Terrorisme et pétrole : l’Irak veut se rapprocher davantage de l’Algérie

Le président irakien, Fouad Massoum. D. R.

L’Irak cherche visiblement à se rapprocher de l’Algérie en œuvrant à l’amélioration des relations bilatérales, qui sont au point mort depuis l’invasion américaine en 2003 de ce pays. Le président irakien, Fouad Massoum, a adressé dans ce sens une missive à son homologue algérien, Abdelaziz Bouteflika, par le biais de son ambassadeur à Alger. L’ambassadeur irakien, Abdurrahmane Al-Husseini, a remis cette lettre au secrétaire général du ministère des Affaires étrangères le 19 octobre à Alger. Le président irakien est longuement revenu dans sa lettre sur les relations historiques entre les deux pays et a exprimé sa volonté d’aller de l’avant pour revenir au même niveau de coopération bilatérale entre les deux pays.

L’ambassadeur irakien a tenu à rassurer le SG du ministère des Affaires étrangères quant à l’engagement et à la détermination du gouvernement de son pays à repousser les attaques de Daech et à récupérer, sous peu, les territoires occupés par cette nébuleuse terroriste. D’ailleurs, la lettre du président irakien au président Bouteflika intervient dans un contexte sécuritaire marqué par un début de reprise en main de villes envahies par Daech par l’armée régulière. Une reprise graduelle et progressive qui prouve la volonté de l’Irak de revenir à une situation «normale».

Il est à souligner que des échanges et des rencontres ont été organisés dans le sillage des tractations en faveur de la réunion informelle des pays non Opep qui s’est tenue fin septembre à Alger. Il n’y a pas de grands dossiers qui lient les deux pays en dehors de la question du pétrole. Cela hormis la question non encore résolue des détenus algériens dans des prisons irakiennes. Les multiplications des rencontres via l’ambassade d’Irak à Alger augurent-elles une nouvelle ère dans les relations bilatérales entre ces deux pays ? On le saura bientôt.

Sonia Baker

Comment (14)

    UN ALGÉRIEN EN FRANCE .
    27 octobre 2016 - 22 h 06 min

    INTERVENEZ AVEC INTELLIGENCE
    INTERVENEZ AVEC INTELLIGENCE ET ANALYSE.
    .LES USA NE CONTROLE PLUS RIEN EN IRAK. .
    LES USA SONT GRILLÉS , LEUR INFLUENCE DIMINUE A GRANDE VITESSE ET TOUS LES IRAKIENS LES DÉTESTENT . .L’IRAN EST ALLIÉ DE L’IRAK ET LES USA PERDENT DU TERRAIN AU MOYEN-ORIENT , MÊME LES SAOUDS WAHABITES KHAWARIDJ SE MÉFIENT DES USA QUI VEULENT GELER LEURS 760 Mds DE DOLLARS AVEC LA LOI VOTE PAR LE CONGRES. . LA RUSSIE A DÉMASQUÉ L’HYPOCRISIE US , DES AMATEURS DIRIGENT LES USA. .MÊME EN EUROPE LES USA SONT DÉMASQUÉS . .LES USA NE SONT PLUS UN ÉTAT DÉMOCRATIQUE , MAIS UN RÉGIME DICTATEUR QUI UTILISE LE TERRORISME A TRAVERS LES SAOUDS WAHABITES KHAWARIDJ ET LEURS MILICES DAESH AL NOSRA. .DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT AMÉRICAIN ONT PLANIFIÉ L’ATTENTAT DU 11/9 wtc ET ACCUSENT LES SAOUDS WAHABITES KHAWARIDJ POUR GELER LEUR AVOIRS EN AMÉRIQUE. .LES SAOUDS SONT IMPLIQUÉS AINSI QUE ISRAËL DANS LE 11/9.

    LES USA SONT EN PERDITION .




    0



    0
    BOUARIF - AURES
    25 octobre 2016 - 21 h 33 min

    Le peuple Irakien est otage
    Le peuple Irakien est otage des clans sunnites, chiites et bien d’autre minuscules minorités soumises aux manipulation Américaine et Européenne, mais ce n’est pas cela qui nous détournera de la solidarité reçue du peuple Irakien, mais le plus grave danger réside dans les Kurdes, qui n’ont ni patriotisme, ni nationalité propre à leur véritable identité d’Irakien, et par connaissance des Kurdes en Europe et surtout en Allemagne et la France, ils sont des objets et des jouets entre les mains des occidentaux, ni plus, ni moins que des marionnettes tenus par un fil et manipulés dans tous les sens, des hommes et des femmes non fréquentables et surtout à éviter, ils portent la poise et le malheur comme un champs d’orties, ils sont classés dans la même moulure que les arabes tayhoudite du Wahhabisme ami des sionistes, le peuple Algérien, ne refuse jamais une main tendue, mais que leur cœur soit sincère et honnête, nous sommes un peuple unique et fier, mais qui ne pardonne jamais d’être ridiculisé où pris pour un C…, nous sommes AMAZIGHS, et très fier, un peuple qui ne courbe pas son échine, ni accepte la soumission, un peuple forgé dans les luttes, pétrie par la bravoure et le respect des autres et aussi, un peuple de mémoire infaillible, « Attention Danger » !!!
    Cordialement: des Aurès !!!




    0



    0
      sninat
      26 octobre 2016 - 22 h 08 min

      merci pour cette intervention
      merci pour cette intervention , j ai la chaire de poule merci




      0



      0
    Quenelle
    25 octobre 2016 - 20 h 33 min

    Eloignons-nous de tous les
    Eloignons-nous de tous les pays arabes !
    Nous sommes Africains, et nous sommes tenus de coopérer avec les Africains dans un esprit gagnant-gagnant !
    Le monde arabo-musulman a montré son crétinisme congénital , et il ne traversera pas notre siècle sans revenir à la case départ des temps anciens . Il ne peut continuellement vivre sur des mythes foireux !
    L’Afrique , dans tous les cas de figure, a plus de crédibilité.




    0



    0
    Anonymous
    25 octobre 2016 - 19 h 44 min

    Avant de dire meme bismillah
    Avant de dire meme bismillah ses vendus menbres du gouvernement fantoches doivent demander l autorisation a leur tuteur americains (la lettre que le president a ecrit a boutef a ete approuvee par les americains)




    0



    0
    benchikh
    25 octobre 2016 - 18 h 21 min

    moi je pense qu’il faut
    moi je pense qu’il faut suivre la diplomatie occidentale avec ce genre de mousaîques,une diplomatie très vigilante et ne ce laisse pas avaler par les guerres religieuses,et en même temps en profiter et faire le bien avec beaucoup de distance et prudence.L’Iraq comme la Syrie ne connaissaient pas la stabilité dans leur histoire.




    0



    0
    Geronimo
    25 octobre 2016 - 16 h 46 min

    Ne soyons pas ingrats envers
    Ne soyons pas ingrats envers le peuple irakien! C’était l’un des rares pays à nous avopir aidés pendant notre combat pour notre indépendance et sans arrière pensée. Nous n’avons pas à nous ingérer dans leurs affaires. Il faut reconnaitre que Saddam était un dictateur impitoyable qui avait fait beaucoup de mal à beaucoup d’Irakiens non Sunnites. Ce ne sont pas les Irakiens qui ont fait appel aux Américains mais bien Saddam Hussein qui est tombé dans leur piège en envahissant le Koweit. Il leur a donné l’occasion rêvee pour se débarrasser de lui car il devenait une menace pour Israël et le pétrole des monarchie du Golfe, pétrole vitale pour l’économie américaine.




    0



    0
    Rachid Hdey
    25 octobre 2016 - 16 h 07 min

    c’est vrai qu’ils ont vendu
    c’est vrai qu’ils ont vendu leur pays au USA, et, il faut se méfier, mais il faut ouvrir la porte a tous ceux qui désire une relation avec nous, nous sommes ouvert a tous, mais, MÉFIANCE est la sagesse des faibles… el fahem yafhem..




    0



    0
    Un Etranger
    25 octobre 2016 - 15 h 22 min

    je suis d’accord avec les
    je suis d’accord avec les commentateurs , ces irakiens au pouvoir ne sont que les valets des USA , ni plus ni moins !
    Tout ce qu’ils cherchent cette bande de chiites decerebrés est de se maintenir au pouvoir sous la houlette us !
    ils ont vendus leur pays aux peshmergas qui les narguent en vendant le petrole irakien a israel devant leurs yeux , chose quasi impossible a imaginer sous l’ere du Grand Saddam Hussein ! meme la turquie en avait la tremblotte de lui !
    et maintenant ces traitres chiites ( a ne pas confondre avec les chiites du liban et autres , meme les chiites iraniens sont mieux que ces chiites d’Irak ) retrouvent la fibre Arabe !
    l’Iran s’est bien joué d’eux , meme les fameux avions sukhois que saddam avait envoyé en Iran pour eviter leur destruction par l’armée de l’air us , et ce en echange des territoires iraniens conquis par l’Irak …..ils ne viennent que recemment de les avoir !




    0



    0
      Arezki
      25 octobre 2016 - 15 h 52 min

      Les chiites n’avaient pas d
      Les chiites n’avaient pas d’autre choix que de coopérer avec les américains qui les ont débarrassé de la pourriture Saddam Hussein qui leur a fait des misères. Les kurdes sont libres d’utiliser leur pétrole comme ils veulent, les peshmergas sont des hommes dignes. L’Algérie n’est pas arabe donc qu’ils se rapprochent de nous ne dit rien sur leur fibre arabe. Je ne comprendrais jamais pourquoi les arabes et les sous arabes adorent les dictateurs défunts qui ont plongé le monde arabe dans un chaos indescriptible et une ère de sous développement infinie ?




      0



      0
      kamal
      25 octobre 2016 - 19 h 55 min

      mr ces pechemergas snt chez
      mr ces pechemergas snt chez eux , c est finis pour tes arabes la ou ils sont




      0



      0
    L'Irak Américaine
    25 octobre 2016 - 14 h 35 min

    L’Irak est devenu un pays
    L’Irak est devenu un pays totalement gouverner par l’occident et les Amériquain pourquoi nous faire croire que l’Irak est un pays indépendant ????
    Prendre les Algérien pour des c… !!




    0



    0
    TheBraiN
    25 octobre 2016 - 14 h 17 min

    L’Irak n’existe plus !!
    L’Irak n’existe plus !!




    0



    0
    AOMAR
    25 octobre 2016 - 12 h 18 min

    IL FAUT SE MEFIER DE CES
    IL FAUT SE MEFIER DE CES IRAKIENS QUI ONT FAIT APPEL AUX OCCIDENTS POUR SE DEBARASSER DE LEUR DICATATEUR SADDAM ET DE QUELLE MANIERE TELLEMENT ILS SONT INCAPABLES DE SE PRENDRE AN CHARG.
    JE PEUX DIRE LA MEME CHOSE DES LIBYENS…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.