Un citoyen entendu par la gendarmerie pour avoir dénoncé l’occupation illégale d’une mosquée par des salafistes

Les salafistes tentent une nouvelle incursion en Kabylie. New Press

Chassés à plusieurs reprises des villages de Kabylie, les salafistes ont tenté cette semaine une nouvelle incursion dans la région d’Aghribs, dans la wilaya de Tizi Ouzou, en essayant, cette fois-ci, d’occuper une mosquée en construction. Un journaliste originaire de ce village, Idir Tazerout, alerte sur sa page Facebook qu’une plainte a été déposée contre lui par un extrémiste qui l’accuse d’avoir dénoncé sur les réseaux sociaux «l’occupation illégale» de la mosquée de son village par un groupe de salafistes. Il révèle que ladite mosquée, en phase de construction, a été occupée par une douzaine d’adeptes de la doctrine wahhabite étrangers au village. Le journaliste, apprend-on encore, a été entendu par la gendarmerie et devrait comparaître devant le procureur de la République dans un mois. 

C’est la première fois que les salafistes décident de judiciariser une affaire dans laquelle ils sont pourtant les premiers mis en cause. De leur côté, les villageois de cette région de Haute-Kabylie, fief traditionnel du RCD, maintiennent la mobilisation contre les tentatives d’invasion à répétition des extrémistes islamistes. Déjà en 2010, des éléments vêtus à la manière salafiste avaient essayé de s’incruster dans ce même village en pilotant discrètement le projet de construction d’une nouvelle mosquée. Ils se sont manifestés en voulant s’opposer à la restauration de l’ancienne mosquée du village, symbole de l’islam ancestral. 

En 2013, ils reviennent à la charge et passent à l’offensive, en semant la terreur au sein de la population. Le comité de village d’Aghribs accusera un groupe de salafistes «connu de la justice et des services de sécurité», de continuer de se livrer à des provocations et des menaces contre les habitants. Les villageois estimaient que ce groupe était encouragé dans ses agissements par «la démission des pouvoirs publics». Les agressions, verbales et physiques, n’avaient épargné aucune catégorie, puisque même des élus locaux ont été pris à parti par ces nervis.

Toutes les alertes lancées depuis cinq ans par les citoyens de ce village pour prévenir contre ce fléau qui menace toute la société sont restées lettre morte. L’association des imams algériens serait mieux inspirée de s’intéresser à cette campagne de salafisation de nos mosquées et de notre rite religieux, que de jouer aux moralisateurs dans des affaires qui, comme celle du lynchage du voleur d’Akbou, concernent essentiellement la justice. 

R. Mahmoudi  

Comment (51)

    Laetizia
    8 novembre 2016 - 21 h 01 min

     » Ils se sont manifestés en
     » Ils se sont manifestés en voulant s’opposer à la restauration de l’ancienne mosquée du village, symbole de l’islam ancestral.  » voilà donc pourquoi des mosquées neuves poussent partout en délaissant les lieux traditionnels depuis un quart de siècle. ils vous refont tout du sol au plafond, de la cave au grenier en passant par vos convictions religieuses bien entendu, c’est la conquête de l’ouest version wahabito salafo daeshieste. quoi de mieux pour infliger la rupture totale d’un peuple avec sa tradition religieuse que de lui proposer désormais de nouvelles succursales entièrement repensées et occupées en permanence par une faune pas vraiment spirituelle mais toujours prête à en découdre… c’est bien pensé n’empêche : changer de vie (ou de religion), changer de look ! on peut imaginer que les stratèges de cette opération sectaro immobilière sont les machiavels en djellabas de la saoudia! mais est-ce que monsieur Aissa est au courant de cette poussée de lieux wahabito salafo daeshieste étrangers à nos traditions et susceptibles d’engendrer de graves troubles dans notre société déjà passablement amochée ? Moi qui croyais monsieur le ministre Aissa lorsqu’il dénonçait ces infiltrés, ces intégristes, ces terroristes, et voilà qu’un citoyen fhel qui les dénonce se fait lui-même convoquer par la gendarmerie ? les autorités de ce pays sont-elles au courant des agissements de ces nuisibles et si oui quand comptent-ils les arrêter?




    0



    0
    mohamed_16000
    8 novembre 2016 - 18 h 11 min

    Hi All,

    Hi All,

    l’islam des salafistes et mortifère et empoisonés jusqu’à l’os!

    Oui a l Algerie Algerienne, multiculturelle, en couleur, medeteraneenne, Nord Africaine et non a L Algerie des monstres wahabiste, archaique et moyenneageuse de Belhaj et ses amis.

    Oui, le gouvernement doit se reveiller de sa complicité avec les salafistes a qui il a laissé l’école, les mosquées, les rues et leur envoyé un signal fort et les stopper avant qu’il ne soit trop tard.

    Si les mosntres islamistes, salafistes, wahabiste mettent agenoux la belle Kabylie, je peux vous dire avec certutude, comme la mentionné un des commentaire plus haut, notre avenir a tous sera tot ou tard celui de la Syrie ou la lybie donc macabre

    Regarder ce que ces monstres islamistes on fait a la belle Syrie millenaire, Irak, la lybie, ils ont essayer avec l’Egypte mais Sissi les a écraser comme des rats.

    Dommage que les 85% de nos jeunes moins de 30 ans sont presque analphabetes, ne lise rien, ne se cultivent pas et ce que nous écrivons sur des forum et comme précher dans le désert.

    tant que notre école forme des moutons trilingue, je doute fort que quelque chose de positif puisse arriver un jour.

    Mais comme on dit, espoir d’une vie meilleure et prospère fait vivre.

    thks all




    0



    0
      Lecteurs
      8 novembre 2016 - 19 h 27 min

      Toujours un Plaisir a Vous
      Toujours un Plaisir a Vous lire sur Algérie Patriotique.

      Salutations




      0



      0
    UMERI
    8 novembre 2016 - 18 h 02 min

    Dans les années 90, une bande
    Dans les années 90, une bande de terroristes, ont kidnappé un jeune de 17 ans, fils d’un ancien officier de l’ A L N, au aujourd’hui décédé, il leurs a adressé un Ultimatum de 48 heures pour qu’ il le relâche, parce qu’il est innocent , a défaut, ils ne traverseront- plus la forêt d’ Akfadou, en leurs signifiant que pou lui, il les défie de venir le chercher. Quelques jours après , il a été relâché. Avec les terroristes, autant pour les salafistes ou les imams qui cherchent le désordre l(Fitna), il faut agir avec fermeté, sans plus.




    0



    0
    Anonymous
    8 novembre 2016 - 17 h 49 min

    Tout porte à croire que notre

    Tout porte à croire que notre justice se fait pousser la barbe




    0



    0
    Wallace
    8 novembre 2016 - 17 h 17 min

    Tant qu,on y es pourquoi pas
    Tant qu,on y es pourquoi pas non plus accepté une plainte d,un wahabiste qui aurait perdu son audition suite au cris aigu d,un égorgé?! Voir même lui octroyé une pension d,invalidité?!
    Non mais Allô koi?




    0



    0
    nani
    8 novembre 2016 - 17 h 12 min

    Dans cette region existe une
    Dans cette region existe une des plus grande et ancienne ecole coranique du pays. C est pas un hasard si ses gusguss vont la bas. Une manière de dire que si cette région adhère les autres suivront. Il faut rester vigilant . Qt à notre justice c du n importe quoi. Ces salafo n hésite pas a déposé plainte. Car ils sont pilotés de plus loin. Courage et bravoo a ce journaliste. Vigilance citoyenne est de mise.




    0



    0
    Dihya
    8 novembre 2016 - 13 h 53 min

    NON à la wahhabisation de la

    NON à la wahhabisation de la KABYLIE

    NON à la dénaturation de l’ALGÉRIE




    0



    0
    UMERI
    8 novembre 2016 - 11 h 03 min

    Ce n’est pas la grande
    Ce n’est pas la grande Mosquée d’Alger, financé par le trésor public, la Mosquée d’Aghribs est financé par les citoyens de ce village, alors les barbus salafistes sans « moustaches » sont déclaré Personna non Gratta. Le citoyen qui a alerté les autorités aurait du être félicité.Cette racaille, avec leur accoutrement, leurs provocations, leurs prêches en contradiction avec le Coran, doivent disparaitre de notre Pays, qui reste attaché a ses traditions.




    0



    0
    souk-ahras
    8 novembre 2016 - 10 h 27 min

    Sur les iles Habibas au large
    Sur les iles Habibas au large d’Oran, une campagne d’éradication  »chimique » du rat noir (Rattus rattus), qui cause d’énormes dégats dans cette réserve naturelle classée, est sur le point d’être entamée. Étendre cette campagne aux bestioles  »qamisées » ne pourrait que faire du bien à l’environnement cultuell de notre pays.




    0



    0
    Anonyme
    8 novembre 2016 - 9 h 40 min

    Il faut chercher du côté même
    Il faut chercher du côté même kabyle cette infiltration,le salafiste avait surement un argument de taille pour deposer plainte et provoquer ainsi la presentation devant le juge du lanceur d’alerte.




    0



    0
    Omria
    8 novembre 2016 - 8 h 57 min

    Nous soutenons Idir Tazerout.
    Nous soutenons Idir Tazerout. Lâchez-lui les baskets. Son action est des plus patriotes. L’État est schizophrène ou tenu par des sots ou par des traîtres : on ne peut pas se battre contre le terrorisme pendant dix ans et donner de la place de nouveau aux courants idéologiques qui ont crée le terrorisme chez nous. C’est impossible.




    0



    0
      nani
      8 novembre 2016 - 17 h 25 min

      En Algérie on s est battue
      En Algérie on s est battue contre le terrorisme et on se bat encore. Mais on deroule le tapis rouge à l intégrisme islamistes et les courants takfiri




      0



      0
    Anonymous
    8 novembre 2016 - 8 h 16 min

    Aux kabyles qui liront : nous
    Aux kabyles qui liront : nous avons tous été roulés par les idéologies, nous avons tous été abusés. A l’indépendance les algériens étaient analphabètes, personne ne pouvait s’imaginer le futur terroriste que nous aurions à vivre. Moi-même je me pensais arabe jusqu’au jour où j’ai découvert que j’étais en fait kabyle avec quelques touches chaouies, Je n’ai pris conscience de l’abus qu’après avoir été dans les pays arabes et après avoir constaté un mépris sans nom pour tout ce qui est algérien. Pour ma part, je n’oublierai jamais ce que pensent ces arabes de nous et que j’ai vu, constaté constamment. Vous aviez raison pour notre singularité culturelle. Nous ne sommes ni arabes, ni même musulmans comme ces sectaires, nous avons notre propre voie. Nous avons trop à faire. N’en voulez pas aux autres algériens, ils ne savaient pas ou ne savent toujours pas. Nous devons maintenant faire ensemble pour que ces sectes disparaissent dans notre pays et nous pourrons le faire, l’énergie est là, elle ne demande qu’à s’incarner par nous tous.




    0



    0
    Sabrina-DZ
    8 novembre 2016 - 8 h 16 min

    Pendant que l’ANP traque

    Pendant que l’ANP traque DAECH aux frontières, les autres dans l’ombre encouragent les DAECH d’infiltrer la Kabylie.

    IL ya un contre courant qui travaille pour détruire les efforts de l’ANP.
    Aucune logique dans tout ça




    0



    0
      Sabrina
      8 novembre 2016 - 17 h 30 min

      Les auteurs et commanditaires
      Les auteurs et commanditaires des années 90 ont compris que l invasion idéologique est plus efficace et les nôtres les laisse. Le combat actuel est contre l intégrisme et les takfiri.




      0



      0
    khabar plus d'aokas//
    8 novembre 2016 - 8 h 06 min

    Tous avec notre confrère
    Tous avec notre confrère tazerout idir.

    Reprendre quelques expressions qui sont en réalité beaucoup plus pointue..cela est une bonne chose. Ce qui m’inquite de plus c’est l’absence de communication. Tous notre. Soutieny/ a notre confrère tazerout idir




    0



    0
    DZDZ
    8 novembre 2016 - 7 h 56 min

    C’est là où le FFS et Le RCD

    C’est là où le FFS et Le RCD doivent faire entendre leur voix

    Personne n’a le droit de laisser ces barbus infiltrer la kabylie pour la massacrer




    0



    0
    Mouloud
    8 novembre 2016 - 7 h 53 min

    Le pouvoir il laisse faire
    Le pouvoir il laisse faire les salafistes . Il les encourage peut être même. destabilisé notre Grande Kabylie pour mieux régner .Vous allez voir que ce journaliste il va être condamner et nous les Kabyles on va se contenté de protestait mais pas trop pour pas se faire remarqué.




    0



    0
    Anonymous
    8 novembre 2016 - 7 h 51 min

    Attention Attention, ne

    Attention Attention, ne touchez pas aux représentas des Wahhabites en Algérie, sinon le coût du pétrole va chuter




    0



    0
    Anonymous
    8 novembre 2016 - 7 h 49 min

    En tout cas qu’on le veuille
    En tout cas qu’on le veuille ou non, Bouteflika a détruit la Kabylie avec ces barbus salafistes.

    Ils ont envoyé toutes les familles des terroristes en Kabylie, pour les protéger soi-disant.




    0



    0
    Tinhinane
    8 novembre 2016 - 7 h 45 min

    Les Barbus du moyen orient n
    Les Barbus du moyen orient n’aiment pas les kabyles. Ils veulent nous effacer de cette terre.

    Les Kabyles sont leur seule barrière qui les a empêché de dévorer l’Algérie au complet.

    Soyons vigilants, protégeons notre Kabylie de ces monstres qui brûle toute identité à leur passage.




    0



    0
      Tinhinane
      8 novembre 2016 - 7 h 53 min

      Lire qui brûlent
      Lire qui brûlent




      0



      0
    massinissa
    8 novembre 2016 - 6 h 54 min

    Arrêter de polémiquer…….

    Arrêter de polémiquer…….
    Réveillez vous?

    Comment les services secrets algériens,ont laissé infiltrer ces courants ,sabateistes bédouins ,en Algérie, et noteament en Kabylie?…
    Ecouter pour effacer la mémoire d’un peuple,et détruire une civilisation.,ca ete toujours avec la complicité de ses compatriotes…..

    La colonisation des bédouins a changé de stratégie
    Ce n’est plus l’islam ,mais c les pétrodollars,ils achètent tout même l’âme des gens.

    Au lieu de comploter,en Algérie,pourquoi il vont pas libérer ,la Palestine.




    0



    0
      W19 - TP
      8 novembre 2016 - 8 h 52 min

      Ces bedouins n’ont jamais
      Ces bedouins n’ont jamais rien fait en soixante-dix ans de colonisation de la palestine. La verite que personne ne veut assumer par peur d’agir c’est que la monarchie saoudienne et les emirats du golfe sont les allies objectifs du sionisme. La Mecque est tenue par une societe de surveillance israelienne, l’arabie saoudite heberge dans ses bases militaires americains et israeliens, l’arabie saoudite ouvrira prochainement son ambassade en israel, le qatar a finance des elections israeliennes. La verite que personne ne veut assumer c’est que les musulmans sont devenus du betail a assassiner pour ces monarchies de petro-dollars. Dire qu’ils sont musulmans, c’est continuer dans l’illusion. Il faut acter que l’islam a eu un coup d’etat en son sein et que desormais tout le champ religieux musulmans dans ces pays et en Europe sont tenus par les sectes infames des freres musulmans, des wahabites, des salafistes. Ces differences de courant sont une vue de l’esprit, c’est le meme financier, la meme ideologie. Disons les choses enfin : l’islam est en train d’etre mis sous la coupe de fascistes. C’est du fascisme. Regardez la realite : meurtres de masse, egorgements, viols, abrutissement, hypocrisie, entrisme, deviances. Si nous aimons notre pays, si nous voulons eviter qu’il ne sombre pour faire de notre peuple des mutants devitalises, il nous faut tous creer des projets en Algerie, des projets educatifs, des projets sociaux de reinsertion des personnes qui ont des parcours de delinquance, des projets de consolidation matrimoniale, des projets de sports, des projets culturels, des projets linguistiques, des projets d’agriculture, des projets d’entreprises familiales. Le 1er novembre de notre generation est la dans la resserement des liens sociaux et communautaires. L’Algerie ne doit plus sombrer dans ces sectes. Il faut sortir nos freres, notre peuple de ce piege. L’armee ne peut pas tout faire. L’etendue de nos frontieres suffise a son travail deja difficile. Il faut nous reveiller, nous lier, nous relier, construire ensemble. Notre pays ne merite pas de nouvelles epreuves, c’est deja trop comme ca. Notre peuple merite autre chose que l’entre-deux. Pensons a nous, agissons nous-memes. L’Algerie ne doit plus etre dans la situation actuelle, c’est trop, c’est inadmissible de laisser la situation s’etendre. La confrontation n’apportera rien, les projets oui, C’est la seule facon de neutraliser les sectaires qui, eux, ont investi pendant des decennies le systeme educatif et le champ de l’identite nationale. Nous devons reprendre la main et sauver notre peuple de la situation actuelle : elle est indigne pour ce grand peuple.




      0



      0
        Anonymous
        8 novembre 2016 - 14 h 50 min

        pour ça il faut se
        pour ça il faut se débarrasser de ce pouvoir complice de ces individus et quitter cette M…….de LIGUE ARABE




        0



        0
    Erdt
    8 novembre 2016 - 0 h 38 min

    Algériens,où que vous soyez
    Algériens,où que vous soyez éjectez c individus qui sèment la fitna. Nos pères mères,ancêtres ne connaissaient rien en c nouveaux messies chiites sunnites malekites alaouites…ils priaient point c tout ! Les musulmans de nos jours sont les seuls a s’entretuer! Une ligue dite arabe de 22 membres,aucun ne s’entend avec l’autre! Une organisation OCI islamique qui n’arrive pas a régler une guerre entre pays musulmans,une Arabie qui fait baisser le prix du pétrole pour nous lettre à genoux!!? Où est le monde arabe,le monde musulmans?? Où est l’islam là dedans?? Nous sommes quoi?




    0



    0
      charredine
      8 novembre 2016 - 7 h 02 min

      Justement c’est parce que nos
      Justement c’est parce que nos ancêtres ne connaissaient rien de l’islam qu’ils étaient plus tolérants et moins dispersés. Lorsque nous avons appris à lire il a fallu se rendre a l’évidence du coran : un veritable buffet d’idées et de textes contradictoires où chacun peut se servir de ce dont il a envie.




      0



      0
    lola
    8 novembre 2016 - 0 h 38 min

    Dire la vérité est une vertus
    Dire la vérité est une vertus ! Bravo à vous




    0



    0
    L'anti-salafisme
    8 novembre 2016 - 0 h 30 min

    Cette doctrine inventée par
    Cette doctrine inventée par les sa(yah)oudiens, soit-disant reflétant la conduite du prophète(QSSSL) Néanmoins,le but n’est pas celui-là,mais pour le maintien de l’obscurantisme,étant donné que l’étude du coran,sa traduction et son interprétation dans tous les sens,ne mènera nulle part.Elle n’a rien á voir avec la science et la Technologie qui feront dévelloper le monde davantage et progresser vers le futur avec ses bien-faits pour l’humanité toute entière,dont ces « bédouins » qui pour eux ont fait construire des Buildings,de meilleurs universités et de hautes écoles,qui dispensent le savoir en langue « Anglaise ».Le coran et son interpétation,n’ont pas le droit de citer chez eux. Alors qu’ils gardent leur salafisme et leur paradis pour eux mêmes.Nous,nous sommes un peuple civilisé et nous continuerons á rejeter ce qui est nocif á notre bien-être. Il faut continuer á dénoncer ce genre de pratique et ces obscurantistes,là oú ils sont. Berra! Dehors!




    0



    0
    Kahina
    8 novembre 2016 - 0 h 07 min

    Le monde à l’envers. Au lieu

    Le monde à l’envers. Au lieu de convoquer les wahhabo-salafistes, on humilie la personne qui voulait protéger son village de ces satans. Et on se demande pourquoi les habitants d’Akbou ont fait justice à leur façon.
    À ne rien comprendre.




    0



    0
      wardia
      8 novembre 2016 - 6 h 49 min

      Bien dis kahina. C est le
      Bien dis kahina. C est le monde a l envers.




      0



      0
      Sabrina
      8 novembre 2016 - 17 h 44 min

      Bien dit. J apprécié et cela
      Bien dit. J apprécié et cela me remonte le moral de voir que la vigilance demeure.




      0



      0
    amal
    7 novembre 2016 - 22 h 32 min

    effectivement. Il parait que
    effectivement. Il parait que ces salafistes dictent aux gens leur manière de vivre et mettent la vie des gens en danger en proférant des menaces ( c’est connu, la volence physique se libère par la violence verbale, et si quelqu’un tuait quelqu’un d’autre pour les incriminer, ils ne viendront pas me raconter qu’ils n’y sont pour rien puisque « el fitnatou achadou min al qatl)
    Qu’ils se la ferment. puis c’est vrai qu’en kabylie chacun veut imposer sa croyance aux autres, leur refuant ainsi le drot à leur propre choix. mas; en face de ces salafiste il y a les sectes dites chretiennes en tous genre, sabouha khabza lorsque les islamistes sont priés de se la fermer eux ont trouvé le champs libre et les communnstes du mak qui veulent empêcher les gens de croire en dieu et n’hésitent pas à traiter les croyants d’attardés et de débiles. Il faut une loi qui intime l’ordre à tout ce beau monde de se la boucler et que chacun connaisse ses limites et respecte celles des autres..




    0



    0
    noro
    7 novembre 2016 - 21 h 36 min

    En tout cas une chose est sur
    En tout cas une chose est sur, si ce n’est pas l’existence des kabyles en Algérie, on est tous aujourd’hui des saoudiens barbus avec les kamiss. Faut appeler un chat, un chat.




    0



    0
      Erracham
      7 novembre 2016 - 22 h 43 min

      J’ai parfois la nette
      J’ai parfois la nette impression que le pouvoir encourage ces salafistes à s’installer en Kabylie sans doute pour justifier une présence militaire imposante. Ils ne réussiront pas à prendre racine dans une région qui connaît l’Islam depuis des siècles. Les kabyles défendent leur religion mieux que ces endoctrinés du wahabisme. Ils perdent leur temps!




      0



      0
      W19 - TP
      7 novembre 2016 - 22 h 56 min

      Totalement. Le fer de lance
      Totalement. Le fer de lance pour le retour a l’identite vient des kabyles. Et je ne serais pas etonne que ces attaques soient le fruit de pays etrangers qui veulent baillonner cette redecouverte identitaire. Les salafistes algeriens totalement depersonnalises et amnesiques de leur vraie histoire ne comprennent pas qu’ils sont les dindons de la farce de gens qui les poussent a agresser d’autres algeriens, Hier les kabyles etaient incompris, c’etait une sonnette d’alarme pour ne pas etre vides de notre identite. Esperons qu’il ne soit pas tard pour nous en tant que nation. Car les kabyles etaient nies hier, au final ils avaient totalement raison. Mais ils etaient trop en avance. Pendant ce temps les freres musulmans egyptiens ont clochardise la societe algerienne en trente ans apres l’independance de notre pays. C’est un vrai rendez-vous rate des algeriens entre eux. Nous devons vraiment faire quelque chose pour ne pas accumuler ces erreurs et les transformer en fautes.




      0



      0
      Algérien d'ailleurs
      7 novembre 2016 - 23 h 44 min

      parce que tu crois que vous
      parce que tu crois que vous êtes ;les seuls à vous comporter de la sorte avec ? cessez ce sentiment de supériorité envers vos frères immédiatement. les autres ne sont pas moins patriotes que vous. Si c’est vrai ce que tu racontes alors pourquoi ces salafistes sont plantés chez vous ? arrêtez y en a marre de ces balivernes !




      0



      0
      Aidan
      8 novembre 2016 - 1 h 55 min

      Je ne suis pas kabyle (a ce
      Je ne suis pas kabyle (a ce que je sache) et je suis tout-a-fait d’accord avec ce que vous dites.




      0



      0
        Anonymous
        8 novembre 2016 - 3 h 05 min

        MAIS VOUS ÉTÉ BERBÈRE CHER
        MAIS VOUS ÉTÉ BERBÈRE CHER AMI AIDAN.




        0



        0
    moumouh
    7 novembre 2016 - 21 h 26 min

    il faut faire tres attention
    il faut faire tres attention a ses gens la ils sont dangereux




    0



    0
    Quenelle
    7 novembre 2016 - 20 h 29 min

    Quand l’Etat fait dans la
    Quand l’Etat fait dans la figuration, quand il observe mais n’agit pas, quand il ferme les yeux ou fait traîner en longueur des situations urgentes , des citoyens honnêtes et courageux se prennent en charge ! TRAGIQUE !
    En fait, nous n’avons pas réellement d’Etat mais une sorte de conglomérat d’individus gérant leur carrière et non le pays ! 200 000 morts n’ont pas suffi ! 45 000 disparus n’ont pas suffi ! Triste sort que le nôtre !




    0



    0
    mohamed_16000
    7 novembre 2016 - 20 h 14 min

    Hi All,

    Hi All,

    Là ou le salafisme, islamisme est incrusté, c’est la décadence totale. Remarque le système FLN a travaillé pour cela et cassé l’école qui forme des ignorants dans toutes les langues. Hélas mais amis, quand on détruit les lieus de savoir, école, université, on laisse le terrain a la rokya, ignorance, superstition etc.

    Ces moutons de salafiste ne se rendent même pas compte dans quelle gigantesque manipulation wahabiste, saoudenne ils sont les victimes pour détruire leur pays.

    Je connais moi même tout les gens ratés de ma génération sont tous devenus des imams, des penseurs de l’islam alors que les meilleurs du quartiers avec les Bac Math dans les années 80 sont tous au USA, Suède et France.

    Pourquoi le système FLN a fait tout cela pour arriver a ce carnage culturelle, économique et social!!




    0



    0
    momo
    7 novembre 2016 - 19 h 46 min

    la nature a horreur du vide.
    la nature a horreur du vide.




    0



    0
    Omria
    7 novembre 2016 - 19 h 10 min

    Il faut les dénoncer, il faut
    Il faut les dénoncer, il faut soutenir le travail des forces de sécurité en dénonçant tous les apprentis de la terreur. Bravo pour ce journaliste. Laissez-le tranquille, c’est un lanceur d’alerte et il faut le remercier pour ça. C’est le monde à l’envers !




    0



    0
      Muh Amazigh
      7 novembre 2016 - 21 h 34 min

      Bravo vous avez fait votre
      Bravo vous avez fait votre travail de citoyen. Tout le monde devrait faire de même.




      0



      0
      Anonymous
      8 novembre 2016 - 14 h 58 min

      les forces de securité,les
      les forces de securité,les pourchassent mais le pouvoir les reçoit et discute avec eux comme avec ce TUNISIEN…. ! allez comprendre cette logique !!!!




      0



      0
    sami
    7 novembre 2016 - 19 h 08 min

    Mais où notre >ministre Aissa
    Mais où notre >ministre Aissa défenseur de notre Islam ancestral.
    Les populations devraient se prendre en main.Ces situations conflictuelles profitent au systéme ,ce qui explique bien son laxisme.
    Bravo,la région de Kabylie a toujours été avant gardiste quant à la liberté et la souveraineté.Elle a toujours été un rempart contre l’intégrisme obscurantiste.Elle devrait faire des émules ailleurs ,au pays.où les salafistes ont mis mains basses sur tous les lieux de culte,pour polluer l’esprit des Algériens avec le venin saoudien.




    0



    0
    MOI
    7 novembre 2016 - 18 h 52 min

    le salafisme s’est emparé de
    le salafisme s’est emparé de la Kabylie depuis 2002, les femmes kabyles portent leurs robes kabyles avec le khimar!!! que reste il de la Kabylie??? dans les mosquées de la Kabylie pudique on parle de sexe de khoule de fitna des femmes de l’épilation des sourcils!!! que reste t’il de la fierté et pudeur kabyle??? et de hour el 3aine??? des sujets tabous en Kabylie pudique de jadis… rien………. donc qu’ils s’emparent de cette mosquée on s’enfiche.




    0



    0
      le retour de manivelle
      7 novembre 2016 - 21 h 03 min

      Avec ton raisonnement tu
      Avec ton raisonnement tu finiras par les inviter chez toi(tu vois ce que je veux dire) et tu diras que tu t’en fiches bien sûr.Libre à toi de te soumettre mais tu n’as pas le droit de décourager les fhouls qui résistent à cette hydre salafiste.




      0



      0
    Anonymous
    7 novembre 2016 - 18 h 23 min

    Akbou ou tatawine, quand les
    Akbou ou tatawine, quand les pouvoirs publics sont absents les citoyens réagissent et quand on en arrive là tous les dérapages sont à prévoir. Dans tous les cas un seul fautif : le vide des pouvoirs publics.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.