Des milliers d’élèves de 1re et 2e années du cycle primaire privés d’école

Beaucoup d’enseignants ont été appelés à suivre une formation de remise à niveau. New Press

Des milliers élèves de 1re et de 2e années du cycle primaire sont en congé forcé depuis dimanche dernier, a appris Algeriepatriotique. La raison : beaucoup d’enseignants nouvellement recrutés ont été appelés à suivre une formation de remise à niveau après le lancement des programmes dits de la «deuxième génération». Selon nos informations, cette formation durera trois semaines. Faute de remplaçants, les élèves concernés sont contraints de rester chez eux. Chose qui va indubitablement se déteindre sur leur scolarité, alors que l’année scolaire n’est qu’à son début. Les enseignants vont devoir, pour compenser les heures perdues, recourir à des cours de rattrapage intensifs ou rappeler les élèves durant les prochaines vacances d’hiver.   

Le ministère de l’Education, qui est déjà confronté à un déficit d’enseignants dans plusieurs matières à travers d’innombrables établissements, tous paliers confondus, semble ne pas avoir de solution durable à ce problème. Cela dit, la ministre aura surtout à faire face à une campagne d’hostilité de plus en plus hargneuse conduite par les partis et associations islamistes qui demandent l’arrêt immédiat de ces nouveaux programmes, suspectés de porter une orientation contraire aux «valeurs nationales» et à «l’identité authentique» du peuple algérien. Ces islamistes considèrent toute tentative d’ouverture vers l’universel comme un acte de «déculturation». Or, ce qu’ils craignent le plus sérieusement, c’est de perdre leur mainmise sur le secteur de l’Education.  

Plusieurs associations et anciens cadres du ministère se sont associés à ces appels. Aussi une pétition est-elle lancée par les mêmes initiateurs pour réclamer l’arrêt immédiat de la réforme du système éducatif et, tacitement, le départ de l’actuelle ministre.

R. Mahmoudi

Comment (13)

    Batata H'louwa
    1 octobre 2016 - 14 h 49 min

    Waach rak ya notre @lhadi
    Waach rak ya notre @lhadi (non vérifié). çà va , laabesse !! Comme toujours tu n’es pas à une contradiction près. D’abord tu nous rabâches à longueur d’intervention ici sur AP que tu es « fervent constitutionaliste » chaque fois quand on te dis pourquoi tu ne demandes jamais le départ ou la démission du fauteuil roulant. Pourtant ton fauteuil roulant il viole, ce qui est gravissime, un article de la Constitution relatif à sa capacité physique et mentale de gouverner un pays de 40 millions d’habitants et de 2,3 millions de km² de superficie. Un internaute te l’a fait déjà cette remarque mais tu n’as pas répondu, ma3haalinache ya sidi. Tu demandes toujours la démission de Benghebrit alors qu’elle est un membre du gouvernement qui applique « le programme » de ton fauteuil roulant et qu’elle fait partie d’un gouvernement qu’il a lui-même en personne désigné et nommé. Alors pourquoi tu ne demandes pas carrément la démission du fauteuil roulant et le tour est joué. Mais tu as peur du fauteuil roulant, ya bou guelb. Tu sais qu’il va te rosir les fesses si tu demandes sa démission, hein y a @lhadi (non vérifié), tu as peur de lui, hein ya l’hadi le champion de la contradiction sur Algérie Patriotique.




    0



    0
      lhadi
      1 octobre 2016 - 18 h 11 min

      Vous vous focalisez sur une
      Vous vous focalisez sur une loi dont l’interprétation des termes ne peut donner une définition juridique exacte. L’utilisation du sigle « incapacité totale » est source d’ambiguité. Pour le reste, j’invite votre « honnêteté intellectuelle » à revisiter mes contributions. Fraternellement lhadi ([email protected])




      0



      0
    Mohamed El Maadi
    1 octobre 2016 - 10 h 25 min

    Lamentable …
    Lamentable …




    0



    0
    AISSA
    1 octobre 2016 - 9 h 28 min

    Un pays en dérive et personne
    Un pays en dérive et personne n’ose dire stop




    0



    0
    lhadi
    1 octobre 2016 - 9 h 27 min

    L’l’illusion est une
    L’l’illusion est une puissance du leurre, de l’apparence. Elle entre dans cette attitude de voir la réalité telle qu’on voudrait qu’elle soit, non ce qu’elle est. Ce manque d’exigence, de pragmatisme entraine une tromperie à l’égard de soi et des autres. Dans le cas de l’illusion, l’épreuve de la réalité est nécessaire et utile pour détromper celui qui en est victime. Le panégyriste très dominant qui s’illusionne et illusionne autrui est devenu une vertu dans le pandémonium algérien. L’illusion ne fait pas long feu face à la réalité. Madame la ministre de l’éducation nationale n’est pas à la hauteur de la noble mission qui consiste à placer l’éducation nationale sur les rails de l’excellence. Réclamer sa démission est un acte patriotique. Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
      Samy
      1 octobre 2016 - 13 h 42 min

      Le problème de l’Education en
      Le problème de l’Education en Algérie ce n’est pas Mme Benghebrit mais les forces rétrogrades qui veulent maintenir ce pays dans la médiocrité.




      0



      0
        lhadi
        1 octobre 2016 - 16 h 18 min

        « Il n’est pire sourd que
        « Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas voir » « Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ». Fraternellement lhadi ([email protected])




        0



        0
    Thidhet
    1 octobre 2016 - 6 h 46 min

    S’il fallait choisir une
    S’il fallait choisir une figure parmi toutes celles qui occupent en ce moment la scène politique algérienne pour gouverner, s’il fallait prendre la plus courageuse, la plus visionnaire et la plus coriace, sans hésitation, je prendrais cette dame.




    0



    0
    laloose
    30 septembre 2016 - 23 h 07 min

    je doute qu’une formation à
    je doute qu’une formation à des programmes de « 2nde génération » en fasse des lumières … le ministère pourrait penser à dépêcher des animateurs auprès de ces élèves privés de maitres et maitresses d’écoles. si ça doit se renouveler au moins ils auront fait au mieux pour ne pas pénaliser les petits élèves et leurs parents! après tout il suffirait de les occuper et de leur lire des choses en jouant, ils sont petits quand même c’est pas comme si ils préparaient le bac!!!!




    0



    0
    Anonymous
    30 septembre 2016 - 22 h 09 min

    Continuons à enseigner l
    Continuons à enseigner l’Arabe et les « Sciences islamiques ???? » pour aller droit au mur au moment ou les autres nations sont rentrés de plein pied dans le 21° siècle et projettent d’installer une base vie humaine sur la planète Mars. L’idiotie a choisie son camp




    0



    0
      Kassaman
      1 octobre 2016 - 12 h 30 min

      L’idiotie semble avoir choisi
      L’idiotie semble avoir choisi ton camp!
      Pourquoi mettre en opposition la langue des Ibn Roshd, Ibn Sina, Al khawarizmi, Omar Al Khayam etc. La langue qui a donné son nom à des milliers d’étoiles, de notions mathématiques, astronomique, chimique etc…Et la « modernité »?




      0



      0
        Thidhet
        1 octobre 2016 - 18 h 52 min

        Tu as sans doute raison. Mais
        Tu as sans doute raison. Mais l’image très peu appétissante que les pays arabes donnent d’eux-mêmes ces temps-ci déteint forcément sur cette langue magestueuse. Il difficile d’empêcher les gens de se dire qu’une langue parlée par des idiots est peut-être elle-même idiote. Franchement, ils t’inspirent quoi des gens qui transforment la Mecque en un immense centre commercial où ils se gavent de Hamburgers et où ils abrutissent leurs enfants de gadgets américains tout en leur apprenant que la seule langue qui vaille la peine d’être apprise est ….l’anglais ?




        0



        0
    Tataouine Les Bains
    30 septembre 2016 - 17 h 44 min

    Voici là justement, le bon
    Voici là justement, le bon angle (….écoles sans instituteurs, élèves en manque de manuels scolaires, école sans places pédagogiques, sans table ou tableau.. etc.. etc..) pour les islamistes, les salafistes, les Mokri, les djeballah etc… etc… pour vraiment attaquer le pouvoir au lieu de se concentrer sur le Coran, leurs djellabas, leur voile islamiques et la longueur de leur barbe. Mais comme d’habitude ce qui important pour eux c’est « Dieu est notre but, le Prophète notre chef, le Coran notre Constitution, le Jihad notre voie, la mort pour Dieu notre désir le plus cher. » le reste étant dérisoire ! Tooz allikoume ya les islamistes !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.