Bernard Emié : «L’expérience algérienne dans la lutte antiterroriste est irremplaçable»

Bernard Emié, ambassadeur de France à Alger. D. R.

L’ambassadeur de France en Algérie, Bernard Emié, tente de faire le bilan des relations entre les deux pays, en mettant en relief le nouvel élan que connaît la coopération entre Alger et Paris, en dépit des turbulences ayant quelque peu ralenti cette relance au plan politique. Dans la dernière édition du Bulletin électronique Binatna, diffusé par l’ambassade de France à Alger, le diplomate estime que cette relation est devenue «exemplaire» grâce à «un désir partagé de regarder de l’avant, tout en ayant toujours à l’esprit les drames du passé». Il évoque «une rencontre de mémoire» entre les deux rives. «C’est souvent dans l’épreuve qu’on reconnaît ses vrais amis. L’Algérie était au rendez-vous de la solidarité et de l’amitié, et son expérience irremplaçable du combat contre le fléau du terrorisme constitue un nouvel axe de la coopération entre nos deux pays», souligne l’ambassadeur.

Cette reconnaissance de l’ambassadeur français confirme tacitement l’information selon laquelle la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) française a officiellement demandé la coopération des services de sécurité algériens afin de prévenir les risques d’attentats terroristes durant la Coupe d’Europe des nations (Euro 2016), qui vient de se dérouler en France. Les Français ont surtout besoin de l’aide algérienne dans la traque menée contre les groupes terroristes au nord du Mali, et également contre les activités terroristes de Daech en Libye. Car l’expansion de cette nébuleuse inquiète au plus haut point les gouvernements occidentaux, alors que ceux-ci ne disposent pas d’informations suffisantes sur ses ramifications régionales.

Aussi l’expérience algérienne dans le domaine de la lutte antiterroriste est-elle très recherchée dans cette conjoncture marquée par la montée de la violence terroriste en France, avec la multiplication des attentats meurtriers, et également par le durcissement des dispositifs sécuritaires et judiciaires qui inspire aujourd’hui une radicalisation accrue de la position officielle de Paris sur la question du terrorisme dans le monde.   

Bernard Emié parle, ici aussi, de «mémoire apaisée» avec un déplacement remarqué, «le premier depuis l’indépendance», du ministre des Moudjahidine en France fin janvier 2016. Faisant le bilan de la coopération politique, l’ambassadeur français relève «le rythme effréné» de visites ministérielles (pas moins de 19 à Alger entre septembre 2015 et juin 2016, et 14 à Paris sur la même période) qui, selon lui, «témoigne d’un dynamisme exceptionnel».

Au plan culturel, il est noté dans l’éditorial la présence «remarquée» de la France, invitée d’honneur pour la première fois du Salon international du livre d’Alger en novembre dernier. Dans le domaine économique, le diplomate rappelle la signature de 31 accords lors de la 3e session du Comité intergouvernemental de haut niveau, présidée par les deux Premiers ministres en avril 2016 qui, selon lui, apporte la preuve que «les résultats du partenariat économique sont là, et bien là». Au plan environnemental, enfin, l’éditorialiste met l’accent sur la relance du partenariat entre la France et l’Algérie depuis la Conférence de Paris sur le climat (la fameuse «COP 21»).

R. Mahmoudi

Comment (41)

    Caton
    16 juillet 2016 - 12 h 41 min

    Un thuriféraire qui souffre
    Un thuriféraire qui souffre d’amnésie sélective ……




    0



    0
    Anonymous
    14 juillet 2016 - 19 h 19 min

    Un diplomate froid, malin, et
    Un diplomate froid, malin, et rusé

    Visionnaire pour la stratégie secrète française de domination des institutions, et des élites , algériennes,
    et….. surtout un secret pour les plans français de domination politique, économique, financière, commerciale, et surtout culturelle de l’Algérie orpheline d’institutions, d’élites, et de responsables capables de relever les défis
    avec leur pauvre, et sage peuple qui a trop enduré, et trop souffert du système depuis,….. 1962 ?!

    Des manoeuvres secrètes dans les coulisses, et les rouages des chancelleries,….

    Message à déchiffrer, et à décoder, pour ce qui va se passer à l’avenir pour ….. le destin malheureux de l’Algérie?

    S.V.P Mr. le diplomate réspéctable que vous etes
    Le peuple algérien sage est arrivé à maturité




    0



    0
    mef
    14 juillet 2016 - 18 h 28 min

    La france né pas apte a faire
    La france né pas apte a faire qa lutte antiterroriste.elle coute chere en argent rt en vies.elle cherche les solutions ailleurs.je suis sur ke lalgerie laidera .on est comme ca.on nr peut pad tourner le dos a celui ki vous sollicite.mais pour faire la lutte antiyerroriste il faut accepter de payer le prix.et le prix c beaucoup de victimes innocentes.ne pas accepter de payer le ptix c negocier faire des concessions.et ca c le chemin deconseille




    0



    0
    Mohamed el maadi
    14 juillet 2016 - 17 h 29 min

    Ce qu’il dit je le savais
    Ce qu’il dit je le savais déjà.Oui l’ANP connait les affreux qui nous pose des problèmes et elle leur en fait voir de toute les couleurs.




    0



    0
    Tinhinane
    14 juillet 2016 - 11 h 46 min

    @Anonymous (non vérifié)

    @Anonymous (non vérifié)

    13 Jul 2016 – 17:03

    ………………………………….

    Une fois que l’Algérie est vidée de ses enfants authentiques nationalistes, elle sera facilement prenable.

    La France ne donne pas les visas aux kabyles parce-qu’elle les aime, NON….Pas du tout….La France veut se débarrasser des kabyles pour avoir le chemin libre. Le souvenir de la leçon kabyle donnée à la France coloniale oblige.

    Juste comme l’Arabie wahhabo-Terroriste qui déteste les kabyles (IMAZIGEHNES en générale) et fait tout pour les wahhabiser et les rendre à l’état obscurantiste pour mieux les mastiquer. D’ailleurs, il ya des propagandistes barbus sur le net qui sont en train de dire que le prophète Mohamed ( SAWS) n’aimait pas les IMAZIGHENES. Ils ont été même plus loin en inventant des AHADITHS.
    L’Algérie doit se réveiller, les traitres complices doivent être jugés dans une place public.




    0



    0
      Anonymous
      14 juillet 2016 - 16 h 45 min

      En parlant d’un hadith… il
      En parlant d’un hadith… il en est un evoquant une conversation entre la fille du prophete et un berbere. Tout le monde se moquait de la pauvrete de ce berbere venu de loin. La fille du prophete dira : l’islam sera defendu par les berberes, leur croyance est sincere. Je ne sais pas si ce hadith est vrai. Mais je sais que nous ne sommes pas des gens mauvais, justes des gens destabilises par une histoire sans repos. Et je sais aussi que lorsque nous croyons vraiment dans le respect d’autrui et l’amour de Dieu, nous sommes en effet sinceres et indeboulonnables. Dieu sera notre defenseur et Il nous donnera des enfants vaillants, francs, droits et sinceres. Amin




      0



      0
    nation
    14 juillet 2016 - 11 h 05 min

    SUITE : 2 – le mercenariat
    SUITE : 2 – le mercenariat islamiste wahabiste dans son aspect politique terroriste que la propagande religieuse soit monarchiste saoudienne et soit nihiliste Qotbiste appellent « la Daaoua « , c’est à dire la propagande ) et le mercenariat wahabiste islamiste dans son aspect militaire reposant sur les Milices armées, les cellules dormantes et l’assassinat politique ou de masse et sur le concept terroriste de « Ghazoua » ou Razzia ) , les Officiers nationalistes de l’ANP dans l’erat major et dans les services de sécurité les connaissaient parfaitement en 92et savaient évaluer leurs nuisances et leur objectifs sur le terrain opérationnel et à l’échelles stratégique de leur déploiement … dans tous les discours du Président Zeroual le terme de Mercenaires a été récurrent pour informer le peuple et la nation sur la nature de la guerre que les terroristes wahabistes et leurs soutiens livraient à l’Algérie et les déclarations du General Lamari que la victoire militaire de l’ANP ne signifiait pas la victoire idéologiques sur le Terrorisme wahabite entait une analyse pertinente pour montrer un indice historique capital sur l’état de régression , de délabrement et mémé de trahison qu’avait atteint le « nationalisme » et le « patriotisme » des appareils rentiers surtout le FLeN , et sur l’etat de médiocrité chronique intellectuelle et politique de cette classe « Demokhratique » prétentieuses et infantile … non seulement les chefs de l’ANP se sont retrouvés seuls sur le terrain militaire mais ils avaient aussi de par leur responsabilité historique à redéployer la nation algérienne sur le terrain idéologique pour la mener vers la victoire et gagner la dure bataille qu’ils livraient au Terrorisme wahabiste islamiste et ses soutiens internationnaux …( A SUIVRE °




    0



    0
    Anonymous
    13 juillet 2016 - 22 h 57 min

    Pipeau ! Mensonges !
    Pipeau ! Mensonges ! Hypocrisie !

    Faites le menage dans vos ecoles ou la pedophilie devient publicitaire !

    https://youtu.be/UfKqpVsIrT8
    ===
    Publiez AP ! SVP – Merci




    0



    0
    el milia kvayl
    13 juillet 2016 - 21 h 47 min

    De quelle mémoire apaisée
    De quelle mémoire apaisée parle t-il?des plaques de rue aux noms des chiens de l’oas erigées ici et là en france ?de quelle mémoire apaisée ?du bras d’honneur de longuet? des lignes éditoriales du figaro, valeurs actuelles, l express, le point?du comportement quotidiennement raciste des français surtout quand ils fantasment sur un prétendu danger Algérien..;.du sud pied-noir qui n a que le mot Algérie a la bouche….
    Que ce pays restitue nos archives, notre mémoire, les crânes de nos martyres
    la france nous irons un jour y chercher tout ce qu’elle nous aura pris, et le monde entier sera pris à témoin que le 8 mai 1945 est un jour de deuil pour nous,que notre peuple aura été gazé(enfûmades), déportés,spolié,massacré durant 132 ans




    0



    0
    Anonymous
    13 juillet 2016 - 20 h 46 min

    Dieu protege notre armee,
    Dieu protege notre armee, notre peuple, notre destin de la perfidie. Amin.
    A toute l’ANP : JE VOUS AIME.
    MERCI. MERCI. MERCI pour votre patriotisme de classe.
    Vous etes admirables.
    Tout le monde ferme sa gueule maintenant pour le « Qui tue qui ? »
    JE VOUS AIME ET JE VOUS ADMIRE.
    ALLAH A3YECHKOM. AMIN




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.