Nordine Aït Hamouda à Moussa Touati : «Amirouche n’était ni baathiste ni islamiste»

Nordine A.jpg

Le membre fondateur du RCD, Nordine Aït Hamouda, a répondu au président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati, qui s’est exprimé sur une chaîne de télévision privée au sujet du mouvement séparatiste MAK que dirige Ferhat Mehenni. «M. Moussa Touati n’a trouvé aucune réponse politique à une question politique. En manque d’arguments, il déclare que la Kabylie a toujours posé problème même durant la guerre de Libération nationale et, à ce titre, le colonel Amirouche avait interdit aux moudjahidine de parler en kabyle», a souligné le fils du colonel Amirouche. «Je ne suis pas aussi bien placé que tous les maquisards qui avaient côtoyé le colonel Amirouche ou ceux qui avaient combattu sous ses ordres, qui pourront apporter leur témoignage, mais je suis en mesure d’affirmer le contraire de ces propos qui reflètent un anti-kabylisme sectaire ancré dans le personnel politique algérien». «Le colonel Amirouche s’exprimait lui-même en kabyle en s’adressant aux combattants de la Wilaya III historique», rétorque Nordine Aït Hamouda, ajoutant que le colonel Amirouche «avait même contribué à la réappropriation des chants révolutionnaires kabyles pour qu’ils soient entonnés par les moudjahidine de la Wilaya III». «Non seulement le colonel Amirouche parlait kabyle, mais, disons-le pour l’histoire, il avait même réussi à faire apprendre cette langue à certains combattants venus d’autres wilayas à l’image d’Abdelkader El-Bariki et de nombreux autres», relève l’ancien vice-président de l’APN. «Moussa Touati, qui a toujours affiché et assumé ses affinités baathistes, voudrait faire passer le colonel Amirouche pour un baathiste, tout comme les islamistes voulaient le faire passer pour un islamiste», affirme encore Nordine Aït Hamouda, qui assure qu’«Amirouche n’était ni des uns ni des autres. Il était un Kabyle digne qui s’est sacrifié pour son pays et sa noble cause, mort les armes à la main pour que vive l’Algérie libre et démocratique».

Karim B. 

Comment (71)

    said glagli@yahoo.fr
    30 juin 2016 - 11 h 35 min

    un debat sterile une algerie
    un debat sterile une algerie sterile pas de technologie jusqu’a la fin des temps , pauvre pays , rien a esperer avec des vielles carcasses et pourtant l’universite algerienne a pondu pas mal d’intelectuels




    0



    0
    hmida
    29 juin 2016 - 0 h 36 min

    moussa touati s’est presente’
    moussa touati s’est presente’ comme candidat a la deputation dans sa propre wilaya il n’a pas reussi




    0



    0
    Amiroune
    25 juin 2016 - 16 h 33 min

    C quoi ce cirque

    C quoi ce cirque

    La haine vous bouffe la langue
    Incapable de discuter avec respect , vous etalez votre ignorance

    C est infligeant




    0



    0
    BROBRO
    25 juin 2016 - 15 h 40 min

    @ namara le problème avec
    @ namara le problème avec votre récit est chronologique. les oulémas ont rejoint la révolution en 1956 , alors que amirouche a pris le maquis bien avant cette date.




    0



    0
    Karim
    25 juin 2016 - 15 h 30 min

    C’est quoi cette khalota
    C’est quoi cette khalota ‘islamiste’ ‘kabyle’ etc. Le colonel Amirouche allah yarhamou était un héro de Kabylie, musulman et c’est tout. Pourquoi cette polémique autour de ce patriote algérien qui a donné sa vie pour que vous vous retrouvez votre liberté. Comme il a été déjà dit essayer de trouver des solutions pour développer le pays afin que les futures générations puissent vivre sereinement.




    0



    0
      ahmed
      26 juin 2016 - 3 h 03 min

      Tentatives des khorotos
      Tentatives des khorotos-islamistes pour s’accaparer des grands symboles de la révolution.
      Toujours à la recherche de cette légitimité qui leur fait défaut. Pour l’avoir, ils sont prêts à tenter de faire passer les plus gros mensonges.
      Développer le pays est le moindre de leurs soucis.




      0



      0
    Namara
    25 juin 2016 - 13 h 29 min

    Pour Monsieur Nordine Aït
    Pour Monsieur Nordine Aït Hamouda
    Le colonel Amirouche et l’Association des oulèmas
    Pour pouvoir se construire une image d’Amirouche, il faut d’abord savoir qu’il était un des activistes de l’antenne parisienne de l’Association des Oulémas, en effet, après avoir appris et adhéré à ses principes, il en devint prédicateur, diffusant ainsi ses publications et assurant la coordination entre ses cellules se trouvant en France, et ce, dès son arrivée à Paris en 1950. Il était à l’époque partisan du MTLD qu’il quitta avant (ou peut être après : Absence de source fiable) son adhésion à l’Association des Oulémas, les versions expliquant son départ divergent mais selon le témoignage du moudjahid Abd El-Hafid Amokrane, ce serait à cause d’un différend qu’il l’opposait à certains membres du parti qui avaient à l’époque adhéré à l’idéologie berbériste. Ces derniers auraient essayé de le convaincre de les rejoindre (vu son origine berbère), mais celui-ci était armé d’une foi et d’une éthique l’empêchant de sombrer dans l’extrémisme ethnique, prôné à l’époque par la France colonialiste dans le but de semer la division entre les musulmans (Diviser pour régner). Cette opposition qui deviendra par la suite une confrontation physique, coûtera à Amirouche une dent cassée à coup de barre de fer. Mais d’après la version du Cheikh Tahar Ait Aldjat, cet incident était dû à l’intégration d’Amirouche dans les rangs des activistes et des militants de l’Association des Oulémas, et qu’après la déclaration de la guerre sainte, Amirouche se serait réconcilié avec son adversaire pour combattre ensemble les envahisseurs croisés.
    Toutefois concernant ce Touati M. Nordine Aït Hamouda a entièrement raison. Et je lui demande s’il lirait ce com de lancer un parti politique libre et insubordonné..




    0



    0
    Madjid
    25 juin 2016 - 12 h 32 min

    Il vaut mieux ne pas toucher
    Il vaut mieux ne pas toucher à l’histoire et aux chouhadas qui sont les parents de tous les Algériens patriotes ,Par respect pour leurs âmes, il faut cesser d’utilise leurs noms comme registres de commerce pour des ambitions politiques mesquines
    RAHIMA ALLAH ACHOUHADAS




    0



    0
    TheBraiN
    25 juin 2016 - 10 h 09 min

    Comme toujours , on passe d
    Comme toujours , on passe d’un extrême à un autre !
    Simple remarque à Ait Hamouda : Le martyr Amirouche était Algérien !




    0



    0
    brobro
    25 juin 2016 - 1 h 15 min

    j’ai le malheur de partager
    j’ai le malheur de partager le même bled avec toi, quant à la religion ,mon islam n’a rien à voir avec le tien




    0



    0
    brobro
    24 juin 2016 - 20 h 12 min

    @larbi de quel coran tu parle
    @larbi de quel coran tu parle? celui de l’iran ,des saoudiens ou de daech,. c à cause de gens comme toi que trump va nous interdire les states.




    0



    0
      larbi
      24 juin 2016 - 22 h 29 min

      tu dois confondre avec les

      tu dois confondre avec les évangiles qui existent en plusieurs versions. Question de Coran, il n’en n’existe qu’un seul. Grâce à la langue arabe sous laquelle il est décliné, il n’y aucune crainte qu’il soit détourné ou falsifié. Que Donald trump t’interdise l’entrée aux USA, il aura bien raison. Qu’attendre de gens qui combattent leur propre religion dans leur propre bled? Les US ne respectent que ceux qui se respectent eux-mêmes.




      0



      0
    El Hadi
    24 juin 2016 - 16 h 29 min

    Et puis pourquoi se permet-t
    Et puis pourquoi se permet-t-il d’emmerder tout le monde, qu’il prend sa Djurjura et cesse d’importuner les algériens, il aura sa France. Nordine Aït Hamouda grande gueule : un cas pathétique d’arrogance.
    Dommage que les medias ne réalisent pas la bêtise et l’arrogance de ce personnage sorti tout droit d’un album de bande dessinées.il se donne de la provocation et de l’importance
    Prenez l’exemple de la suisse : 4 langues en Suisse et tout ce petit monde habitent ensemble, se tournent le dos et se communiquent.
    Bref, au lieu d’ouvrir les yeux sur un modèle d’excellence, le bonhomme débarque avec son ballot d’idées reçues, son manuel de survie politique conforme à la culture de la traitrise périmée et prodigue des leçons aux algériens dont le seul tort est d’être discret.




    0



    0
    fakou
    24 juin 2016 - 16 h 16 min

    les berbères imazighens ne se
    les berbères imazighens ne se soumettront ni aux arabes et leurs rois ni à leurs cousins et alliés les juifs sionistes de Tel Aviv ou de Washington ..Aucune force dans le monde ne pourra les soumettre et les bâillonner pour que leur pays devienne une provinde de l’Arabie Saoudite .. vous verrez .. les berbères passent à la résistance offensive …Les berbères sont en force au Maghreb et ils dans le monde entier et ils vont vaincre cela coutera ce que ça coutera




    0



    0
    mlaoua
    24 juin 2016 - 14 h 33 min

    Non monsieur, la langue arabe
    Non monsieur, la langue arabe avait bel et bien existé avant l’apparition de l’islam depuis plusieurs siècles avant. Ce n’est pas l’islam qui a donné naissance à la langue arabe, mais c’est l’islam qui avait été écrit en une langue qui avait déjà existé avant qu’on appelait arabe(c’est à dire langue de Bédouin car le mot arabe signifie Bédouin).L’arabe est une langue sémitique donc ayant les mêmes origines que l’hébreu.Ces deux langues partageait beaucoup de mots. Arrêtes d’entretenir la confusion et de dire que c’est la langue du coran.La religion n’a pas de langue.Quant à monsieur Touati qui disait que la Kabylie posait depuis longtemps des problèmes, je dirai à ce monsieur qu’il n’assimile rien en politique.La Kabylie était et est toujours l’avant garde de tous les combats: pour l’identité authentique du peuple Algérien(car le peuple Algérien est avant tout Amazigh), pour la démocratie, sans oublier que c’est une région qui avait tout donné pour libérer l’Algérie du colonialisme. Monsieur Touati, en raison de son niveau bas, n’a pas pu comprendre les revendications de la Kabylie.Pour lui revendiquer la langue arabe à elle seule suffit pour ne plus poser problème. J’en déduis alors que c’est lui qui pose problème car il est un vrai baathiste et non la Kabylie en rejetant Tamazight et les Kabyles.




    0



    0
      larbi
      24 juin 2016 - 15 h 50 min

      la langue arabe est la langue
      la langue arabe est la langue du Coran sacré. Cela ne te plait pas, mais c’est la vérité. Tu peux te fracasser la tête sur la plus grosse zitouna ou le plus plus gros platane du coin, cela n’y changera rien




      0



      0
        ahmed
        26 juin 2016 - 2 h 30 min

        La la ya si larbi, rak
        La la ya si larbi, rak ghalett, c’est l’islam qui est la religion de l’arabe et non pas l’arabe qui est la langue de l’islam.
        Si ça ne te plaît pas, surtout ne fracasse rien.




        0



        0
    Nasr
    24 juin 2016 - 12 h 52 min

    C’est quoi la langue kabyles
    C’est quoi la langue kabyles?c’est une langue comme toutes les autres langues,mais la langue Arabe Est la langue du coran et du prophete ait hamouda!!!!les kakelen par obstination veulent mettre le kabyles au-dessus de la langue divine et ca c’est absurde et intolerabe !pour la majoriteit ecrasante des algeriens le choix entre le kabyle et l’arabe ne s’impose meme pas !arretez votre delire car demain tu parleras Arabe que tu le veuille ou pas ?




    0



    0
      Inspecteur Tahar
      25 juin 2016 - 1 h 28 min

      Si le Coran est sacré, la
      Si le Coran est sacré, la langue arabe elle, ne l’est pas. Le hasard a fait que le prophète Mohamed était arabe, et Dieu s’est donc adressé à lui (par l’intermédiaire de l’ange Gabriel) en arabe pour qu’il puisse le comprendre. Si le prophète Mohamed avait été chinois, Dieu se serait adressé à lui en chinois. Il n’y a pas un seul verset dans le Coran qui indique que l’Islam doit se transmettre exclusivement en langue arabe.




      0



      0
        anonyme
        25 juin 2016 - 11 h 55 min

        Vous etes sur de ce que vous
        Vous etes sur de ce que vous avancez?dieu s’est adressé au prophete(par l’intermédiaire etc…) en arabe?Il est dit dans le coran « wehyoune youha » une sorte de transmission!il n’a jamais été question de paroles ou de langue,la seule chose en arabe c’est l’ecriture du coran!

        Donc dorénavant la langue des musulmans ce sera la telepathie,qu’est ce qu’on y gagnerait en paix!!!!




        0



        0
      anomyme
      25 juin 2016 - 14 h 54 min

      nasr . si tu nes pas
      nasr . si tu nes pas satisfait dans tamazgha tu peux retourner chez toi dans l,arabie




      0



      0
      TAYEB ACHAOUI
      26 juin 2016 - 0 h 56 min

      NASR @ TU ES UN IGNARD DIEU A
      NASR @ TU ES UN IGNARD DIEU A CREER TOUTES LES LANGUES ET SI IL YA LIEU DE SE REFERER AUX LIVRES SAINTS NOUS DEVRIONS TOUS SE REFERER A L HEBREUX LANGUE DE MOISE ET DE JESUS.POUR MOI IL NI YA PAS PHOTO JE PREFERE UN MILLIARD DE FOIS MA LANGUE CHAOUIYA QUE L ARABE ET LES ARABES DE ALGER JUSQU A LA MECQUE .JE PRENDS PARTI DU KABYLE LANGUE IDENTIQUE AU CHAOUIYA A 90% ALORS VA TE COUCHER ARABE DE M…. PERSONNE NE M OBLIGERAI A PARLER ARABE NI LE SERGENT GARCIA ET ENCORE MOINS BOUTEFLIKA LE MAROCAIN. TAMAZIGHT LANGUE OFFICIELLE DE MASSINISSA. CORRIGEZ L HISTOIRE L ALGERIE EST CHAOUIYA




      0



      0
      ALN historic
      27 juin 2016 - 10 h 08 min

      Il y as 275 mots n ont arabe
      Il y as 275 mots n ont arabe dans le coran et il y as 2 mots Amazigh dans le coran .

      « Tafaq’a » est un mot amazigh qui veut dire « projeté ». Voir la surate Alâraf, verset 22.

      « Al raq’im » est un mot amazigh qui veut dire « la plaque ». Voir la surate Al kahf, verset 9 (la caverne).

      si le coran a utilise l Amazigh c est que l arabe n est pas aussi riche que tu le crois.




      0



      0
    Amazighkan
    24 juin 2016 - 11 h 02 min

    Moussa Touati est l’idiot du
    Moussa Touati est l’idiot du village, il peut c*** dans la fontaine juste pour qu’on parle de lui. Il n’a ni culture ni principe un vrai baltagui !




    0



    0
    FreeWill
    24 juin 2016 - 10 h 27 min

    Incroyable mais vrai.

    Incroyable mais vrai.

    Les Colonels, soldats et autres dirigeants Kabyles et Chawis, qui etaient la colonnevertebrale du FLN, n’avaient aucune notion de la langue Arabe.Fallait-il a peine se souvenir des equivalences dans la terminologie militaire de grade, c.a.d. structurelle, importe’e par les philoux d’Egypte. Et encore, l’Algerie fonctionnait deja en Francais. Les petites cabanes coraniques ou on faisait reciter quelques sorates aux enfants ne pouvaient faire la competition aux ecoles elites a l’echelle mondiale des Peres Blancs. Les Jesuites. Cela est un fait.

    Cependant, si cet Arabisme etait de l’impossible il y a moins d’un siecle, comment l’avaler il y a y 15 siecles de cela,c.a.d. cette notion que les nord-Africains avaient « Embrasse’ l’Islam » ??? Ou, s’agissait-il des methodes DAECH, consistant en kidnaper des adolescents d’une tribu et a les foutre en 1ere ligne face a la(tribu) suivante ?

    Bref, la germe Arabo-Islamiste, c.a.d. sa semence generalise’e, est une operation coloniale Francaise, mene’e par les seuls qui avaient acces a la langue Arabe, les Juifs nord-Africains devenus Marabouts. Il furent les vehicules du Christianisme meme, chez nous, bien avant que cette religion ait atteint l’Europe.

    Tout ceci dit, ce n’est point pour denigrer ni les Arabo-Islamistes, ou leurs cousins Judeo-Hebreux, mais ceux des notres, qui faute de connaitre les reperes qui nous sont propres, collaborent avec l’ennemi. Aujourd’hui comme autrefois, il fallait faire allegeance a l’ennemi, et nier sa langue et meme sa race, pour se voir confier la place et le role de chien-de-guarde sur les siens. Mais rassurez-vous, nous ne sommes pas les seuls, les Euro-machins font mieux avec leur truc « judeo-chretien », pourtant importe’ de chez nous.

    Ceci n’est point pour porter atteinte aux croyances ou choix des uns et des autres, mais, re-lier les faits actuels a leur histoire et circanstances reelles. Nous, vivants de ce siecles n’en avons aucune responsabilite, sauf celle de cesser de s’y rattacher et d’ouvrer a la restoration de ce qui nous est propre et authentique. Notre dignite’ et celle des generations a suivre est enjeu.




    0



    0
    Aguellidh
    24 juin 2016 - 8 h 00 min

    You to you you you you to you
    You to you you you you to you you you you you yyyyyyy, les anglais se sont retires de l’ UE. ILS ont declare que  » it’s an independent day ». Que restera t il a ces bougnoules de Francis, LA guerre contre l’Allemagne. Voila monsieur AIT hamouda ton papa comme le mien sont Tues pnrar les sanguinaires Francais. Appelez le peuple algerien a ne plus consommer les products de l’ue et de s orienter vers les anglais et led USA, Canada. Ca Sera Notre jour de realiser l’ Algerie revee par Nos parents dechiquetes a LA fleur d age. Soyons hommes pour une fois. Je salute Moussa et je te demande de te faire une declaration Dan’s CE sens. Tu as in parti politique , les algeriens on en marre du joug de LA France REVEILLEZ VOUS. On a pas besoin de LA France. Les enfants de chahid sont majoritaires, ajoutes a leurs enfants. Mettre fin au harkis me et a LA politique de LA terre brulee ses usurpateurs. Gloire a No’s martyres vice l’Algerie.




    0



    0
    soissoi
    24 juin 2016 - 3 h 24 min

    bonsoir a tous tout les debas
    bonsoir a tous tout les debas nous fons sortir des problèmes réels notre pays est o bord du gouffre . nous peuple et politiciens nous parlons dans le vide o moment ou les dirigeants dilapides tout




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.