Ould-Abbès ordonne la réintégration des parlementaires frondeurs

Djamel Ould-Abbès, lors de sa conférence de presse, aujourd’hui. New Press

Le secrétaire général du FLN , Djamel Ould-Abbès, a annoncé ce samedi au cours d’une conférence de presse tenue à l’hôtel El-Aurassi l’installation d’une commission nationale chargée de la préparation des élections législatives. Celle-ci est composée de membres du Bureau politique et du Comité central du parti.

A cette occasion, le Comité central accorde «toutes les prérogatives» au secrétaire général au sujet des élections. Ould-Abbès a aussi affirmé que son parti demandera l’avis du président de la République (qui est aussi président du parti) pour la nomination de nouveaux ministres dans un éventuel remaniement gouvernemental.

Par ailleurs, il annonce avoir chargé l’ex-ministre et ex-président de l’APN, Abdelaziz Ziari, des «dossiers spéciaux» au sein du parti. Par cette désignation, ce dernier se voit ainsi réhabiliter après avoir été longtemps mis à l’écart par l’ex-secrétaire général, Amar Saïdani. 

Dans la foulée, Djamel Ould-Abbès affirme avoir ordonné la réintégration de tous les parlementaires frondeurs dans les deux chambres. Il s’agit du premier geste de réconciliation en direction des militants et cadres qui étaient en rupture de banc avec la direction depuis quelques années. Lors de son investiture au lendemain de la «démission» d’Amar Saïdani, Ould-Abbes avait tendu la main à tous les militants contestataires et appelé à tourner la page. 

Enfin, le secrétaire général du FLN a exprimé son souhait de multiplier le nombre de mouhafadhate et d’établir un nouveau découpage administratif. 

R. Mahmoudi 

Comment (5)

    Nounou
    6 novembre 2016 - 13 h 13 min

    « Ould-Abbès « ordonne » la
    « Ould-Abbès « ordonne » la RÉINTÉGRATION des parlementaires frondeurs… » la « boulitik… » du H’NA FI H’NA…!!! Ou takhla leblad… YAKHI DJIAÂNINE, YAKHI… de pauvres PEQUENOTS !!! Vous êtes à PLAINDRE… beaucoup plus qu’autre chose. Maï doum walou fi hadi daniya… GHIR ALLAH SOUBHANOU !!!




    0



    0
    Anonymous
    6 novembre 2016 - 11 h 08 min

    Que devient Amar Drabki ? n
    Que devient Amar Drabki ? n’est il pas entrain de prendre un pot chez Sarkozy du coté de Neuilly sur seine ?




    0



    0
    Rascasse
    5 novembre 2016 - 22 h 15 min

    La secte fln se remobilise
    La secte fln se remobilise ressoude les rangs, ils sont comme ça dans cette secte ils gravitent autour des cercles et finissent par être admis dans celui qui leur assure la mamelle.




    0



    0
    Ya Yemma Ya Baba
    5 novembre 2016 - 18 h 41 min

    Chers amis, chers
    Chers amis, chers compatriotes, je viens de lire ce qui suit ci_dessous , de la part de Ould Abbes au sujet de la crédibilité de sa déclaration sur le cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika :

    « Je ne suce pas mon pouce, je ne suis pas un écolier, j’ai de longues années de militantisme. Il faut prendre mes propos au sérieux » ….. il veut dire par là que le fauteuil roulant se remettra binetôt sur ses pieds et qu’il va briguer un 6eme, 7 eme mandat etc… etc.

    Je vous annonce que je suis devenu fou. Je suis sur la rue Didouche Mourad en direction de la grande poste avec une pancarte, haut levée, où j’ai écrit : rendez-nous Saidani !!!! rendez-nous Saidani !!!! rendez-nous Saidani !!!! rendez-nous Saidani !!!! rendez-nous Saidani !!!!




    0



    0
    OMAR
    5 novembre 2016 - 18 h 38 min

    REINTEGRATION DES EXCLUS???
    REINTEGRATION DES EXCLUS????IL N ONT PLUS DE JEUNES COMPETENTS INTEGRES A LA BASE

    ILS RAPPELLENT LES ANCIENS?????

    J AI CONTACTE UN EXMOUHAFEDH ELU PAR LES MILITANTS DU TEMPS DE SI MEHRI POUR LUI DEMANDER DE SE RENSEIGNER SUR SA REINTEGRATION ETC

    ILS VONT DISTRIBUER DES POSTES IMPORTANTS ETC…..

    REPONSE/ LE FLN EST PARTI AVEC SI MEHRI……

    SEULS QQUES CREDIBLES POURRAIENT ESSAYER DE LE FAIRE REBONDIR A SAVOIR/

    MM/HAMROUCHE /YAHYAOUI….

    A SUIVRE……………




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.