Législatives : Talaie El-Houriyet va consulter ses structures locales

Ali Benflis. New Press

Le parti d’Ali Benflis, Talaie El-Houriyet, fait son entrée politique en réunissant son bureau politique. Cette formation politique a fait un constat préoccupant des derniers développements que connaît la scène nationale. Il dénonce l’attitude autiste du régime en place qui refuse d’admettre qu’il est le problème.

«Par son choix d’une stratégie de fuite en avant et le seul souci du gain de temps qui l’anime, le régime politique en place entretient l’impasse politique actuelle et nourrit son aggravation continue», souligne le bureau politique pour lequel «si les intérêts étroits du régime politique en place s’accommodent du déni de la réalité de cette impasse politique, celle-ci heurte par contre frontalement les intérêts de la nation tout entière». Une nation qui voit s’accumuler devant elle des défis politiques, économiques et sociaux toujours plus grands sans être en position de les relever avec détermination, confiance et espoir.

Le BP de Talaie El-Houriyet a également estimé que c’est dans le contexte de cet autisme politique, du déni de la réalité d’une crise de régime et d’une stratégie de fuite en avant dans laquelle le régime politique croit avoir trouvé le moyen de sa survie que s’explique le regain de vigueur avec lequel ce régime s’affaire à restreindre le champ des droits et des libertés, à dénaturer la pratique politique pluraliste, à imposer à l’opposition politique nationale une véritable politique et à se préparer à donner un nouveau souffle à la tricherie politique et à la fraude électorale qui représentent un enjeu vital pour la reconduction du régime politique en place et pour sa survie».

Le parti d’Ali Benflis a abordé la situation économique qui ne prête plus à l’optimisme. Il relève «la réalité d’une impasse politique totale que nourrit une crise de régime avérée». Une telle réalité «met le pays dans les conditions les moins propices à la prise en charge et au traitement de la crise socio-économique d’une extrême gravité à laquelle il est confronté». Pour l’instance dirigeante de ce parti, «il serait illusoire et vain d’attendre le règlement de cette crise sans précédent d’une gouvernance illégitime, non représentative et en perte notoire de crédibilité et de confiance».

Talaie El-Houriyet qui milite pour un changement systémique estime que plus de deux années après le déclenchement de cette crise, «la gouvernance en place a fait l’abondante démonstration de ce qu’elle n’est pas à la hauteur de l’ampleur et de la sensibilité de cette crise». Ce parti parle de manque de volonté et de courage politique, assurant que le système politique en place et l’état de dégradation avancé dans lequel il se trouve sont en eux-mêmes des obstacles majeurs à la croissance économique et au développement social du pays.

Le BP de Talaie El-Houriyet a, en outre, exprimé son étonnement légitime «quant à l’opacité totale avec laquelle les pouvoirs publics continuent à entourer le nouveau modèle de croissance qui a été annoncé mais dont le contenu réel semble compter parmi les secrets d’Etats les mieux gardés». Ce parti émet des doutes sur l’existence de ce nouveau modèle de croissance. Il relève non sans regrets la persistance de la gouvernance actuelle à privilégier une approche purement comptable de la crise économique sans l’adosser à un traitement structurel des profonds dysfonctionnements de l’économie nationale qui trouvent leur origine dans le système politique lui-même et dans sa nature rentière, clientéliste, népotique et prédatrice de la richesse nationale.

Ainsi, le BP de Talaie El-Houriyet estime que faute d’un plan anticrise adopté à temps dès 2014, le pouvoir renforce la pression fiscale sur les catégories sociales les plus défavorisées. Le BP a, enfin, abordé la question des prochaines échéances électorales. «Cet échange de vues a été marqué par l’insistance du bureau politique sur la nécessité du caractère démocratique que devra prendre cette décision au moyen d’une large consultation des structures locales du parti et d’un débat ouvert et transparent au sein de ses structures dirigeantes», a assuré le parti.

Sonia Baker

Comment (29)

    TheBraiN
    19 septembre 2016 - 10 h 25 min

    Benflis est de plus en plus
    Benflis est de plus en plus considéré comme un candidat consensuel mais pas encore Le candidat consensuel du système !!




    0



    0
      HAMOUDI
      19 septembre 2016 - 12 h 14 min

      @TheBraiN (non vérifié),
      @TheBraiN (non vérifié), Benflis sera le candidat consensuel du 2ème système . En Algérie on ne parle de première ou de deuxième ou …cinquième République, mais de « premier » système, de « deuxième » système …..etc… etc..!




      0



      0
        TheBraiN
        22 septembre 2016 - 9 h 54 min

        Je ne pense pas que le
        Je ne pense pas que le système en place soit remplacé de sitôt !
        C’est comme Obama aux USA , ils changent les façades que les façades!




        0



        0
    Anonymous
    18 septembre 2016 - 13 h 51 min

    Comme je vous l’ai dans
    Comme je vous l’ai dans toutes mes interventions, ce système est (…). La logique veut que mon parti ne lui donne pas de crédibilité en participant a ses élections mais Allah Gualeb c’est la base qui a tranché en faveur de la participation c’est pas moi. Et comme mon parti est régi par des méthodes totalement démocratiques donc je dois me plier à la décision de la base et participer à ces élections quoique à contre cœur. Je suis déjà entrain de préparer comment occuper la rue après les résultats. Je suis certain que la majorité reviendra à mon parti si ce n’est la triche.




    0



    0
      HAMOUDI
      18 septembre 2016 - 21 h 39 min

      @Anonymous (non vérifié) 18
      @Anonymous (non vérifié) 18 Sep 2016 – 14:51 , bien vu ! Je crois que tu connais bien ce renard, ce rusé,de Benflis !! Comme l’a dit un internaute, Benflis , ce renard du FLN trahi à un moment donné par certains de ses amis du sérail, va négocier avec le pouvoir, le nombre de ses députés qui doivent sortir de la fraude et le tour est joué ! Le pouvoir est intéressé par la participation des partis politiques d’opposition ( comme celui de Benflis, de Djaballah, le FFS, le MSP, le RCD, etc.. etc..) aux législatives car çà participe de sa stratégie de se légitimer auprès de l’opinion internationale et pour passer pour un pouvoir démocratique alors que c’est le parfait pouvoir autoritaire, autocratique, hégémonique et absolutiste. Benflis, c’est sûr il va aller aux élections législatives car il sait comment faire accepter au pouvoir le nombre de députés qu’il lui faut ! Il va réussir dans sa tactique car il est du sérail qu’il connait très bien !




      0



      0
    lhadi
    18 septembre 2016 - 13 h 47 min

    L’Algérie est un énorme
    L’Algérie est un énorme pandémonium !

    Le Césarisme algérien, incarné par le florentin d’Alger, ainsi que les enfants naturels du système, politiquement de piètres qualités, aujourd’hui travestis dans le Donquichottisme, en sont les principaux responsables.

    Rien sur le fondamental qui puisse devenir le vélarium d’une Algérie adamantine orpheline d’une vision sur l’avenir de la nation.

    N’est-il pas temps de cesser de s’inféoder à ceux qui veulent, uniquement, se donner un destin national ?

    Le développement d’un Etat fort, d’une république solide, d’une Algérie, une et indivisible, moderne, conquérante, plus juste, plus solidaire et plus fraternelle ne peut se faire qu’avec le renouvellement de la classe politique.

    Que la jeunesse algérienne, habitée par l’engagement vers une politique qui colporte des idées neuves, en prenne conscience.

    Son avenir, lié à celui de la nation, dépend du sens du devoir qui ne vient pas d’un monde conquis mais d’un monde conquérant, condition sine qua non pour comprendre les événements d’aujourd’hui et anticiper ceux de demain.

    Que la génération Algérie se rassemble pour devenir une force d’opposition constructive !!!

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    H'NOUCHA
    18 septembre 2016 - 11 h 35 min

    BENFLIS LE GRAND HYPOCRITE ,
    …Ya l’ancien député du FLN , ya l’ami de Bouteflika, ya l’ancien chef de « cabinet » de Bouteflika, ya l’ancien Secrétaire Général du FLN , ya l’ancien directeur de la campagne électorale de Bouteflika, on sait , c’est sûr , que tu vas aller aux élections législatives car tu auras ta bonne quote-part en députés !! Je sais que tu sais que la composition de Haute instance Indépendante de Surveillance des élections donne toutes les prérogatives au Président de la république pour désigner la composition de cette instance et tu ne diras rien. Je sais que u sais que cette instance devrait être de personnalités indépendantes, intègres, connues pour leur culture intellectuelle, leur intégrité, leurs compétences techniques en matière d’organisation des élections et pour leur patriotisme, mais tu ne feras rien pour que se soit la cas. Je sais que tu sais que le fichier électoral sera truqué et ne sera pas actualisé mais tu ne diras rien. Je sais que tu sais que la question de la participation des corps constitués (gendarmerie, armée, police, pompiers etc.. etc..) n’est pas tranché mais tu ne diras rien ! Je sais que tu sais que l’administration ne doit pas être seule à organiser les bureaux de vote, mais tu ne diras rien. Je sais que tu sais que la gestion des urnes au moment du dépouillement ne doit pas confiée à l’administration seulement (Ministère de l’Intérieur etcc…) et que des photocopies des Procès verbaux de dépouillement signés par qui de droit soient faîtes aux partis politiques avant leur transmission au QG du Ministère de l’Intérieur, mais tu ne proposeras rien sur ce plan là ! Mais de grâce « ya papa sidou » Benflis , arrête de nous prendre pour des c***, et surtout ne vient pas nous pleurer après les résultats qu’il y a eu une fraude électorale généralisée comme tu l’as fait la dernière fois ! Arrêt de pleurer dans des « livres blancs » après les élections, alors qu’on sait que tu joues toi aussi dans la pièce théâtrale classique du pouvoir où tu as toujours ton rôle garanti que tu aimes bien joué car on sait que tu sais que tu veux être le Président qui sera choisi par le pouvoir à la mort de notre « Brizigène » . Tu seras « légitime » car tu es tu fais partie du sérail !




    0



    0
      assam mohand
      18 septembre 2016 - 13 h 46 min

      par pudeur , tu devrais te
      par pudeur , tu devrais te cacher, et te taire a jamais .




      0



      0
    Anonymous
    18 septembre 2016 - 11 h 28 min

    L’Algérie est déjà à genoux.
    L’Algérie est déjà à genoux. Bouteflika à réussi son projet personnel : se venger et démolir le peuple algerien qui n’a jamais autant été divisé…Un développement à géométrie variable du pays basée uniquement sur l allegeance tribale et d’intérêts pécuniers…




    0



    0
      Amitou
      18 septembre 2016 - 14 h 34 min

      C est tres grave,il me semble
      C est tres grave,il me semble que tu as des hallucinations,je te conseilles de voir un specialistes ,




      0



      0
        Anonymous
        18 septembre 2016 - 20 h 27 min

        Un spécialiste d oujda de
        Un spécialiste d oujda de préférence ?? Non merci..
        Retourne vers tes jerricans d’essence…Ta famille attend la livraison . Merci bouteflika !




        0



        0
      HAMOUDI
      19 septembre 2016 - 12 h 09 min

      @Anonymous (non vérifié) 18
      @Anonymous (non vérifié) 18 Sep 2016 – 12:28 , réponse parfaite, je ne rien à ajouter ! Le fauteuil roulant a fait perdre à l’Algérie 17 ans de son histoire et bientôt 20 ans (4 mandats) ! Et en plus , c’est un individu qui se prend pour Roosevelt ou Napoléon!! Mon Dieu qu’elle insulte à l’histoire ! Pardon pour les internautes qui vénèrent et qui mettent sur un piédestal cet individu mais moi je ne peux pas le voir même en …peinture ! C’est ainsi, ellah ghaleb comme on dit !!!




      0



      0
    Amitou
    18 septembre 2016 - 9 h 56 min

    Vos discours et Vos
    Vos discours et Vos comportements de circonstances ressemblent fort a une girouette qui prend toujours la direction du vent.Vous avez appartenu au pouvoir,vous en avez profite et vous n avez engage aucune reforme ni denonce les abus commis sur le compte du peuple Algerien.Vous faites parti d un passe noir de l histoire de notre pays.Aujourd hui notre jeune elite,competente et bien preparee a l alternance du pouvoir respectant la constitution du pays.Le peuple restera le dernier recours,il n a pas la memoire courte et les prochaines elections le prouvront.
    L Algerie respectera les termes de notre constitution, Notre Armee veillera a notre securite et celle de nos frontieres.
    La souverainete du peuple restera indiscutable.

    Mr Benflis la majorite ecrasante des Algeriens vous rejettent




    0



    0
      Anonymous
      18 septembre 2016 - 11 h 24 min

      A vous lire qu’est ce qu’il
      A vous lire qu’est ce qu’il faudrait dire du régime de bouteflika et de son rejet par tout algérien digne de ce nom (le mets de côté les binationaux marocains et les récents naturalisés ) ?




      0



      0
    el wazir
    18 septembre 2016 - 9 h 05 min

    En réalité le regime en place
    En réalité le regime en place n’est pas autiste, car il tient compte et met en exécution toutes les mesures de correction des dérives dénoncés notamment par le parti « talaie el houriette » bien au contraire il a fait sienne les propositions de solutions annoncés par M BENFLIS (tels que la pension pour les femmes divorcés, et la lutte contre la corruption …etc) de ce fait, il faut reconnaitre la grande envergure politique et meme l’expertise de ce bon fils de l’algérie qu’est M BENFLIS, et ses contributions permanente a la construction d’un pays fort (que dieu le protège et vienne en aide a cet homme intègre, patriote et compétent) les algériens patriotes lui reconnaisse le role trés utile et indispensable aidant notre pays a progresser dans le bon chemin (a l’heure actuel BENFLIS constitue l’espoir et l’allternance la plus valable pour les prochaines elections; meme si certain postent des commentaire complètement détachés de notre réalité nationale




    0



    0
      Rascasse
      18 septembre 2016 - 9 h 54 min

      Expliques nous juste comment
      Expliques nous juste comment ce parti a eu son agrément.




      0



      0
      Kamel
      18 septembre 2016 - 10 h 03 min

      Tu dois cesser de tirer sur
      Tu dois cesser de tirer sur ton pétard. Ça t’eviterais de dire autant d’aneries en si peu de lignes. Benflis est autant responsable que tout ses amis du pouvoir dans l’actuelle situation de notre beau et riche pays.




      0



      0
      Messaoud
      18 septembre 2016 - 10 h 10 min

      Toi tu ne peux etre qu’un
      Toi tu ne peux etre qu’un proche parent de ce Benflis et donc je comprend ta honte de voir que le peuple algérien ne fait aucune différence en ton Benflis et ses ex amis du pouvoir




      0



      0
    Anonymous
    18 septembre 2016 - 7 h 34 min

    Il est encore là ? Il faut
    Il est encore là ? Il faut arrêter Mr Benflis rentrer chez vous !! Comme certains le dénonce dans ce forum, vous avez fait parti de ce gouvernement, assumez vos responsabilités et faite vous petit n’en rajouté pas, les algériens ne veulent pas de vous.




    0



    0
    adel SARAKOSTA
    18 septembre 2016 - 1 h 31 min

    Très bonne décision et bon
    Très bonne décision et bon courage Mr Le Président




    0



    0
    Mokhtar
    17 septembre 2016 - 21 h 03 min

    Il a beau dire tout ce qu’il
    Il a beau dire tout ce qu’il veut, il restera un pur produit residuel du systeme qui a mis l’Algerie a genoux. C’est tout ce que je retient de ce Benflis




    0



    0
      Mokrane
      18 septembre 2016 - 9 h 09 min

      Le pouvoir a besoin, pour se
      Le pouvoir a besoin, pour se maintenir, des pseudo- opposants comme un Benflis (un metabolite du système en place), un Mokri (ami du terroriste Erdogan et des feodales monarchies arabes) et un Mohcine Bellabbes ( agent du Makhzen et sbire du roitelet M6). Celui qui n’a pas compris cette manipulation c’est qu’il ne connaît rien a la réalité de ce système.




      0



      0
    les damnes de la terre
    17 septembre 2016 - 20 h 46 min

    Participer aux elections
    Participer aux elections legislatives prochaines en l etat actuel. n ont seulement c donner crediblite a ce regime mais aussi l opinion publique vous qualifierait de complice pr le maintien de ce regime.Deux dates qu il faut retenir a savoir:2004 et 2014.De grace m essayer pas d induire l opinion publique en erreur.




    0



    0
    Makhloufi
    17 septembre 2016 - 19 h 00 min

    La haine et la vengeance
    La haine et la vengeance contre un systeme qui vous a produit ne constituent pas un programme d’alternance a ma connaissance.
    L’Algerie et sa glorieuse histoire contemporaine merite mieux que ca.




    0



    0
    RasElHanout
    17 septembre 2016 - 18 h 57 min

    Benflis rentre a la maison et
    Benflis rentre a la maison et occupes-toi de tes petit-enfants. L’Algerie en a marre des presidents qui ont plus de 70 ans alors que 70% de la population algerienne a moins de 30 ans. On ne veut pas d’un second Boutef




    0



    0
    Anonymous
    17 septembre 2016 - 18 h 53 min

    LE COMPORTEMENT HAINEUX DE CE
    LE COMPORTEMENT HAINEUX DE CE PUR PRODUIT DU POUVOIR QU’EST CE BENFLIS REND BIZARREMENT CE POUVOIR VOMIT PAR TOUT LE MONDE PLUS SYMPATHIQUE




    0



    0
      Anonyme
      17 septembre 2016 - 19 h 02 min

      En fin de compte c’est grace
      En fin de compte c’est grace a ce comportement que le pouvoir continue a maintenir contre vents et marees.




      0



      0
    BabElOuedAchouhadas
    17 septembre 2016 - 18 h 51 min

    Les prochaines legislatives
    Les prochaines legislatives vont nous reveler que le nombre de militants de ce Parti se resume aux membres des familles qui le constituent. L’Algerie a besoin d’un vrai parti dont les responsables soient propres, patriotes et surtout ne soient pas issus de ce systeme en place.
    Dans le cas contraire ce pouvoir n’est pas pret d partir.




    0



    0
    malekfida
    17 septembre 2016 - 17 h 50 min

    arretez vos delires
    arretez vos delires




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.