L’abdication calculée du dey ou comment les Turcs ont vendu l’Algérie à la France

L'armée française a dû affronter une résistance algérienne farouche. D. R.

Le mauvais traitement subi par nos concitoyens à l’aéroport d’Istanbul, en Turquie, doit interpeller tous les Algériens sur la traitrise des Turcs qui ne date pas d’aujourd’hui. Parce que musulman, l’empire ottoman a toujours été présenté comme une «régence», euphémisme qui cache une occupation indue du sol algérien qui ne diffère en rien du colonialisme français. D’ailleurs, ce sont ces mêmes Turcs qui ont «vendu» l’Algérie à la France un certain 5 juillet 1830, alors que le général de Bourmont, conduisant son impressionnante flotte, peinait à vaincre les vaillants Algériens qui affrontaient l’armée française courageusement depuis le 14 juin, jusqu’à ce que la trahison du dey Hussein mette fin à cette résistance en signant un pacte honteux avec la France, en vertu duquel les Turcs cédaient leur «régence» au nouvel occupant, moyennant maintien de ses privilèges bassement matériels.

Dans la convention signée par le général en chef de l’armée française et le représentant de la Sublime Porte à Alger – qualifié d’«altesse» par les Français et dont une rue porte pourtant son nom à ce jour au cœur de la capitale –, il est stipulé que «le fort de la Casbah et tous les autres forts qui dépendent d’Alger, seront remis aux troupes françaises ce matin, à dix heures (heure française)» (matin du 5 juillet, ndlr). En contrepartie de cette lâcheté, la France s’engage, lit-on dans le document historique, envers le dey d’Alger, «à lui laisser sa liberté et la possession de toutes ses richesses personnelles». En outre, le dey «sera libre de se retirer avec sa famille et ses richesses particulières dans le lieu qu’il fixera. Et tant qu’il restera à Alger, il y sera, lui et sa famille, sous la protection du général en chef de l’armée française». De Bourmont fit assurer la sécurité de l’abdiquant dey et celle de sa famille par une garde spéciale.

Quant au reste du peuple, la France conquérante et arrogante, s’engagea, selon les clauses de cette même convention, à respecter l’exercice de sa religion (l’islam) et à ne pas porter atteinte aux biens et commerces des habitants. «Le général en chef en prend l’engagement sur l’honneur», est-il écrit dans la convention à l’issue de laquelle les troupes françaises entraient «dans la Casbah et successivement dans tous les forts de la ville et de la marine».

Le dey turc venait d’offrir l’Algérie à la France contre sa propre sécurité et la sauvegarde de sa fortune. La suite, tout le monde la connaît…

Karim B.

Comment (169)

    xengli
    9 janvier 2017 - 0 h 43 min

    faui pas pas confonrde L
    faui pas pas confonrde L empire OTTOMAN MAITRE DE l la moitie de L EUROPE AVEC la turquie actuelle cree par un alcoolique kemal ataturk qui est mort d une cirrhose du foie et qui a arrimee son pays a l occident. Les ottomans onete les champions du monde musulmans et ont occupes Constontinople l istambul aujourdhui ce qu ont pas pu faire LES Arabes qui se sont allies aux Anglais pour l ex pulser de la peninsule arabique et de la Syrte
    c est pour cela qu il est devenu l ami des israeliens et jus qu a present. Quant a sa presence en algerie ils ont ete invites par les algeriens eux memes pour les delivrer de quelques dizaines dEspagnols qui empechaient les felouques d alger de sortir du port..les TURCS n etaient pas interresses par l occupation des terres ou alors tres peu. CE qui les interresses c etait les ports surtout Alger pour piller les bateaux occidentaux qui les enrichissaient.
    Je vous conseille d ecouter la celebre chanson de Guerrouabi Allah yarhmou korsani ghanem qui celebrait la bravoure de ces Corsaires.




    0



    3
    sari bey
    9 janvier 2017 - 0 h 02 min

    Cest le chef d Alger qui
    Cest le chef d Alger qui avait fait appel aux freres Barberusse de venir les deliver du blocus espanol qui les etrangler en occupant une ile le Penon et leur bloquer le port..quelques dizaines de corsaires turcs ont delivres alger et a partir de ce moment qu alger est devenu un un nid de repaire de pirates qui infestait la mediterranee etqui empechait le trafic commercial dans la region.Presque la totalite des Rais etaient des chretiens convertis a l islam qui ne reconnaissaient la suze rainete de la turquie sur alger et faisait assassiner tous les pachas que leur envoyer le sultan.meme les bateaux turcs etaient attaques par nos pirates.Cest pour cette raison que le Sultan de l epoque a supplier La France d occuper l algerie en lui donnant meme des tonnes d argent.Voici la veritable histoire des turques en algerie..QUANT AUX ennuis qu ontles algeriens a l aeroport d Istamboul je les ait vus et vous aussi dans tous les aeroports du Monde. et meme a La Mekke.ET nous meme nous reconnaissons que nous sommes des fouteurs de merde .toutes les Nations nous ont colonies car comme a dit Malek Bennabi nous avons toujours ete colonisables.




    0



    0
    MOUNIRA
    5 novembre 2016 - 14 h 36 min

    PERSONNELLEMENT, CE QUI M
    PERSONNELLEMENT, CE QUI M’INTRIGUE LE PLUS, C’EST QU’IL N’Y A AUCUNE REACTION DE LA PART DU « gouvernement » Algérien… EST-CE QUE L’AMBASSADEUR TURC A ALGER A ETE CONVOQUE AUX A.E ? POLITIQUE DU ROUKHS….. Hachakoum !




    2



    0
      Koray
      7 novembre 2016 - 16 h 42 min

      Pour infos, regarder bien la
      Pour infos, regarder bien la tenue des policiers avant de tomber dans la fitna que veulent mettre en place les ennemis de la Turquie.
      Sur la tenue il est écrit POLICE et en turc cest POLIS. (Sur la photo cest en France et non en Turquie)
      Il faut savoir qu’ en ce moment là Turquie est attaquée sur tout les fronts que ce soit de l’intérieur comme de l’extérieur. Un conseil, regarder et se renseigner avant de juger les choses.
      Fraternellement.




      0



      2
        Kemerkaya
        14 novembre 2016 - 21 h 40 min

        Merci de ton commentaire que
        Merci de ton commentaire que allah nous aide




        0



        0
    La Cigale
    5 novembre 2016 - 8 h 48 min

    @ Boutrif Mustapha (non
    @ Boutrif Mustapha (non vérifié)
    04 Nov 2016 – 12:26 . Bravo pour ton commentaire qui remet les pendules à l’heure.




    0



    0
    La Cigal
    5 novembre 2016 - 8 h 44 min

    @ GUILLO (non vérifié)

    @ GUILLO (non vérifié)
    04 Nov 2016 – 15:44: Je vous reconnaît bien là les anciens de l’OAS ou pour dire plus simple les francais c’est plus fort que vous vous commencez par la flatterie pour finir par lancer des PIC .
    Vous ne pouvez pas admettre que nous avons des qualités des choses meilleurs que vous nous resterons à vos yeux des indigènes sans cultures et sans capacités intellectuelles.
    Heureusement que les algériens ont tous compris qui vous êtes vraiment .




    0



    0
    ali
    4 novembre 2016 - 22 h 35 min

    ne vous inquietez pas l’Iran
    ne vous inquietez pas l’Iran est entrain de supplanter ces faux devots en Algérie et la coopération axe alger -teheran fera très mal à l’avenir




    0



    0
    Mohend
    4 novembre 2016 - 16 h 28 min

    Il va falloir demander les
    Il va falloir demander les comptes à l’Algérie officielle qui sous l’étendard de l’islam considère la colonisation Turque comme une protection, alors que dans les faits pendant presque 4 siècle, les Turque n’ont pas ouvert une école, formé un algérien, ils utilisait le pays comme une caisse d’impôt pour les fastes de la cours de Soliman le magnifique et sa jeunesse comme réservoir de soldats pour les conquêtes Ottomanes à la gloire de ses Sultans, Malek Ben Nabi, racontait dans l’un de ses ouvrages qu’a la mort du sultan toutes les femmes a Constantes sont vêtues de noir, l’habile reste d’actualité de nos jours, pendant la seconde guerre mondiale La Turquie membre de L’OTAN à bombardé les algériens en Mai 1945, nous connaissons le résultat, à l’ONU la Turquie a toujours voté contre l’ouverture de la question algérienne à l’ordre du jour, comme quoi.




    0



    0
      Anonymous
      5 novembre 2016 - 9 h 11 min

      A ya Mhend, tu écris l
      A ya Mhend, tu écris l’histoire a ta façon. Tu n’aimes personne sauf les gens de ton village. Tout Histoire qui ne sait pas faite par les gens de ton village tu veux la gommer ou la noircir. L’OTAN a été crée en 1949 et la Turquie a adhéré en 1952.

      L’OTAN compte actuellement 28 pays membres. À sa création en 1949, l’Alliance comptait douze membres fondateurs : Belgique, Canada, Danemark, États-Unis, France, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal et Royaume-Uni. Les autres pays membres sont : Grèce et Turquie (1952), Allemagne (1955), Espagne (1982), République tchèque, Hongrie et Pologne (1999), Bulgarie, Estonie, Lettonie, Lituanie, Roumanie, Slovaquie, Slovénie (2004), Albanie et Croatie (2009).




      0



      0
      Anonymous
      5 novembre 2016 - 19 h 06 min

      je préfère mille
      je préfère mille colonisations française qu’une seule turque ! Les turcs avaient carrément construit des murs autour de leur ville portuaires ils ne sortent voir les indigènes que pour récolter les impôts, il n’ont tout simplement rien construit en Algérie en 3 siècle de domination à l’exception des ^port qui leur permettait de transporter les marchandises et les esclaves vers Isanbul ou Izmir.
      heureusement que les français les ont chassé imaginez une seconde que les turcs tenaient encore l’Algérie ! ? On a même pas besoin de rentrer dans les détails.

      Merci la France de nous avoir extirpé de leur griffes !!!




      1



      0
        houhou
        5 novembre 2016 - 23 h 54 min

        Aucune colonisation n’est
        Aucune colonisation n’est admissible , vous ètes un nostalgue de l’occupation française ???




        0



        1
          Anonymous
          6 novembre 2016 - 10 h 44 min

          Non je ne suis nostaligique d
          Non je ne suis nostaligique d’aucune occupation je rêve qu’un jour le peuple de cette terre qu’on appelle Algérie ou Numidie se accède à la liberté et décide de son avenir en toute liberté jusqu’à présent on l’a réduit au silence trois colonialisme modernes sont déjà passé les Turcs, les Français et le régime du FLN si le dernier et le plus difficile à débusquer, les deux premiers l’ont aussi été en leur temps, le premier avait instrumentalisé la religion et s’est trouvé une habileté quant à l’utilisation de la langue arabe donc celle de la religion dominante le second lui avait joué la carte de la révolution scientifique, technologique et a bénéficié des courant marxisants pour se rapprocher de l’élite indigène quand ce n’est pas lui qui l’avait formé bien sûr à son image et donc forcément à long terme dans son intérêt.
          ces trois colons ont tous été méprisant envers le peuple algérien. ne le leur reprochez surtout pas car pour eux « algériens » c’était eux algériens c’est encore eux aujourd’hui . Le nom  » Algérie » même est sorti du bureau du gouverneur général d’Algérie un français pur souche.  » Algériens ce n’était pas l’authentique autochtone lui était réduit à l’ « indigène » mais l’européen vivant en Algérie. Pour le FLN « Algérien » aujourd’hui c’est l' »ayant droit » de la « famille révolutionnaire » et non le patriote lambda qui avait fait son service national et qu’on rappellerait pour garder les frontière du pays ou sa stabilité si la nation est menacée par un quelconque e danger.




          0



          0
      stif
      7 novembre 2016 - 5 h 59 min

      a l époque était kemal
      a l époque était kemal atataork le juif ultra communiste proangland il a masakré tout c
      e qui a une relation avec l histoire islamique malheureusement




      0



      0
    GUILLO
    4 novembre 2016 - 14 h 44 min

    OH LALA MAIS ON ARRIVERA
    OH LALA MAIS ON ARRIVERA JAMAIS A VIVRE EN PAIX. On est au 21ème siècle, il faut vivre intelligemment . nous gens du peuple, nous vivons en bonne intelligence dans n’importe quel pays mais dès lors qu’il y a des raisons économiques qui nous dépassent, rien ne va plus, on s’entretue. Faut être raisonnable, moi, pied noir, je parle de mes amis algériens , je n’insulte pas le peuple algérien, au contraire, je suis les émissions du matin sur CANAL ALGERIE , et il y a des gens formidables qui y viennent et qui font des choses extraordinaires pour leur pays mais ce ne sont pas des guerriers , ils veulent vivre en paix et sérénité, il faut développer ce pays vers le tourisme, il y a tellement de choses à voir. Arrêtez avec les invasions. Tiens vous pouvez me dire, pourquoi les migrants d’Afrique musulmans ne s’ arrêtent pas dans les pays du Maghreb mais préfèrent venir en EUROPE puisque vous avez tant souffert avec les colons !




    0



    0
      khaled
      4 novembre 2016 - 15 h 32 min

      bien dit guillo
      bien dit guillo




      0



      0
      chelieth
      4 novembre 2016 - 18 h 18 min

      Guillo, il est temps de faire
      Guillo, il est temps de faire un tour en algerie. Vous verrez toutes les villes d’algerie squattees par des dizaines de milliers d’africains venu du Niger et du Mali et qui n’ont nullement l’intention de continuer leur voyage. Contrairement a ce que vous dites, ils preferent rester en Algerie ou ils ont trouve la vie bien facile. Ca ne veut pas dire toutefois que je suis d’accord avec cet etat de fait. En toute honnetete je prefere les voir continuer leur voyage vers l’europe. Apres tout c’est l’europe, y compris la France, qui a decide d’envoyer sa quincaillerie (ses usines) en Chine au lieu de les implanter en Afrique (y compris le Nord mais on prefere ne pas pas etre addresse comme des Maghrebins/Africains du nord ou meme nordafs nous va bien) ou la main d’euvre est beaucoup moins chere. Croyez moi, s’ils avaient un boulot, ces gens (y compris les nord africains) auraient prefere leurs pays a la grisaille de l’europe.




      0



      0
    Adda
    4 novembre 2016 - 14 h 42 min

    Si Boumediene etait vivant
    Si Boumediene etait vivant les Turcs , amis d’ailleurs d’Isreal,n’auraient jamais eu le culot de maltraiter les Algeriens.Nous leur offrons du travail, tous les tramways sont faits par les Turcs et voila comment ils nous remercient.Si nous avions des hommes a la tete de notre pays nous serions plus respectes.




    0



    1
    Boutrif Mustapha
    4 novembre 2016 - 11 h 26 min

    CHERS FRERE ET AMI
    CHERS FRERE ET AMI INTERNAUTES. Je vais dire quelque chose même si certain vont dire que je fais une fixation sur le FLN de 1962 et le pouvoir algérien. Si cet (…) FLN et de pouvoir algérien avait eu la décence de ne pas enfermer l’Algérie que dans une seule identité ou idéologie arabo-musulman type Moyen Orient, s’il y a avait un peu de démocratie, de liberté et d’ouverture , notre pays, eh bien son l’histoire n’aurait pas été malmenée comme on le fait ici sur les réseaux sociaux parfois avec colère, parfois avec indignation parfois avec exclusion parfois avec méconnaisance. Les algériens sont en ébulition, parfois en révolte pour tout, et surtout les questions liées à l’identité et à l’histoire, et ils ont raison. Les algériens veulent se libérer du carcan du pouvoir de 1962 et de son FLN. Si on était vraiment dans un pays de liberté depuis plus d’un demi siècle (54 ans), on aurait pu apprendre sereinement notre vraie histoire objective (récente ou lointaine) à nos enfants et à nos étudiants. Notre regard aurait été plus serein vis à vis de notre historie et de notre identité. Les historiens algériens, les universitaires objectifs et professionnels auraient pu et su écrire, sans peur d’être emprisonné ou pourchassé ou malmené par le pouvoir, écrire l’histoire authentique de notre pays l’Algérie et en toute objectivité. L’Algérie est un pays méditerranéen qui a été traversée par plusieurs civilisations (berbère, grecque, romaine, byzantine, ottomane, arabe, occidantale ….. etc…). L’Algérie est un pays du Maghreb, L’Algérie est un pays d’Afrique du nord , l’Algérie n’est pas un pays du Moyen Orient et n’a rien à voir avec l’Arabie Saoudite ou le Quatar ou l’Iran ou l’Irak. En tout cas ce n’est pas seulement et exclusivement l’arabe et l’islam qui font l’identité de notre pays, même si aujourd’hui , la majorité d’en nous parle l’arabe et pratique l’islam. L’Algérie n’est pas seulement un pays exclusivement arabo-musulman mais c’est aussi un pays berbère, un pays qui s’est construit une personnalité propre à travers un long cheminement historique. L’Algérie a sa propre identité et sa propre personnalité qui remonte à des siècles et des siècles en arrière. Le fait qu’on se chamaille fréquemment sur les forums et les réseaux sociaux de cette façon (ce qui n’est pas si mauvais en soi), vient en partie du fait qu’on cache sciemment la vraie histoire aux algériens, qu’on ne leur permet pas de connaître sa vraie histoire. Il n’y qu’à voir déjà tous les mensonges que le pouvoir et le FLN de 1962 ont débité rien que sur la période récente de son histoire , à savoir la guerre de libération. C’est plus grave encore pour l’histoire de ce qu’on appelle le « mouvement national ». Ces (…) du pouvoir ont voulu faire croire que l’identité de l’Algérie est née le 1er Novembre 1954 et pas avant. Et en plus ils ont estropié à leur profit l’histoire de la guerre d’indépendance. De plus, ce FLN de 1962 et ce pouvoir a tout fait pour exclure bien sûr l’identité berbère de l’Algérie, il ne faut jamais cessé de le répéter même si çà fait mal aux oreilles à certains. D’autres aussi ont voulu nous faire croire que l’histoire de notre pays n’existe que depuis le septième siècle (…!!!.632 !!!!…) seulement et qu’avant l’Algérie (Numidie etc…etc..) n’existait pas.

    Cher amis et frères internautes, il faut absolument que notre pays aille vers une nouvelle gouvernance et une vraie démocratie qui respecte la dignité de tous les algériens, hommes ou femmes, et tous ses enfants sans exception qu’ils soient berbères, arabes, musulmans, non croyants, chrétiens, arabophones, d’origine ottomane ou d’autres nations, arabophones, berbérophones, francophones, anglophones, kabyles, chaouis, touaregs, mozabites …etc… etc… pourvu qu’on aime son pays et qu’on ne le trahisse pas. Pendant ce temps, continuons a parler et à critiquer sur Internet , c’est tout ce qu’il nous reste comme espace de liberté. Même si on se trompe, même si on dit des absurdités, même si on est dans la trivialité (…mais raisonnée et pas trop méchante) , il y aura toujours des érudits, des experts et des personnes sages qui vont nous faire prendre conscience de nos exagérations ce qui nous permettra de nous corriger et de nuancer notre avis et d’avancer. Mais chers internautes continuez à parler et à écrire sur Internet. Chacun d’entre nous a son avis, et c’est çà la démocratie et la liberté de parole et de pensée que nous refusent le pouvoir et le FLN de 1962 ! Bon courage à tous les ALGERIENS.




    1



    0
      Anonymous
      4 novembre 2016 - 17 h 48 min

      La faute à qui ? au « FLN de
      La faute à qui ? au « FLN de 62 » ? En ce qui concerne l’identité algérienne, la faute est à mettre sur le dos de deux personnes très précisément Abbane Ramdane et Ben Mhidi !
      Même le deuxième qui est devenu quasi intouchable reste un homme comme les autres avec ses défauts et ses qualités, le premier n’en parlons pas !
      L’identité future a été fixée et les contours définie par ces deux hommes un certain 20 Aout 1956 ! Il avaient déclaré la guerre, la fitna à l’interieur des rangs algériens, ce jour là preuve à l’appui ces deux hauts résponbales du FLn avaient proclamé un,e guerre ouverte et d’extermination conte le MNA de Messali qui comptaient alors des centaines de milliers de partisans et patriotes et les berbéristes. Cette guerre avait fait des des dizaines de milliers de victimes et engendré des ralliements massifs vers les campements militaire colonial et les règlements de comptes collectifs parfois massifs, le germe de la discorde a été planté dans le verger Algérie et tôt ou tard les conséquences referont surface et un jour peut être emporter l’Algérie en tant que état mais aussi en tant que nation.




      0



      0
      khaled
      5 novembre 2016 - 10 h 14 min

      Si boutrif, je salue votre
      Si boutrif, je salue votre clairvoyance et votre sagesse c’est avec cette approche que nous pourrons, apaisés et réconciliés, interroger notre histoire commune et regarder de l’avant pour affronter les nombreux defis qui nous attendent.très sincèrement




      0



      0
      Maitre Myrsa
      6 novembre 2016 - 23 h 35 min

      Merci pour la lanterne ,elle
      Merci pour la lanterne ,elle éclaire Certains chemins sinueux et appelle à la maturité, conscience et claire voyance




      0



      0
    fatigué
    4 novembre 2016 - 11 h 16 min

    Hum ! beaucoup de
    Hum ! beaucoup de commentateurs défendent les turcs……bizarre ça. Mystère et boule de gomme.




    0



    0
    Farid1
    4 novembre 2016 - 9 h 55 min

    Je me demande à quoi rime cet
    Je me demande à quoi rime cet article de Karim B. C’est le même langage des colons français




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    4 novembre 2016 - 9 h 35 min

    En étudiant cette partie de l
    En étudiant cette partie de l’histoire c’est a ce moment que j’ai su mettre un nom sur l’Algerien.
    Un etre parfois naive mais sanguin .Quand les Turs ont commencer a les turquifier et les affamés beaucoup ont rejoints la campagne. C’est a ce moment que la France est intervenu.
    Les Turcs n’avaient plus le soutien du peuple.A mediter ne faite pas de l’Algerien un etre malleable et corvéable a merci car le retour du bâton sera terrible.

    D’ailleurs il y a quelque chose qui explique que Oran a tres peu d’Algerien de souche .Un algerien ne vit pas a la botte de l’etranger soit il s’exil ou se coupe du monde.Quand les Espagnols ont colonisé Oran les vrais algeriens ont quitté cette ville et les preuves historiques existent.




    0



    0
    La Cigale
    4 novembre 2016 - 9 h 12 min

    @ Mohamed l’Algérien (non
    @ Mohamed l’Algérien (non vérifié)
    03 Nov 2016 – 23:19. . BALLAK ALLAHOUFIK . Merci pour ton commentaire plein d’éclaircissement de rétablissement de la vérité sur une partie de nôtre histoire jonchée de souffrance de misère et d’oppression par ces bourreaux génocidaires de nôtre peuple. Et ils continuent encore leurs crimes aujourd’hui sur le peuple syrien irakien et même des armes turc onnt été découvert par nos militaires dans des caches d’armes en Algérie qui ont transité par la Libye et peut être le Mali.
    Aujourd’hui nous devons envisagé à être impitoyable envers nos ennemis car eux ils ne le seront pas si l’occasion se présente pour eux de recommencer un génocide.
    Le régionalisme est à bannir définitivement en Algérie entre algériens car c’est un moyen pour eux une porte d’entrée pour eux de revenir en Algérie par la grande porte et nous soumettre à nouveau à leurs dictât et leurs oppression contre nôtre peuple.




    0



    0
    kamal
    4 novembre 2016 - 9 h 06 min

    rien d etonnant d ans ce
    rien d etonnant d ans ce pamphlet; ORDOGAN le descendant du DEY s allie aujourd hui a DAESH , EL QAEDA sur ordre de ses maîtres americain et israelien don’t il est le serviteur le plus servile .




    0



    0
    Mouloud
    4 novembre 2016 - 9 h 03 min

    Nos ancêtres ont colaboré
    Nos ancêtres ont colaboré avec les francaouis pour chasser les turcos. Résultat les turcos sont partis sans combattre mais avec la complicité des francaouis qui les ont remercier de leur saider la place. Heureusement pour notre honeur le brand ABDELKADER a résisté comme on sait. Les francaouis ont pu récupérer l’argent des rançons versé par les occidantaux. Et nous on les à subis pendant 130 ans.




    0



    0
      fatigué
      4 novembre 2016 - 11 h 20 min

      d’où tu sors ces sornettes ?

      d’où tu sors ces sornettes ?
      en juin 1830 la tribu des Hadjout combattait déjà les français à Staouéli.
      les kabyles arrivaient de toutes parts venant de l’est, les turcs les ont bloqué du côté de Cap Matifou
      sans compter les autres régions qui avaient lancé le Djihad.
      17 ans après le 5 juillet 1830 les batailles faisaient encore rage partout sur le territoire.




      0



      0
    amari
    4 novembre 2016 - 8 h 57 min

    les turcs ont colonisé l
    les turcs ont colonisé l’algerie et ont commis un véritable génocide , ils s’accaparèrent des terres les plus fertiles , ils faisaient payer les impôts aux pauvres paysans , les deys se sont partagé le pays sous forme de régences afin de mater toute tentative de soulèvement , ils changèrent les noms des villes et des villages , au cours des 300 ans qu’ils ont passé en algerie ils n’ont pas permis aux algeriens de s’éduquer , ils n’ont creer aucune école , leur seul souci est d’envoyer des marchandises vers la turquie et ramasser des impots pour s’occuper de leurs palais et casernes qu’ils ont édifier dans certaines villes , et en 1830 ils offrent le pays à la france tout en etant contre l’indépendance de l’algerie jusqu’a 1972




    0



    0
      fatigué
      4 novembre 2016 - 11 h 21 min

      exact !
      exact !




      0



      0
    ali
    4 novembre 2016 - 8 h 39 min

    Et son nom existe toujours
    Et son nom existe toujours dans la memoire des algeriens
    quartier hussein dey a alger ?
    Pour quoi on le change pas? Et lui donner une autre appellation




    0



    0
    fatigué
    4 novembre 2016 - 8 h 21 min

    la café a été introduit au
    la café a été introduit au maghreb ( ou Afrique du nord….c’est comme on veut) par un certain Chadli , et ce, avant l’arrivée des turcs chez nous , ce Chadli était un Soufi ( soufisme et non Oued Souf) qui passait ses nuits à lire le coran et donc usait et abuser du café,ses disciples en firent de même et voilà . d’ailleurs on continue à appeler le café  » ech chadliya » jusqu’à aujourd’hui




    0



    0
      Aquila Crescent
      5 novembre 2016 - 6 h 23 min

      Je confirme jeddi belhacéne
      Je confirme jeddi belhacéne echoudali a decouvert l arbuste qui laissait éveillé en observant une chevre qui broutait de cet arbuste et qui etait pleine d energie contrairement aux autres chevres qui broutaient ailleurd




      0



      0
    Rayes El Bahriya
    4 novembre 2016 - 7 h 51 min

    DANS un de ses rêves
    DANS un de ses rêves prémonitoire Kheyr Eddine Barberousse
    Avait reçu l’ordre du prophète QLLSSL lui apparaissant dans
    Un songe ; d’aller libérer ALGER LA SAINTE DES mains
    CRIMINELLE de Charles Quint et ses sbires les croisés de
    L’islam.
    C’Etait le même destin qu’avait eu Salah Eddine Al Ayoubi
    Lorsqu’il avait chassé les croisés de la Palestine et aviez libéré les lieux saint de l’islam EL QODS ACHARIF.
    QUELLE CONCIDENCE! .
    AUJOURD’HUI ON VIENT DIABILISER LES GRANDS HOMMES
    QUI ONT LEVÉ L’ÉTENDARD DE L’ISLAM AUX 4 COINS DU MONDE




    0



    0
      Bison
      4 novembre 2016 - 8 h 41 min

      Ça doit être le même rêve
      Ça doit être le même rêve prémonitoire qu’a eu khaled machaal a Gaza! Et il est allé se percher sur les genoux de l’émir du Qatar pour libérer la Palestine ! De là, au chaud et loin de la poussiere, il domine mieux la vue ! Pour driver Hamas dont la mission principale récolter les impôts des tunnels avec l’Égypte! il parait qu’ils prennent 20% de taxe sur chaque marchandise rentrant ce qui leur ramènent entre 300-400 millions de dollars par an et en font dans les 1000 millionnaires freros pendant que le peuple cerve la dalle et vit des aides qui arrivent rarement !
      Abassi a eu quoi comme rêve prémonitoire… le trône d’Alger, celui du Dey peut etre; et finalement dans le désespoir d y arriver, il est allé aussi se mettre sur les genoux douillets d’un autre émir du golf… !! Et Erdogan alors,…quel grand rêve couve t-il pour la oumma!?




      0



      0
      fatigué
      4 novembre 2016 - 11 h 24 min

      raconte nous donc le rêve qu
      raconte nous donc le rêve qu’a fai Ali Belhadj, Abassi LMadani, Mokri, Djaballah , Droukdel, Belmokhtar et Cie ah oui ! j’oubliais….le rêve d’Erdogan aussi.




      0



      0
    Hafid
    4 novembre 2016 - 7 h 30 min

    Décidément haïr on ne connaît
    Décidément haïr on ne connaît que ça chez nous, la haine de l’autre toujours ressasser le passé ne pouvons nous pas passer à autre chose dans ce pays, avant nos ennemis les français aujourd’hui on nous sort les turcs parce qu’ils ne sont pas d’accord avec ce que fait le dictateur en Syrie l’assassin des enfants. Arrêtez avec ça on en a marre, parlez plutôt de ceux qui détruisent le pays, occupons nous de ce qui nous regarde, ce serait pas mal, arrêtons de détester le monde entier à force d’accuser les autres d’être à l’origine de nos malheurs, nous allons finir par devenir des pestiférés.




    0



    0
    said
    3 novembre 2016 - 23 h 03 min

    je suis natif de hussein dey
    je suis natif de hussein dey et fier de ce gouverneur qui a ete le meilleur que l’algerie ait eue, bande de blasphemateurs.En ce qui concerne les touristes algeriens soit disant malmenés à Istanbul , peut etre etaient-ils de ces trabenddistes notoires dont le passeport porte des dizaines de tampons de la paf turque, dans ce cas le doute est legitime pour les fouiller un peu plus que les autres touristes algeriens qui eux vont pour des motifs plus nobles que le simple desir de bizzness.




    0



    0
      Anonymous
      4 novembre 2016 - 10 h 14 min

      Tu trouves franchement rien à
      Tu trouves franchement rien à dire. Les trabendistes notoires au contraire de ce que tu affirmes participent à l’économie des turcos et sont de ce fait la bienvenue.
      Parle plutôt de ces milliers de jeunes de toutes origine (et zéro algériens) qui transitent par l’aéroport d Istanbul pour rejoindre Daech. Pourquoi tes turcos n’arrêtent ils pas ces terroristes en herbes et s’en prennent ils à des transitaires de culottes et de chaussettes ?




      0



      0
    Alfa
    3 novembre 2016 - 22 h 56 min

    Le Café a été découvert par
    Le Café a été découvert par hasard par un berger Yemenite en amenant ses troupeaux de chêvres paîtrent dans les montagnes et qu’en rentrant tard le soir, il s’en est aperçu que ses chêvres ne trouvaient pas le sommeil comme à l’ordinaire, il s’en est rendu compte alors que son troupeau avait mangé des baies sauvages (L’Actuel Café), et le lendemain il est retourné avec son troupeau et en a cueilli ses fameuses baies et en a mangé lui-même quelques unes pour s’apercevoir que c’était la raison du manque de sommeil de son troupeau. Sautons du Coq à l’Âne maintenant, une petite anecdote, je discutais avec un couple grec rencontré durant mon travail durant le temps de pose (break) je lui ai posé la question suivante à savoir pourquoi les grecs haissaient tellement les turcs et vise versa. Et sa réponse était aussi drôle que tiré par les cheveux: Il me dit alors, tu veux savoir pourquoi les Grecs sont en guerre de mot avec les Turcs depuis des générations, on essaie de leur prouver que LA BACLAVA est une découverte Grecs qu’ils nous ont voler sous le régne de l’Empire Ottoman et qu’eux-autres pensent que c’est la leur. Je trouvais ça un peu tiré par les cheveux mais il m’a convaincu que c’est la seule réponse que je puisse te donner alors je vous laisse juge.




    0



    0
    Mohamed l'Algérien
    3 novembre 2016 - 22 h 19 min

    Les Turcs sont les
    Les Turcs sont les descendants des Huns, des tribus barbares sanguinaires et génocidaire qui ont ensanglanté de grandes parties de l’Europe et de l’Asie y compris la Chine durant 200 ans.
    Ces tribus barbares ont formé l’empire du mal absolu. Et les Huns parlaient Turc.
    C’est l’empire Romain qui a disloqué l’empire barbare des Huns, qui se sont éparpillés en Europe orientale et en Asie.
    En s’emparant d’Alger en 1530 après avoir chassé les Espagnols, le corsaire turque Baba Aroudj a assassiné le prince d’Alger Salim Toumi des Beni Mézghana.
    Les sales turcs avaient institué un apartheid en Algérie. Au sommet de la hiérarchie sociale se trouvaient les janissaires ottomans, puis les Koulouglis ( issus des mariages mixtes forcés) et les autres religions et ethnies.
    Chaque année partaient d’Alger vers la Porte Sublime( Istambul) des bateaux, les cales pleines d’or et de marchandises de grande valeur pillés chaque année en Algérie. Les impôts imposés au peuple Algérien par le colonialisme janissaire turc était chaque année augmenté et les bonnes Terres des Algériens confisquées. Ceci a plongé la grande partie de la population Algérienne dans une grande pauvreté et une grande misère durant 3 siècles. La haine des ottomans à l’égard des Algériens était une haine quasi animale et sauvage durant 3 siècles.
    Les sales turcs savaient que le peuple Algérien allait se révolter contre eux et les chasser suite à 3 siècle d’apartheid de génocides et de cruautés animales envers les Algériens. Plusieurs tribus à travers le pays ont commencé à se révolter contre les sales turcs. Les ottomans avait brûlé les bateaux Algériens et empêché le peuple Algérien de constituer une armée pour se défendre.
    Les sales turcs avaient permis la colonisation de l’Algérie par la France à cause de leur lâcheté et surtout de leur cruauté. Et ils ont même aidé la france à coloniser l’Algérie.
    La turquie avait passé un deal secret avec la france, qui dure à ce jour, sur le dos du peuple Algérien. La haine cruelle et animale des sales ottomans à l’égard des Algériens s’est institutionnalisée, à ce jour. La preuve, ces sales turcs avaient voté à l’ONU contre l’indépendance de l’Algérie. Autre exemple de haine barbare et animale des sales turcs à notre égard, c’est que jusqu’en 1972 , la Turquie refusa de reconnaître l’indépendance de l’Algérie qu’elle considérait encore comme sa province lointaine qu’elle avait vendue à la France en 1830.
    La colonisation ottomane en Algérie avait duré trois siècles sans aucune réalisation digne d’être citée. Ceci étant brièvement rappelé pour remettre les choses dans leur véritable contexte.

    Grâce au très précieux travail de notre compatriote et patriote chercheur en histoire, Ali Farid BELKADI , que l’affaire des crânes des résistants Algériens à la colonisation barbare et génocidaire française en 1849, a été révélée. Ce travail de grande valeur a permis la restauration d’une partie très importante de notre véritable histoire et celle de nos véritables HEROS. Ce travail est un véritable devoir de mémoire. Il permettra la restauration de notre véritable mémoire collective, qui nous permettra de guerrir les plaies du passé et construire un avenir meilleur. Il ne faut l’oublier et c’est très important, aucun peuple au monde ne pourra envisager un avenir sans passé.

    Aucun peuple au monde, dans l’histoire contemporaine de ce bas monde, n’a subi, sans interruption, et durant 5 siècles, deux colonialismes janissaires ( turc et français), les plus cruels d’une barbarie animale, comme ceux qu’a vécu dans sa chaire, le peuple Algérien. Le traumatisme profond qu’a subi notre peuple durant ces deux colonialismes barbares et génocidaires, pendant 5 siècles, sans interruption, ont appauvri notre peuple sur touts les plans. Le pillage ininterrompu de nos archives par les deux colonialisme a empêché notre peuple de restaurer sa mémoire et d’écrire son histoire. Le régionalisme le plus dangereux du monde a été institutionnalisé en Algérie par les deux colonialismes janissaires turc et français, qui nous divise et qui continue à nous déchirer, à ce jour et pour un long moment encore, si on ne l’extirpe pas de la mémoire collective le plus rapidement possible. Sans le savoir on se déteste gratuitement entre nous avec une cruauté inouïe à cause de ce régionalisme-cancer institutionnalisé, par les deux colonialismes janissaires turc et français. Ce régionalisme est exactement une forme mutante du sionisme.
    Il faut faire notre devoir de mémoire, de la manière la plus irréprochable possible, qui va prendre du temps, mais qui soignera peu à peu les traumatismes profonds de notre peuple. Ce n’est qu’à ce prix là, que notre peuple retrouvera sa mémoire et son histoire. Sans passé, il n’y a aucun avenir, pour aucun peuple au monde. Il ne faut jamais oublier cette loi naturelle et intemporelle.

    Et pour conclure, je lance un appel à tous nos compatriotes patriotes historiens, chercheurs en histoire et doctorants en histoire, en leur demandant de suivre la voix tracée par notre grand historien et patriote Ali Farid BELKADI. Il faut absolument s’occuper des colonialismes janissaires turc et français de la même manière. Il faut absolument commencer sans tarder.




    0



    0
    brobro
    3 novembre 2016 - 21 h 30 min

    la presence turque allait de
    la presence turque allait de de5000 à 15000 soldats.il s’agissait beaucoup plus d’une cooperation militaire qu’autre chose…




    0



    0
      anonyme
      3 novembre 2016 - 22 h 23 min

      la population était infime
      la population était infime par rapport aux 40 millions d’aujourd’hui! en fait c’était pas des militaires mais des percepteurs par milliers




      0



      0
        Anonymous
        5 novembre 2016 - 12 h 32 min

        Les turcs ont toujours fait
        Les turcs ont toujours fait cela. Ils ont utilisé les Coptes, en Égypte, comme releveurs d’impôts. C’est une des origines de la défiance entre les égyptiens coptes et musulmans. Les coptes en tant que minorité ont pu ainsi s’enrichir et se former laissant la masse égyptienne dans l’ignorance. Utiliser les minorités comme fusible et intermédiaires est toujours le propre des pouvoirs qui se savent illégitimes. Les turcs ont utilisé en Algérie les minorités juive, noire et kouloughlis pour dominer les natifs. Cela a été surtout fait en Kabylie où le pouvoir turc fut féroce et raciste. Les ottomans ont apporte une seule chose : un apartheid féodal.




        0



        0
    lamari
    3 novembre 2016 - 20 h 50 min

    D’abord, pour l’histoire et
    D’abord, pour l’histoire et pour que les Algériens sachent répondre aux détracteurs-manipulateurs marocains c’est que les Turcs n’ont JAMAIS foulé les pieds en Algérie, ils se sont arrêtés en Egypte! L’Algérie était totalement indépendante de constantinople. Et sans Gézaïr (Algérie) et ses guerriers, l’empire ottoman ne serait jamais tenu aussi longtemps. « Alger était devenue le plus ferme appui des sultans de Constantinople. Aucun événement ne s’accomplissait sur le bassin de la Méditerranée sans
    que les corsaires Algériens y prissent part. La force
    principale de toute la marine ottomane reposait sur
    eux. » (LA GUERRE ET LE GOUVERNEMENT DE L’ALGÉRIE. PAR LOUIS DE BAUDICOUR. 1853,
    Page 97 et 98.) En outre, les Américains payaient 20% de leur budget à Alger et non pas à Constantinople , le documentaire américain apporte la preuve http://www.dailymotion.com/video/x3ez87l_pirates-e02-les-corsaires-barbaresques_tv  à la minute 10.25. Quant à Rais Hamidou, réputé pour un gentlemen des mers et un guerrier redoutable voici le chant qui lui est dédié (traduit de l’arabe)

    1

    L’éclair brille, la foudre gronde ;
    Pourtant l’azur des cieux n’est
    terni d’aucun nuage; – L’air est
    transparent, l’horizon limpide; –
    La brise légère caresse la mer
    bleue, dont les molles ondulations
    miroitent au soleil en paillettes
    étincelantes.

    II

    Que tes yeux étonnés, voyageur,
    cessent de chercher le sombre
    nuage qui laisse échapper le ton-
    nerre.-Ce n’est pas au firmament
    que tu trouveras ce formidable
    orage, c’est sur la mer.

    III

    Vois-tu là-bas ? C’est la frégate
    du raïs Hamidou ! Sa majes-
    tueuse voilure, qui se gonfle légè-
    rement sous l’effort de la brise,
    est dorée par le soleil. Son
    pavillon et sa flamme flottent
    noblement dans les airs. Elle fend
    les flots avec grâce.

    IV

    De ses flancs redoutables jail-
    lissent les boulets dévastateurs,
    les obus terribles, la mitraille
    meurtrière. La mousqueterie

    pétille sur ses bastingages et dans
    sa mâture, et une épaisse fumée
    lui forme une auréole de gloire !

    V

    Hamidou resplendit d’orgueil,
    son cœur est plein d’allégresse !

    Il ramène une frégate portugaise
    et son triomphe est éclatant !

    Les mécréants sont vaincus et
    asservis. Il se rend au palais du
    Sultan, traînant après lui les
    esclaves chrétiens et nègres.

    VI

    Hamidou s’avance vers Tunis :
    il est le chef de la flotte, et ses
    canons tonnent. Le ministre du
    Bey observe avec sa longue-vue.

    Il leur dit : Voici les Algériens !

    Mais bientôt Hamidou a enlevé la
    frégate tunisienne et il rentre
    triomphant, tandis que l’ennemi
    s’empresse d’aller cacher sa honte !

    VII

    Fuyez, mécréants, fuyez! Hami-
    dou parcourt les mers en maître.

    Les parages qu’il a sillonnés
    restent vides d’ennemis. Fuyez,
    infidèles! Que vos navires de
    guerre se réfugient à la hâte dans
    leurs ports : ils deviendraient la
    proie du champion de la guerre
    sainte !




    0



    0
    La Cigale
    3 novembre 2016 - 20 h 47 min

    Avant même que nous discutons
    Avant même que nous discutons sur le comportement irrespectueux et provocateurs des turcs envers nos concitoyens et le passé génocidaire commis contre nôtre peuple pendant toutes la période d’occupation par les turc sur nôtre terre.
    Toutes l’histoire des turcs n’est entacher que de guerres d’occupations de génocides d’oppressions d’autoritarismes envers et d’abord leurs voisins comme les arméniens et nous le voyons encore aujourd’hui tous leurs voisins sont victimes de leurs traitrise.
    Les turcs sont fort avec les muscles de l’OTAN et des USA et de la coalition occidentale très large avec le ralliement des pays arabes pour la cause occidentale.
    Les turcs se savent protéger par tous ces pays belligérants au service des mondialistes et profite de cet état de fait .
    Les turcs utilisent manipulent tous le monde pour leurs intérêts et que pour leurs intérêts ils n’ont pas la notion du bon voisinage du vivre avec les autres et travailler avec les autres sur une planète qui n’y a pas sue des turcs.




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    3 novembre 2016 - 17 h 44 min

    INDICE (Enquête policière
    INDICE (Enquête policière simple) : Abdelkader aurait pu, depuis sa libération des Barbares de France, aller en Turquie, il a opté pour Damas ! Pourquoi !!! Dey = Deuil, sans jeux de mot, le deuil de l’Algérien PUR a pour coupables Turquie ET France, qu’ils aillent au diable, soyons fiers, FIERS




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.