Les Etats-Unis et la Russie trouvent un accord sur la Syrie

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et son homologue américain John Kerry. D. R.

A l’issue de 14 heures de pourparlers, une durée record, les parties russe et américaine sont enfin parvenues à s’entendre sur la voie à suivre en vue de la résolution de la crise syrienne.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et son homologue américain John Kerry ont conclu une série d’ententes ayant pour but de mettre fin au conflit en Syrie. La Russie et les Etats-Unis vont notamment coordonner leurs frappes aériennes dans certaines régions. « Nous nous sommes entendus sur les régions dans lesquelles nous effectuerons des frappes aériennes. En accord avec les dirigeants syriens, seules les Forces aérospatiales russes et la Force aérienne des Etats-Unis auront le droit de travailler dans ces régions. En ce qui concerne les Forces armées syriennes, elles opéreront dans d’autres régions non concernées par la coopération russo-américaine », a expliqué le ministre russe des Affaires étrangères lors d’une conférence de presse à l’issue de sa rencontre avec John Kerry.

Les militaires des deux pays vont ainsi partager des informations sur les frappes aériennes, ce que les Etats-Unis ont par ailleurs longtemps refusé. Un centre conjoint créé à ces fins se chargera également de différencier l’opposition modérée des terroristes, a précisé M. Lavrov.

Moscou et Washington ont également évoqué l’idée d’une trêve en Syrie dont le début coïncidera avec la principale fête musulmane, l’Aïd el-Adha, qui aura lieu le 12 septembre. L’accès de l’aide humanitaire à Alep et la création d’une zone démilitarisée ont également été au centre des débats. 

Le plan de coopération russo-américain comprend notamment des mesures visant à augmenter l’efficacité de la lutte antiterroriste, à consolider le cessez-le-feu et à déboucher finalement sur un retour au processus politique.  Sergueï Lavrov et John Kerry se sont rencontrés hier à Genève, en Suisse. Leurs pourparlers ont duré près de 14 heures, une durée record.

Damas approuve l’accord de trêve

Le gouvernement de Damas a approuvé l’accord de trêve russo-américain qui doit entrer en vigueur lundi entre régime et rebelles, a rapporté l’agence officielle Sana, citant des «sources informées».

«Le gouvernement syrien a approuvé l’accord russo-américain (…) dont l’un des objectifs est de parvenir à une solution politique à la crise en Syrie », a indiqué l’agence, précisant qu’il «y aura une cessation des hostilités dans la ville d’Alep pour des raisons humanitaires». 

R. I. 

Comment (4)

    Anonymous
    11 septembre 2016 - 8 h 27 min

    Ils ont toujours trouvé des
    Ils ont toujours trouvé des accords mais aucune solutions c’est toujours les civils qui souffrent .Quand c’est leurs peuples ils trouvent très vite des solutions. Quelle hypocrisie.




    0



    0
    Anonymous
    10 septembre 2016 - 19 h 07 min

    Vivement que la Syrie
    Vivement que la Syrie retrouve la paix. C’est dégueulasse de faire de ce pays un champ de ruines et un cimetière. Politique de merde !




    0



    0
    le berbère
    10 septembre 2016 - 17 h 25 min

    Ils viennent d’avouer
    Ils viennent d’avouer implicitement que c’est eux qui s’affrontent là bas….




    0



    0
    fin de la guerre froide ?
    10 septembre 2016 - 15 h 28 min

    depuis la première guerre
    depuis la première guerre mondiale …..ça ne s’est jamais arrêté , ces deux géants se battent à leurs manière pour imposer leurs leadership , alors que les autres pays subissent les chocs , particulièrement les pays à matières premières ( pétrole , Or , etc …) !!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.