a retrouver mes repères depuis que vous avez changer l’apparence visuelle. Vous avez été mal inspirés…




    0



    0
      amal
      18 juin 2016 - 7 h 48 min

      Bienvenue dans le club des
      Bienvenue dans le club des autistes!
      Toute nouveauté, même simplifiante, conduit à la panique.
      Fermes les yeux, oublie comment se présentait l’ancien AP, dis 3 fois de suite lentement et sans reprendre le souffle « cocacola », puis ouvres les yeux, pense fortement que tu vient de découvrir un autre site que tu ne connaissait pas (donc, remplacer la panique par la curiosité),et procède comme pour un site que tu n’a jamas connu, celà devrait aller.




      0



      0
    TheBraiN
    16 juin 2016 - 9 h 14 min

    Un pouvoir populiste et
    Un pouvoir populiste et démago !




    0



    0
    Bougamouss
    16 juin 2016 - 7 h 11 min

    J’ai une seule question: En
    J’ai une seule question: En quoi ce Matoub a aidé l’Algérie.Son soit disant combat n’a jamais été pour unifier
    l’Algérie.Au contraire! D’ailleurs, son influence s’arrête à quelques kilomètre carrés de la Kabylie.




    0



    0
      Boumazigh
      16 juin 2016 - 10 h 47 min

      @BOUGAMOUSS : tu veux savoir
      @BOUGAMOUSS : tu veux savoir en quoi Matoub a aidé l’Algérie ( c’est à dire les berbéristes , et au delà les berbères ce qui revient au même) .. ensuite tu dis que son influence s’arrête à quelques kilomètres carrés de la Kabylie ( pour se moquer des kabyles et bien sûr des berbères ) .. on connaît ton opinion de Mawali arabe soit disant soucieux de l’Unité algérienne ( sous la domination Omeyade )
      on vous répond par une seule chose : ton unité algérienne dans l’esclavage et sous les emirs ommeyades nous les berbères on en veut pas et nous sommes assez unis entre nous pour liberer notre pays l’Algérie des Bani Saouds et de leurs mercenaires de ton espèce .. ensuite l’influence de Matoub c’est dans les palais de tes rois arabes qu’il faut aller la voir , ils tremblent de voir le réveil berbère qui ne faut que commencer et nous savons que leurs mercenaires et leurs mawalis sont paniqués en Algérie




      0



      0
      TAYEB CHAOUI
      16 juin 2016 - 18 h 25 min

      BOUGUEMOUS MATOUB EST AIME
      BOUGUEMOUS MATOUB EST AIME PAR LES PEUPLES TOUAREGS CHAOUIS MOZABITES CHENOUA CHLEUHS LIBYENS ET J EN PASSE .SON NOM EST FIGES SUR DES NOMBREUSES RUES AU MAROC EN ESPAGNE EN BRETAGNE EN FRANCE ET 90% DES ALGEROIS L ADORENT .DE PLUS IL A APPORTAIT LA DEMOCRATIE ET RETABLI L ALGERIE DANS SON HISTOIRE AUTHENTIQUE.TOI L ARABE TU AS APPORTE LA MISERE ET L ESCLAVAGE ET LE DESERT .ARABE QUE TU ES A3ARBOUB U Y RESTERAIS A YAKJOUN .AP SOIT DEMOCRATE ET PUBLIE NOS DROITS DE REPONSE EN TANT QUE KABYLE ALGERIEN ET NON ARABE ALGERIEN.CHICHE SOIT A L A HAUTEUR COMME NEZZAR LE COURAGEUX




      0



      0
      AKJOUNIW
      22 juin 2016 - 17 h 54 min

      BOUGAMOUS C EST CHEB KHALED
      BOUGAMOUS C EST CHEB KHALED QUI A AIDE L ALGERIE EN CHANTANT DERNA L AMOUR FILBARAK .ET MAMI AMI DE TON FAUTEUIL ROULANT AINSI QUE WARDA L EGYPTIENNE QUI ONT APPORTE JOIES ET BONHEUR…..ENFIN JE POSE TROIS QUESTIONS A MES AMIS LECTEURS ARABES DE A.P . /CERTAINS POLITIQUE AFFIRMENT QUE L ISLAM LES ARABISE ET ELORS POURQUOI LES IRANIENS ET LES TURCS NE SONT PAS ARABISES? PARLER ESPAGNOL NE FAIT PAS D UN CUBAIN UN ESPAGNOL OU D UN ARGENTINS UN ESPAGNOLMAIS ILS RESTENT CUBAIN ET ARGENTIN… LA KABYLIE LES AURES LE PAYS TOUAREG SONT MUSULMANS MAIS NON ARABISES.ALORS MOI JE REVENDIQUE MON AMAZIGHITE QUITTE A DEVENIR CHRETIEN APRES TOUT C EST LE MEME DIEU .JAMAIS ARABE ALGERIEN BERBERE POINT BARRE JE SUIS COMME MATOUB .AP A T IL UN PEU DE COURAGE POUR PUBLIER MO N PAPIER ? MOI JE NE SUIS PAS MILITAIRE JE SUIS EMIGRE DE MARSEILLE QUI ADORE SON AMAZIGHITE ET QUI REFUSE D ETRE ASSIMILE A UN ARABO BAATHISTE DE M….E




      0



      0
        el haouari
        23 juin 2016 - 1 h 53 min

        Tout a fait d accord avec
        Tout a fait d accord avec vous mr (…) ,ce pouvoir mafieux a non seulement falsifie les votes ,l economie et notre histoire antique;en 2016 L algerien ignore si il est berbere ou arabe comme le chante l entv et le pseudo premier ministre.Il se passe des choses graves en ce moment ou la sante de boutef est de plus en degrade.Ils savent que mort la nouvelle serait repondue avant meme que le medecin legiste etablisse l acte de deces.Le remplacer par chakib serait impossible ,said bouteflika est vomi par les populations du centre de l est du sud et surtout ferait sortir les kabyles.Gaid salah le toutou provoquerait une guerre civile .RESTE 4 CANDIDATS POTENTIELS BENFLIS HAMROUCHE ET SAID SAADI ET GHOZALI
        Benflis lui une fois elu le fln rnd et le clan d oudjda passeront au peigne fin ;hamrouche lui il mettrait en execution les directives de ait ahmed et de zerroual,Said SAADI LUI IL APPORTERAIT UNE REFONTE TOTALE DE LA CONSTITUTION de bouteflika.GHOZALI retour au boumediennisme moderne et vengeance envers la famille a bouteflika.L economie elle risque de toussoter voir meme de crever ;quel que soit le resultat bouteflika disparaitrai tres vite




        0



        0
    Anonymous
    16 juin 2016 - 6 h 51 min

    Commémorer l’anniversaire de
    Commémorer l’anniversaire de matoub en kaabylie ne changera rien, les kabyles commémorent sans qu’on le leur demande, bla yemmahom.
    Ce qui risquerait de faire réagir, de provoquer la stupeur ou même de faire dresser des barricades, ce serait que la commémoration soit nationale. Sinon en kabylie, les gens savent que les autorités le font car elles ne peuvent rien fare pour l’empêcher.
    Comme disent les kabyles: « satzkhil ig 3aba w ta3ta3 » ce qui signife: a-t-on demandé l’autorsation de l’âne d’accepter le fardeau? (ta3ta3 est un âne têtu) Les gens en kabylie, alger, annaba, el bordj, setif ect… aiment maatoub sans demander l’autorisation.




    0



    0
    waye
    16 juin 2016 - 6 h 25 min

    Je voudrais savoir un truc,
    Je voudrais savoir un truc, le sous-sol kabyle est riche en quoi? Gaz, pétrole, diamant, or,…




    0



    0
      toufik
      16 juin 2016 - 14 h 02 min

      le sous sol kabyke est riche
      le sous sol kabyke est riche du sang des martyre qui on donner leur vie pour que aujourdhiu tu sois un homme libre dans le monde .




      0



      0
        waye
        16 juin 2016 - 19 h 08 min

        Et mes ancêtres tu crois qu
        Et mes ancêtres tu crois qu’ils n’ont pas verser de leur sang pour que moi et toi soyons libre actuellement, tu ne penses à ça aussi? Tu crois que le reste de l’Algérie a resté les bras croiser à regarder les vaillants kabyles se défaire du joug colonial oppreseur. Là s’était juste pour savoir sur quelle base de richesses minières ils pourront prétendre pour faire face à la demande de vos villageois.




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.