FFS : «Nous nous battrons pour l’annulation des lois scélérates»

FFS.jpg

Intervenant lors de la conférence organisée aujourd’hui jeudi par les groupes parlementaires de cinq partis de l’opposition, le représentant du FFS, Chafaâ Bouaiche, a dénoncé la gestion «antidémocratique» de l’APN, en réclamant une révision urgente du règlement intérieur de l’Assemblée. L’intervenant explique que ce règlement n’est pas respecté même par ceux qui l’ont conçu. Pour le député du FFS, cette gestion est «une atteinte à la légitimité des institutions de l’Etat». Le chef du groupe FFS s’interroge ensuite pourquoi le bureau de l’APN a programmé de débattre et d’adopter «un nombre aussi impressionnant» de lois au cours du mois de Ramadhan et pourquoi «cette hâte à programmer des projets de loi aussi importants et engageant l’avenir du pays». Bouaiche dénonce, par ailleurs, les dépassements «autoritaires» du président de l’APN, en interdisant la parole à un député : «Un président dont la seule occupation est de commenter les interventions des députés, comme s’il gérait une page Facebook», ironise le député qui considère que la gestion de l’Assemblée «est étroitement liée à la volonté du pouvoir de verrouiller le champ politique en Algérie», accuse-t-il. Le député se dit persuadé que l’ensemble des projets de loi qui sont soumis aux députés vise à «mettre fin à ce qui reste de la vie politique dans le pays». Il prend comme exemple l’article 73 du projet de loi relatif aux élections, lequel exige des partis politiques d’avoir obtenu 4% des voix aux élections précédentes, «sachant que le FLN et Mobilis sont les seuls à pouvoir couvrir tout le territoire national», fait-il remarquer, non sans ironie. Le chef du groupe FFS conclura son intervention en s’engageant au nom de son parti à continuer à se battre pour «l’annulation de toutes les lois scélérates».

R. Mahmoudi

Comment (9)

    Anonymous
    25 juin 2016 - 8 h 36 min

    Avec des élections propres ce
    Avec des élections propres ce parti serait effacé de l’échiquier politique. Enb Kabylie il est insignifiant en dehors de la Kabylie, malgré ses gesticulations arabo-islamistes il est vu comme étant un parti kabyle pour lequel on ne peut pas prendre le risque de gaspiller ne serait ce qu’une seule voix.




    0



    0
    Anonymous
    24 juin 2016 - 14 h 19 min

    Beaucoup essayent de pousser
    Beaucoup essayent de pousser vers « Exit » surtout certains partis ou mouvances extrémistes. C’est vrai que néanmoins il faut de l’ordre c’est important et impératif et penser à la cohésion sociale .




    0



    0
    rahim
    24 juin 2016 - 10 h 19 min

    Et vous vous défendez
    Et vous vous défendez superbement votre nouveau statut (de futur députe 2017) à partir de PARIS




    0



    0
      H HAMMACHE ING EXPERT
      24 juin 2016 - 12 h 53 min

      De nos jours faire de la
      De nos jours faire de la politique c’est un cache misère mental et (physique) je ne parle pas des personnes malades et n’ayant pas de santé, je parle des bras cassés et qui n’arrosent même pas un pot de fleurs.
      Militer c’est pour la dignité humaine et pour ce, il faut se rapprocher de l’humain, de l’ouvrier qui peine à gagner sa vie, de la femme soumise qui n’arrive pas à s’émanciper, et de l’ handicapé qui n’arrive pas à s’intégrer dans la société. Vous aviez perverti l’essence même du politique.
      J’aurais aimé voir les députés se déplacer sur les chantiers et partager un jour de soleil et de Ramadhan avec les ouvriers, ou une journée de travail à El Hadjar ou dans les mines, vous n’aviez pas eu la chance de travailler un jour comme ces ouvriers parce que vous êtes intttttelllecttttes . Mais la chance s’y présente. Défendre cette frange de la société devait être la raison d’être des députés et des politiques, mais défendre un député et de surcroîts il a l’immunité, ou un ancien militaire qui a placé tout cet arsenal de lois scélérates …. on arrive à ce qu’on appelle en mathématique dans la théorie des groupes LA RELATION REFLEXIVE. Alors qu’elle se doit être SYMETRIQUE
      Les ouvriers travaillent bien au mois de Ramadhan et pourquoi pas les députés
      Nb / Par définition immunité vient de : Privilège concédé par le roi à une personne sur les terres de laquelle ses agents n’avaient pas accès




      0



      0
    Anonymous
    24 juin 2016 - 7 h 29 min

    L’algérien défend toujours
    L’algérien défend toujours son pays face à un étranger même quand ça va mal mais entre nous on va pas se mentir des hommes ont laissé leurs vies pour ce pays qu’en reste t’il les algériens sont devenu hypocrites, ils ont perdu leurs âmes, ils veulent construire plus haut que leurs voisins (maison),les chinois construisent leur pays à cause de leurs bras cassés, ils veulent diviser leur pays, je me demande ce que doivent penser ceux qui ont laisser leurs vies pour ce pays, que dieu aie leurs âmes et que ces héros vous pardonnent.




    0



    0
    AIT MOKHTAR Omar
    24 juin 2016 - 1 h 34 min

    Le FFS ne devrait pas
    Le FFS ne devrait pas partager le combat aussi légitime soit-il avec les islamistes comme Hacène Laribi …. Puis défendre le sinistre populiste Missoum Tahar !!! N’est pas défendre la démocratie !!! Comment accepter à ce que ce morveux insulte le président de l’APN !!! Est ce qu’il a proposé quelque chose d’utile à la nation depuis qu’il a été placé dans cette APN ??? C’est la près campagne qui commence, tout est permit !!!
    Le FFS de l’après Si El Hocine ellah yerhamou commence à divaguer !
    Omar AIT MOKHTAR




    0



    0
    nassi
    23 juin 2016 - 18 h 59 min

    saidani ils veut installé
    saidani ils veut installé un clan des tunisiens




    0



    0
    nassi
    23 juin 2016 - 18 h 00 min

    ils veule pousser les
    ils veule pousser les algérien ver une gère civil ,pour cacher leur honte




    0



    0
    Anonymous
    23 juin 2016 - 17 h 04 min

    L’Algérie est malheureusement
    L’Algérie est malheureusement passée de la domination française à la domination des clans. Bien-sûr avec la complicité de pseudos députés dont le seul objectif et unique souci est leurs intérêts personnels. Les martyrs doivent se retourner dans leurs tombes eux qui ont donnés ce qui est le plus cher chez l’être humain la vie




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.