Algérie-Indonésie : volonté de relancer la commission mixte

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb à Jakarta. D. R.

A l’ouverture des travaux du 12e Forum économique islamique mondial (WIEF) à Jakarta, le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, a plaidé pour le renforcement de la coopération économique entre les pays islamiques et pour un partenariat véritablement stratégique pour dépasser la crise, rapporte le communiqué du ministère de l’Industrie et des Mines, adressé à notre rédaction.

Représentant l’Algérie au WIEF, qui se tient du 2 au 4 août 2016, en Indonésie, Bouchouareb a souligné, lors de son intervention, «la plus haute nécessité d’investir toutes nos énergies pour provoquer le saut qualitatif et quantitatif dans les relations économiques entre pays islamiques pour les hisser au rang de partenariat véritablement stratégique». Un partenariat, a-t-il précisé, en mesure d’apporter des réponses aux pays islamiques pour dépasser la crise actuelle, citant l’exemple des derniers contrats signés à Alger entre des groupes algériens et indonésiens pour l’exploitation et la valorisation du phosphate.

«En présence de la volonté commune, du cadre adéquat et de la confiance, nous étions en mesure d’aller très vite vers des partenariats de tailles importantes et mutuellement bénéfiques», a-t-il souligné, avant d’ajouter : «Ce partenariat est l’exemple de la capacité des firmes appartenant à notre espace à travailler ensemble», a souligné Abdesselam Bouchouareb, qui a saisi cette occasion pour partager les dernières évolutions intervenues en Algérie, notamment en ce qui concerne la révision de la Constitution, le nouveau modèle de croissance économique, le nouveau code de promotion des investissements, la nouvelle loi sur la normalisation et la volonté de saisir les opportunités offertes par le marché des produits hallal dont un règlement technique est en cours de préparation, l’industrie hallal, la finance islamique, etc. Il a, par ailleurs, lancé un appel à l’adresse des entreprises internationales parmi les 2 500 participants au Forum pour s’intéresser à la destination Algérie et ses opportunités.

 Le même communiqué rapporte qu’en marge de ce Forum économique le ministre de l’Industrie et des Mines a abordé avec la ministre indonésienne des Affaires étrangères, Mme Retno Marsudi, les questions de développement des relations de solidarité, d’amitié et de coopération, en soulignant la volonté commune de «rehausser» le niveau des relations économiques à celui des excellentes relations politiques.

Les deux interlocuteurs ont souligné l’«impérieuse nécessité» de réactiver la Commission mixte de coopération algéro-indonésienne à l’effet d’impulser une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale. Les domaines de coopération qui intéressent les deux parties sont : le commerce, l’investissement, notamment dans les filières industrielle et minière et le tourisme.

Bouchouareb s’est entretenu, également,  avec Mme Sri Mulyani Indrawati, ministre indonésienne des Finances, avec qui il a partagé les grandes lignes de la politique algérienne visant à rationaliser les dépenses publiques ainsi que le nouveau modèle de croissance, entre autres, et sur les efforts déployés pour l’amélioration de la compétitivité de l’économie nationale à travers la promulgation de la loi 16-04 du 19 juin 2016 relative à la normalisation et notamment l’introduction de la certification hallal, un domaine où l’Indonésie est un précurseur. Sans oublier les questions liées à la finance islamique.

En 2015, le commerce bilatéral entre les deux pays s’est élevé à plus de 456 millions de dollars américains.

Houneïda Acil

 

Comment (20)

    lhadi
    3 août 2016 - 10 h 29 min

    Le ministre de l’industrie et
    Que l’alpha et l’omega de la médiocrité cesse !!!

    L’Algérie adamantine est sous la tutelle des tailleurs de pierres qui considèrent la compétence comme un danger et l’intelligence comme une menace .

    Afin de ne plus connaitre les craintes économiques. Le pays d’un million et demi de martyr ne peut le faire qu’avec l’apport des forces vives de la nation aux capacités et compétences éprouvées pour lancer immédiatement une attaque toutes azimuts contre la stagflation (croissance économique productive faible ou nulle, forte inflation accompagnée d’un taux de chômage élevé), condition sine que non, pour retrouver la stabilité ô combien nécessaire pour le développement d’un Etat fort, d’une république solide, d’une Algérie apaisée dans toute sa diversité.

    Déployons, donc, le périscope sur le pandémonium algérien pour comprendre qu’il ne peut y avoir de développement économique et culturel sans développement politique.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])
    .




    0



    0
    lhadi
    3 août 2016 - 10 h 29 min

    Le ministre de l’industrie et
    Que l’alpha et l’omega de la médiocrité cesse !!!

    L’Algérie adamantine est sous la tutelle des tailleurs de pierres qui considèrent la compétence comme un danger et l’intelligence comme une menace .

    Afin de ne plus connaitre les craintes économiques. Le pays d’un million et demi de martyr ne peut le faire qu’avec l’apport des forces vives de la nation aux capacités et compétences éprouvées pour lancer immédiatement une attaque toutes azimuts contre la stagflation (croissance économique productive faible ou nulle, forte inflation accompagnée d’un taux de chômage élevé), condition sine que non, pour retrouver la stabilité ô combien nécessaire pour le développement d’un Etat fort, d’une république solide, d’une Algérie apaisée dans toute sa diversité.

    Déployons, donc, le périscope sur le pandémonium algérien pour comprendre qu’il ne peut y avoir de développement économique et culturel sans développement politique.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])
    .




    0



    0
    Abou Stroff
    3 août 2016 - 9 h 48 min

    quand je lis « coopération
    quand je lis « coopération économique entre les pays islamiques » je me demande dans quel univers les hurluberlus qui en parlent vivent ils? en effet, ces pays islamiques sont ils une partie intégrante du marché mondial capitaliste ou font ils partie d’un monde abscons connu des seuls initiés? si ces entités appartienaient à un monde abscons, alors, ces pays dits islamiques offriraient des marchandises (ou des biens pour faire pédant) que nulle autre économie ne serait à même de fournir. avec ma modestie légendaire et mon flair infaillible, je ne vois qu’un type de marchandises: des textes tirés du saint coran ou de la sunna que s’échangeraient les « agents économiques islamiques ». Nous serions alors en plein délire et exhiberions à la face de tous les non-musulmans notre « singulière originalité ».
    PS1: moua qui ai caché mon fric dans des paradis fiscaux, je suis prêt à le transférer dans un paradis islamique dès que bouchouareb m’aura indiqué l’endroit où se situe le dit paradis.
    PS2: je suis, en outre, prêt à rapatrier mon épouse et mes rejetons du paradis parisien vers l’éden algérien dès que bouchouareb m’aura expliqué la procédure à suivre.




    0



    0
    Abou Stroff
    3 août 2016 - 9 h 48 min

    quand je lis « coopération
    quand je lis « coopération économique entre les pays islamiques » je me demande dans quel univers les hurluberlus qui en parlent vivent ils? en effet, ces pays islamiques sont ils une partie intégrante du marché mondial capitaliste ou font ils partie d’un monde abscons connu des seuls initiés? si ces entités appartienaient à un monde abscons, alors, ces pays dits islamiques offriraient des marchandises (ou des biens pour faire pédant) que nulle autre économie ne serait à même de fournir. avec ma modestie légendaire et mon flair infaillible, je ne vois qu’un type de marchandises: des textes tirés du saint coran ou de la sunna que s’échangeraient les « agents économiques islamiques ». Nous serions alors en plein délire et exhiberions à la face de tous les non-musulmans notre « singulière originalité ».
    PS1: moua qui ai caché mon fric dans des paradis fiscaux, je suis prêt à le transférer dans un paradis islamique dès que bouchouareb m’aura indiqué l’endroit où se situe le dit paradis.
    PS2: je suis, en outre, prêt à rapatrier mon épouse et mes rejetons du paradis parisien vers l’éden algérien dès que bouchouareb m’aura expliqué la procédure à suivre.




    0



    0
    Anonymous
    3 août 2016 - 8 h 59 min

    Malheureusement vous n’aviez
    Malheureusement vous n’aviez toujours rien compris?! avant de relancer quoi que soit il faut que vous soyer Musulmans et travailler pour les intérêts de ses peuple comme le fait erdogan avec la turquie, vous nous avez longtemps berner avec vos mensonge et comme vous le savez on ne peut en aucun cas se construire avec les mensonges , en fait on se détruit…




    0



    0
    Anonymous
    3 août 2016 - 8 h 59 min

    Malheureusement vous n’aviez
    Malheureusement vous n’aviez toujours rien compris?! avant de relancer quoi que soit il faut que vous soyer Musulmans et travailler pour les intérêts de ses peuple comme le fait erdogan avec la turquie, vous nous avez longtemps berner avec vos mensonge et comme vous le savez on ne peut en aucun cas se construire avec les mensonges , en fait on se détruit…




    0



    0
    chaoui ou zien
    3 août 2016 - 0 h 47 min

    Echanger quoi avec l
    Echanger quoi avec l’Indonesie? Disons qu’ils nous envoient des noix de coco (comme si on n’en avait pas assez au « parlement », et en plus dur). On envoie quoi en retour? Du petrole? Ils en ont. POvre Algerie. Pilotes marocains et tunisiens et navigation a vue sur toute la ligne. Et ce peuple qui a ete transforme en tubles digestifs ambulants.




    0



    0
    chaoui ou zien
    3 août 2016 - 0 h 47 min

    Echanger quoi avec l
    Echanger quoi avec l’Indonesie? Disons qu’ils nous envoient des noix de coco (comme si on n’en avait pas assez au « parlement », et en plus dur). On envoie quoi en retour? Du petrole? Ils en ont. POvre Algerie. Pilotes marocains et tunisiens et navigation a vue sur toute la ligne. Et ce peuple qui a ete transforme en tubles digestifs ambulants.




    0



    0
    el wazir
    2 août 2016 - 19 h 28 min

    la nouvelle strategie du
    la nouvelle strategie du ministère de l’industrie basée apparement sur le développement de partenariat avec des pays du sud lorseque ces derniers disposent de compétitivité à l’internationale suffisante dans des domaines bien ciblésles pays europeen par le passée est une bonne stratégie qui permet de construire un système productif beaucoup plus efficace que celui réalisé avec les europeens par le passé. Parceque le partenariat est dominée par LA BONNE FOIE les deux partie travaillent pour des objectifs partagés au plus prés des interets mutuels, et répondre a des besoins bien identiques soit ; améliorer leirs productions, productivité, chiffre d’affaire et valeur ajoutée et créer de la croissance pour leurs économie respectives. EN réalité très peut de projets d »innvestissement des années 70 ont été récdeptionés san essais concluant, dont certains n’ont pas atteint 40 A 59% des capacités contractuelles; malgrès la coopération technique, l’assistance a l’exploitation, en réalité UN ECHEC QUI NE DIT PAS SON NOM/ ou est l’industrie sidérurgique, l’industrie mécanique, la contruction métallique, …ETC
    TANT QUE L’INVESTISSEMENT S’INSCRIT ENCORE DANS DES VINDUSTRIES ET TECHNOLOGIE MAITRISABLE A MON AVIS DANS de telles conditions il faudra toujours priviligier les pays emmergeant ( Sauf avec l’INDE) notre économie pourra ainsi rejoindre aussi rapidement que facilement le statut d’emergeant a l’instar des BRICS




    0



    0
    el wazir
    2 août 2016 - 19 h 28 min

    la nouvelle strategie du
    la nouvelle strategie du ministère de l’industrie basée apparement sur le développement de partenariat avec des pays du sud lorseque ces derniers disposent de compétitivité à l’internationale suffisante dans des domaines bien ciblésles pays europeen par le passée est une bonne stratégie qui permet de construire un système productif beaucoup plus efficace que celui réalisé avec les europeens par le passé. Parceque le partenariat est dominée par LA BONNE FOIE les deux partie travaillent pour des objectifs partagés au plus prés des interets mutuels, et répondre a des besoins bien identiques soit ; améliorer leirs productions, productivité, chiffre d’affaire et valeur ajoutée et créer de la croissance pour leurs économie respectives. EN réalité très peut de projets d »innvestissement des années 70 ont été récdeptionés san essais concluant, dont certains n’ont pas atteint 40 A 59% des capacités contractuelles; malgrès la coopération technique, l’assistance a l’exploitation, en réalité UN ECHEC QUI NE DIT PAS SON NOM/ ou est l’industrie sidérurgique, l’industrie mécanique, la contruction métallique, …ETC
    TANT QUE L’INVESTISSEMENT S’INSCRIT ENCORE DANS DES VINDUSTRIES ET TECHNOLOGIE MAITRISABLE A MON AVIS DANS de telles conditions il faudra toujours priviligier les pays emmergeant ( Sauf avec l’INDE) notre économie pourra ainsi rejoindre aussi rapidement que facilement le statut d’emergeant a l’instar des BRICS




    0



    0
    Mouloud
    2 août 2016 - 18 h 27 min

    Bravo Mr Bouchareb, pour ma
    Bravo Mr Bouchareb, pour ma part je souhaiterais voir ce Monsieur jouer un plud grand rôle en Algérie comme postuler à la Présidentielle de 2019. Il est qualifié pour cela et il nous faut une personne tournée vers l’économie et maîtrisant la vie des affaires et la mondialisation/ globalisation.
    Mr Bouchareb est un Républicain, Nationaliste, Patriote et un Démocrate et jeune vivant avec son époque.
    Faisons du bruit sur les réseaux sociaux afin de promouvoir sa candidature et le motiver à y aller.
    AlgérieDebout




    0



    0
      les ténébres
      2 août 2016 - 21 h 14 min

      Nationaliste et patriote , en
      Nationaliste et patriote , en plus je crois qu’il détient une autre nationalité autre qu’algerienne , il est fort ce gars , il faut que nous le peuple l’encourageons à aller de l’avant pour nous guider vers la lumiére !




      0



      0
        Mouloud
        3 août 2016 - 1 h 24 min

        Oui beaucoup d’Algérien ont 2
        Oui beaucoup d’Algérien ont 2 voir 3 nationalités même des Algériens qui ne sont jamais sortis du pays !!!
        Les joueurs de l’équipe nationale ont aussi la double nationalité mais on ne peut pas leurs reprocher de ne pas être des patriotes et nationalistes. …




        0



        0
      Anonymous
      2 août 2016 - 23 h 08 min

      ET AUSSI UN VOLEUR , J
      ET AUSSI UN VOLEUR , J’IMAGINE QUE C’EST SEULEMENT UNE OMISSION DE VOTRE PART .!!!!




      0



      0
        Mouloud
        3 août 2016 - 1 h 18 min

        Qui ne l’est pas en Algérie?
        Qui ne l’est pas en Algérie? Il suffit de comparer les revenus officiels des individus versus les biens mal acquis!!!
        On fait tout un histoire à ce Monsieur pour 700k$ alors que tout monde sait qu’il fait partis d’une famille aisée, chef d’entreprise,… Arrêtons d’être hypocrite et de tirer à boulet rouge sur les personnes qui font bouger les lignes et avancer le pays.




        0



        0
    Mouloud
    2 août 2016 - 18 h 27 min

    Bravo Mr Bouchareb, pour ma
    Bravo Mr Bouchareb, pour ma part je souhaiterais voir ce Monsieur jouer un plud grand rôle en Algérie comme postuler à la Présidentielle de 2019. Il est qualifié pour cela et il nous faut une personne tournée vers l’économie et maîtrisant la vie des affaires et la mondialisation/ globalisation.
    Mr Bouchareb est un Républicain, Nationaliste, Patriote et un Démocrate et jeune vivant avec son époque.
    Faisons du bruit sur les réseaux sociaux afin de promouvoir sa candidature et le motiver à y aller.
    AlgérieDebout




    0



    0
      les ténébres
      2 août 2016 - 21 h 14 min

      Nationaliste et patriote , en
      Nationaliste et patriote , en plus je crois qu’il détient une autre nationalité autre qu’algerienne , il est fort ce gars , il faut que nous le peuple l’encourageons à aller de l’avant pour nous guider vers la lumiére !




      0



      0
        Mouloud
        3 août 2016 - 1 h 24 min

        Oui beaucoup d’Algérien ont 2
        Oui beaucoup d’Algérien ont 2 voir 3 nationalités même des Algériens qui ne sont jamais sortis du pays !!!
        Les joueurs de l’équipe nationale ont aussi la double nationalité mais on ne peut pas leurs reprocher de ne pas être des patriotes et nationalistes. …




        0



        0
      Anonymous
      2 août 2016 - 23 h 08 min

      ET AUSSI UN VOLEUR , J
      ET AUSSI UN VOLEUR , J’IMAGINE QUE C’EST SEULEMENT UNE OMISSION DE VOTRE PART .!!!!




      0



      0
        Mouloud
        3 août 2016 - 1 h 18 min

        Qui ne l’est pas en Algérie?
        Qui ne l’est pas en Algérie? Il suffit de comparer les revenus officiels des individus versus les biens mal acquis!!!
        On fait tout un histoire à ce Monsieur pour 700k$ alors que tout monde sait qu’il fait partis d’une famille aisée, chef d’entreprise,… Arrêtons d’être hypocrite et de tirer à boulet rouge sur les personnes qui font bouger les lignes et avancer le pays.




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.