Algériens décédés à Saint-Denis : une association relève une «inégalité devant la loi»

Incendie.jpg

L’association des Algériens résidant à l’étranger (Dare) appelle le gouvernement algérien à «mettre en œuvre la loi votée concernant le rapatriement des Algériens décédés à l’étranger». Le consulat de Bobigny a pris en charge les frais de rapatriement des quatre Algériens décédés dans l’incendie de Saint-Denis, mais tous les Algériens n’ouvrent pas droit au même traitement, constate cette association qui se dit touchée par la «tragique disparition de nos compatriotes». Citant Me Maoui Moundji, avocat au barreau de Paris, l’association indique que «le rapatriement arbitraire des concitoyens décédés à l’étranger crée une inégalité devant la loi». Selon l’avocat, «tous les Algériens sont égaux devant la loi et celle-ci est claire : chaque Algérien, pour son dernier voyage, doit pouvoir bénéficier du soutien du gouvernement sans distinction». L’association Dare regrette qu’«aucun député algérien, notamment ceux élus par les Algériens de France, ne se soit déplacé à Saint-Denis à l’annonce de la disparition de nos concitoyens dans l’incendie». Elle constate l’«absence de responsabilité des députés algériens de France et leur demande d’assumer leur fonction et de respecter le vote des citoyens». Cinq personnes, dont quatre ressortissants algériens, une mère et ses trois enfants, avaient péri dans un incendie qui s’était déclaré dans un immeuble de Saint-Denis, dans la banlieue de Paris, dans la soirée du 6 juin dernier. L’incendie avait fait également onze blessés, dont le père des trois enfants qui s’était défenestré, selon des médias français. Une marche silencieuse avait eu lieu dans ce quartier à forte concentration maghrébine et aux habitations vétustes, en hommage aux victimes de l’incendie suivi par deux autres dans la même commune le lendemain, faisant plusieurs blessés.

Lina S.

Comment (16)

    Bekaddour Mohammed
    18 juin 2016 - 20 h 07 min

    Constatez que ce fait
    Constatez que ce fait coïncide avec une autre histoire de rapatriement, des restes de résistants algériens datant des premiers moments de la colonisation française, n’est-il pas temps en 2016 d’avoir le courage d’affronter les faits accomplis de l’évolution dans l’histoire commencée en 1830. Il y a beaucoup d’Algériens enterrés en France dans son sens hexagonal, on a même dit que Le Soldat Inconnu qui repose à l’Arc de Triomphe serait Algérien ! Cette question est grave… Dans le Coran, ce verset : « Et nulle âme ne sait ce qu’elle possèdera Demain, et nulle âme ne sait en quelle terre elle mourra »… Jadis, il était comme évident que tout Algérien vivant en France était fait pour un retour en Algérie, vivant ou mort, mais l’évolution a sur compliqué la question, et plutôt que poser le problème rien qu’à l’état algérien, avec toute l’anarchie qui le caractérise, ainsi que sa société, il ne faut pas oublier la responsabilité de l’état français, et sur ce point de La Mort c’est aussi une question de « Civilisation » qui reste à définir.




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    18 juin 2016 - 19 h 41 min

    Les lecteurs qui ont réagi
    Les lecteurs qui ont réagi semblent ignorer qu’au temps de Houari Boumédiène, (Eh, oui toujours lui !), il y avait « L’Amicale des Algériens EN EUROPE », qui offrait une assurance rapatriement des défunts, à quoi il faut ajouter qu’à l’époque les exilés étaient très solidaires, à chaque décès une collecte s’ajoutait à la garantie du rapatriement organisée par L’Amicale. Cette histoire ajoute aux hontes de l’après Boumédiène, hontes parvenues à leur stade extrême actuel, etc. Quant à la France, on y est inégaux devant la mort. Le corps du pauvre y est condamné à l’incinération, au bout de cinq ans je crois…




    0



    0
    mohamed El Maadi
    18 juin 2016 - 18 h 46 min

    J’ai boycotté l’Algérie car
    J’ai boycotté l’Algérie car pas de place pour les francophone socialistes algérien.Le pays appartient au marocain,harkis et tueur de patriote.

    La vérité c’est que ce pays a été libéré par les algériens de France et les patriotes algérien de l’intérieur.




    0



    0
    mohamed El Maadi
    18 juin 2016 - 18 h 30 min

    Tout d’abord mes condoléances
    Tout d’abord mes condoléances au victimes et que Dieu les assiste dans cette épreuve.
    L’Algérien de France est délaissé a part si vous faite partie d’une elite proche du pouvoir .
    L’Algérie est vraiment tombe très bas mais viendra un jour ou cette colère sera récupérer par d’autre.
    Pas maintenant mais dans les années qui arrivent.




    0



    0
    selecto
    18 juin 2016 - 17 h 41 min

    Si vous êtes un escroc, un
    Si vous êtes un escroc, un naturalisé, un traitre, un violeur, un voleur, un protégé, vous serez pris en charge par le trésor public même si vous êtes repris de justice comme Mohamed Khalifati dit Cheb Mami qui vit depuis au Maroc pour lequel ses protecteurs n’ont pas hésité à financer ses procès et même à payer une caution de 300.000 € à la justice français, ou comme Chakib Khelil qui bénéficie de tout les services de l’état pour ses tournées en Algérie.




    0



    0
    Belka
    18 juin 2016 - 17 h 21 min

    J’ai toujours été choqué à
    J’ai toujours été choqué à juste titre ce comportement base sur la ségrégation à la sauce du pouvoir comble de l’horreur beaucoup de harkis se sont fait enterrés au bled toujours le piston même pour un enterrement désolant




    0



    0
      mohamed El Maadi
      18 juin 2016 - 18 h 36 min

      Exact.A une époque les cafés
      Exact.A une époque les cafés associative était tenu par des algériens souvent militant ce l’amical des algérien en Europe et a partir de 2000 il sont sorti du bois. Voyez comment jeannette bougrab est encensé en Algérie et qui n’hésite pas sur les chaines française a parler des égorgeur du FLN.j’en n’avait parler avec maman et elle me disait ce ci : c’est eux qui ont repris le pouvoir en Algérie et nous autre patriotes on doit se laisser marcher sur les pieds.




      0



      0
    Anwa wiggi
    18 juin 2016 - 16 h 49 min

    Seul fellawen,

    Azul fellawen,
    Les Kabyles chez qui l’esprit de responsabilité et de solidarité est ancré n’ont pas attendu cet etat anti national pour se prendre en charge.
    Ils n’attendent pas après ces fausses associations ou ces faux députés.
    Aux autres Algériens de prendre exemple sur les Kabyles.
    Nous n’avons pas d’état digne, on fait sans.




    0



    0
      mohamed El Maadi
      18 juin 2016 - 18 h 38 min

      C’est vrai et je peut en
      C’est vrai et je peut en témoigner. Les kabyles ont un formidable réseau d’entraide .




      0



      0
      le biscuit
      23 juin 2016 - 9 h 49 min

      je suis de biskra et ca fait
      je suis de biskra et ca fait plus de 20 ans (pour mon cas) qu’on s’occupe de nos mort sans l’aide de personne c’est une question d’organisation et je peux te dire qu’on demande rien aux familles au bled on s’occupe de nous meme ici




      0



      0
    Wallace
    18 juin 2016 - 10 h 33 min

    Une loi n,as t elle été pas
    Une loi n,as t elle été pas promulgué? (LF 2015)
    Comme quoi le simple fait d,avoir son passeport et son cachet permettait le rapatriement des algériens(e) installer à l,étranger???
    Voir Google:rapatriement dépouilles de ressortissants algériens(e)….
    Longtemps attendue par notre communauté établie à l’étranger, la prise en charge des frais de transfert de dépouilles de ressortissants algériens établis à l’étranger est devenue réalité, suite à la récente mesure adoptée par les pouvoirs publics, inscrite au titre de la loi des finances 2015.
    Ou bien c encore une loi « dans le vent »????




    0



    0
      Malika
      18 juin 2016 - 15 h 41 min

      Ouech l’Algérie n’est pas une
      Ouech l’Algérie n’est pas une vache à traire. Que ceux qui sont partis par leur propre gré s’assument ou se font enterré là-bas.Ou que cette association les prennent en charge!




      0



      0
        Wallace
        18 juin 2016 - 18 h 11 min

        Bonsoir malika ouesh ouesh
        Bonsoir malika ouesh ouesh(lol).
        A partir du moment ou une loi es voté en faveur comme dans ce cas ci pour le rapatriement des dépouilles algérien(e)…
        Le suivi de cette loi doit être appliquée…vous ne trouvez pas?
        Ou bien alors il fallait se plaindre au « moment » de la promulgation de cette dite loi.
        Au moment ou le prix du baril était élevé et ou tous les algeriens(e) sont frères et soeurs??
        Ou bien quand on es dans la merde?….ouesh? Ouesh?
        Soeur malika?
        Maintenant ou je vous rejoindrai serait d,ouvrir le débat à tous pour aboutir à des lois.
        Mais la c une autre histoire.




        0



        0
    New kid
    18 juin 2016 - 9 h 35 min

    Dare ; Dare mat dir oualou

    Dare ; Dare mat dir oualou
    Non c’est cette association DARE qui est injuste.
    Pourquoi l’état ne doit pas rapatrier les algériens décédés en France :
    – Le choix fait par ces émigrés, souvent ayant payé plus de cent millions de dinars pour un visa au marché noir, doivent assumer eux-mêmes leur rapatriement.
    -Soi par s’assurant, ou formant une association entre eux.
    -Je vous donne l’exemple des communautés Kabyle qui s’associe aux niveaux des villages pour faire rapatrier les membres de leurs failles décédés.
    -Les émigrés doivent se reconnaitre et créer des associations pour cet effet.
    -Si les clandestins et autres émigrés ont choisi l’Europe, ils doivent assumer leurs retours eux-mêmes.
    Les travailleurs d’Oran travaillant à Annaba ou vice versa dans ces conditions doivent être rapatriés aux frais de la princesse, tout comme les kabyles ou les Chaouias travaillant à Alger vers Tizi ou le Sud!
    mat dir oualou




    0



    0
      New kid
      18 juin 2016 - 9 h 54 min

      Là où je suis d’accord, avec
      Là où je suis d’accord, avec une flagrante inégalité, lorsque des hauts fonctionnaires ou de ministres partis pour soins, crèvent en France leur béni amiss les font rapatrier aux frais de la princesse !




      0



      0
    FELLAG
    18 juin 2016 - 6 h 26 min

    L’ORPHELIN algérien et depuis
    L’ORPHELIN algérien et depuis bien longtemps abandonné;il serve juste pour défendre la nation contre les déstabilisateurs et ceux qui veulent un changement ou plus haut des décisions(;la tète du pouvoir)quand aux aux enfants des ces derniers mènent une vie de princes soit en algérie, soit a l’étranger; la majorité en europe et au USA ET CANADA.existent des algériens et des alger-rien;




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.