Affaire du siège d’El-Watan : la wilaya d’Alger apporte des précisions

Zoukh.jpg

La wilaya d’Alger a apporté des précisions concernant le nouveau siège du groupe de presse El-Watan, sis aux Ruisseaux, commune de Kouba, circonscription administrative de Hussein Dey, en ce qui concerne l’occupation des lieux. Dans un communiqué transmis ce vendredi à l’APS, la wilaya d’Alger précise qu’«après examen du dossier, il ressort que le dossier modificatif de permis de construction, déposé au niveau de l’APC de Kouba le 6 juin 2016, a reçu un avis défavorable pour les motifs suivants : 1- Le dossier non conforme au permis de construire initial délivré en octobre 2010, étant donné que le responsable du groupe a rajouté un étage en violation au permis de construction délivré. 2- Empiétement sur le domaine public d’une superficie d’environ 1 400 m2 en érigeant une clôture en dur, en infraction à la loi 90-29 modifiée et complétée relative à l’aménagement et à l’urbanisme, et le décret exécutif 91-175 définissant les règles d’aménagement, d’urbanisme et des constructions, et le décret exécutif 91-176 modifié et complété portant les modalités de délivrance des actes d’urbanisme. Aussi, conformément à l’article 56 du décret 91-176, le certificat de conformité vaut permis d’habité ou autorisation d’admission du public et du personnel, le requérant ne dispose pas de certificat de conformité pour l’occupation des lieux». Il est à rappeler que la rédaction du quotidien El-Watan allait prendre possession du nouveau siège ce vendredi, l’opération de déménagement ayant été entamée mercredi avant qu’elle soit avortée jeudi soir par la police. Cette affaire intervient dans un contexte marqué par des pressions sur la presse.

S. B./Agence

Comment (24)

    dakkouche
    26 juin 2016 - 3 h 07 min

    chapeau à la police d
    chapeau à la police d’urbanisme et à son sens d’application des lois de la république. sans commentaire

    un simple citoyen
    26 juin 2016 - 1 h 21 min

    90% des constructions
    90% des constructions (habitations et des unités de productions ne possedent pas de certificat de conformité. est ce qu’on a mobilisé les forces de l’ordre pour empêcher les gens d’y habiter ou les usines de fonctionner??? ON ne mobilise pas une unité de police pour un certificat de conformité ,On este en justice le maitre de l’ouvrage et s’il faut détruire ce qui est indu c’est à la justice de décider.

    MOMO
    25 juin 2016 - 18 h 26 min

    oui Ont applique la loi sur
    oui Ont applique la loi sur le quotidien el watan parce que ce quotidien lui même réclame toujours l’application de la loi

    Anonymous
    25 juin 2016 - 13 h 22 min

    LE walou d’Alger , ce maitre

    LE walou d’Alger , ce maitre des constructions anarchiques est aux ordres

    Le pays est en danger.

    Anonymous
    25 juin 2016 - 13 h 03 min

    Attention, Zoukh a été décoré

    Attention, Zoukh a été décoré pour son incompétence dans la gestion du désordre urbain

    Kahina
    25 juin 2016 - 13 h 02 min

    Zoukh se découvre des lois

    Zoukh se découvre des lois sur l’urbanisme du jour au lendemain ??

    Quand je regarde l’état chaotique de nos villes, villages, DACHRA, où l »urbanisme sauvage fait et dicte sa loi sans que les autorités ne disent mot, alors je doute de la bonne foi du clan Zoukh..
    On est pas sortis du feuilleton règlements de comptes.

    Pauvre pays.

    anonyme
    25 juin 2016 - 12 h 46 min

    C’est les méthodes du
    C’est les méthodes du pourvoir en place pour menacer et intimider la presse.
    C’est toutes les constructions en Algérie sont non conforme et comme par hasard que le siège d’EL WATAN qui pose problème.

    Réveillez vous ! l’heure est d’une extrême gravité.

    Anonymous
    25 juin 2016 - 12 h 38 min

    s’il s’agissait d’un organe
    s’il s’agissait d’un organe favorable au pouvoir ,ces « dépassements »
    (un étage supplémentaire
    et un « squattage de 1400 M2 de l’espace public
    constitueraient ils des raisons pour bloquer le déménagement et la mobilisation de moyens impressionnants ?
    pourquoi ces « dépassements n’ont pas été vus auparavant ?
    par exemple au moment de la préparation du coffrage de l’étage en +
    et lors de la construction en dur de la clôture ?
    DEUX POIDS DEUX MESURES
    c’est cette politique qui viendra à bout de ce pouvoir pire que celui qui l’a précédé en 62.

    anonyme
    25 juin 2016 - 11 h 37 min

    En fait c’est l’empire l
    En fait c’est l’empire l’ottoman,il ne reste plus qu’a nommer said comme dey d’alger,dorénavant ce n’est plus said c’est le »DEY »!!!faites diffuser!!!!

    Pravda
    25 juin 2016 - 11 h 27 min

    Bonjour,

    Bonjour,

    Tout le monde et pour l´application de la loi mais pour tout le monde.Déjà la facon dont le siege à été encerclé c´es hollywoodienne, Premierement un presiden t d´APC(Baltagui) actionner par leur mîtres et venu barrer la rentré de l´immeuble avant que la police arrive .On aimerait bien que ce maire, ces policiers et tout ce monde qui fait semblant d´appliquer la loi à Cevital, el khabar, el watan etc…qui sont des patriotes, l´applique aux voleurs Saidani vole de 30 millions déuro, chakib khelil (97 millions $) et encore 40 millins de plus,tliba à depouller annaba de ses resources et tué son wali, panama pappers etc..ou sont les gens qui appliquent la loi? alors commencer par cela et quand on restitue l´argent du peuple et ces gars seront aux cachots on peut dire qu´on a une justice.

    Vive l´algerie,

    Anonymous
    25 juin 2016 - 7 h 22 min

    RETOUR A L’AGE DE GLACIATION
    RETOUR A L’AGE DE GLACIATION ET DE NON DROIT.
    Ce que Bouteflika n’a pas fait quand il était aux commandes, ceux qui aujourdhui tirent les ficelles derrière le rideau le font sans retenue. C’est en sommes la différence entre un homme de pouvoir qui, quoi qu’on dise, connaît les règles de bienséance et des barbouzes incultes.

    aicha kim
    25 juin 2016 - 5 h 28 min

    caid salah a un journal
    caid salah a un journal annaba new il vend un journal par jour avec 06 feuille de publicite

      Anonymous
      25 juin 2016 - 13 h 20 min

      Et ils disent qu’il n’y a

      Et ils disent qu’il n’y a plus d’argent pour les vrais journaux.

    Truth & Trust
    25 juin 2016 - 2 h 57 min

    Je ne connais pas les arcanes
    Je ne connais pas les arcanes de la Justice mais une APC a-t-elle le droit d’actionner la police alors que normalement ce sont les prerogatives d’un juge? Pourquoi a-t-on laissé faire alors que c’etait à l’APC d’arrêter les travaux au début s’il y avait non repect des règles?
    Le Pouvoir est en train de se saborder avec toutes ces injustices, cette corruption au grand jour, cette impunité dont jouissent des ministres voleurs, cette volonté d’imposer un escroc vendu à des puissances étrangères comme futur President..
    Le peuple est temoin. Il ne faut pas oublier ce qui est arrive à Mussolini et à Causescu en Roumanie. Dieu fasse que cela n’arrive pas en Algerie, car ce sera pire.

    mohand
    25 juin 2016 - 2 h 18 min

    est se pouvoire est il
    est se pouvoire est il conforme au lois

    Larbi
    25 juin 2016 - 0 h 21 min

    On oublie que l’Etat algérien
    On oublie que l’Etat algérien- quel que soit le » dirigeant- a pour devise: laisser faire! Eytpuis, un jour, on tire le tapis rouge sous les pas du bénéficiaire oublieux.
    Au Service national, un adjudant a averti: L’ANP préfère ne pas bouger, mais si elle bouge, elle se s’arrête pas avant d’en avoir terminé…
    PS! Napoléon a décidé un jour que plutôt que 60 titres de presse, un seul suffisait: Le Moniteur

    UMERI
    25 juin 2016 - 0 h 19 min

    Alors qu’on dénombre des
    Alors qu’on dénombre des centaines voir des milliers de constructions non conformes a travers le territoire national devenu un champs de ruines, le pouvoir se réveille pour bloquer le nouveau siège d’ El Watan. Quoi qu’on dise, c’est une véritable expédition punitive. Sinon pourquoi avoir attendu la fin des travaux et la réception du Bâtiment, pourquoi il n’y avait pas de contrôle préalable, par l’autorité chargée du suivi. La vérité, c’est que le pouvoir s’acharne contre la presse indépendante, dont les lignes éditorialistes et les enquêtes sur la corruption dérangent.

    Karim
    24 juin 2016 - 22 h 25 min

    Il s’agit de Kouba et bien
    Il s’agit de Kouba et bien appliquer la loi au logis face au lycée déjà.

    Tlemcani
    24 juin 2016 - 20 h 22 min

    Maaaaais OUI bien sur !!!! Et
    Maaaaais OUI bien sur !!!! Et pourquoi le pouvoir pourri n’applique t il pas ces mesures de construction et d’urbanisme à la tour « Baha eddine Kliba » au centre ville de Annaba

      Anonymous
      25 juin 2016 - 0 h 04 min

      pourquoi pas lui ? c’est un
      pourquoi pas lui ? c’est un quotidien sensé dénoncé le déni de justice au « quotidien »mais ne pas suivre un « hors la loi ». on a donné l’occasion à ceux qui laisse faire, pour mieux punir.

      Abou Stroff
      25 juin 2016 - 7 h 59 min

      ci pas Kliba mais tliba! en
      ci pas Kliba mais tliba! en plus la tour située « sur » un rond-point a déstabilisée et fissurée des dizaines d’habitations. en outre, le gus veut agrandir son domaine en « achetant » les maisons des hurluberlus qui habitent face à sa tour. de toute manière le pachyderme semble plus puissant que la wali et rien ne peut l’arrêter à part un djinn maléfique qu’il rencontrera par hasard. (si baha est toujours entouré d’une garde privée mais chacun sait que le djinn peut transpercer le gilet pare-balles le plus performant , n’est ce pas?)

        Tlemcani
        25 juin 2016 - 10 h 34 min

        « KLIBA » est un dérivé de la
        « KLIBA » est un dérivé de la racine du nom d’un quadrupède en langue arabe( un jeu de mot)

          Abou Stroff
          25 juin 2016 - 11 h 03 min

          comme j’ai la comprenette
          comme j’ai la comprenette difficilette, je suppose que le quadrupède en question est un pachyderme (un éléphant ou un rhino ou un hippo) , n’est ce pas? car, je n’ai jamais entendu parler d’un clébard dépassant les 40 kgs

        aziz el oujdi
        25 juin 2016 - 10 h 38 min

        Même avec sa stature de
        Même avec sa stature de loutre ou éléphant de mer, il est sous la protection de $aid le maigrichon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.