Louisa Hanoune appelle à lutter contre la «pollution politique»

La secrétaire générale du PT, Louisa Hanoune. New Press

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a fustigé aujourd’hui vendredi «la manière expéditive» avec laquelle sont traitées des lois importantes au niveau de l’Assemblée populaire nationale (APN) et qui «ne sert pas l’exercice politique» dans le pays, rapporte l’APS. Lors d’une rencontre avec les membres de la commission des travailleurs de sa formation politique, Louisa Hanoune a qualifié la manière de débattre ces lois de «tentatives d’écarter l’opposition de la scène politique», ce qui représente «une déviation des principes fondamentaux de la démocratie et des libertés consacrés dans la Constitution amendée». Elle a plaidé pour la lutte contre ce qu’elle a appelé la «pollution politique» à travers «l’organisation d’élections libres et transparentes sous la supervision d’une instance indépendante et loin de toutes contraintes administratives». Louisa Hanoune a, en outre, insisté sur l’impératif de «poursuivre les efforts visant à protéger l’action syndicale et préserver les postes d’emploi, notamment dans le secteur public, à travers la réalisation des différentes projets de développement local et la préservation de l’équilibre social». La SG du PT a souligné l’importance de «protéger le pouvoir d’achat, de soutenir l’investissement national effectif» et de «lutter contre la corruption et la dilapidation des deniers publics». Elle a préconisé de préserver la stabilité financière des caisses de la sécurité sociale, notamment le Caisse nationale des retraites (CNR), en optant pour de «nouvelles formules d’appui en faveur des retraités». Concernant la révision de l’âge de départ à la retraite fixé à 60 ans, elle a souligné que dans la prise d’une telle décision, il faut tenir compte de la nature de la profession exercée par chaque fonctionnaire tout au long de sa carrière professionnelle», se référant «à certains métiers qui affectent la santé du travailleur». A cette occasion, la SG du PT a appelé «à la mobilisation de tous les efforts nationaux pour défendre les principes de démocratie, préserver le pluralisme et les acquis des travailleurs, et réaliser le développement économique et social».

R. N.

Comment (16)

    messaoud messaoud
    1 juillet 2016 - 14 h 00 min

    Ya louisa Ya louisa voici le
    Ya louisa Ya louisa voici le veritable objectif du systeme que tu a deffendu corps et ame tu a egallement servi de bouclier contre l,opposition pour proteger ce systeme et maintenant tu fais la sainte ni touche trop tard louisa l,eau a deja coule sous le pont tente un autre bobard si tu peux?




    0



    0
    Ain el berda
    25 juin 2016 - 16 h 58 min

    YA LOUISA JE T AIS DIT D
    YA LOUISA JE T AIS DIT D ARRETER DE PT ET IL N Y AURA PLUS DE POLLUTION BOULITIQUE.
    JE VAIS PAS ECRIRE CAR TU ES UNE SAUVAGE QUI ADORE PT. QUEL MALHEURE DANS MON PAYS TOUT LES CHARLATANS FONT DE LA BOULITIQUE DES MESQUINS ET LE RESULTAT EST TRES CO NUE.




    0



    0
    anonyme
    25 juin 2016 - 15 h 07 min

    Sommes-nous des lâches d
    Sommes-nous des lâches d’accepter ce diktat de ce clan au pouvoir?
    Sommes-nous des lâches d’accepter l’inacceptable ?
    Sommes-nous des lâches d’être rabaissé comme une merde à ce point ?
    Réfléchissez chers patriotes, c’est trop !!!
    Réveillez-vous!




    0



    0
    Madjid
    25 juin 2016 - 12 h 37 min

    Mme vous avez atteint la
    Mme vous avez atteint la date limite de péremption.. On vous félicite pour le nouveau concept:
    Les travailleurs au service du néo-féodalisme mafieu




    0



    0
    Anonymous
    25 juin 2016 - 8 h 33 min

    C’est l’exemple type de l
    C’est l’exemple type de l’imposture politique elle soutient un courant islamiste violent pendant les années 90 ensuite soutient le retour au commande d’un homme qui va se révélé insatiable au point de se maintenir au pouvoir alors qu’il ne peut même s’adresser au peuple, dites moi s’il y a une imposture politique comme celle que cette dame représente.
    D’ailleurs, au passage, qu’en est-il des affaires dont elle serait mouillée elle et sa famille beaucoup d’encre et beaucoup de « Zawiath et de harkis » sur certains qu’en est-il pour d’autre par exemple l’affaire que le député « tunisien » aurait balancé et qui toucherait une famille à Annaba ? !




    0



    0
    saidbaba
    25 juin 2016 - 7 h 36 min

    L’échéance de l’élection
    L’échéance de l’élection présidentielle s’approche il est temps d’acculer et de faire des misères à l’opposition voire la fragiliser en fabriquant des lois scélérates qui réduisent la marge de manœuvre des partis opposants au pouvoir.
    Les prochaines élections présidentielles auront un cachet particulier elles s’organisent dans un contexte très sensible c’est-à-dire dans l’après Bouteflika .
    L’actuel pouvoir navigue à vue et se trouve privé d’un meneur politique que l’a été Boutef et pour s’inscrire dans la continuité il s’affole en prenant maladroitement des décisions illégales en contradiction avec ses propres lois.
    Ce régime sait qu’il menacé de disparaitre avec l’actuel président il pris de panique la preuve il envisage d’entériner toute une batterie de lois avec l’actuelle assemblée car même les législatives de 2017 inquiètent ce pouvoir




    0



    0
    Anonymous
    24 juin 2016 - 23 h 24 min

    elle fait parler d’ elle sur
    elle fait parler d’ elle sur n’importe quoi on faisant zaama de l’opposition de serpillère humide elle n’est là que pour applaudir ses maîtres sous schappe elle veut existait a tout prix et elle sait très bien que le moindre faux pas elle tombe comme une feuille sèche elle suit scrupuleusement la feuille de route qu’on lui a tracé comme tous les bendirs avoisinants.la politique en Algérie devient de plus en plus périlleuse pour n’importe quoi mandat de dépôt même pour des artistes sans défense.le monde évolue nous on est a l’ère glacial du soviet suprême




    0



    0
      Anonyme
      25 juin 2016 - 13 h 17 min

      Oui anonymous vous avez
      Oui anonymous vous avez commis votre commentaire insultant à l’encontre d’une femme qui dit ce qu’elle pense librement. Pour mieux faire passer vos bassesses utiliser une langue que vous maitrisez, surtout pas la langue de Moliere .




      0



      0
    festi2016
    24 juin 2016 - 22 h 36 min

    un dictateur a la téte du PT
    un dictateur a la téte du PT , il vous faut une grave tempéte pour que tu parte
    comme Saddam et Kadhafi ,




    0



    0
    Twist final
    24 juin 2016 - 22 h 21 min

    Jamais au grand jamais le
    Jamais au grand jamais le pouvoir n’a eu aussi peur que ces derniers temps. Telle cette bête blessée qui a dos au mur, il décide de porter la charge tête baissée en misant sur le mois de jeûne qui rend l’Algérien plus vulnérable, facilement attaquable, c’est qu’il n’a plus de temps devant lui et chaque jour le rapproche implacablement du purgatoire final. De puissantes civilisations et des plus conquérantes se sont bien écroulées en un jour…en un vendredi. Tic-tac, tic-tac, tic-tac…




    0



    0
    Mouloud
    24 juin 2016 - 21 h 25 min

    Luttez contre la pollution
    Luttez contre la pollution commencerait par nettoyer le paysage politique de Me Hanoune.
    Elle qui vantait le modèle Venuzuelien, on a voit le résultat, ce pays est en faillite.

    25 ans à la tête de votre partie? Et vous parlez de démocratie et liberté d’expression?

    Honte à vous Me Hanoune, les Algérien ont bien compris votre cinéma.

    AlgérieDebout




    0



    0
    KASSA-MENNE
    24 juin 2016 - 20 h 44 min

    commençant par vos parrains
    commençant par vos parrains le clan d’ouajda et le clan des tunisiens de Mr saidani;Mme HANOUNE dite nous pour qui vous roulez le PT appartiens bien a FLN-RND;vous mangez avec les loups et vous pleurnichez avec les bergers;vous etes très forte en manipulation;comment pouvez-vous etres contre un système et vous avez bien profitez des ces cadeaux offertes par ces derniers;en générale les femmes algériennes sont plus honnète que les hommes; mais vous,vous avez choisie le chemin contraire;il vous arrive de faire de l’auto-critique Mme HANOUNE ou vous etes comme vos parrains;(moi grand chef;moi toujours raison)c’est une culture bien africaine




    0



    0
    djamel
    24 juin 2016 - 19 h 01 min

    La première a avoir pollué la
    La première a avoir pollué la politique c’est bien la SG du PT. Elle a bien cautionné la violation de la constitution en 2008 ensuite elle a soutenu le 4e mandat pour un homme vieux et malade.




    0



    0
      Karim
      24 juin 2016 - 22 h 31 min

      Allons! c’est la seule à
      Allons! c’est la seule à rester sur sa ligne politique et à dire ce qu’elle pense. Malheureusement personne de ceux qui sont à la t^te des partis ne sont apte à devenir président.




      0



      0
      benghalem
      24 juin 2016 - 23 h 02 min

      oui vous avez raison
      oui vous avez raison monsieur djamel; je suis un membre fondateur de ce parti, dissident depuis 1997 ET TOUT CE QUI SE DIT AU PT est faux, toute sa direction est au service de l’oligarchie, ce parti fait ce qu’il ne dit pas et dit ce qu’il ne fait pas




      0



      0
        Anonymous
        25 juin 2016 - 12 h 59 min

        une langue de bois usée !

        une langue de bois usée !
        oui ,les intérêts personnels priment notamment le pouvoir à vie !
        27 ans à la tête du « parti » ,
        quoi de plus ?




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.