Affaire de l’incitation au pèlerinage aux lieux saints chiites révélée par Algeriepatriotique : Mohamed Aïssa réagit

MA.jpg

«L’Algérie ne veut pas être partie prenante de la guerre que se livrent les chiites et les wahhabites, ni être le terrain de ce conflit», a affirmé aujourd’hui mercredi, le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa. «Nous avons un héritage très riche, nous ne voulons être ni partie prenante ni le terrain de ce conflit», a déclaré le ministre dans une interview au quotidien Le Soir d’Algérie. «Nous disons officiellement aux Algériens que nous ne voulons pas être le terrain d’une guerre qui ne nous concerne pas. Nous ne sommes ni wahhabites pour mériter une invasion chiite qui interpelle et exige repentance, ni chiites pour mériter cette invasion wahhabite qui demande également repentance», a expliqué le ministre. M. Aïssa a relevé l’existence d’un «travail chiite qui s’effectue en Algérie dans un contexte de guerre froide entre le chiisme et le wahhabisme». Il a souligné, à ce propos, que «les défenseurs de ces deux mouvances continuent à interpeller les jeunes et à les inciter à y adhérer et c’est pourquoi les services de sécurité font leur travail actuellement pour dresser la liste des personnes qui appartiennent à ces deux mouvances». Pour le ministre, «il ne s’agit pas de punir pour l’appartenance, mais pour éviter la dérive», car, note-t-il, «ces dérives consistent à diviser les Algériens et affaiblir le maillage social de l’Algérie». S’adressant aux prédicateurs étrangers, aux sectes, aux radicaux et aux extrémistes, le ministre a soutenu que «l’Algérie a son propre héritage». A une question relative à l’invitation formulée par les autorités irakiennes pour que des Algériens effectuent le «pèlerinage chiite», révélée par Algeriepatriotique, le ministre a indiqué «avoir convenu d’une rencontre» avec l’ambassadeur irakien en Algérie et de cette rencontre «jailliront la lumière et des positions à adopter». A propos du démantèlement récemment de sectes chiites en Algérie, il a expliqué que «lorsque nous évoquons le chiisme, il s’agit de prosélytisme». S’agissant de la secte ahmadite, il a indiqué que le «ahmadisme est déjà présent en Algérie depuis les années 1970», relevant qu’aujourd’hui, «il a de plus en plus d’adhérents» et qu’il «est aussi davantage organisé». Le ministre a indiqué avoir «constaté que cette tendance a une interdépendance étrangère», expliquant que «les forces de sécurité ont réussi à démanteler une cellule, car elle a osé construire un siège, elle veut s’autoproclamer sans attendre les agréments nécessaires et sans fournir de documents prouvant son existence, ses adhérents, sa raison d’être et son appartenance». Insistant sur «un retour à l’islam ancestral tel que pratiqué par nos aïeux», le ministre a évoqué «un financement occulte» à travers lequel il y a eu des tentatives de faire adhérer de jeunes Algériens à des sectes. «Nous avons la certitude que l’intérêt et le financement occulte prennent le dessus. C’est sur la base de ce financement que s’effectue d’ailleurs l’expansion de ces sectes», a ajouté le ministre.

R. Mahmoudi

Comment (41)

    Lghoul
    25 juin 2016 - 8 h 01 min

    La religion qui doit
    La religion qui doit normalement etre personelle est devenue l’opium des peuples.
    Elle est abusée, violentée et transformée par toute sorte de charlatans et d’analphabete.
    Le but ? Voler ou tromper les autres. En gros un passe partout pour tout bandit et voyou de ce monde.
    Mais comme disait grand philosophe: Quand le savoir est parti, la religion prend le dessus.
    Le concept meme de la religion et de son utilité pour la société sont passés a coté.
    Maintenant pour halaliser, les crimes, les vols et les viols, on utilise la religion.
    Pour vendre sa viande d’ane, on met le saint Coran derriere le comptoir de sa boucherie.
    Pour passer inapercu, un voleur, un violeur de fait pousser une barbe et fait semblant de « lire le Coran ».
    Dites moi chers concitoyens: Qui sont les vrais ennemis de Dieu ?




    0



    0
    UMERI
    23 juin 2016 - 23 h 23 min

    Le problème réside dans l
    Le problème réside dans l’organisation des associations religieuses chargées de la gestion des mosquées. Le ministère, doit être vigilant, sur le terrain, pour superviser, la manière dont les membres sont désignés, parfois secrètement, a l’insu de la majorité des pratiquants. Leurs influence sur la désignation des imams est importante.
    Nul ne connait leur rapports d’activités, ou financier, ni la provenance de leurs ressources ou subventions.




    0



    0
    Faride
    23 juin 2016 - 20 h 41 min

    Le problème n*1 c’est l
    Le problème n*1 c’est l’enseignement. LA démocratie la liberté d’expression et la justice




    0



    0
    brobro
    23 juin 2016 - 16 h 37 min

    a force de manipulations et
    a force de manipulations et de coups tordus,les régimes tyraniques iranien et saoudien ont produit des monstres qui leurs échappent totalement. l’occident qui se croyait à l’abri est de plus en plus ciblé par ces fous de dieu. le retour de flammes n’épargnera personne.




    0



    0
    el milia kvayl
    23 juin 2016 - 15 h 20 min

    @nation

    @nation

    tout à fait d’accord, nous devons revenir à la religion née de la rencontre de l’Islam avec notre société Algérienne et rejeter les influences étrangères qui ignorent nos spécificités

    sachant que la liste éléments menaçant gravement et notre identité et notre religion est déjà longue.
    Sans être exhaustif les sectes chrétiennes dont le protestantisme évangélique très actif infiltre notre société algérienne à bien des échelons, le régionalisme et pas seulement Kabyle(nous sommes tous fautifs d ‘Est en Ouest),l’acculturation de la jeunesse qui en sait davantage sur ce qui se passe en france que chez eux, la pornographie très répandue chez les jeunes (garçons mais aussi filles)….,l homosexualité qui a droit de cité par une certaine visibilité…

    Je ne reconnais plus notre société,quoiqu’elle évolue toujours à travers les temps, là nous sommes devant une situation quasi inédite,pensez seulement que désormais en Algérie des groupes de jeunes se rencontrent sur internet et imitent les pratiques très répréhensibles moralement telles qu’elles existent partout en Europe et aux usa….




    0



    0
    fodil
    23 juin 2016 - 14 h 48 min

    si le chiisme nous rendrait
    si le chiisme nous rendrait plus civiques et nos rues plus propres. pourquoi pas?
    en tant qu´agnostique je préfère la secte de la raison et des lumières. je préfère le savoir au croire.
    les religions doivent être repoussées au plus profond du privé.




    0



    0
    Omar
    23 juin 2016 - 14 h 27 min

    la première étape ou plutôt l
    la première étape ou plutôt l’étape zéro pour l’éradication de toutes ses sectes islamiques qui pullulent comme la gangrène dans le monde islamique et dans le monde rabe en particulier est de soutenir Monsieur TRUMP dans son ascension à la Maison Blanche.
    Monsieur TRUMP a promit de revoir la politique US vis à vis du nid de serpents appelé communément Arabie Saoudite, source de tous les malheurs engendrés par le Sunnisme et l’IRAN source de tous les malheurs engendrés par le Chiisime.
    Donc VIVE TRUMP,
    TRUMP FOR PRESIDENT !!!!




    0



    0
      Omar
      23 juin 2016 - 16 h 32 min

      Une erreur dans le texte : je
      Une erreur dans le texte : je parlais du WAHHABISMLE et non du SUNNISME.




      0



      0
        Abou Stroff
        24 juin 2016 - 8 h 25 min

        ci bareille!
        ci bareille!




        0



        0
    Algérienne-DZ
    23 juin 2016 - 12 h 36 min

    Le peuple Algérien est devenu

    Le peuple Algérien est devenu sans repère identitaire. Comme une girouette qui va dans la direction du vend.

    La décennie noire de Abassi et ses terroristes ont frappé l’Algérie dans ses racines pour la déstabiliser. EN Plus de l’anarchie et le chaos qui gère le pays depuis 16 ans, alors l’essence même de l’Algérien a été ébranlé.
    Il ya un vide que ces perdus essayent de combler en s’accrochant à des sectes sataniques.
    Et pourtant l’Algérie n’était pas ainsi.
    Mais pourquoi laisse t-on ses sectes s’implanter dans le pays.
    C’est quoi le rôle du ministre de son intérieur. ???




    0



    0
      Algérienne-DZ
      23 juin 2016 - 20 h 40 min

      la direction du vent

      la direction du vent




      0



      0
    Hamid
    23 juin 2016 - 12 h 06 min

    Pendant que l’ANP fait son
    Pendant que l’ANP fait son travail dans des conditions difficiles et dangereuses, derriere elle, ils font de l’obstruction par chantages interposés a travers le wahabisme et toute autre secte obscurantiste qui passent par la tete de toute personne illuminée et rétrograde. Le but est de faire patiner l’Algerie dans tout et la faire retarder pour qu’elle retourne a l’age de la pierre pendant qu’eux ils recherchent le savoir et la technologie a coups de milliards de dollars. Nous on aura les sectes pour tuer le temps et oublier que nos estomacs ont faims et que nos tetes sont vides. Ainsi, ils seront nos « tuteurs » et nos masters a vie. On deviendra des colonisés dans l’esprit et le coprs a vie.




    0



    0
    Omar
    23 juin 2016 - 11 h 20 min

    Bonjour AP,

    Bonjour AP,
    Les retours à la lignes n’apparaissent pas dans le texte final, pourquoi ? Est ce dû à la nouvelle configuration du site web ?




    0



    0
    Omar
    23 juin 2016 - 11 h 02 min

    LES RELIGIONS, SECTES,
    LES RELIGIONS, SECTES, CONFRERIES SONT LA COMPLEXIFICATION DE L’UNIQUE REALITE QUI EST SIMPLE ET CLAIRE.

    Moi je suis un Humain,
    Mon père s’appelle Adam,
    Ma Mère s’appelle Hawa (Eve)
    Ils ont été crées tous les deux par Dieu,
    Ils ont séjourné tous les deux au Paradis,
    Ils sont descendu ensuite sur la Planète Terre,
    Où ils et leur grande descendance y séjournent et y séjourneront jusqu’à la Fin de l’Epreuve,
    L’Epreuve consiste à ne pas Refaire la même erreur que celles de nos Parents : Suivre Satan …
    Ceux de leur descendance qui auront passé l’épreuve avec succès Retourneront au Paradis pour y séjourner Eternellement.
    Ceux qui auront échoué à cette épreuve entreront dans un nouveau monde, que leurs parents n’ont pas vu auparavant : l’Enfer, pour y séjourner Eternellement.

    Donc tout se résume en la Capacité de l’Humain à Retenir les Leçons …

    Tout est Simple dans l’Univers, vraiment Tout, La complexification des choses simples est des moyens des Satan afin de submerger l’Humain, de le désordonner afin que ce dernier le suive (Lui Satan).

    Pourquoi donc l’Humain s’acharne t’il à complexifier des choses simples et claires et à suivre par conséquent Satan.

    Toutes ces Religions, Sectes, Confréries, etc … ne sont que des Complexifications de la Réalité Unique et Simple ….

    Tout est Simple et Clair : La Leçon est Claire et ne demande qu’a être Retenue par les Humains…




    0



    0
      abdk
      23 juin 2016 - 15 h 13 min

      Eve et Adam font partie des
      Eve et Adam font partie des choses qui sont inventer par l’imagination fertile de l’Homme.




      0



      0
    TheBraiN
    23 juin 2016 - 10 h 05 min

    Le ministre a raison d
    Le ministre a raison d’affirmer que l’Algérie n’a pas à se mêler du conflit « politico-confessionnel » entre wahabites et Chiites .
    Et c’est pour cette raison , aussi, qu’il faut criminaliser le prosélytisme religieux qu’il soit wahabite, Chiite mais aussi le prosélytisme chrétien (protestant notamment) et Ahmadite .




    0



    0
    abdk
    23 juin 2016 - 8 h 58 min

    Tout le monde est d’accord
    Tout le monde est d’accord pour dire ique la foi est personnelle. Pourquoi les croyants musulman manque t’ils de discretion et provoque le rejet des autres?




    0



    0
      Algérienne -DZ
      23 juin 2016 - 12 h 54 min

      Car ils ne sont pas des
      Car ils ne sont pas des croyants, mais juste musulmans. Ce qui veut dire: ils sont des faux.
      Le musulman d’aujourd’hui ne fait aucun lien entre son comportement quotidien et les prières accomplies dans la journée, ou, les autres préceptes de la religion musulmane qu’il prétend accomplir.. Dés qu’il fini sa prière, il joue à son satan.
      Le musulman récite des sourates ( le coran) sans comprendre le sens.

      Nous vivons dans une époque où la religion musulmane est réduite aux apparences: Une barbe + morceau de
      tissu. Maie rien sur le comportement exemplaire. Et ils osent dire qu’ils suivent la sunna du Prophète ( SAAWS).




      0



      0
    Abou Stroff
    23 juin 2016 - 8 h 17 min

    la seule manière de lutter
    la seule manière de lutter contre les « sectes », y compris la secte au pouvoir, est d’agir pour que la religion soit confinée au niveau de la sphère privée et soit interdite de déborder sur la sphère publique. en effet, il n’y a aucune différence entre une quelconque secte et la secte que dirige, au moment présent, mohamed aïssa, à part le fait que la deuxième est la secte au pouvoir. quant à « l’islam ancestral tel que pratiqué par nos aïeux», cet islam là n’a connu ni l’internet, ni les réseaux sociaux et encore mois la diversité des opinions concernant la vision religieuse du monde. moralité de l’histoire: combattre des sectes tout en faisant partie soi même d’une secte ne peut relever que de la schizophrénie.
    PS: en fait l’individu humain n’a t il pas le droit de choisir lui même sa manière adorer son Dieu ou de ne rien adorer du tout?




    0



    0
    Jamil
    23 juin 2016 - 6 h 34 min

    Salem alikoum il faut
    Salem alikoum il faut arrêter cette secte chiite dans notre pays qui et manipuler par iran il s’ave prendre que des intellectuels dans les universités allah protège notre pays algerie inchalah yarabe




    0



    0
    amal
    23 juin 2016 - 6 h 26 min

    Même le chiissme, il n’est
    Même le chiissme, il n’est que l’adaptation des traditions de certains pays à l’islam, sans compter qu’il y a plusieurs chiisme différents d’une tribu à l’autre.
    D’ailleurs, je ne sas pas comment les descendants de lalla fatima auraientt été enterrés en même temps en iraq et en syrie? Les historiens ont rapporté que leurs corps ont été ramenés à yazid ibnou mou3awiya et qu’ils ont été enterrés à damas, so what the f.?




    0



    0
    amal
    23 juin 2016 - 6 h 20 min

    Suivre l’ahmadisme … l
    Suivre l’ahmadisme … l’islam mélangé aux traditiions d’une tribu d’un autre pays … faut-il que ces algériens là aient une crise identitaire virulente.




    0



    0
    NATION ALGERIENNE
    23 juin 2016 - 6 h 10 min

    l’Islam et l’Algérie : il ne
    l’Islam et l’Algérie : il ne fait être ni naif , ni inculte ,ni suicidaire pour mettre les choses à leurs place et mettre un terme aux dérives intellectuelles et aux débats stériles et aventuriers et au piège que nous ont imposés d’une part les crétins semi-instruits du camp « demokhrate » laïcard et d’autre part les sorciers du wahabisme impérial … dans la question de l’Islam en Algérie la meilleure référence qui doit régir notre opinion c’est celle de l’idéologie nationaliste de la Révolution algérienne fondatrice de la nation algérienne qui part d’un principe de réalité et fonde sa vision sur la connaissance de l’histoire et du peuple algérien .. les deux aspects de l’Islam comme religion et comme civilisation donc dans ses aspects cultuels et cultuels sont subordonnés à son Dogme et à la volonté generale représentée par l’état national seul capable politiquement et autorisé juridiquement à organiser aussi bien le culte et la culture de l’Islam au nom de ses attributs régaliens et dans le cadre de la constitution et ses principes universels de la liberté de conscience individuelle et de la préservation de la paix civile … le débat de la Laïcité est non seulement ridicule intellectuellement et inapproprié à notre histoire et celui de la Hisba wahabiste n’est pas reconnu par la tradition musulmane algérienne … Ces deux débats et ces deux lignes ne sont ni appropriés ni ne sont garants de la préservation du culte et de la culture ni ne participent à la la paix civile , ni à la liberté de conscience ni au concept indépassable de l’état national tels qu’ils sont érigés par les principes historiques et universels de la constitution de la nation algérienne et par la volonté generale fondatrice du peuple algérien … tout d’abord comme Culture l’Islam est une religion sécularisée par 14 siecle d’histoire berbère durant lesquels ils ont contribué par leur génie propre à sa civilisation universelle , dans laquelle ils ont acquis une expérience historique qui a fini par aboutir à leur formation en tant que nation … comme Culte , l’Islam ne saurait être conçu comme Hisba approximative idéologiquement soumises aux querelles d’écoles et donc à la Fitna de la société et à la guerre civile … par les attributions universelles et régaliennes comme Corps de la souveraineté de la nation et comme représentant de la volonté générale du peuple , seul l’état national algerien a le pouvoir et le droit d’organiser le culte de l’Islam , de le gérer dans ses biens meubles et immeubles , ses Wakfs et ses personnels ( comme il le fait depuis indépendance avec un ministère et des conseils de fetwa et de consultation ) de contrôler son déroulement , de préserver son dogme , selon la Tradition algérienne unanime historiquement ( Malikite en terme de jurisprudence et Ashaarite -Junaidiste en terme de credo de la foi comme dans les zaouïas ou ibadiste comme dans le Mzab ) … les avis adolescents de la querelle des laïcards et des wahabistes , chez nous ne doivent pas franchir le seuil des arrières-salles de cafés de leurs bagarres de souks et de leurs rixes d’aventuriers




    0



    0
      Abou Stroff
      23 juin 2016 - 14 h 35 min

      si quelqu’un arrive à saisir
      si quelqu’un arrive à saisir le fond de la pensée de l’auteur, c’est à dire ce charabia enrobé d’un langue de bois insipide, qu’il prenne la peine de nous déchiffrer cette lassante logorrhée.
      PS: reconnaissons, au moins une chose: la religion, quelle qu’elle soit, avance toujours la chose et son contraire. par conséquent, tant que la religion, quelle qu’elle soit, continue à servir de référent, la société à laquelle elle s’impose ne cessera guère de tourner en rond, à l’image de tous les pays dits musulmans en général et de tous les pays ditsarabes en particulier. enfin, pourquoi n’arrive t on pas à nous définir comme citoyens (libres et autonomes) au lieu de nous enfermer dans le statut rigide et étroit de croyants (décérébrés et déshumanisés)?




      0



      0
    nation
    23 juin 2016 - 2 h 00 min

    BRAVO monsieur le ministre
    BRAVO monsieur le ministre Mohamed Aissa : ni chiites ni wahabistes mais nous sommes algériens nationalistes et gare a celui qui veut faire de notre pays une terre de conflit et de guerre religieuse pour les beax yeux des sionistes .. les berbères ne sont pas concernés par cette guerre entre l’Arabie saoudite et l’iran .. nous demandons à l’état national d’interdire les partis wahabistes des frères musulmans égyptiens et des salafistes saoudiens et de fermer leurs journaux et leurs TV … ce sont des agents étrangers qui veulent une FITNA dans notre pays .. en Algérie il n’ y a que des chiistes imaginaires et une 5eme colonne wahabiste .qui cherche a detruire l’Algérie et à la soumettre aux rois arabes larbins d’Israël .. le gouvernement est entrain de jouer avec le feu en laissant les partis wahabistes comploter au grand jour … le president , l’Armée et le gouvernement doivent prendre leurs responsabilités ils sont entrain de jouer avec l’avenir de notre pays .. les partis islamistes ne sont pas algériens , ils ne reconnaissent ni la nation algérienne, ni l’état national , ni l’armée nationale, ni la république .. leur projet est supranational , les uns pour des puissances arabes du Golfe , les autres pour un califat imaginaire, ils finiront d’ailleurs par s’entretuer en cas de prise de pouvoir comme en Syrie .. il faut un minimum de culture et de lucidité pour comprendre que ces partis wahabistes ne sont pas une opposition mais un contre-état , ce sont des milices de mercenaires !!!!!! nous ne reconnaissons aucune « démocratie » avec des partis égyptiens et saoudiens ; qui joue avec l’avenir de notre pays .. nous ne devons jamais oublier 1992 … il y a un complot contre l’ANP et contre la nation …. soit l’état prend ses responsabilités soit viendra le jour où les algériens abandonnés seront obligés de se défendre




    0



    0
      skikda
      23 juin 2016 - 12 h 00 min

      100% juste
      100% juste




      0



      0
    SI EL WAZIR
    23 juin 2016 - 0 h 15 min

    Mr mohamed aissa wazir zouias
    Mr mohamed aissa wazir zouias et les magouilles de tout genre,bientot va ouvrir les zaouias pour la bénédiction de tout les voleurs et corrompus du monde entier, nouveaux lieux saint pour les crapules et les malsains dépechez-vous il n’aura pas pour tout le monde




    0



    0
    ahmadinadjad
    22 juin 2016 - 22 h 01 min

    Franchement à choisir entre
    Franchement à choisir entre les résistants chiites et les bédouins obscurantistes adeptes de abdelwahab.
    Le choix est simple à faire.
    Maintenant si on a vraiment le choix …être laïc c’est encore mieux .




    0



    0
      el milia kvayl
      23 juin 2016 - 23 h 32 min

      Oui le choix est vite fait..
      Oui le choix est vite fait…suivre ce que nos aines ont fait pour liberer notre pays de l oppression…..mais vous semblez assez curieusement plaider pour une voie qui nous est étrangère ,nos chouhadas et notre peuple s est clairement engage pour l islam ,et l identité Algérienne par essence Berbère .nous ne sommes pas laïcs …sauf les français le sont et quelques rares autres pays avec lesquels nous n avons evidemment pas d histoire ni de culture commune




      0



      0
    Anonymous
    22 juin 2016 - 21 h 39 min

    L’ Islam ne connaît pas de
    L’ Islam ne connaît pas de sectes et il faut mettre fin à l’existence de ces sectes cancérigènes.




    0



    0
    Bison
    22 juin 2016 - 21 h 38 min

    Troie, assiégée en vain
    Troie, assiégée en vain depuis dix ans, a fini par tomber grâce à la ruse d’Ulysse qui a reussi à faire rentrer des guerriers grecs dans la ville en les cachant dans un grand cheval de bois, harnaché d’or offert aux Troyens. Cette ruse de guerre a entraîné la chute de la ville et permet le dénoue de la guerre!

    Le diable banni par dieu a réussi, on raconte, a rentrer au paradis caché dans le ventre d’un serpent ! Par cette ruse (certes par la permission de Dieu) le diable a réussi à corrompre Adam et Ève et les faire sortir du paradis !

    Ce que je veux dire par là c’est que parfois on se focalise sur l’ennemi ou celui qu’on considère comme tel et on fait guère attention au différents subterfuges qu’il peut utiliser comme passe par tout ou autres ouvreurs de portes, une sorte de Serpent ou cheval en bois!!
    En plus claire, tant que la secte des frères musulmans a libre accès à tous les rouages de l’État, alors les chiites et les autres ennemis de notrre pays n’ont pas besoin de construire un cheval en bois fastidieux ou passer leurs temps a élever et dresser des serpents-mules!! Les portes sont grandes ouverte! Le ventre des freros est gros, vaste, accueillant et toujours grand ouvert à qui veut l’emprunter contre quelque chose en échange! Aussi, Mr le ministre vous perdez votre temps dans le meilleur des cas ou vous perdez notre temps et notre vigilance en nous faisant regarder ailleurs ! Le serpent est dans la demeure bien installé et bien dorloté ! Seulement, Que le dorloteur de serpent garde a l’esprit qu’un séparent est un reptile a sang froid dénué de sentiments et mord souvent et en premier la main qui le nourrit !




    0



    0
    Kahina
    22 juin 2016 - 19 h 58 min

    Il faut passer à l’acte sur

    Il faut passer à l’acte sur le terrain. De la théorie on en mange chaque jour.
    Même la secte pakistanaise ( PENJAB), El-AHMADIYA, est active en Algérie
    Vous êtes ministre de quoi ???




    0



    0
    Freeman
    22 juin 2016 - 19 h 08 min

    Que diriez vous d’un monde
    Que diriez vous d’un monde sans religions…un monde rationnel ou règne la science, la démocratie. la liberté dans le respect d’autrui.. Ah… quelle paix. loin du fanatisme des sectes qui manipulent les esprits. car les religions étaient d’abord des sectes. Voyez …Le monde (humanité) est-il parfait ?.. Non..les religions (grandes sectes) ont engendré beaucoup plus de guerres..de morts, de fanatismes et de rivalité entre les sectes que de paix durant leurs existences …posons deux questions : Pourquoi y a t-il trois religions « révélées » et pourquoi sont-elles rivales et se haïssent sournoisement. Pourquoi y a t-il des divisions au sein même d’une religion…( ex. chiites/sunnites….catholiques/protestants… Pourquoi….




    0



    0
      elkhayam
      22 juin 2016 - 20 h 54 min

      LE prix Nobel de la guerre
      LE prix Nobel de la guerre revient à Dieu.




      0



      0
        hakda
        23 juin 2016 - 8 h 55 min

        faut aller au fond de sa
        faut aller au fond de sa pensee et appeller Dieu ,Allah.




        0



        0
      Amazighs an
      22 juin 2016 - 21 h 26 min

      Bonsoir Freeman, il y a deux
      Bonsoir Freeman, il y a deux aspects dans le fait religieux, le spirituel et le politique ou pouvoir. C’est ce deuxième aspect qui est problématique et il n’est pas propre à une religion donnée. Les chrétiens ont vécu cela quelques siècles en arrière avec toutes les guerres et dérives engendrées dans les lieux où cette religion a sévi. Je ne suis pas sûr qu’un monde sans religion soit plus vivable et plus « humain » que l’actuel. L’être humain trouvera toujours d’autres leviers pour s’accaparer les biens d’autruis quitte à déclencher des guerres. En résumé l’homme est un loup pour l’homme, c’est ainsi !




      0



      0
        FreeWill
        24 juin 2016 - 11 h 07 min

        L’ami, le 1er lieu ou une
        L’ami, le 1er lieu ou une telle guerre a eclate’e est bel et bien chez nous, au 5eme siecle – quand Constantine II, Empereur Romain d’origine Grecque decretait que les Eglises etaient des propriete’s de Rome et les Pretres des Fonctionnaires, et les « donations » des recettes de l’Etat-c.a.d. finit les Eglises Independantes ! Le Protestanisme est ainsi ne’ – chez nous – les religions d’Etat etaient contre nos meurs et incompatibles avec notre culture. Ce qui fait la graine de la dite « culture occidentale » et « democratie, quand on y rajoute la decentralisation politique. Cela date de bien avant Jesus, du 1er Etat Numide de Massinissa – Avant que les Mohamedistes ne viennent nous brouiller la vue. C’etait des temps des Jugurta figure de Lion, avant l’emergence de nains, des SNPs et chevres-a-barbiches de tout genre qui se font nos bergers maintenant. C’est grave, honteux !




        0



        0
    elkhayam
    22 juin 2016 - 17 h 41 min

    Ces sectes qui apparaissent c
    Ces sectes qui apparaissent c’est les métastases, on ne dira pas de l’islam mais de l’islamisme pour rester dans le politiquement correcte.




    0



    0
    abdeka
    22 juin 2016 - 17 h 31 min

    Depuis que boutef et sa
    Depuis que boutef et sa clique sont au pouvoir, ils n’ont pas cessé d’instrumentaliser les barbus de tout bord, dans un chantage immonde, contre les services de sécurité qui ont opéré durant les années 1990 pour les neutraliser. On n’en sort pas indemne à vouloir pactiser avec le diable.
    Le clan de Oujda reçoit aujourd’hui la réponse à son infâme jeu machiavélique.




    0



    0
    anonyme
    22 juin 2016 - 17 h 21 min

    votre excellence ,maali el
    votre excellence ,maali el wazir,les sectes il faut les raser,pas de quartier!!!!




    0



    0
      Amar
      23 juin 2016 - 7 h 49 min

      « Raser les sectes » est une
      « Raser les sectes » est une chose, mais comment remédier à une société clowner au Wahhabisme , au Chiisme,
      au Talibanisme , au Salafisme?




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.