Alguergarat : l’Eucoco dénonce de «nouvelles agressions»

Pierre Galand, président de l'Eucoco. D. R.

La Conférence européenne de coordination et de soutien au peuple sahraoui (Eucoco) a dénoncé, lundi, les «nouvelles agressions» contre le peuple sahraoui, qualifiant les incursions militaires marocaines dans la zone-tampon d’Alguergarat, au sud-ouest du Sahara Occidental, de «violations graves» de l’accord de cessez-le-feu signé le 6 septembre 1991 sous les auspices des Nations unies.

«Ces nouvelles agressions contre le peuple sahraoui constituent de graves violations des accords signés le 6 septembre 1991 sous les auspices des Nations unies, qui prévoyaient, sous contrôle onusien, la fin des hostilités afin de permettre le déploiement de la Minurso (Mission des Nations unies pour l’organisation du référendum d’autodétermination au Sahara Occidental)», a écrit le président de l’Eucoco, Pierre Galand, dans un communiqué.

Rappelant que cet accord a été ratifié par les deux parties au conflit, le Front Polisario et le Maroc, le président de l’Eucoco a souligné qu’en août 2016, à plusieurs reprises, les forces d’occupation marocaines au Sahara Occidental ont outrepassé le mur de séparation qu’elles ont érigé au sud d’Alguergarat, au Sahara Occidental.

Selon l’Eucoco, «cette reprise d’opérations militaires d’envergure inquiète à plus d’un titre». Elle survient alors que le Conseil de sécurité a condamné le Maroc pour avoir exigé le départ de la composante civile de la Minurso des territoires occupés, le Conseil de sécurité a aussi fixé un agenda précis pour son redéploiement complet, a expliqué son président dans le communiqué.

Le Maroc, a-t-il poursuivi, vient en outre de subir plusieurs revers diplomatiques en Europe, à l’Union africaine et à l’ONU.

Pierre Galand a rappelé, à ce titre, que la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a annulé, le 10 décembre 2015, l’accord agricole conclu dans le cadre de l’accord d’association avec le Maroc au motif que l’accord agricole ne respecte pas les frontières internationalement reconnues du Maroc.

Il a fait remarquer, en outre, que le Maroc vient de se faire recadrer à l’Union africaine qu’il «prétendait vouloir rejoindre à la condition que la République arabe sahraouie démocratique en soit exclue». Il a souligné que l’UA a réservé une fin de non-recevoir à sa demande.

L’Eucoco a relevé également la réaction du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, qui a chargé son envoyé personnel, Christopher Ross, de relancer des négociations pour une proposition formelle, rappelant que l’ONU considère le Sahara Occidental comme «territoire non autonome» dont il a la responsabilité, notamment, d’y conduire un référendum d’autodétermination.

Soutenant la demande du secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, qui a appelé  l’ONU à forcer par «des mesures immédiates et décisives» l’arrêt des agressions marocaines, le retour de toute la composantes de la Minurso et la mise en place d’un poste de contrôle de la Mission à Alguergarat, l’Eucoco a exhorté le Conseil de sécurité à «agir d’urgence».

L’Eucoco a ainsi plaidé pour qu’une solution pacifique, conforme au droit international, «permette sans retard la libre expression du peuple sahraoui» dans un contexte sécurisé par les Nations unies, conformément aux résolutions de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité des Nations unies.

R. I. 

Comment (4)

    el wazir
    6 septembre 2016 - 13 h 01 min

    dans tous les cas l’Eucoco
    dans tous les cas l’Eucoco est entrain de jouer un role formidale dans la lutte du peuple sahraoui pour son indapendance et sa liberté. c’est tout a fait normal de la part de l’Eucoco, cette association qui se compose de tout ce que compte l’europe d’e femmes et d’hommes connues pour leur intégrité, leur altruisme, leur humanisme, leur anti racisme et leur sens de la liberté pour des hommes nés libres, Bon courage l’Eucoco, les coeurs des hommes libres de notre terre sont avec vous. Sachez que cette fois ci la victoire finale des sahraoui sur ces laches traitres de la monarchie marocaine est très proche. Vive le polisario et l’armée de libération du sahara occidental;




    0



    0
    Anonymous
    5 septembre 2016 - 23 h 04 min

    Les F.A.R marocaines
    Les F.A.R marocaines préparent, secrètement, une offensive surprise, et perfide de grande envergure
    Contre les courageux combattants sahraouis, dans l’espoir (plutot dans l’illusion, et le reve) de les pousser
    Jusqu’aux frontières algéro-sahraouies, plus à l’est ,…,?!
    (bombardements aériens intensifs, pilonnage intensifs par l’artillerie, puis avancée des blindées, et de l’infanterie mécanisée) , avec l’aide des conseillers militaires, et de renseignements français, israéliens, et américains
    Mais attention à l’aventure militaire marocaine,
    C’est facile de commencer les hostilités militaires,
    Mais il est quasi impossible de prédire à leur fin , et à leur résultat non garantis d’avance




    1



    0
    Mohamed El Maadi
    5 septembre 2016 - 19 h 13 min

    Le Maroc a besoin d’une bonne
    Le Maroc a besoin d’une bonne correction mais cela arrive.Si c’est pas les sahraouis c’est nous algerien qui le feront sans se faire prier.




    1



    0
      Birjdid côté oued tleitat
      6 septembre 2016 - 13 h 59 min

      @ elmaadi

      @ elmaadi
      Tu penses le faire avec ce pouvoir qui ne cherche qu’à remplir sa panse.En plus sommes incapable de maintenir une guerre au delà de 10 jours.non.Le Maroc c’est fait des alliés saoude André co pour lui financer toute aventures de guerres.yemen via Sahara .Tiens moi par la barbichette je te tien par la barbichette.
      NON CE N’EST PAS DE L’INTÉRÊT DE L’ALGÉRIE.
      L’ALGÉRIE EST GRANDE EST RISQUE D’ÊTRE SAIGNÉ DE PARTOUT.
      LE CALCUL EST SIMPLE :NOTRE TERRITOIRE EST GRAND 5 OU 6 LE MAROC,DONC IL NOUS FAUT 1000 000 DE SOLDATS CONTRE LES 170.000 MAROCAINS BARRICADES .N’OUBLIES PAS QUE DU CÔTÉ TUNISO-LIBYEN-MALIEN LES FRONTIERSE SONT POREUSES.
      DONC ARRÊTES D’APPELLER À LA GUERRE.
      UNE GUERRE IL FAUT D’ABORD SAVOIR LA GAGNER,ENSUITE SAVOIR LA NÉGOCIER.TU AURAS TOUT DE SUITE LES RÉGIONS QUI SE SENTENMARGINALISEES DEMANDER LEURS INDÉPENDANCE OU LEUR AUTONOMIE.PUISQUE TU ES DANS LE CHAOS.




      0



      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.