Crise libyenne : réunion des pays voisins à Niamey

Abdelkader Messahel avec le chef de la diplomatie libyenne, Mohamed Tahar Siala. New Press

La 9e réunion ministérielle des pays voisins de la Libye se tiendra mercredi à Niamey (Niger) avec la participation de représentants d’organisations régionales et internationales en vue d’approfondir les concertations et la coordination entre les pays de la région pour relever les défis actuels et appuyer le processus politique dans le pays.

Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats Arabes, Abdelkader Messahel, qui prendra part à la réunion, avait précisé que cette rencontre visait à « examiner plusieurs questions liées à la situation dans la région qui est désormais confrontée au terrorisme, au crime organisé, au trafic de drogue et d’armes et à la migration clandestine ».

Outre les ministres des Affaires étrangères de l’Algérie, du Niger, de l’Egypte, de la Tunisie, de la Libye, du Tchad et du Soudan, seront aussi présents à cette rencontre le Représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour la Libye, chef de la Mission d’appui des Nations Unies pour la Libye. (MANUL), Martin Kobler, l’ancien président de la Tanzanie, envoyé spécial de l’Union africaine pour la Libye, Jakawa Kikwete, et le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Ahmed Abu El Gheit.

Cette session permettra d’examiner la situation à la lumière des derniers développements intervenus en Libye et des efforts consentis aux niveaux national, régional et international pour le règlement de la crise en Libye dans le cadre du processus politique.

Elle sera également mise à profit pour procéder à une évaluation de la menace de la persistance de la crise dans ce pays et de ses répercussions sur la sécurité et la stabilité des pays voisins et examiner les moyens d’appuyer le processus politique et les efforts pour le rétablissement de la sécurité et de la stabilité dans le pays.

A l’issue de sa rencontre jeudi à Alger avec M. Kobler, M. Messahel avait souligné que la rencontre de Niamey «participe du soutien à la Libye et au Niger qui traverse, lui aussi, une conjoncture difficile», notamment suite à l’enlèvement d’un humanitaire américain vendredi soir au Niger, à la mort de deux gardes pendant le rapt et à l’attaque contre un camp de réfugiés maliens dans la région de Tahoua (350 km au nord-est de Niamey) qui a fait 22 morts parmi les soldats nigériens.

L’Algérie qui a abrité la première réunion des ministres des Affaires étrangères des pays voisins de la Libye en mai 2014 en marge des réunions ministérielles du mouvement des non alignés, n’a cessé de réaffirmer sa position constante vis-à-vis de la crise libyenne fondée sur la «nécessité d’adopter une solution politique garantissant les constantes de l’unité et de la souveraineté de la Libye et la cohésion de son peuple, ainsi que la nécessité de lutter contre le terrorisme devenu une véritable menace pour l’avenir de ce pays et de placer les intérêts suprêmes de la Libye au dessus de toute considération».

R. I. 

Comment (3)

    Thidhet
    18 octobre 2016 - 4 h 51 min

    Même pas un petit strapontin
    Même pas un petit strapontin pour Moha 6? C’est pas juste!




    0



    0
    La Cigale
    17 octobre 2016 - 21 h 51 min

    L’Algérie bâti la paix de bon
    L’Algérie bâti la paix de bon coeur et les autres dans son dos démolie tous en coeurs pour la guerre. (Notamment les occidentaux).
    Ce qui équivaut à faire un troue dans le sable.




    0



    0
      Thidhet
      18 octobre 2016 - 5 h 17 min

      Vous avez parfaitement raison
      Vous avez parfaitement raison. On peut dire tout ce qu’on veut de ceux qui nous gouvernent. Il n’en demeure pas moins que l’Algérie est à peu près le dernier pays au monde à agir sincèrement et selon des principes authentiquement nobles. Nous le payons cher mais ça vaut le coup. Ceux qui ne sont pas fiers de cette indéniable réalité ne méritent pas de partager notre pain sous notre soleil.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.