Le Paradou AC aux portes de la Ligue 1

Le Paradou Athlétic Club. D. R.

Le Paradou AC a quasiment assuré son accession en Ligue 1 Mobilis de football, après sa victoire (3-1) contre l’Amel Boussaâda, vendredi, pour le compte de la 25e journée de la Ligue 2, marquée également parle nul (1-1) dans le derby de la Mitidja, entre le RC Arbaâ et le WA Boufarik. Le leader a commencé par concéder l’ouverture du score devant Kab (3e), mais il s’est très vite ressaisi en égalisant dès la 15e par Gagaâ, avant de prendre l’avantage par Attal (30e) et de sceller le match par Chahrour (44e). Le club de Kheireddine Zetchi porte ainsi son capital à 53 points, avec 15 longueurs d’avance sur ses concurrents directs pour l’accession, qui sont l’USM Blida, l’US Biskra, la JSM Skikda et la JSM Béjaïa, au moment l’Amel Boussaâda reste scotché à la 8e place avec 33 points.

La JSM Béjaïa et l’US Biskra auraient pu réduire cet écart si elles avaient mieux négocié cette 25e journée, mais le club de Yemma Gouraya est allé perdre (3-1) chez le MC Saïda, au moment où son homologue des Zibans s’est neutralisé (1-1) avec le GC Mascara après avoir longuement mené au score. L’USB avait ouvert le score dès la 2e minute par Benchaïra, avant de tenir bon jusqu’à la fin du temps réglementaire. Mais Djahel a surgi à la 90+1 pour offrir une égalisation inespérée à son équipe (1-1). Un nul qui maintient l’USB à la 3e place du classement général, ex aequo avec la JSM Skikda et l’USM Blida avec 38 points chacun, au moment où le GCM reste aux abords de la zone rouge (11e/30 points). Soit avec seulement trois longueurs d’avance sur le premier club non relégable, le WA Boufarik. De son côté, la JSMB a reculé à la 5e place avec 37 points après sa lourde défaite chez le MC Saïda. Merbah avait pourtant mis le club de Yemma Gouraya sur les bons rails en ouvrant le score dès la 12e minute. Mais animé d’une grande détermination, le MC Saïda a réussi à renverser la situation à son avantage notamment par Ammour (32e), Cheheima (38e) et Guenina (55e).

La JSM Skikda a gagné avec le même score contre le CA Bordj Bou Arréridj alors qu’elle avait également commencé par concéder l’ouverture du score devant Madouni (33e). Mais à force d’insister, les Saïdis ont renversé la vapeur grâce à Kennache (45e), Khazri (52e) et Mancer (75e). Un précieux succès à domicile qui propulse la JSMS à la 4e place avec 38 points, au moment où les Criquets du CABBA restent à la 7e place, à égalité avec l’Amel Boussaâda, avec 33 points chacun.

Dans le bas du tableau, ce sont le MC El Eulma et le CRB Aïn Fekroun qui ont réussi les meilleures affaires en remportant d’importantes victoires au cours de cette 25e journée respectivement (1-0) contre l’AS Khroub et (1-0)contre l’ASO Chlef. Le MCEE a fait la différence grâce à Djabali (74e) et le CRBAF par Boukaroum ayant transformé un penalty à la 62e. Des succès qui permettent aux deux clubs de l’est de garder la tête hors de l’eau au moment où la lanterne rouge, le RC Arbaâ, semble condamné au purgatoire après son nul (1-1) contre le WA Boufarik. Les choses avaient pourtant bien commencé pour les Bleu et Blanc, ayant ouvert le score dès la 13e minute par Maâchi, avant de concéder l’égalisation devant Hazi à la 90+1. Un nul qui arrange beaucoup plus les affaires du WAB, car il reste premier club non relégable, mais avec désormais une seule longueur d’avance sur le MC El Eulma, qui de surcroît compte un match en retard qu’il doit disputer le 31 mars courant contre le Paradou AC.

Cette 25e journée sera clôturée samedi après le déroulement du match USM Blida-ASM Oran et dont le coup d’envoi sera donné à 15h30 au stade Les-Frères-Brakni.

R. S.

Commentaires

    Ahaggar
    21 mars 2017 - 2 h 44 min

    Félicitations les gars, vous
    Félicitations les gars, vous l’avez arrachée avec votre sueur, votre travail fort, et si Bensebaini et Mansouri ÉTAIENT avec vous vous aurez été champions à la 20 eme Journée. Je suis supporter ETERNEL de la JSK, mais je vous souhaite d’être champions de ligue1 un jour et champions d’Afrique pour montrer aux autres qu’avec peu de moyens le joueur local quand il est bien pris en charge peut dépasser les soi-disant Pros qui n’aiment pas les batailles africaines.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.