Restes mortuaires des résistants algériens : l’appel de la LDH

Pour la LDH aussi, les crânes de résistants algériens n’ont rien à faire au Musée de l’Homme. Photo : Ali Farid Belkadi

La Ligue française des droits de l’Homme affirme, dans un communiqué, qu’elle partage la demande exprimée par les chercheurs ayant interpellé les autorités françaises et algériennes «sur le scandale que constitue à leurs yeux la présence de crânes de résistants algériens à la colonisation de leur pays au XIXe siècle dans des collections anthropologiques dépendant du Musée d’histoire naturelle». «Parmi ces restes humains, ceux de personnages parfaitement identifiés qui combattaient des troupes coloniales sous la monarchie de Juillet, la Seconde République et le Second Empire, et qui, une fois faits prisonniers, ont été décapités afin d’exhiber leurs têtes devant les populations locales, leurs crânes étant ensuite collectionnés par des militaires avant d’être déposés dans des musées, note la Ligue des droits de l’Homme.

La Ligue des droits de l’Homme «partage la demande exprimée par ces historiens et chercheurs d’une restitution symbolique de ces restes humains, afin que leur histoire emblématique de la violence coloniale et du déni d’humanité qui l’a accompagnée soit reconnue comme un élément de notre histoire en décalage avec les principes proclamés en 1789 et dont nous nous réclamons aujourd’hui», souligne la Ligue qui estime que «cette page d’histoire» ne doit pas être «déniée» et doit, au contraire, «réintégrer» la «mémoire nationale» française «loin de toute guerre des mémoires».

Lina S.

Comment (14)

    Ali fard belkadi
    16 juillet 2016 - 11 h 12 min

    Utiliser cette photographie
    Utiliser cette photographie qui m’appartient sans me citer outre le fait que c’est moi qui ai découvert les ossements au muséum ce n’est pas loyal ni déontologique pour un site qui se veut patriotique et exemplaire. J’espère de votre part un légitime rectificatif jl




    0



    0
      Algeriepatriotique
      16 juillet 2016 - 11 h 38 min

      Toutes nos excuses. Nous ne
      Toutes nos excuses. Nous ne savions pas que vous étiez l’auteur de cette photographie. L’erreur va être corrigée tout de suite.
      AP




      0



      0
        Ali Farid Belkadi
        16 juillet 2016 - 19 h 48 min

        J’ai inondé le Web de
        J’ai inondé le Web de photographies prises par moi lors de mes recherches au MNHN (muséum) de Paris, c’était le seul moyen de sensibiliser la société civile face au silence de l’État algérien. L’ultime étape étant de rapatrier les ossements pour les enterrer dignement. Une seule photographie remplace parfois tous les textes. Si vous voulez des précisions techniques sur le MNHN je suis à votre disposition. Le cas échéant vous pouvez toujours consulter mon livre : « Boubaghla, le sultan à la mule grise. La résistance des Chorfas », paru aux éditions Thala à Alger, 2014. 517 pages.
        Ma pétition initiée au cours mois de mai 2011, juste après ma découverte des ossements des résistants algériens à la colonisation, est visible sur mon blog, créé à cet effet :
        http://restesmortuairesderesistantsalgeriensaumuseumdeparis.blogs.nouvelobs.com/
        Vous pouvez copier-coller les articles de mon blog pour informer vos lecteurs.
        Cordialement.
        AFB




        0



        0
          ait chaalal
          6 août 2016 - 5 h 53 min

          je suis au courant de cette
          je suis au courant de cette histoire des ossements de nos braves révolutionnaires depuis plus de 8 ans..je n’ai même contacté le journal  » El-Watan » par courriel pour abordé le sujet dans un article de journal mais malheureusement je n’ai pas eu de réponse à cette époque là..c’est un ami à moi ( un médecin en autopsie médico-légale sur Paris qui m’a parlé de cette affaire de crânes humains des chefs de guerre Algériens)..Tant qu’on est là il y’a une autre chose que je dois le dire à nos compatriotes .. il y’a beaucoup de tombes qui revient aux grandes familles de notables Algériens qui se trouve dans un état catastrophique sur quelques îles qui se trouve pas loin au large de Nice et de Toulon . ce sont des tombes des grandes familles notables Algériens expulsés juste après l’invasion de l’Algérie en 1830..il me semble qu’il y’a des accords bilatéraux entre la France et l’Algérie concernant l’entretiens des cimetières dans les deux pays. personnellement, je suis sûr et certains que la majorité des dirigeants algériens ne sont pas au courant de cette affaire . ce sont Algériens majoritairement Algérois et kabyles ainsi de Constantine et Mostaganem et peut-être même de Tlemcen aussi.




          0



          0
          ait chaalal
          6 août 2016 - 5 h 53 min

          je suis au courant de cette
          je suis au courant de cette histoire des ossements de nos braves révolutionnaires depuis plus de 8 ans..je n’ai même contacté le journal  » El-Watan » par courriel pour abordé le sujet dans un article de journal mais malheureusement je n’ai pas eu de réponse à cette époque là..c’est un ami à moi ( un médecin en autopsie médico-légale sur Paris qui m’a parlé de cette affaire de crânes humains des chefs de guerre Algériens)..Tant qu’on est là il y’a une autre chose que je dois le dire à nos compatriotes .. il y’a beaucoup de tombes qui revient aux grandes familles de notables Algériens qui se trouve dans un état catastrophique sur quelques îles qui se trouve pas loin au large de Nice et de Toulon . ce sont des tombes des grandes familles notables Algériens expulsés juste après l’invasion de l’Algérie en 1830..il me semble qu’il y’a des accords bilatéraux entre la France et l’Algérie concernant l’entretiens des cimetières dans les deux pays. personnellement, je suis sûr et certains que la majorité des dirigeants algériens ne sont pas au courant de cette affaire . ce sont Algériens majoritairement Algérois et kabyles ainsi de Constantine et Mostaganem et peut-être même de Tlemcen aussi.




          0



          0
    Mohamed el maadi
    14 juillet 2016 - 17 h 36 min

    Vu l’État du pays ! Voyez
    Vu l’État du pays ! Voyez vous j’ai visité le tombe de Papa au pays et figurez vous que j’ai un type amener sont troupeau de mouton brouter dans le cimetière .Je l’ai viré helico presto .Il n’a certainement pas compris car je ne parle que français .Je lui ai passé une soufflante qu’il n’est pas près oublier le bougre.




    0



    0
    Mohamed el maadi
    14 juillet 2016 - 16 h 58 min

    En tant qu’algerien j’ai
    En tant qu’algerien j’ai honte mais par contre dépensé des millions en recherche archéologique pour connaitre ce que Les romains foutez de leur journées alors la vous êtes champions.




    0



    0
    FLN Canal Historique
    14 juillet 2016 - 7 h 54 min

    Les Chercheurs prennent le
    Les Chercheurs prennent le train en marche et au terminus…Ils ne savent même pas qu’il y a deux autres héros martyrs à Toulon. Il s’agit du chef de l’armée de l’Emir Abdelkader exécuté au bagne de Toulon en 1872 et de son adjoint Amar le Kabyle… Personne n’a bougé le petits doigt pour le rapatriement de nos martyrs et des cranes ni Ministère des moudjahidine ni famille Révolutionnaire ni députés ni FLN ni opposition




    0



    0
    Anonymous
    13 juillet 2016 - 21 h 46 min

    ou est cette oppposition de
    ou est cette oppposition (…) pour parler des genocides frenchys ???




    0



    0
    Anonymous
    13 juillet 2016 - 15 h 22 min

    Tant que le chef du FLN sera

    Tant que le chef du FLN sera un voleur escroc tunisien, on ne peut espérer de restituer la dignité à nos chouhadas.
    Drebki est occupé par l’achat des appartements à sa fille pour la guérir de sa maladie de l’immobilier.




    0



    0
    Anonymous
    13 juillet 2016 - 13 h 47 min

    Laissons les chercheurs faire
    Laissons les chercheurs faire leur travail en espérant que les autorités françaises accèdent à leur demande pour le respect mutuel des 2 pays




    0



    0
      el milia kvayl
      13 juillet 2016 - 22 h 28 min

      Paroles molles!!!!quand
      Paroles molles!!!!quand comprendrez vous qu’en face le respect mutuel signifie  » tu peux toujours compter…. »




      0



      0
    Kahina
    13 juillet 2016 - 13 h 32 min

    J’aimerais bien qu’on expose
    J’aimerais bien qu’on expose les cranes des 6 moines français dans un musée Algérien.

    C’est vrai qu’on ne peut le faire, car nous respectons les morts quelques soit l’origine de leurs cranes.




    0



    0
      el milia kvayl
      13 juillet 2016 - 14 h 39 min

      Excellente réponse!!!!!!

      Excellente réponse!!!!!!

      Les Barbares sont de l’autre coté de la méditerranée

      Notre famille n’a jamais ni récupéré ni retrouvé le corps d’un des siens massacré après qu’un char des chiens de français lui soit passé dessus.
      Alors la récupération de ces cranes est d’une très grande importance….
      Nous ne céderons jamais, j’élève mes enfants dans la quête permanente de traquer la france et de ne jamais la lâcher….
      Nous réussirons à ce que la france tôt ou tard , avec ou non le soutien de notre état et même de quelques algériens plus enclins à montrer des signes de trahison et de compromission, soit condamnée et qu’elle répare ce qu’il sera possible de réparer, car il est des crimes à jamais impardonnables …..




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.