Des hélicoptères de la Protection civile assurent les secours sur les autoroutes

Une acquisition qui sera un plus dans les opérations de sauvetage. D. R.

La Protection civile s’est dotée d’un hélicoptère qui lui permet désormais d’intervenir rapidement dans de graves accidents qui se produisent sur les autoroutes. Ainsi, les images de la première opération sont impressionnantes. Un hélicoptère s’est posé au bord de la route pour évacuer des blessés graves dans un accident de circulation survenu sur un grand axe routier.

Le service sauvetage par hélicoptère sur autoroute est donc opérationnel. Il suffit de composer le 123 pour accéder au standard en charge de ces interventions spécialistes. Une campagne est lancée pour informer l’opinion publique de l’introduction de ce service. Il s’agit là de la poursuite des efforts de modernisation et de développement des moyens matériels et technologiques de la Protection civile.

En effet, en avril dernier, la Protection civile avait annoncé le lancement d’une opération d’acquisition de six hélicoptères pour des secours aériens. Une session de formation pour les pilotes chargés de la mission de sauvetage aérien a été ouverte dans ce sillage. Cette formation a été axée sur l’entraînement dans les conditions les plus sévères. Les hélicoptères sont utilisés notamment dans la lutte contre les feux de forêts et la sécurité des plages. Ces hélicoptères permettront l’intervention rapide pour l’évacuation et le sauvetage au niveau de certaines régions du pays.

L’entrée en service de cette unité héliportée et sa contribution dans les opérations de sauvetage sur les grands axes routiers, notamment l’autoroute Est-Ouest, celle des Hauts Plateaux et la Transaharienne, apportera un plus qualitatif aux opérations d’intervention des éléments de la Protection civile. La direction de la Protection civile ne cesse ainsi de faire des progrès dans le but d’améliorer sa qualité d’intervention à travers l’ensemble du territoire national.

 Sonia Baker

Comment (2)

    Anonymous
    1 octobre 2016 - 17 h 06 min

    Tres bonne initiative. Des
    Tres bonne initiative. Des helicopteres de ce genre on en a besoin et de beaucoup. Cependant au lieu de les acheter clefs en main, il serait bon de suivre l’example de pays comme la Chine et exiger qu’ils soient produits chez nous avec l’apport de nos jeunes. La carte competition, si on l’a joue bien, se chargera des companies (telles que celles de fafa) qui rechigneraient a le faire. Mais il est vrai aussi que tant qu’on a les stooges de fafa au pouvoir, ce que je viens de dire pourrait ne prendre HELAS que l’apparence d’une autre chimere.




    0



    0
    abdellaoui
    1 octobre 2016 - 15 h 03 min

    bonne chance enfin
    bonne chance enfin




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.