L’assassinat de la petite Nihal relance le débat sur la peine de mort

Les Algériens demandent  des «peines exemplaires» contre les meurtriers. D. R.

L’assassinat de la petite Nihal relance de plus belle le débat sur la peine de mort. Saisissant la colère et l’onde de choc qui a fait le tour d’Algérie, des voix appellent à l’application pure et simple de la peine de mort contre les auteurs de ce crime barbare. Outre le citoyen lambda qui exprime son opinion et déverse sa colère sur les réseaux sociaux, des personnalités politiques sautent sur ce drame pour remettre sur la table cette vieille revendication de l’application, conformément à la charia, de la peine de mort contre les meurtriers en générale et les assassins des enfants en particulier. Ainsi, le président du parti TAJ, Amar Ghoul, a posté sur son mur Facebook un texte dans lequel il dénonce et condamne fermement l’assassinat de la petite Nihal et appelle les autorités à infliger la peine capitale aux auteurs de ce crime. «Il faut condamner ces criminels à la peine maximale, quitte à ce que ce soit la peine de mort», a réclamé cet ancien ministre islamiste.

Amar Ghoul se met ainsi du côté de ceux, nombreux en cette circonstance, à demander haut et fort l’application de la peine de mort sur les assassins des enfants. Terrifiés par l’ampleur du phénomène du kidnapping et des assassinats d’enfants, de très larges secteurs de la société se déclarent en faveur de l’application de la peine de mort contre ce qu’ils qualifient de «monstres». Une revendication qui a été largement reliée sur les réseaux sociaux dans ce qui s’apparente à une vaste campagne pour mettre fin au moratoire en vigueur depuis 1993 sur les peines de mort. Même Mustapha Farouk Ksentini, militant et défenseur des droits de  l’Homme, qui est pour l’abolition de la peine de mort, estime qu’il est impératif de la maintenir en raison de cette nouvelle violence qui touche les enfants. Pour lui, la peine de mort doit être appliquée sur les enlèvements et les assassinats d’enfants. Des associations, notamment celles de la protection de l’enfance, réclament l’application de la peine de mort sur les auteurs d’enlèvements, d’agressions sexuelles et d’assassinats d’enfants. De l’autre côté, on trouve ceux qui continuent à penser que la peine de mort ne pourrait pas arrêter de tels drames.

Ceux-là sont les partisans de l’abolition de la peine de mort. Leur argument est que la peine de mort est appliquée dans plusieurs pays comme aux Etats-Unis où les assassinats se multiplient sans qu’elle contribue à faire baisser le nombre de crimes. Les ligues des droits de l’Homme en Algérie militent toutes pour l’abolition de la peine de mort. Pour elles, ce phénomène doit être combattu par divers moyens dont celui de la prise en charge adéquate des enfants et la protection des mineurs. Qu’ils soient pour ou contre la peine de mort, les Algériens restent sensibles à l’assassinat d’enfants et demandent tous des «peines exemplaires» contre les meurtriers. Mais le plus inquiétant est que la série noire continue.

De Chaïma à Nihal, des dizaines d’enfants ont disparu et n’ont plus jamais été revus par leurs familles. En huit ans, 1 000 enfants de 4 à 15 ans ont été enlevés. Le phénomène du kidnapping des enfants, suivi d’assassinat, a commencé à s’installer en 2000. Durant cette année, les services de la police et de la Gendarmerie nationale enregistraient une moyenne de 30 cas par mois. Cela, même si, souvent, les disparitions finissent par être requalifiées en fugues. Ces enlèvements suivis d’assassinats d’enfants renseignent, pour de nombreux observateurs, sur la déliquescence et la violence qui s’empare de pans entiers de la société.

Sonia Baker

Comment (100)

    Ait el Miloud
    8 août 2016 - 23 h 15 min

    « peine de mort! »  » peine
    « peine de mort! »  » peine capitale » pour les auteurs de ces actes innommables ! oui le peuple est souverain et peut choisir le mode de s’auto immuniser contre ces pratiques dégradantes . il faut se remettre au suffrage universel qui est le principe d’expression de la volonté populaire, de l’ensemble des citoyens.
    c’est le seul qui fonde la souveraineté du peuple dans un régime démocratique et légitime ce choix. …
    d’une pierre 2 coups: l’Etat n’est plus culpabilisé et l’habitant redevient citoyen actif et responsable

    Anonymous
    8 août 2016 - 12 h 48 min

    EST-CE VRAI ? QUI PEUT
    EST-CE VRAI ? QUI PEUT RÉPONDRE A CA ?
    En Algérie, chaque année, le nombre de victimes augmente. En 2012, les services de sécurité ont enregistré 847 cas de mineurs victimes de pédophilie. Ils étaient 3988 recensés en 2011 et 2507 en 2010.

      ANTI MAKHNEZ
      8 août 2016 - 21 h 02 min

      moi je vais te répondre, ces
      moi je vais te répondre, ces statistiques concernent ton royaume du plus grand b………….a ciel ouvert, et non pas lAlgérie.
      tous les vieux pédo-touristes du monde trouvent dans ton royaume de la narcomonarchie toutes les facilités pour satisfaire leur désir bestial et lorsqu’ils sont arrétés et emprisonnés ton roitelet homo6 les gracient immédiatement a l’image du vieux cochon espagnol.
      allez de se site espéce de khanzir propagandiste du makhnez.

    Tuff
    7 août 2016 - 21 h 20 min

    Les enlèvements et
    Les enlèvements et assassinats d’enfants sont beaucoup plus nombreux en Europe et une partie importante de ces disparitions d’enfants est directement liée à la franc-maçonnerie et autres réseaux sataniques qui font des sacrifices rituels. J’ai même entendu parler d’enfants d’Afrique qui étaient amenés en Europe à ces fins (témoignage d’une enfant rescapée).
    Je pense que c’est une piste à ne pas négliger, voir les travaux de Stan Maillaud ou l’association wanted pedo.

      Anonymous
      8 août 2016 - 6 h 44 min

      Attention ! Stan Maillaud et
      Attention ! Stan Maillaud et l’association Wanted Pedo ne sont pas fiables ! Ce sont ce qu’on appelle des accroches. Ils servent a faire sortir des personnes de leur anonymat afin d’infiltrer les associations de lutte contre la pedophilie. Stan Maillaud a un parcours des plus questionnants. Wanted Pedo ne suit pas ses affaires. Pluiseurs personnes suivies par eux (ainsi que Cotten) ont soit disparues de la circulation, soit se sont suicidees. Ces personnes ont fait l’erreur de rentrer dans le labyrinthe des plaintes et ont ete deplumees de leur argent, de leur espoir de revoir leurs enfants, de leurs ressources mentales. En France, sur le sujet sensible de la pedophilie, le sujet est l’objet de toutes les attentions pour ne pas etre resolu. On ne serait conseille aux parents de se remettre en question plutot que de suivre l’infernal ligne : signalement education nationale, ase, placement d’enfant, juge des familles, frais de justice, plainte qui traine en longueur apres vous avoir deplume de votre argent, pour finir ensuite par une plainte classee sans suite ou par un non-lieu. Un algerien, assez riche, dans le sud de la France, avait alerte l’existence d’un reseau il y a vingt ans. Sa fille a ete violee puis enlevee. Il a du fuir aux etats-unis et a desormais disparu de la circulation. Les parents doivent comprendre que la protection de l’enfance en France est devenue une caricature. Des rapports internationaux, de l’ocde, parlent de souffrance de l’enfance et de la jeunesse. Ce que vous proposez est une impasse. Les algeriens apprendront comme ils ont appris pour la lutte contre le terrorisme. Dans ce domaine, ils deviendront aussi des pointures.

      Anonymous
      9 août 2016 - 7 h 14 min

      Regarde ceci sur le pays dont
      Regarde ceci sur le pays dont tu parles : https://www.youtube.com/watch?v=D78srwFNSKg ==== Actuellement, c’est une algerienne qui est en train de mener un combat juridique et mediatique (via les reseaux sociaux) pour attaquer un centre de placement d’enfants extrement protege par des personnalites.

      Anonymous
      9 août 2016 - 8 h 10 min

      Tu meconnais les abus des
      Tu meconnais les abus des services de l’enfance dits de protection. Connais-tu l’histoire d’ Amal Bouchentouf au Quebec ? Son enfant Mehdi lui fut retire puis drogue au Risperdal. Connais-tu l’histoire des enfants enleves par l’hopital d’Angers ? Connais-tu ce qui se passe au tribunal de Bobigny ?

    amal
    7 août 2016 - 19 h 58 min

    Nous ne voulons pas respirer
    Nous ne voulons pas respirer le même air que les assassins d’enfants. Ausstôt que quelqu’un en assassine un , il faut immédiatement lui couper la gorge et jeter son corps aux vautours. Celu qui lui coupe la gorge devrait peut-être porter des gants en peau de chien qui seront brûlés aprés l’exécution comme faisaient les suisses dans le passé (la peau du chien n’a pas de pores et les gens pensent qu’elle protège mieux). Tant pis si l’exécution n’arrête pas les assassinats, mais l’exécution va nous purifier l’air, on se contente déjà de celà.

    amal
    7 août 2016 - 19 h 48 min

    il est difficle de crore que
    il est difficle de crore que ce soit un être humain qui ait sécapité la petite, dépouillé les os de la chair et éparpillé les ossementss un peu partout. Cette histoire me donne la chair de poule, surtout que certains parlent de traces de crocs ….
    Comme les gens ont été dépouillés de leurs fusils durant la déennie noire, les bêtes sauvages ont reprs du poil. Même les sangliers sont devenus insolents; qu’èce qui empêche de les chasser pour donner leur chair aux animaux des zoo?

      SALIH
      8 août 2016 - 7 h 57 min

      idée géniale: pendant qu’un
      idée géniale: pendant qu’un de nos groupes pourchasse le supposé kidnappeur, un autre groupe se chargera d’une battue de sangliers qui parait-il sont devenus « insolents » mais pardi !. on se perd: les sangliers sont devenus comme les kidnap ou ceux – ci sont devenus sanglo?

      Anonymous
      8 août 2016 - 12 h 51 min

      Un ami de quartier a ete
      Un ami de quartier a ete decoupe en morceaux, brule a la chaux, mis dans un sac poubelle, jete en foret. Il avait 22 an. C’etait en France. Ils etaient trois ou quatre contre lui. Oui l’etre humain est capable de cela. L’etre humain n’est pas bon. Il en existe des bons. Mais…

    seuilgaz
    7 août 2016 - 19 h 43 min

    Pour tous ceux qui sont pour
    Pour tous ceux qui sont pour la peine de mort , pensez vous que c est en exécutant des criminels que nous allons ramener à la vie nos chers enfants assassiné? Nous allons nous montrer plus barbares que ces assassins en plaidant pour la peine de mort.
    Et ce n aura pas d effets dissuasive car les criminels ont un code d honneur lorsque l un d eux est condamner à mort par la justice il se venge beaucoups plus en s en prennant violament à la société l exemple des etas unis est édifiant on exécute mais les crimes continuent à augmenter.
    Aux partisans de la peine de mort;lors de la décennie noir qui a vu autant d enfant se faire massacrer et de la barbarie la plus abject, pourquoi n avez vous pas réclamez que les coupables amnistier par bouteflika en faveur de la loi de rahma concorde civil soient exécuter?
    Ne serait il pas plus sage de prévaloir la raison sur l émotions en pensant que le mieux à faire est de chercher et combattre les causes qui ont fait que pourquoi les criminels en arrivent jusqu a enlever et tuer des enfants, la responsabilité est partager, aussi bien l état qui ne met pas en place un dispositif de sécurité permettant de diffuser un bulletin d alerte d enlevement sur toutes les radios et televisions, un système qui a prouver son efficacité en France et qui a permis de retrouver l enfant sein et sauf, et les parents qui laissent leurs enfants de quatres ans jouer dehors sans surveillance. Et enfin à tous les partisans de la peine de mort savez vous combien d innocent avons nous comdamner a mort puis exécuter pour des crimes qu ils n ont pas commis? Si un jour vous vous retrouvez dans le couloirs de la mort pour vous être rendu coupable d un crime que vous n avez pas commis, vous chercherez plus à vous battre pour être contre la peine de mort que de clamer votre innocence.en conclusion je vous invite à voir ou à revoir le film « la ligne verte  » pour ceux qui ne l ont jamais vu ça vous donnera l aperçude ce que vit un innocent qui attend son tour d être executer

      Anonymous
      8 août 2016 - 5 h 02 min

      Il vaut mieux que tu la
      Il vaut mieux que tu la fermes car tu risques d etre le second

      Omar
      8 août 2016 - 13 h 04 min

      espérons que la prochaine
      espérons que la prochaine victime ne seras pas ton enfant, car si c’est le cas je pense que tu changeras d’avis !!

    Anonymous
    7 août 2016 - 13 h 12 min

    Une question qui est derrière
    Une question qui est derrière l assassinat de cet ange ? Pourquoi en ce moment de crise .esq c pas pour detournes l opignion publique de la catastrophe qui se prépare .L Algérie va droit au mur .lorsqu on sent que il y a un échec dans notre gouvernance on devient agressif ..elfahem yefhem

      Omar
      7 août 2016 - 13 h 57 min

      depuis l’indépendance de
      depuis l’indépendance de notre pays, l’Algérie avait été et continue d’étre gouverné par des arrivistes mokokos, tunisiens et autres voleurs de la république.
      tout VRAI et PATRIOTIQUE Algérien est conscient que notre cher pays est allé droit au mur sans que tu nous le rappelle, a part si tu es un activiste du makhnez qui jouit sur le crime abominable du petit ange NIHAL ALLAH YARHAMHA.
      ta race de prédateurs et toi vous n’étes que des charognards qui jouissent sur les malheurs des autres, va te meler de tes pédophiles qui souillent vos innocents enfants sans étre inquiétés ou graciés par ton homo6 .
      EL FAHEM YA F’HAM;……..Wakha lalla

      Omar
      7 août 2016 - 15 h 39 min

      a mon tour de te poser une
      a mon tour de te poser une question, pourquoi en ce moment précis, tu poses le probléme de la situation en Algérie au moment ou tout le monde débat de la peine de mort concernant le crime crapuleux et cruel de la petite et innocente NIHAL ALLAH YERHAMHA ??
      si tu es un activiste du makhnez qui essaie de flouer l’opinion Algérienne, c’est peine perdu car tout le monde sait ou va l’Algérie !!
      l’idiot on lui montre la lune et lui regard le doigt.

      elfahem yefhem……….wakha lalla !!

        Anonymous
        7 août 2016 - 16 h 27 min

        Tu as bien eu raison de
        Tu as bien eu raison de repondre a cette crapule d’Anonymous de 14h12 de cette facon. Des ordures, sur Youtube, viennent, sous le noms d’ecrivains maghrebins, publier une video avec le titre « Algerie NIHAL assassine par les service secrtes algeriens « . Ils doivent comprendre qu’on les emmerde, ce sont ces hommes-la qui soutiennent aussi notre pays. Ca commence a nous chauffer les oreilles. ……………………………………………………………………….
        https://www.youtube.com/watch?v=uTI_CoKYpSg

      Raselkhit
      7 août 2016 - 17 h 26 min

      On dirait que tu es bien
      On dirait que tu es bien content de ce crime ? Ou bien tu ne le trouve pas assez abject pour en faire une question politique En Algérie nous sommes depuis longtemps habitué à la manipulation Mais en arriver là avec un kidnapping dune innocente enfant .On croyait que nous avions atteint le summum de l’hypocrisie et de la violence psychologique .

      Anonymous
      7 août 2016 - 18 h 54 min

      Toi et ton pays iront droit
      Toi et ton pays iront droit dans le mur. Nous on a l’habitude de résister et d’endurer, sans se prostituer pour éviter les épreuves de la vie. Tes sarcasmes devant un tel assassinat est a vomir. Dégage au Maroc, on fera face et on fera front.

      amal
      7 août 2016 - 20 h 20 min

      el fahem yefhem? pourquoi l
      el fahem yefhem? pourquoi l’agressif ne se tape t-il pas la tête contre le mur plutôt que d’assassiner des innocents? en quoi chaima ou nihal sont-elles responsables de ce que fait chakib khelil, puisqu’il faut mettre un nom sur el fassad?
      non, ya la3ziz, mon avis est que ces gens qui assassinent des enfants SONT JUSTEMENT DES GENS QUI NE S’OCCUPENT PAS DES ÉVÉNEMENTS MAJEURS DU PAYS; ILS EN PROFITENT TOUT JUSTE DU MOMENT QUE LES AUTRES SONT OCCUPÉS. Ce sont des reptiles dégusés en êtres humains et il faut se débaeasser d’eux sans pitié, ou as-tu vu beaucoup de gens s’atrster sur le sort d’une tumeur lorsque le chirurgien la coupe et le jette?

    AEK
    7 août 2016 - 11 h 07 min

    Il faut rétablir la peine de
    Il faut rétablir la peine de mort et pour les assassins d’enfant, les brûler à petit feu

      ben dali
      7 août 2016 - 13 h 33 min

      du calme , passer une loi
      du calme , passer une loi avec les les hors la loi , ce ni pas juste , attend d’abord avoir un gouvernement légitime et puis réclamer une peine de mort , c non
      avec ce gouvernement assassin en es dêja mort .

    Gaci
    7 août 2016 - 11 h 04 min

    peut être que le pauvre

    peut être que le pauvre enfant s’est plut dans cette nature exubérante et a erré loin et plus loin encore à la poursuite d’un papillon et la nuit tombée , une fauve….

    Abdou timer
    7 août 2016 - 10 h 49 min

    le coupable

    le coupable
    Son portrait-robot : un bras lourd soutenant une tête creuse et vidée, l’autre main amorphe, le regard vague et alerte par moments, ses orteils sont repliés, il prie Dieu dans son for intérieur damnant l’esprit maléfique qui l’avait dominé, il sait que toutes les tribus et arouchs l’encerclent et il croit à l’ascension ,à l’aide ultime de son créateur : jurant d’ anéantir cet esprit maléfique pour préserver son prochain mais l’esprit est insaisissable, diabolique, revanchard….

    inesse
    7 août 2016 - 10 h 14 min

    ouf ! enfin ! combien de
    ouf ! enfin ! combien de sentiers battus et tortueux, combien d’impasses et combien d’errements avons-nous faits pour (re) arriver au point de départ : appliquer la charia dans toute son intégralité pour sauver la société. Avouez qu’on a perdu beaucoup de temps et connus trop de déboires et des pertes inestimables

      Anonymous
      7 août 2016 - 11 h 20 min

      Je suis pour la peine de mort
      Je suis pour la peine de mort dans les cas innommables et immondes. Mais je voudrais savoir tu parles de quelle Sharia (loi), celle qui est du bon sens ou celle largement influencee par les freres musulmans et les wahabites, qui sont les HYPOCRITES dont met en garde le Coran. Nous avons eu des sommites intellectuelles en droit musulman qui durant la colonisation francaise ont du s’exiler au Moyen-Orient, nous avons Ben Badis. Notre terre regorgeait de savants hors-pair en matiere religieuse. La vie y etait si belle que les europeens au 16e siecle se faisaient renegats pour pouvoir y rester. Je veux cette Loi (sharia) qui a fait nos grands hommes et des ancetres valeureux. Je ne veux pas de cette loi des plous wahabites et freristes qui ont denature tout ce qu’il avait de beau en nous pour nous mettre dans la decennie noire. Il faut toujours definir le sens qu’on donne aux mots. Je veux que mon peuple et mon pays donne un gros coup de pied au c..l de ces hypocrites. La menace est aussi culturelle et dans la mentalite et ces influences doivent etres detruites a jamais chez nous.

    Bekaddour Mohammed
    7 août 2016 - 9 h 24 min

    Le « débat » sur la peine de
    Le « débat » sur la peine de mort est une des ruses juives (Badinter en France » ), pour créer les conditions de la déchéance des sociétés, le Juif a exploité la fameuse « pitié » chrétienne, les sensibilités à fleur de peau etc. Un débat sur ce sujet EN ALGERIE, le pays d’Ibn Badis ??? D’accord il faut passer par ça, la planète entière étant sous influence juive, l’Algérie l’est aussi, et la vérité qui tranchera sera nécessairement le Coran, ou alors ceux qui nous gouvernent doivent avouer que l’état algérien est une colonie de la colonie juive appelée France, voyez ce qu’est devenue la France depuis la victoire de Badinter ! Débattons, et préparons nos bâtons pour la mise à mort de tous ceux qui tuent sans motif légitime, accordons à Badinter et ses esclaves algériens le débat, même s’il constitue une insupportable insulte à la mémoire des Nihal… Ce débat va ouvrir à d’autres sujets, par exemple l’amputation des cleptomanes, les vrais cleptomanes, qu’une enquête rigoureuse confirme comme tel, nous savons que celui ou celle qui vole par extrême nécessité mérite au contraire l’aide de la communauté, société, collectivité, état et tutti quanti

      Anonyme
      7 août 2016 - 16 h 06 min

      Cette campagne pour l
      Cette campagne pour l’execution des peines de mort prononcées a titre definitif et non pour la comdanation a la peine capitale, ce qui est permis par la legislation algerienne cache une tendance islamiste extrémiste qui vise a aplliquer la chria dans toute sa rigueur alors même que nos lois s’en inspirent largement. Après avoir harcelé Benghebrit toute l’année sans succès, nos islamistes se sont rabattu sur la peine de mort pour faire regresser la société algerienne vers les ténèbres, 14 siecles en arrière avec les lois barbares et retrogrades comme la lapidation, le fouet, l’amputation et autres sauvageries issues du wahabisme des renegats essaouds.

    sabrina boucherit
    7 août 2016 - 5 h 08 min

    je pense qu’il nous
    je pense qu’il nous faut raison garder et nous dire que la violence non endiguée,  » pardonnée » (terrorisme islamiste) conduit à une perte totale des valeurs .Je tue , j’écoperai d’une peine d’emprisonnement ,et si c’est la peine capitale je ne serai pas exécuté. L’impunité encourage les assassins. En outre cessons de faire de la prison un hôtel cinq étoiles et que la grâce ne soit plus distribuée comme un prix d’encouragement à mieux faire. L’affaire Rachem devrait nous rappeler qu’au temps de Boumediene (président) la vie d’un enfant avait un sens. CE sont là les vraies questions .

      Tinhinane
      7 août 2016 - 13 h 47 min

      Vous savez, il ya ceux qui
      Vous savez, il ya ceux qui commettent des crimes juste pour aller séjourner dans ces prisons qui ont le standing d’un 5 *****.
      En tout cas la rahma pour les assassins terroristes a ébranlé le fondement même de notre société.
      Ils ont tué décapité brûle violé des innocents et se retrouvent riches, aisés et protégés.
      Les wahhabites ont su imposer la protection de leurs DAECH de la décennie noire, autrement je ne vois aucune explication à cette rahma à l’envers qui a fait beaucoup de mal à notre société.

    sabrina boucherit
    7 août 2016 - 5 h 08 min

    je pense qu’il nous
    je pense qu’il nous faut raison garder et nous dire que la violence non endiguée,  » pardonnée » (terrorisme islamiste) conduit à une perte totale des valeurs .Je tue , j’écoperai d’une peine d’emprisonnement ,et si c’est la peine capitale je ne serai pas exécuté. L’impunité encourage les assassins. En outre cessons de faire de la prison un hôtel cinq étoiles et que la grâce ne soit plus distribuée comme un prix d’encouragement à mieux faire. L’affaire Rachem devrait nous rappeler qu’au temps de Boumediene (président) la vie d’un enfant avait un sens. CE sont là les vraies questions .

    MELLO
    6 août 2016 - 22 h 17 min

    Essayons de débattre des
    Essayons de débattre des vrais problèmes relatifs à la sécurité du citoyen , en général, et à la sécurité de l’enfant , en particulier. Revenons à cette disparition puis à la perte de NIHAL, l’enlèvement et d’assassinat de la petite Nihal a montré les limites du dispositif de sécurité pouvant contrer de pareilles menées criminelles. Si nous observons le périmètre très réduit et la forte concentration démographique, nous y voyons que l’ enquête et les opérations de recherche engagées ont duré deux semaines avant de conclure à la mort de NIHAL..A peine dans un rayons de deux kilomètres que le corps fut découvert. Peut on parler parler , véritablement d’un dispositif efficace ? Peut on dire que nous, simples citoyens, sommes véritablement en sécurité lors de nos déplacements ?. L’ Algérien s’interroge et se demande si la couverture sécuritaire est totale, alors est ce que l’organisation d’une marche, le rétablissement de la peine de mort vont faire revenir Nihal à sa famille et laver l’affront subi par les populations des Ouacifs?.Disserter de la peine de mort pour les criminels, c’est déjà accepter les crimes d’enfants.

      Anonymous
      7 août 2016 - 7 h 22 min

      Tu delires. Ce village est
      Tu delires. Ce village est comme le mien. Il est loin de tout. Et cela ne remet nullement en cause les dispositifs de securite, mais un bouleversement des mentalites chez une minorite de personnes qui n’est pas genee par le crime et la pedophilie. Ce qui a change, c’est le changement de notre mentalite. Notre mentalite dans les 70/80 avant l’islamisme etait bien. Les gens l’auraient echarpe et vite. Meme en 1994, il y avait eu un enlevement d’une jeune fille et tout le village, tous les hommes etaient sortis, appelant d’abord a la raison le kidnappeur, puis en sortant. Et le type a lache la fille. On doit retrouve la mentalite de degout que nous avions face a la pourriture. Il ne faut en aucun cas laisser cela se normaliser. La peine de mort est essentielle pour remettre les neurones des ordures, le signal doit etre claire : la societe algerienne refuse la banalisation des enlevements, des viols et des crimes d’enfants, Le blabla permissif nous avons vu ce que cela donne en France. Comparer la reactivite de la police algerienne avec la police francaise ? C’est une blague ! Il est evident que la police algerienne sous son versant criminalistique est moins bloquee par les politiciens et la justices comme c’est le cas en France dans ces affaires d’enfants. Et pour cette raison la societe algerienne ne doit pas se laisser faire par les appels irresponsables des associations des droits de l’homme sur CETTE QUESTION des ENFANTS. Si vous laissez passer ca en Algerie, je vous previens, vous etes foutus, car cela donnera un mauvais signal de permissivite en interne et en externe. Qu’on trouve cette ordure, des que la police et la justice auront prouve sa culpabilite, peine de mort ! Et au diable les serenades des culpabilisateurs des droits de l’homme, le droit de Nihal il est ou maintenant ? Et les droits des enfants a vivre en securite alors qu’ils sont incapable de se defendre ? Ce magistere de la pseudo-bonne conscience, est une arnaque ethique. Quand tu sauras ce qu’est un enlevement, un viol a travers ton enfant (ce que je souhaite pas) ce jour-la tu comprendras et verras la destruction de ton enfant s’il reste en vie et n’est pas tente par l’echappatoire du sucide. C’est effrayant comment vous etes francises sur cette choses. Allez voir les degats de l’enfance maltraitee en France et vous verrez l’Algerie autrement. Il faut que nous revenions a nos valeurs, a notre mentalite, a notre solidarite, a ce que nous sommes nous.

        MELLO
        7 août 2016 - 14 h 18 min

        Tu sembles oublier qu’il a
        Tu sembles oublier qu’il a fallu dix jours pour retrouver le « corps » de la petite NIHAL. Dix jours , c’est trop long, ce qui veut dire que le système de sécurité (ou de recherche ) a été inefficace et l’intervention trop lente. Le dispositif devant gérer ce genre de situation ne peut pas rester aussi classique, sinon archaïque. Entre le «plan d’alerte» évoqué par le ministre de la Justice et le «plan national» cité par le procureur de la République, les contours de ces mesures d’exception ne semblent pas bien définis et paraissent approximatifs. Le système d’alerte demeure artisanal, même quand il passe par la Toile.C’est un parent ou un villageois qui «publie» la nouvelle sur les réseaux sociaux, laquelle est reprise sur des blogs avant de se retrouver sur des sites d’information et quelques journaux le lendemain. Il est certain que les services de sécurité vont tirer les conséquences de ces affaires ayant un fort impact sur la société. Ce sera aux autorités, notamment judiciaires, de mettre au point un véritable dispositif d’alerte qui mobilise «des moyens exceptionnels en un minimum de temps».Djaffar Tamani
        Le 26/05/2015 , le projet de loi relatif à la protection de l’enfance, fut adopté mais à ce jour aucune mesure n’est venue l’enrichir en tenant compte des cas similaires à celui de NIHAL. Ainsi, en matière pénale, (art.138), ‘’est puni d’un emprisonnement de six (6) mois à trois (3) ans et d’une amende de 50.000 DA à 100.000 DA, quiconque s’abstient volontairement, malgré sa mise en demeure, de contribuer à la pension alimentaire prévue à l’article 44 de la présente loi ». En outre, ‘’est puni (Art. 139) d’un emprisonnement d’un an à trois ans et d’une amende de 50.000 DA à 100.000 DA, quiconque exploite économiquement un enfant. La peine est portée au double lorsque l’auteur de l’infraction est un ascendant de l’enfant ou le responsable de sa sauvegarde ». Quant à l’article 141, il stipule que ‘’sans préjudice des peines plus graves, est puni d’un emprisonnement d’un an à trois ans et d’une amende de 150.000 DA à 300.000 DA, quiconque exploite un enfant à travers tout moyen de communication sous toute forme et à des fins contraires aux bonnes mœurs et à l’ordre public ».
        Est suffisant pour un pays des droits de l’homme ???

          TheBraiN
          8 août 2016 - 9 h 05 min

          Les autorités doivent ,
          Les autorités doivent , malheureusement , tirer les leçons des récents drames pour développer de nouveaux systèmes d’alerte et de recherche tenant compte des spécificités locales (zones rurales ou urbaines, topographie, démographie ….)
          Pour les lois de protection de l’enfance je pense qu’elles existent mais , et c’est malheureusement le cas pour toutes les lois, souffrent d’un manque d’application !
          Un manque d’application du surtout au « peuple » lui-même qui se fait un malin plaisir (chacun dans son poste) à bureaucratiser !!!!

        TheBraiN
        7 août 2016 - 14 h 42 min

        Les enlèvements d’enfants et
        Les enlèvements d’enfants et la pédophilie , ça a toujours existé en Algérie seulement personne n’en parlait !
        La mentalité Algérienne a évolué dans le mauvais sens , elle n’a pas changé et l’islamisme n’en est pas la cause mais un des symptômes .

      raselkhit
      7 août 2016 - 18 h 16 min

      Le crime existe et existera
      Le crime existe et existera toujours .Depuis Abel et Caïn ni la peine de mort ni rien n’éradiquera la violence de l’Homme .Aux USA le pays le plus criminogène on continue à exécuter par centaine chaque année et le taux de criminalité n’a jamais baissé bien au contraire .Si débat il y a ce n’est surtout pas sous le coup de l’émotion avec toutes les manipulations politiciennes .La nécessité de faire un débat national mais ce n’est pas la rue qui doit décider mais bien les sociologues ,psychologues et toute l’élite en toute sérénité dans le calme

        Anonymous
        8 août 2016 - 20 h 40 min

        D’ou l’interet de l’endiguer.
        D’ou l’interet de l’endiguer. A ce propos la peine de mort ne vient que lorsque un assassinat a d’abord ete commis. Abel a ete tue et Cain et ses enfants maudits et bannis. A moins que celui qui a tue en premier jouisse d’un avantage que le tue n’a pas et que les defenseurs du tue n’ont pas non plus. C’est purement de la lachete et un arrangement avec le criminel. Si les criminels etaient executees apres la preuve de leurs crimes, celaferait du menage et en plus on n’aurait plus a payer pour supporter sa presence, ni pour lui accorder une cellule. La prison n’est qu’une privation de liberte pour les personnes qui peuvent changer et s’amender. Les autres, dont les pedophiles, sont des hommes perdus . Il faut s’en debarasser. A moins qu’il faille accepter ce genre de crimes pour devenir des gens respectables devant les democraties criminelles (les bombes sur les innocents, ca aussi, ca ne compte pas). Votre vision de la justice fait peur, c’est l’ecole du sophisme (mast…tion intellectuelle)

    MELLO
    6 août 2016 - 22 h 17 min

    Essayons de débattre des
    Essayons de débattre des vrais problèmes relatifs à la sécurité du citoyen , en général, et à la sécurité de l’enfant , en particulier. Revenons à cette disparition puis à la perte de NIHAL, l’enlèvement et d’assassinat de la petite Nihal a montré les limites du dispositif de sécurité pouvant contrer de pareilles menées criminelles. Si nous observons le périmètre très réduit et la forte concentration démographique, nous y voyons que l’ enquête et les opérations de recherche engagées ont duré deux semaines avant de conclure à la mort de NIHAL..A peine dans un rayons de deux kilomètres que le corps fut découvert. Peut on parler parler , véritablement d’un dispositif efficace ? Peut on dire que nous, simples citoyens, sommes véritablement en sécurité lors de nos déplacements ?. L’ Algérien s’interroge et se demande si la couverture sécuritaire est totale, alors est ce que l’organisation d’une marche, le rétablissement de la peine de mort vont faire revenir Nihal à sa famille et laver l’affront subi par les populations des Ouacifs?.Disserter de la peine de mort pour les criminels, c’est déjà accepter les crimes d’enfants.

      Anonymous
      7 août 2016 - 7 h 22 min

      Tu delires. Ce village est
      Tu delires. Ce village est comme le mien. Il est loin de tout. Et cela ne remet nullement en cause les dispositifs de securite, mais un bouleversement des mentalites chez une minorite de personnes qui n’est pas genee par le crime et la pedophilie. Ce qui a change, c’est le changement de notre mentalite. Notre mentalite dans les 70/80 avant l’islamisme etait bien. Les gens l’auraient echarpe et vite. Meme en 1994, il y avait eu un enlevement d’une jeune fille et tout le village, tous les hommes etaient sortis, appelant d’abord a la raison le kidnappeur, puis en sortant. Et le type a lache la fille. On doit retrouve la mentalite de degout que nous avions face a la pourriture. Il ne faut en aucun cas laisser cela se normaliser. La peine de mort est essentielle pour remettre les neurones des ordures, le signal doit etre claire : la societe algerienne refuse la banalisation des enlevements, des viols et des crimes d’enfants, Le blabla permissif nous avons vu ce que cela donne en France. Comparer la reactivite de la police algerienne avec la police francaise ? C’est une blague ! Il est evident que la police algerienne sous son versant criminalistique est moins bloquee par les politiciens et la justices comme c’est le cas en France dans ces affaires d’enfants. Et pour cette raison la societe algerienne ne doit pas se laisser faire par les appels irresponsables des associations des droits de l’homme sur CETTE QUESTION des ENFANTS. Si vous laissez passer ca en Algerie, je vous previens, vous etes foutus, car cela donnera un mauvais signal de permissivite en interne et en externe. Qu’on trouve cette ordure, des que la police et la justice auront prouve sa culpabilite, peine de mort ! Et au diable les serenades des culpabilisateurs des droits de l’homme, le droit de Nihal il est ou maintenant ? Et les droits des enfants a vivre en securite alors qu’ils sont incapable de se defendre ? Ce magistere de la pseudo-bonne conscience, est une arnaque ethique. Quand tu sauras ce qu’est un enlevement, un viol a travers ton enfant (ce que je souhaite pas) ce jour-la tu comprendras et verras la destruction de ton enfant s’il reste en vie et n’est pas tente par l’echappatoire du sucide. C’est effrayant comment vous etes francises sur cette choses. Allez voir les degats de l’enfance maltraitee en France et vous verrez l’Algerie autrement. Il faut que nous revenions a nos valeurs, a notre mentalite, a notre solidarite, a ce que nous sommes nous.

      TheBraiN
      7 août 2016 - 8 h 21 min

      Personne n’accepte le crime !
      Personne n’accepte le crime !
      Mais le crime existe partout dans le monde !
      La peine de mort a un effet dissuasif certain et l' »assassin potentiel » réfléchira à 2 fois , plutôt qu’une, avant de commettre son crime sachant qu’il sera lui aussi tué .
      Sur l’affaire Nihal vous semblez oublier qu’il s’agit d’une zone rurale avec une notion des « espaces » autre que celle des lieux urbains .
      La couverture sécuritaire ne peut jamais être parfaite , malheureusement !

    Anonymous
    6 août 2016 - 22 h 00 min

    A voir. Comment Mocky le
    A voir. Comment Mocky le cineaste explique l’interdiction de son film « les ballets ecarlates… Il parle de ce qui se passe dans le monde entier, des enlevements d’enfants retrouves tues.
    Les personnes qui pensent qu’on peut discuter avec les pervers se trompent, ils leur donnent du temps a gagner.
    Il y a des questions byzantines sur le bien-fonde de la peine de mort pour ce pauvre criminel. Mais la question qui se pose c’est : A-t-il viole un enfant ? Oui !L’a-t-il tue ? Oui ! L’a-t-il depece ? Oui !. La reponse est claire et prouvee, alors cette personne doit mourir sans pitie, sans doute, sans faillir. Si des enquetes de policieres, des tests d’Adn, un proces, des preuves et une cour de justice statue sur la culpabilite. Que faut-il attendre ? Lui baisez les pieds et faire un cafe pour l’ecouter ? Une enfant de quatre ans a perdu la vie. Quatre ans ! La peine de mort n’est pas dure en soi vu ce qu’il a fait. C’est le monde a l’envers !!!

    https://www.youtube.com/watch?v=9zXOgqKzz8g —————————— Merci d’AP de laisser mon message. Les premiers qui trouvent des circonstances aux criminels, sont les premiers a maudire l’univers quand il s’agit de leurs enfants. Car ils ne pensent qu’a leur g… et leurs mantras intellectuels bidons. Ils manquent d’empathie. Justice pour Nihal !

    Anonymous
    6 août 2016 - 22 h 00 min

    A voir. Comment Mocky le
    A voir. Comment Mocky le cineaste explique l’interdiction de son film « les ballets ecarlates… Il parle de ce qui se passe dans le monde entier, des enlevements d’enfants retrouves tues.
    Les personnes qui pensent qu’on peut discuter avec les pervers se trompent, ils leur donnent du temps a gagner.
    Il y a des questions byzantines sur le bien-fonde de la peine de mort pour ce pauvre criminel. Mais la question qui se pose c’est : A-t-il viole un enfant ? Oui !L’a-t-il tue ? Oui ! L’a-t-il depece ? Oui !. La reponse est claire et prouvee, alors cette personne doit mourir sans pitie, sans doute, sans faillir. Si des enquetes de policieres, des tests d’Adn, un proces, des preuves et une cour de justice statue sur la culpabilite. Que faut-il attendre ? Lui baisez les pieds et faire un cafe pour l’ecouter ? Une enfant de quatre ans a perdu la vie. Quatre ans ! La peine de mort n’est pas dure en soi vu ce qu’il a fait. C’est le monde a l’envers !!!

    https://www.youtube.com/watch?v=9zXOgqKzz8g —————————— Merci d’AP de laisser mon message. Les premiers qui trouvent des circonstances aux criminels, sont les premiers a maudire l’univers quand il s’agit de leurs enfants. Car ils ne pensent qu’a leur g… et leurs mantras intellectuels bidons. Ils manquent d’empathie. Justice pour Nihal !

    El-Hef
    6 août 2016 - 21 h 51 min

    Le débat sur la peine de mort
    Le débat sur la peine de mort ne peut avoir lieu dans le contexte de la concorde civile et l’amnistie présidentielle et bien sur sans l’aval de fakhamatouhou kouider elmali tab djnanou

      slim
      7 août 2016 - 0 h 09 min

      le président est au dessus de
      le président est au dessus de toute mêlée ! en attendant que le débat s’élargisse et que l’avis partagé se précise

        Anonymous
        8 août 2016 - 5 h 18 min

        C est un sale marochien qui
        C est un marocain qui essaye de devier le sujet

    El-Hef
    6 août 2016 - 21 h 51 min

    Le débat sur la peine de mort
    Le débat sur la peine de mort ne peut avoir lieu dans le contexte de la concorde civile et l’amnistie présidentielle et bien sur sans l’aval de fakhamatouhou kouider elmali tab djnanou

      slim
      7 août 2016 - 0 h 09 min

      le président est au dessus de
      le président est au dessus de toute mêlée ! en attendant que le débat s’élargisse et que l’avis partagé se précise

    KADER
    6 août 2016 - 21 h 18 min

    Croyez-vous que la peine
    Croyez-vous que la peine capitale va dissuader ce type de personnes? LA peine de mort existe dans de nombreux pays ( par l’épée, par la corde, écartèlement, sur une chaise,lynchage collectif …) sans pour autant diminuer ces crimes. on dirait que ces gens sont sous une emprise plus forte que celle des drogues.
    il est temps de jeter un coup d’œil sur la « fabrique » (familiale, sociale,culturelle) de ces gens déviés .
    Coupables ou victimes, Ils peuvent être votre enfant, votre frère, votre ami: n’est-il pas urgent d’étudier ce phénomène dans le calme non de se laisser aller à la précipitation et au lynchage

      tahar
      6 août 2016 - 22 h 22 min

      a la limite, on s’en contre
      a la limite, on s’en contre-fout que la peine de mort dissuade ou pas. Il a tué ton bébé, il doit mourir. C’est pas la peine de se mettre martel en tete pour rien.
      Quant aux causes, un quotidien d’aujourd’hui vient de nous apprendre qu’il existe 300 000 malades mentaux et autres vagabonds qui errent dans les grandes cités d’algérie. Autant de criminels potentiels.
      Hier, à Alger, un malade mental, a profité d’un embouteillage de la circulation, pour passer à l’acte en démolissant à coup de poings et coups de pieds toutes les voitures qu’il trouvait sur son chemin. Résultat des portières defoncées, des retroviseurs cassés, etc…
      Il faut un minimun d’action des autorités pour que cette population de malade soit mise hors d’etat de nuire aux autres et si possible recevoir les soins psychiatriques necessaires!

        Anonymous
        7 août 2016 - 7 h 26 min

        Excellent ! On ne disserte
        Excellent ! On ne disserte pas sur la peine de mort en general. La generalite et les conversations de comptoir c’est pareil. Une personne a enleve un enfant… cette personne doit mourir. Une personne a viole un enfant,,, cette personne doit mourir. Une personne a tue un enfant… cette personne doit mourir. Que chaque criminel paie pour ce qu’il a fait. On parle de bebes, d’enfants. La personne a laquelle tu as deja repondu Tahar est molle, lache et au ralenti. Elle theorise, alors qu’une petite dont tout le monde a vu le visage qui a entre 3/4 ans a perdu la vie.
        Je souhaite ne pas repondre pour le reste ce sera trop long.

      Omar
      7 août 2016 - 11 h 57 min

      il est temps de jeter un coup
      il est temps de jeter un coup d’œil sur la « fabrique » (familiale, sociale,culturelle) de ces gens déviés . Coupables ou victimes, Ils peuvent être votre enfant, votre frère, votre ami:
      —————————————————————————————————————————————————–
      d’aprés ta littérature de donneur de lecon de moralitée mal placé, c’est que le petit ange NIHAL ALLAH YERHAMHA n’est pas ton enfant et que par conséquent tu n’es pas touché dans ton amour propre envers ce petit ange innocent.
      si par malheur l’un de la « fabrique » familiale que tu viens de citer est coupable d’enlévement et de crime de sang sur un innocent enfant, je le tuerais de mes propres mains sans attendre que la justice se prononce.
      maintenant si tu défends ta thése d’un déséquilibré mental ou drogué qui faut répentir, je ne souhaite pas que l’un de vos innocents enfants soit la prochaine victime, car comme dit un adage EL DJAMRA MA YAHSLA GHIR ILI KWATOU ( la braise il ne l’a ressent que celui qui l’a brulé).
      PAIX EN TON AME MON PETIT ANGE NIHAL, ALLAH YERAHMAK.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.