Le ministère du Commerce dit saisir la justice en cas de fraude

Siège du ministère du Commerce. New Press

Le ministère du Commerce a affirmé lundi travailler en coordination avec les différents services de protection de l’économie nationale et saisir automatiquement les instances judiciaires compétentes en cas de dépassement ou de fraude, a indiqué un communiqué du ministère.

«Dans le cadre des missions de ses différentes brigades de contrôle de la qualité et de la répression des fraudes, notamment au niveau des frontières (aéroports et points de transit terrestres et maritimes), le ministère travaille en coordination avec les différents services chargés de la protection de l’économie nationale dans la stricte application de la loi et saisit automatiquement les instances judiciaires compétentes en cas de dépassement ou de fraude», a souligné la même source.

Le communiqué du ministère intervient suite «aux déclarations et aux commentaires publiés dans certains journaux de la presse nationale sur la nécessité de saisir les instances judiciaires compétentes concernant les actes illégaux nuisibles à l’économie nationale».

La même source a rappelé «l’affaire des deux conteneurs chargés de pièces de rechange contrefaites et qui avaient été autorisés à accéder au marché national de manière illégale au niveau du port d’Alger».

Le ministère a pu récupérer en coordination avec les services de sécurité et des douanes, les conteneurs en question et a engagé des poursuites judiciaires contre les auteurs de l’infraction en déposant une plainte prés le tribunal territorialement compétent en octobre 2015. Les personnes impliquées ont été incarcérées à l’exception d’un accusé en fuite à l’étranger.

Le ministère du Commerce a réitéré «son engagement à punir tous les actes suspects et illégaux, en coordination avec les différents services et la justice dont les portes ont toujours été ouvertes pour traiter ces dossiers avec responsabilité et intégrité dans le cadre de l’action gouvernementale coordonnée visant à lutter contre ces fléaux».

R. E. 

Comment (9)

    Anonymous
    30 septembre 2016 - 4 h 47 min

    C’est un bon début contre la
    C’est un bon début contre la fraude et puis la faute est aux consommateurs algériens! si des conteneurs de pièces de rechanges contrefaite comme beaucoups d’autres articles en tout genre c’est qu’il y a un marché, le peuple algérien doit cessez d’acheter de la mer.. venus de Chine ou Turquie au lieu de critiqué les trafiquants qui ne font que répondre aux demande des consomateurs il faut déjà exigé des pièces ou autres articles de qualités quand une femme veut un sac de marque ou vêtement elle n’a qu’à acheter du vrai et si elle n’a pas les moyens elle n’est pas obligée d’acheter du faux et cela est valable pour les hommes quand il souhaitent porter des marques cela est valables pour eux aussi, alors au lieu de chanter toujours la même chanson changeons notre manière de consommé et à partir de ce moment là les trafiquants ne passerons plus de marchandise de contrefaçon dangereuse pour la santé puisqu’il n’y aura plus de marché.




    0



    0
    JUSTICE
    28 septembre 2016 - 19 h 02 min

    LA JUSTICE ALGERIENNE EST AUX
    LA JUSTICE ALGERIENNE EST AUX SERVICES DE SES VOLEURS CAR CE SONT EUX QUI LES ONT CREER ET PLACER !!!
    Très malin de leurs part, bref ils ont opérés à la Français c’est fous cette similitude ? Inquiétant non ?




    0



    0
    Anonymous
    28 septembre 2016 - 8 h 14 min

    Ya si le ministre explique
    Ya si le ministre explique nous bark kifeh le fils a sellal pèse 10 millions d´euros wahdou bark!!!! article â trouver dans le journal mondafrique!!! explique-nous bark pouquoi la justice ne touche que le voleur de portableS ou de bananses et reste frileuse quand il s´agit des truands qui vident la patrie de sa substance!!!




    0



    0
    Abdel
    28 septembre 2016 - 8 h 13 min

    Maintenant alors qu`il n` y a
    Maintenant alors qu`il n` y a rien a voler, ils se sont mis a chercher les futures voleurs…..ils vont mettre en prison les pauvres qui cachent dans leurs poches une dizaine d`Euros…LOL




    0



    0
    OMAR
    28 septembre 2016 - 7 h 37 min

    LE MINISTERE DE LA JUSTICE
    LE MINISTERE DE LA JUSTICE SAISIRA LE MINISTERE DE L ECO/MOMIE

    QUI SAISIRA LE PREMIER MINISTERE LEQUEL SAISIRA LE SENAT

    LE SENAT SAISIRA L ONU???!!




    0



    0
    relex
    27 septembre 2016 - 17 h 58 min

    Bien sure Monsieur le
    Bien sure Monsieur le Ministre, il ne faut surtout pas saisir les biens ou les comptes bancaires (plutôt les chcaras) des fraudeurs. ll faut bien évidement saisir la juste et ne surtout pas la lâcher…




    0



    0
    Farid1
    26 septembre 2016 - 18 h 56 min

    Drôle d’engagement …..Alors
    Drôle d’engagement …..Alors , et avant!! ça ne se faisait pas ou quoi!!




    0



    0
    Anonymous
    26 septembre 2016 - 18 h 41 min

    Ça fait des années que ça
    Ça fait des années que ça dures et des milliards ont disparus vous prenez le peuple pour un imbécile bandes de vautours sans foi ni loi.




    0



    0
    Foutage de gueule !
    26 septembre 2016 - 18 h 03 min

    Alors commencons par ce
    Alors commencons par ce ministère et cette justice aux service de la corruption malversation, bref des voleurs et des non nationalistes !!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.