Hollande à Bouteflika : «Nous aurons besoin de travailler ensemble contre le terrorisme»

Hollande en juin 2015 à Alger. New Press

La France veut renforcer sa coopération avec l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme. Dans un message adressé mardi dernier au président Abdelaziz Bouteflika, le président français, François Hollande, a clairement demandé l’approfondissement de la coopération bilatérale dans le domaine sécuritaire afin de faire face «ensemble», dit-il, à l’«ennemi commun» qu’est le terrorisme. Confronté à la multiplication d’actes terroristes sur le sol français, le président Hollande compte donc profiter de l’expérience algérienne en la matière.

Remerciant le président Bouteflika pour les condoléances qu’il lui a exprimées suite à l’attentat terroriste commis dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, Hollande a affirmé que «ces tristes circonstances marquent plus que jamais la nécessité d’une coopération bilatérale approfondie en matière de lutte contre le terrorisme et de déradicalisation, au service de la protection de nos citoyens». «Au nom du peuple français et en mon nom personnel, je vous remercie pour les condoléances que vous avez exprimées après l’ignoble attentat terroriste perpétré dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray en Seine-Maritime», a enchaîné François Hollande qui dit avoir été «particulièrement sensible» au témoignage de compassion et de solidarité «qui vient d’un pays ami et qui a lui-même été profondément meurtri par la violence terroriste».

Pour le président français, le fléau terroriste est un ennemi commun qu’il faudra donc affronter ensemble. «L’affronter constitue une priorité pour nos deux pays. Nous aurons besoin de travailler davantage ensemble. Je sais l’engagement de votre pays dans cet objectif», a-t-il soutenu, insistant sur l’effort nécessaire pour ne pas semer l’amalgame entre le terrorisme islamiste et l’islam. «Ces actes barbares n’ont rien à voir avec l’islam», a-t-il assuré, précisant que l’Etat français «rejette totalement la logique des terroristes qui ne visent qu’à semer la division et la haine et veulent prendre les musulmans de France en otage. Or, aujourd’hui, c’est tout l’islam de France qui est mobilisé pour lutter contre ceux qui s’en prennent à notre pays et à ses valeurs, en invoquant une conception funeste de la religion».

«Nous ne les laisserons pas faire. Nous ferons bloc, car c’est ainsi que nous gagnerons cette guerre», a soutenu le président français pour qui la guerre contre le terrorisme se poursuit et la victoire passe impérativement par une étroite coopération avec un pays comme l’Algérie.

Sonia Baker

 

Comment (108)

    HAMOUDI
    10 septembre 2016 - 16 h 45 min

    Je viens de poster un avis il
    Je viens de poster un avis il y a quelques instants pour dire qu’il est urgent de développer des relations économiques, politiques et de partenariat avec la Russie et la Chine et d’éviter complétement la France qui ne cherche avec notre pays que la « coopération » dite sécuritaire ! La seule coopération que souhaite Hollande, Walls, Le Drain et Fabius, des pro-sionnistes notoire, n’est pas celle évidemment du partenariat et de la coopération économique gagnant-gagnant mais seulement la coopération dite « sécuritaire » pour que l’armée algérienne et les services de sécurité algériens fassent le job à la place de l’armée française dans sa folie meurtrière en Libye, au Mali et en Syrie ! j’espère que le fauteuil roulant, Ahmed Gaïd Salah et l’Etat Major algérien ne vont pas tomber dans le piège que veut tendre Hollande à l’Algérie ! Mais pour notre grand malheur, le pouvoir algérien va toujours compter sur le soutien de la France pour légitimer un pouvoir algérien autocratique et autoritaire qui se moque de la démocratie et de la gouvernance moderne propre à des pays dits « civilisés » ! Le grand risque est là !!!

    Anonymous
    3 septembre 2016 - 8 h 55 min

    Les éléctions présidentielles
    Les éléctions présidentielles françaises de Mai 2017, s’approchent à grands pas
    Opportunisme d’interets machiavéliques politiques, et manoeuvres réfléchies des dirigeants actuels français
    Opposés aux coeurs , et aux sentiments de nos dirigeants incompétents, et impulsifs qui agissent, et raisonnent
    par leurs sentiments, et non pas par la logique, et les interets supremes de la pauvre, et mutilée Algérie

    karimdjazair
    13 août 2016 - 14 h 22 min

    Le scenario à l américaine
    Le scenario à l américaine que nous avons connu avec bush fait des émules en europe et particulièrement en France. Quand on remonte la filière du terrorisme, on retrouve l otan et israel, hollande n est qu un serviteur de la politique sioniste, il a pour mission d affaiblir la france, d en faire un instrument de la politique américano sioniste quitte à semer la terreur à verser le sang en France. Le sionisme est peu scrupuleux comme beaucoup le savent.

    Composer avec hollande cela revient à composer avec le diable…

      Anonymous
      14 août 2016 - 18 h 49 min

      BIEN SUR HOLLANDE A ÉTÉ
      BIEN SUR HOLLANDE A ÉTÉ ACTEUR DANS LA DÉSTABILISATION DE LA SYRIE , AINSI QUE FABIUS AL NOSRA FAIT DU BON BOULOT ……UNE MANIERE DE RAPPELER A HOLLANDE QUE PRÉSIDENT C’EST NE PAS SE FAIRE AVOIR BÊTEMENT SUR LA GÉOPOLITIQUE ET ÊTRE FIN STRATEGE . .
      SUIVRE LES USA , ISRAËL , SAOUDS , C’EST SUIVRE DES HÉRISSONS . .JE PENSE QUE SA FIN DE MANDAT EST AL NOSRATEMENT CALAMITEUSE .
      LES REGRETS VIENNENT A LA FIN .

      ……..TROP TARD……

      LE WAHABISME A ASSASSINÉ LE PRETRE DANS UNE EGLISE . .LE DANGER WAHABO/SIONISTE…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.