L’abdication calculée du dey ou comment les Turcs ont vendu l’Algérie à la France

L'armée française a dû affronter une résistance algérienne farouche. D. R.

Le mauvais traitement subi par nos concitoyens à l’aéroport d’Istanbul, en Turquie, doit interpeller tous les Algériens sur la traitrise des Turcs qui ne date pas d’aujourd’hui. Parce que musulman, l’empire ottoman a toujours été présenté comme une «régence», euphémisme qui cache une occupation indue du sol algérien qui ne diffère en rien du colonialisme français. D’ailleurs, ce sont ces mêmes Turcs qui ont «vendu» l’Algérie à la France un certain 5 juillet 1830, alors que le général de Bourmont, conduisant son impressionnante flotte, peinait à vaincre les vaillants Algériens qui affrontaient l’armée française courageusement depuis le 14 juin, jusqu’à ce que la trahison du dey Hussein mette fin à cette résistance en signant un pacte honteux avec la France, en vertu duquel les Turcs cédaient leur «régence» au nouvel occupant, moyennant maintien de ses privilèges bassement matériels.

Dans la convention signée par le général en chef de l’armée française et le représentant de la Sublime Porte à Alger – qualifié d’«altesse» par les Français et dont une rue porte pourtant son nom à ce jour au cœur de la capitale –, il est stipulé que «le fort de la Casbah et tous les autres forts qui dépendent d’Alger, seront remis aux troupes françaises ce matin, à dix heures (heure française)» (matin du 5 juillet, ndlr). En contrepartie de cette lâcheté, la France s’engage, lit-on dans le document historique, envers le dey d’Alger, «à lui laisser sa liberté et la possession de toutes ses richesses personnelles». En outre, le dey «sera libre de se retirer avec sa famille et ses richesses particulières dans le lieu qu’il fixera. Et tant qu’il restera à Alger, il y sera, lui et sa famille, sous la protection du général en chef de l’armée française». De Bourmont fit assurer la sécurité de l’abdiquant dey et celle de sa famille par une garde spéciale.

Quant au reste du peuple, la France conquérante et arrogante, s’engagea, selon les clauses de cette même convention, à respecter l’exercice de sa religion (l’islam) et à ne pas porter atteinte aux biens et commerces des habitants. «Le général en chef en prend l’engagement sur l’honneur», est-il écrit dans la convention à l’issue de laquelle les troupes françaises entraient «dans la Casbah et successivement dans tous les forts de la ville et de la marine».

Le dey turc venait d’offrir l’Algérie à la France contre sa propre sécurité et la sauvegarde de sa fortune. La suite, tout le monde la connaît…

Karim B.

Comment (169)

    xengli
    9 janvier 2017 - 0 h 43 min

    faui pas pas confonrde L
    faui pas pas confonrde L empire OTTOMAN MAITRE DE l la moitie de L EUROPE AVEC la turquie actuelle cree par un alcoolique kemal ataturk qui est mort d une cirrhose du foie et qui a arrimee son pays a l occident. Les ottomans onete les champions du monde musulmans et ont occupes Constontinople l istambul aujourdhui ce qu ont pas pu faire LES Arabes qui se sont allies aux Anglais pour l ex pulser de la peninsule arabique et de la Syrte
    c est pour cela qu il est devenu l ami des israeliens et jus qu a present. Quant a sa presence en algerie ils ont ete invites par les algeriens eux memes pour les delivrer de quelques dizaines dEspagnols qui empechaient les felouques d alger de sortir du port..les TURCS n etaient pas interresses par l occupation des terres ou alors tres peu. CE qui les interresses c etait les ports surtout Alger pour piller les bateaux occidentaux qui les enrichissaient.
    Je vous conseille d ecouter la celebre chanson de Guerrouabi Allah yarhmou korsani ghanem qui celebrait la bravoure de ces Corsaires.




    0



    2
    sari bey
    9 janvier 2017 - 0 h 02 min

    Cest le chef d Alger qui
    Cest le chef d Alger qui avait fait appel aux freres Barberusse de venir les deliver du blocus espanol qui les etrangler en occupant une ile le Penon et leur bloquer le port..quelques dizaines de corsaires turcs ont delivres alger et a partir de ce moment qu alger est devenu un un nid de repaire de pirates qui infestait la mediterranee etqui empechait le trafic commercial dans la region.Presque la totalite des Rais etaient des chretiens convertis a l islam qui ne reconnaissaient la suze rainete de la turquie sur alger et faisait assassiner tous les pachas que leur envoyer le sultan.meme les bateaux turcs etaient attaques par nos pirates.Cest pour cette raison que le Sultan de l epoque a supplier La France d occuper l algerie en lui donnant meme des tonnes d argent.Voici la veritable histoire des turques en algerie..QUANT AUX ennuis qu ontles algeriens a l aeroport d Istamboul je les ait vus et vous aussi dans tous les aeroports du Monde. et meme a La Mekke.ET nous meme nous reconnaissons que nous sommes des fouteurs de merde .toutes les Nations nous ont colonies car comme a dit Malek Bennabi nous avons toujours ete colonisables.




    0



    0
    MOUNIRA
    5 novembre 2016 - 14 h 36 min

    PERSONNELLEMENT, CE QUI M
    PERSONNELLEMENT, CE QUI M’INTRIGUE LE PLUS, C’EST QU’IL N’Y A AUCUNE REACTION DE LA PART DU « gouvernement » Algérien… EST-CE QUE L’AMBASSADEUR TURC A ALGER A ETE CONVOQUE AUX A.E ? POLITIQUE DU ROUKHS….. Hachakoum !




    2



    0
      Koray
      7 novembre 2016 - 16 h 42 min

      Pour infos, regarder bien la
      Pour infos, regarder bien la tenue des policiers avant de tomber dans la fitna que veulent mettre en place les ennemis de la Turquie.
      Sur la tenue il est écrit POLICE et en turc cest POLIS. (Sur la photo cest en France et non en Turquie)
      Il faut savoir qu’ en ce moment là Turquie est attaquée sur tout les fronts que ce soit de l’intérieur comme de l’extérieur. Un conseil, regarder et se renseigner avant de juger les choses.
      Fraternellement.




      0



      1
        Kemerkaya
        14 novembre 2016 - 21 h 40 min

        Merci de ton commentaire que
        Merci de ton commentaire que allah nous aide




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.