Du fromage empoisonné en vente dans les commerces ?

Fromage fondu «La vache qui rit». D. R.

C’est ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar. Selon ce journal, le ministère du Commerce aurait instruit ses services spécialisés à travers tout le territoire national pour saisir le fromage fondu de marque «La vache qui rit», suite à une intoxication alimentaire due à la consommation de ce produit dans une école de Bordj Bou-Arreridj. Le formage, de marque française et fabriqué sous licence par une société située à Boufarik, contiendrait une bactérie dangereuse. Les services du ministère du Commerce n’ont signalé aucun nouveau cas d’intoxication, selon le journal, assurant que toutes les dispositions ont été prises pour retirer de la vente les lots concernés par cette mesure. Des correspondances ont également été adressées au ministère de l’Education nationale aux fins d’instruire les responsables des écoles de ne pas inclure ce fromage dans les plats servis aux élèves dans les cantines scolaires.

Lina S.

Comment (8)

    TheBraiN
    2 octobre 2016 - 9 h 09 min

    Ça sent la « guerre
    Ça sent la « guerre commerciale » entre fromagers !




    0



    0
    Anonym
    1 octobre 2016 - 16 h 35 min

    Fi el djazair tout est
    Fi el djazair tout est possible,ya adjaba meme le mouton est vendu sur le parking des immeubles,win rana rayhine ya bourab bled blla kanoune ou bla massouline.




    0



    0
      Anonymous
      1 octobre 2016 - 17 h 36 min

      J’ai même vu des moutons dans
      J’ai même vu des moutons dans le tramway et ils n’avaient même pas de tickets!!!!!!!!!!!!




      0



      0
      Anonymous
      1 octobre 2016 - 21 h 23 min

      chaab bla ra3i ya khoya !!!!!
      chaab bla ra3i ya khoya !!!!!!!!!!!!
      ya nass fatnou , ya le troisieme pouvoir ( presse ) win rak , ya les les procureurs, la gendarmerie , la police de prisimité , ya , a ya , ya , ya , ya ………………………… wn rakome ?




      0



      0
    MELLO
    1 octobre 2016 - 15 h 34 min

    Lorsque le président de la
    Lorsque le président de la République avoua publiquement qu’il avait honte des villes algériennes, tant elles croulaient sous la saleté, et qu’il n’osait pas faire visiter la capitale aux chefs d’Etat, nous pensions que cette colère allait conduire le gouvernement à se saisir de cette question et élaborer en toute urgence une loi sur l’hygiène publique avec son corollaire une stratégie d’envergure d’assainissement des cités, villages et douars.
    L’exécutif n’avait rien à inventer, il avait à sa disposition les expériences des grandes villes méditerranéennes qui forcent l’admiration par la qualité de leur environnement.
    Or la colère du chef de l’Etat resta sans écho et l’inertie prit le dessus par on ne sait quel réflexe. Pourtant, comme la sécurité, la propreté garantit la vie. C’est elle qui distingue de l’ordre animal et c’est elle qui fait immerger dans la culture. Depuis des décennies, l’Algérie se cramponne à un schéma d’organisation complètement dépassé.
    D’ailleurs une étude menée par le groupe britannique Urban Clean Environnement, Alger a été classée 3ème ville la plus sale au monde… La raison principale de cette situation est ” le manque de civisme des Algérois “, explique cet organisme, précisant que ” les Algérois n’utilisent pas les poubelles publiques et ne se gênent pas pour jeter des bouteilles en plastique ou des épluchures par les fenêtres “.Que dire alors du lieu de travail de ces mêmes personnes.




    0



    0
      kader
      1 octobre 2016 - 20 h 21 min

      Ils traitent le peuple de غاش
      Ils traitent le peuple de غاش!
      Comment voulez-vous qu’ils pensent à lui?




      0



      0
      Boufface ali
      1 octobre 2016 - 23 h 41 min

      Si le peuple ne fait rien, le
      Si le peuple ne fait rien, le gouvernement et les dirigents locaux ne bougeront jamais. Ils s’adonnent au détournement la corruption …etc. Ceci étant les dirigeants de tout bord sont tous les mêmes. A qui la faute……..




      0



      0
    anonyme
    1 octobre 2016 - 15 h 18 min

    Allah Yestor!
    Allah Yestor!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.