Ces Algériens rejetés de la scène politique

Par Abdelkader Raffed – 17 octobre 1961 : la France coloniale jette des Algériens dans la Seine. 17 octobre 2016 : l’Algérie sort leurs enfants de sa scène politique. Quel triste anniversaire que ce 17 octobre qui va voir l’hypocrisie officielle des autorités fêter la mémoire de la lutte de la communauté et ses sacrifices pour la cause nationale !

Des déclarations et des commémorations vont marquer cette date sacrée, journée de l’émigration, par ceux-là mêmes qui viennent de faire voter une Constitution avec un article excluant les enfants de cette communauté de toute possibilité de participer à la vie nationale de leur patrie d’origine.

Le ridicule ne tuant pas, on va assister au déploiement d’une démagogie de haut vol pour faire oublier leur forfait, et endormir, par des arguments fallacieux, une opinion que guettent des dangers multiples et que frappe une crise économique dont on redoute les effets à court terme.

La fracture est désormais consacrée entre cette communauté et son pays d’origine qui s’enferme dans une logique incompréhensible de méfiance et de rejet vis-à-vis de ses propres enfants, à qui d’autres pays leur ouvrent grands les bras.

A. R.

Comment (10)

    algerien
    18 octobre 2016 - 17 h 02 min

    c’est un choix ou on est
    c’est un choix ou on est Algérien ou on est Français ………..
    l’on ne peut être les deux ….. choix choix choix ….. telle est la solution…..




    0



    0
    La liste
    18 octobre 2016 - 12 h 24 min

    Il faudrait dresser la liste
    Il faudrait dresser la liste des Imbécilités, des tares, des inconsciences criminelles qui ont cours en Algérie à l’égard du prolongement humain de l’Algérie sur le territoire français, prolongement que seul Houari Boumédiène sut défendre, vous entendez sur ce territoire algérien des phrases comme celle-ci : « Celui qui a vécu en France ne peut pas s’adapter en Algérie », « Celui qui a mangé du pain français ne peut plus vivre en Algérie », « Eshab França », « Ezmegra », dois-je continuer… Ce sont de pauvres, et parfois riches cons « Algériens musulmans », c’est abracadabrant ! Allah yerhmak ya Boukharouba Mohammed, El Jazaïr enfante rarement ton alter ego !
    Puisque des morts nous gouvernent, autant choisir Houari B !




    0



    0
    New kid
    17 octobre 2016 - 16 h 23 min

    Le FLN a servi sa cause de 54
    Le FLN a servi sa cause de 54 à 62.
    Le FLN de 2016 est une bien triste souillure pour tous les braves combattants algériens tombés /tombées au champ d’honneur.
    Le ministère des moudjahidines pourrait être aujourd’hui être appelé le ministère des harkis avide de la rente et de la carte de séjour en France !
    Cette nouvelle constitution élaborée par un clan incompétent et corrompu, n’est préoccupé que par les soins chez nos ennemis à qui il a facilité la gérance de notre économie.
    Depuis juillet 62 nous avons été mené en bateau qui s’échoue sur les récifs de la honte et qui fait que tous les martyrs se retournent dans leurs tombes.
    Personnellement je voterais uniquement pour un parti qui aura dans son programme : plus de coopération avec fafa sans qu’elle ne demander le pardon au peuple algérien.




    0



    0
    Nasser
    17 octobre 2016 - 14 h 04 min

    quelque soit le pays dans
    quelque soit le pays dans lequel nous vivons que l’ on soit avec une carte de séjour ou bien binational nous sommes tous des ALGERIENS et il faut savoir utiliser la richesse des uns et des autres …après pour ce qui est de la politique cette nouvelle loi nous mettant de côté ne me dérange pas car le politique lui ne fait que donner une impulsion économique sociale et culturelle mais seules les Algériens & Algeriennes d’ ici et d’ ailleurs en seront les acteurs




    0



    0
    Rachid Hdey
    17 octobre 2016 - 12 h 57 min

    Jamais nous lacheront l
    Jamais nous lacheront l Algérie, au contraire, nous y sommes plus attachés que ceux qui y vivent… je ferai tout pour qie mes enfants font la même chose que moi, ou encore plus… inchallah tatsseguem et tous les Algériens hors Algerie, y reviennet…




    0



    0
      Faty
      17 octobre 2016 - 16 h 19 min

      Tout à fait d’accord avec
      Tout à fait d’accord avec vous !




      0



      0
    amar MOKHNACHE
    17 octobre 2016 - 12 h 37 min

    PERSONNE NE PEUT EXCLURE
    PERSONNE NE PEUT EXCLURE PERSONNE! lL’Algerie appartient a tous les algeriens et a ce titre il y a lieu de militer et de s imposer par l argumentaire par les idees par la force de ses convictions!!! de nos jour le nationalisme et l Amour du pays se conjugue surtout l acces aux richesses et aux postes de responsabilite et c est tout a fait normal que les defenseurs de la rente dressent des barrieres aux intrus….Mais demain avec la rarefication des ressources LES BESOINS DE SOLUTIONS DEVIENDRONT VITALES ET SULES LES PRODUCTEURS DE PROJET SAURONT EXPRIMER LEUR AMOUR A CE BEAU PAYS QUI EST LE NOTRE!!!!




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    17 octobre 2016 - 10 h 02 min

    Le but est atteint.La
    Le but est atteint.La division entre algeriens mais contrairement au gars du pays on se fout de la gamelle mais aider le pays .

    les Algeriens de l’etranger ne lacheront jamais l’Algérie car la diaspora aime enormement son pays .L’Algerie sera toujous sauvé par ces enfants et ce qui fait la force c’est que beaucoup sont désintéressé par l’argent et c’est leur amour pour leur pays qui les motivent.

    Ou est l’honneur d’attendres des dividendes pour aider son pays? Un vrai patriote algerien a une ame pur et ne negocie jamais son amour pour son pays.Le probleme que vous avez au pays c’est que vous n’aimez l’Algérie mais sans elle vous ne seriez rien du tout le neant ou alors des sous etres meprisables et vils.

    C’est l’Algérie qui vous donne une dignité et pas le contraire ne l’oublier jamais.

    De toute jamais l’Algérie restera dans les coeurs de ses enfants et vous pouvez nous en écarter mais cela sera peine perdue.




    0



    0
      Zighem
      17 octobre 2016 - 18 h 04 min

      OUI C’EST L’ALGÉRIE QUI NOUS
      OUI C’EST L’ALGÉRIE QUI NOUS NOURRIT DE SA DIGNITÉ. CE PAYS EST LE NOTRE, MÊME DE LOIN. MÊME SI NOUS NE SOMMES PAS APTES POUR DES TAS DE RAISONS PHYSIQUES ET MATÉRIELLES A LA SERVIR. CE PAYS NOURRIT NOTRE ESPOIR, NOTRE ÂME, NOTRE AMOUR ET NOTRE MÉMOIRE. NOUS SOMMES DANS LA DIASPORA, MAIS CE PAYS IRRIGUE NOS VEINES ET NOS CŒURS. PERSONNE NE NOUS RETIRERA LE LIEN CHARNEL AVEC NOTRE MÈRE, L’ALGÉRIE. PERSONNE.




      0



      0
        Mohamed El Maadi
        19 octobre 2016 - 16 h 56 min

        C’est tres beau ce que vous
        C’est tres beau ce que vous avez ecris.Cela m’a touché. C’est dur de voir l’Algérie etre pillé par des vachards et ancien porteur de foin.Les boules..




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.