Messahel s’entretient avec le ministre italien de Affaires étrangères

Le ministre italien des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni. D. R.

Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, s’est entretenu jeudi à Rome avec le ministre italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Intervenant à la veille de la troisième session du dialogue stratégique sur les questions politiques et sécuritaires prévu vendredi à Rome, cet entretien a permis aux deux ministres de passer en revue l’état des relations bilatérales et les perspectives de leur élargissement et de leur renforcement. Cette rencontre a été l’occasion de se concerter et de coordonner les positions des deux pays sur les questions régionales et la lutte contre le terrorisme.

Au titre des relations bilatérales, ils se sont félicités des avancées réalisées dans le cadre du partenariat stratégique sur lequel sont engagés les deux pays, relevant les importantes échéances inscrites à l’agenda bilatéral aux plans politique et économique. Sur les questions régionales, notamment la situation en Libye, les deux ministres ont examiné les derniers développements intervenus dans ce pays. Ils se sont félicités des progrès réalisés dans la mise en œuvre de l’accord politique libyen et ont, dans ce cadre, appelé toutes les parties libyennes à soutenir le processus politique de règlement mené par les Nations Unies, à travers l’impératif d’un dialogue global et inclusif, seul à même de permettre à ce pays voisin à relever les multiples défis politiques, sécuritaires et économiques auxquels il est confronté et ce, dans le respect de sa souveraineté, de son intégrité territoriale, de son unité et de la cohésion de son peuple.

La question migratoire en tant que phénomène auquel fait face toute la région, a fait l’objet d’un échange de vues. Les deux ministres ont, à ce propos, estimé que cette question doit être appréhendée d’une manière globale et concertée, en tenant compte des intérêts de tous les pays de la région. M. Messahel a fait part de l’état d’avancement des préparatifs de la prochaine conférence internationale sur le rôle de la démocratie dans la prévention de la radicalisation et la lutte contre le terrorisme que l’Algérie organisera les 7 et 8 septembre 2016 dans le cadre des efforts internationaux en matière de lutte contre le terrorisme.

R. N. 

Comment (2)

    DIHYA
    8 juillet 2016 - 12 h 37 min

    . Mais il accepte cette
    . Mais il accepte cette situation pourquoi ?




    0



    0
    selecto
    8 juillet 2016 - 9 h 10 min

    Ramtane Lamamra n’est plus le
    Ramtane Lamamra n’est plus le ministres des AE, il l’est sur le papier uniquement, c’est gravissime.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.