Les redresseurs du FLN s’allient avec des figures historiques contre Amar Saïdani

Abderrahmane Belayat, lors d'une conférence de presse en février 2014. New Press

Les redresseurs du FLN haussent le ton. Des députés, des sénateurs, des membres du Comité central, des élus et cadres du parti au niveau local, des militants et des moudjahiddine signent un appel pour «une large mobilisation» de tous les militants et sympathisants du FLN afin de mettre un terme aux dérives que connaît cette formation politique sous la direction d’Amar Saïdani.

Ces contestataires invitent tous ceux qui sont soucieux de l’avenir du parti à les rejoindre à la «direction unifiée» qui regroupe tous les courants redresseurs de l’ex-parti unique. Dans leur déclaration, les contestataires disent soutenir «énergiquement» les efforts du groupe de moudjahidine et grandes figures historiques qui ont lancé un appel pour extraire le FLN des mains des «opportunistes» et des «affairistes». «Nous partageons entièrement l’appel des moudjahidine et nous appuyons leur action visant à libérer le parti des bandes d’affairistes, d’aventuriers, d’opportunistes qui font du FLN un fonds de commerce juteux», écrit la direction unifiée des redresseurs qui dénoncent ceux qui ont porté atteinte aux symboles du militantisme au FLN. Ils s’élèvent ainsi contre les «déclarations irresponsables» des dirigeants actuels du parti sur ces figures historiques qui se sont mobilisés pour dénoncer la déviation du FLN de sa ligne politique historique.

«Nous dénonçons avec toutes nos forces ce qui se passe au FLN et nous allons poursuivre notre lutte jusqu’à ce qu’on libère notre parti de ces violeurs qui cherchent à privatiser le FLN et son héritage historique et le mettre sous tutelle étrangère», ajoute la direction unifiée dans sa déclaration signée par des dizaines de cadres et militants du parti. Parmi eux, il y a Nourreddine Boualem Djaffar, sénateur FLN de Bordj Bou Arréridj ; Mouad Bouchareb, député de Sétif ; Ahmed Saâdani, député et ancien président de la Commission économique à l’APN ; Kassa Aissi, ancien porte-parole du FLN ; Abderrahmane Belayat, ancien coordinateur du bureau politique du FLN, et bien d’autres élus, cadres et militants du parti qui appellent les militants à resserrer les rangs afin de mettre un terme à la «fitna» au sein de l’ex-parti unique et «nettoyer» le parti de tous les opportunistes, intrus et détenteurs de «l’argent à l’origine douteuse».

Cet appel intervient dans un contexte marqué par une absence prolongée du secrétaire général du FLN. Une absence qui alimente les rumeurs sur sa « in de mission» au sein du FLN.

Sonia Baker

Comment (34)

    Echiboukh
    12 septembre 2016 - 1 h 32 min

    Ces militants soit disant
    Ces militants soit disant « redresseurs » feignent d’ignorer que le FLN est un appareil quasi-gouvernemental qui n’a de parti politique que le titre et les statuts.
    Feu Mehri a tenté d’en faire une parti politique et de renouer ainsi avec la tradition du MTLD. Il a fini comme on le sait: redressé par des redresseurs qui seront eux redressés… par d’autres ainsi de suite…depuis le début.
    Né sous le colonialisme d’un besoin de rupture nécessaire avec les lignes politiques qui bloquaient la dynamique populaire et l’aspiration à engager le combat armé pour obliger le colonialisme français à négocier en faveur de l’indépendance politique, les responsables qui étaient d’un culture politique et avaient l’éthique se sont effacé devant les guérilleros qui étaient courageux , engagés à fond dans la lutte armée contre l’armée coloniale mais, dans leur majorité, méprisaient les masses et refusaient toute critique fut elle objective et dans l’Intérêt de l’Algérie…car ils pensent avoir le monopole du nationalisme et de l’amour de la patrie avec laquelle ils se confondent. Et ça dure jusqu’à maintenant même si les remplaçants sont de minables arrivistes…y compris la majorité de ces soit disant redresseurs qui ne sont jamais battu pour une culture et une pratique démocratiques dans le FLN mais juste pur des postes et les avantages qui vont avec… Il est trop tard pour que le FLN se rénove. Ceux qui veulent servir l’Algérie dans le cadre d’un projet démocratique et sociale dans la ligne et l’esprit de la déclaration du 1Novembre54 et des résolutions du Congrès de la Soummam doivent créer un nouveau parti et se lancer dans le travail politique pour obtenir les votes des électeurs pour prétendre à la direction du Pays…
    Si non, on en sortira pas du cycle  » dressé- redressé » à l’obéissance dans cette grande maison de l’obéissance ( Dar Etta3a)




    0



    0
    Abdelkader Cherrar
    11 septembre 2016 - 21 h 53 min

    Il se trouve que la photo
    Il se trouve que la photo date. je me trouve donc à la droite sur la photo. Je tiens seulement à dire que je ne fais plus partie du groupe de Belayat depuis 2014, lorsque je me suis aperçu que celui-ci oeuvrait en fait pour le retour de Belkhadem. e j’ai estimé qu’il y avait maldonne et que les objectifs étaient autres que ceux déclarés . La journaliste qui fait un travail honorable a l’excuse de ne pas me connaitre et donc d’ignorer mes positions, étant un inconnu au bataillon , ma photo ne lui dit rien. il serait plus judicieux d’agrementer vos textes avec des photos plus récentes, amicalement




    0



    0
      Anonymous
      12 septembre 2016 - 15 h 04 min

      Merci pour cette mise au
      Merci pour cette mise au point. juste un détail svp; Belayat a-t-il un quelconque lien avec le « groupe belayat » qui possède un hôtel du coté des sources à Alger ?




      0



      0
    RasElHanout
    11 septembre 2016 - 21 h 08 min

    Le jour ou vous decouvrirez
    Le jour ou vous decouvrirez les liens forts qui lient ce voyou de Saidani a la famille de Bouteflika vous saurez pourquoi ce Drabki ne quittera jamais son poste tant que cette famille restera a El Mouradia. Wal Fahem yef’Ham comme on dit.




    0



    0
    tordu
    11 septembre 2016 - 20 h 10 min

    Des tordus qui veulent
    Des tordus qui veulent redresser des tordus, c’est à tordre de rire …




    0



    0
    Anonymous
    11 septembre 2016 - 19 h 49 min

    Mazal les figures historiques
    Mazal les figures historiques ???




    0



    0
    Ain El Berda
    11 septembre 2016 - 19 h 36 min

    LE FLN COMME L ALN AU MUSEE .
    LE FLN COMME L ALN AU MUSEE …L ALN EST DEVENU ANP ET LE FLN DOIT ETRE FERMER ET MIS AU MUSEE POUR ETRE VISITER PAR TOUT LES ALGERIEN…TOZZ AU FIGURES DU FLN ET AUX REDRESSURS KHORTI…PERSONNE NE VOUS CROIERA BANDE D OPPORTUNISTES QUE VOUS ETES…VOUS AVEZ RUINER LE PAYS A CAUSE DE VOTRE MEDIOCRITE ET INCOMPETENCE. ARRETER LE MASSACRE BANDE DE TERRO …JE REPETE LE FLN DOIT ETRE MIS AU MUSEE COMME L A DIT BOUDIAF…BASTA.




    0



    0
    Anonymous
    11 septembre 2016 - 14 h 36 min

    Le parti des bandits qui se
    Le parti des bandits qui se font passer pour des hypers patriotes !!




    0



    0
    UMERI
    11 septembre 2016 - 11 h 25 min

    Les « redresseurs » oublient
    Les « redresseurs » oublient que l’appel lancé par les figures »historiques, veulent carrément, retirer le sigle F L N a cette secte de caméléons , qui ternissent ce mouvement historique, qui a unifié les rangs des algériens, pour arracher notre indépendance et non en faire un fond de commerce, comme c’est le cas actuellement.




    0



    0
      kamel
      11 septembre 2016 - 13 h 10 min

      ils rejoignent la pensée de
      ils rejoignent la pensée de boudiaf l’un des fondateurs de ce front




      0



      0
    algerbahia
    11 septembre 2016 - 10 h 14 min

    Quand est ce qu on aura une
    Quand est ce qu on aura une personne ou des personnes sensées quu mettront ce sigle FLN au musée ???
    car la guerre de liberation nationale a permis l independance de notre pays et pas la colonisation par un certain nombre d énergumènes qui l utilisent pour avoir le pouvoir et les avantages liés.
    Tous ceux qui ont combattu dans les maquis et avec l aide de tout le peuple car sinon rien n aurait été possible sont âgés et doivent avoir la sagesse de le mettre à l abri de tous les futurs opportunistes.




    0



    0
    Mouloud
    11 septembre 2016 - 7 h 54 min

    Des figures historiques !!
    Des figures historiques !! Quelle blague !
    Des planqués Tlemcéniens du club d’Oujda qui n’ont jamais entendu un coup de fusil et qui se gobergent à l’abri de leur parti unique corrompu à l’encontre de toute démocratie.
    A mourir de rire !




    0



    0
    Anonymous
    11 septembre 2016 - 7 h 15 min

    On chasse ce qui tiennent le
    On chasse ce qui tiennent le FLN pour recommencer avec les anciens.vous faites souffrir ce parti pour vos intérêts.L’argent et le pouvoir c’est tout ce qui vous interessse. ?




    0



    0
    Anonymous
    11 septembre 2016 - 7 h 07 min

    Ça fait trop longtemps que ça
    Ça fait trop longtemps que ça dure faites plaisir à tout le monde partez à la retraite et reposez vous..




    0



    0
    amari
    11 septembre 2016 - 6 h 29 min

    Ces gens veulent rattraper
    Ces gens veulent rattraper ceux que leurs prédécesseurs ont eu comme privilèges : des appartements en france , des terrains et des entreprises au dinar symbolique en algerie et toute la suite . le peuple algerien dit basta , il faut nous restituer le parti pour lequel nos parents ont sacrifié leur vie , on veut le garder dans notre musé mémoire et arreter de le salir .




    0



    0
    med
    11 septembre 2016 - 6 h 18 min

    Franchement.le FLN vit dans
    Franchement.le FLN vit dans un monde clos qui na aucune relation avec la realité du pays.la realite de ses cadres est les enjeux electoraux et comment se positionner par rappot au pouvoir et tirer le maximum dinteret.ils non aucun prigramme ni projet de societe.ils parlent tous duprojet du president sans jamais expliquer les secrets de ce programme.ils parlent tous la langue de bois.et ils trouvent un espace pour cela.ils sont ce kil ya de plus adapte au politiques de facade.ta til encore un esprit militantiste.pas dans leurs parages




    0



    0
    ض الاحرار
    11 septembre 2016 - 4 h 53 min

    التصحيحيين او الكتلة المعارضة
    التصحيحيين او الكتلة المعارضة لسعداني والموالية لفخامة رءيس الجمهورية والتي يقودها الملاكم بلعياط اتستهزؤون بالشعب او تستغبيونه كيف لك ان تكون معارض موالي في نفس الوقت ان تكون مع فخامته وبرنامجه والناس الذي هو عينهم على راس الافلان والوزارة او ان تكون معارض لفخامته وبرنامجه …… بكل صراحة وانا من المناضليين في الافلان وابن شهيد وكان ابي رحمه الله من المؤسسين الاوليين لخلايا جيش وجبهة التحرير الوطني اقول لك الافلان انتهى في 1962 عندما تقلد صف ضباط فرنسا الحكم في الجيش والمحافاضات واستولو على الحكم وعزلو المجاهديين الحقيقيين ومن ذالك الوقت وهم يطفؤون شموع الافلان شمعة شمعة حتى قضو عليه في التسعينات فلم يعد الافلان يحمل في طياته المباذىء التي نشىء لاجلها واصبح سجل تجاري يتذاوله رجال الاعمال الجدد القدامى .




    0



    0
    Anonymous
    11 septembre 2016 - 0 h 39 min

    en 1969 belayat avait etait
    en 1969 belayat avait etait recrute comme inspecteur de police apres intevention de goudjil alors qu il navait le niveau demande




    0



    0
    الهوارية..في أمريكا
    10 septembre 2016 - 22 h 44 min

    Ils veulent juste le Poste du
    Ils veulent juste le Poste du Chef FLN juste pour se costumer et prétendre à des missions et des voyages chez Fafa pour avoir le droit comme la tête du Bouzelouf tounsi, d’ acheter un appartement à Antony, Châtenay-Malabry ou Levallois-Perret les banlieues huppées, Ils aiment Sarkozy, les membres du bureau politique du FLN, Sarkozy, celui qui pourchasse les algériens en France avec son Karcher et menace l’Algérie de représailles à chaque fois qu’il rencontre le Bouffon6 ou le Caïd Sénile de Tunisie.
    J’ai mal au cœur de savoir que le FLN est entre les mains d’un groupe corrompus résidents en France!




    0



    0
    Erdt
    10 septembre 2016 - 22 h 29 min

    Accepter et faire allégeance
    Accepter et faire allégeance à saadani,qui lui réside à Neuilly en VIP ,passe ses vacances en Espagne et le reste entre omras,club des pins et hadjs chaque année c une honte!! Les nationalistes devraient le dénoncer l’éjecter ou quitter le parti.




    0



    0
    Anonymous
    10 septembre 2016 - 21 h 44 min

    « tous les courants
    « tous les courants redresseurs de l’ex-parti unique » avec les « titulaires sont à jeter à la poubelle de l’Histoire.
    des dinosaures,les pépés du parti « unique » qui ne sont morts bataillent, pour remonter sur « scène », pour continuer le pillage qu’ils ont instauré depuis 1962




    0



    0
    Chaoui ou zien
    10 septembre 2016 - 20 h 24 min

    Comme si ces « figures
    Comme si ces « figures historiques » (et j’essaie de ne pas rire) sont moins affairistes que les truands qui sont a sa tete. Laissez ce pauvre FLN (lui vraiment historique) prendre le chemin du musee. Il en a mare de vos chicaneries et si je peux me permettre le mot « canailleries. »




    0



    0
    Anonymous
    10 septembre 2016 - 20 h 20 min

    Une chose est certaine au FLN
    Une chose est certaine au FLN on ne fait pas la politiquement noble ou pour l’amour de la patrie , mais de la politique perfide deguelasse pour se rapprocher de la mamelle et profiter de la rente et cela depuis l’indépendance, je lance un appel aux journalistes de ne plus médiatiser la lutte intestine au sein du FLN afin de ne pas donner de faux espoirs aux Algériens et l’illusion d’un changement entraînant un statuquo des forces de changement : le FLN ne connaît pas ce que les mots modernité justice libérté démocratie veulent dire et point bare.




    0



    0
    Anonymous
    10 septembre 2016 - 19 h 34 min

    Figure historiques ? !!
    Figure historiques ? !! quelle farce !




    0



    0
    Mlaoua
    10 septembre 2016 - 19 h 32 min

    ….Comme si ce parti était
    ….Comme si ce parti était parfait avant l’arrivé de Saidani. Alors que ce parti a foutu la pagaille dans le pays avant la nomination de ce monsieur comme son secrétaire général. Il suffit de se rappeler ce part FLN quand il était parti unique;et ce que le peuple avait enduré de toutes les injustices, mépris et violences à cette époque qui avait conduit au multipartisme de façade d’aujourd’hui. C’est le stade avancé de pourrissement de ce parti qui est atteint pour arriver à la désignation de Saidani au poste qu’il occupe aujourd’hui.Il y a un enchaînement logique.Puisque c’est ainsi, il faut alors penser à dissoudre ce parti pour mettre fin définitivement aux ambitions des opportunistes qui s’y accrochent encore.Sans cela, d’autres opportunistes du moment continueront à usurper encore ce sigle FLN pour l’exploiter à des fins personnelles.Je ne partage pas l’avis de ceux qui disent qu’il faut mettre FLN au musé, car il est trop sali par les opportunistes qu’il est alors préférable de le dissoudre pour ne plus en parler.On ne peut mettre au musée que, l’objet qui symbolise, à la mémoire collective une belle image et bon souvenir et non un cauchemar.




    0



    0
      TOUS LES MËMES (non vérifié)
      10 septembre 2016 - 22 h 00 min

      Cher @Mlaoua (non vérifié) ,
      Cher @Mlaoua (non vérifié) , elle est magnifique ton idée ! Effectivement , il faut dissoudre carrément ce FLN car si on le met au Musée, le pouvoir risque encore de nous montrer leur gueules dans des statues de cires comme au Musée Grévin à Paris ! çà va être encore un cauchemar pour nous ! Donc la dissolution est la meilleure solution et il reviendra alors à l’histoire et aux historiens , les vrais, d’enseigner la différence qu’il y a entre le FLN d’avant 1962 qui était composé de grands hommes révolutionnaires et patrioques que la majorité des citoyens connaissent désormais par rapports aux traitres qui ont pris le pouvoir en 1962..

      En tout cas d’adhère à ta proposition !




      0



      0
    les damnes de la terre
    10 septembre 2016 - 19 h 01 min

    Aux redresseurs:Si vous
    Aux redresseurs:Si vous voulez vraimemt que votre entreprise reussisse,demarquez vous du president,de son programme et de son entourage aussi lointain qu il soit.Faire reference au president ne fait que ternir votre image et celle des supposes militants.




    0



    0
    FAQOU WA FAHMOU
    10 septembre 2016 - 18 h 23 min

    Enfin on sent l’approche de
    Enfin on sent l’approche de la décantation. Ce que les vrais patriotes ALGERIENS espérent de tout coeur : C’EST LA FIN DE CE GLORIEUX SIGLE en tant que parti….(pris !) et SA CONSERVATIONS AU MUSEE DE LA MERVEILLEUSE HISTOIRE DU PEUPLE , tout le peuple, ALGERIEN. LE F.L.N sous la bannière duquel, sont tombés les HEROS, après av oir abandonné, femmes, enfants, fortune, et tout ce qui était le plus cher ici-bas, NE DOIT PLUS CONTINUER A ÊTRE AINSI PRIS EN OTAGE PAR LES OPPORTUNISTES, les parvenus, et autres énergumènes QU’IL A CONNUS durant plus d’un demi-siècle! BARAKATT, !




    0



    0
    wanou
    10 septembre 2016 - 18 h 15 min

    Personne na le droit de
    Personne na le droit de monopoliser notre FLN faut engager un réferendum sur le NET pour que les idées du FLN de 1954 reste notre vision sans exercices politique par quiconque surtout pas ses redresseurs revanchards conduit par belayateet compagnies ont les connais assez bien F L N au musée appartient a tous les ALgeriens




    0



    0
    anonyme
    10 septembre 2016 - 18 h 11 min

    Défendre le peuple et la
    Défendre le peuple et la nation Algérienne, c’est ça qui nous intéresse.




    0



    0
    TOUS LES MËMES
    10 septembre 2016 - 17 h 33 min

    A mes chers compatriotes
    A mes chers compatriotes algériens du NET !

    Il ne faut pas aussi que les algériens pensent que Abderrahmane Belayat (traduction littérale : celui qui lance des cris) est un enfant de chœurs ! Lui aussi c’est un crapaud d’envergure d’une autre frange du FLN qui s’est vu exclure par ses pairs ! Je connais très bien cette énergumène des hauts plateaux sétifiens qui ssavait et qui sait toujours très bien user de la propagande FLN de 1962 et du pouvoir quand il était au commande ! Ils sont TOUS les mêmes ! Et à la limite, je préfère (si j’avais à choisir) Saidani qui fait des sorties médiatiques parfois différentes de celles du FLN pur et dur de 1962 que ce autre dinosaure qu’est Belayat ! c’est pour vous dire ! Le FLN de 1962 en principe il ne vaut plus rien mais il a de l’oxygène permanent qui le maintien en vie : c’est la partie laabasse bihaaa de la rente pétrolière que lui verse chaque année le pouvoir des Tagarins et d’El Mouradia de toujours !




    0



    0
    Anonymous
    10 septembre 2016 - 17 h 19 min

    Sauvez mon optimisme. Je ne
    Sauvez mon optimisme. Je ne ne peux plus manger en paix avec le visage de Saidani.




    0



    0
    el wazir
    10 septembre 2016 - 17 h 15 min

    Allez les redresseurs, mon
    Allez les redresseurs, mon souhait est la disparition totale de ce parti infesté par les traitres et les corrompus




    0



    0
      Anonymous
      11 septembre 2016 - 8 h 42 min

      le FLN est un glorieux parti
      le FLN est un glorieux parti qui a libéré l’algérie du colonialisme et à mon point de vue il a disparu avec les martyrs allah yarhamhoum, l’actuel devrait prendre une autre désignation.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.