Des parlementaires dénoncent «l’abandon de la souveraineté économique du pays»

Le PT et le FFS sont en première ligne. D. R.

Dans le projet de loi de finances de 2017, des dispositions domaniales inquiètent certains parlementaires plus que les augmentations de taxes. Il s’agit notamment du «curieux» article 75 qui permet la création de zones industrielles privées. Selon cette disposition, les personnes morales de statut privé peuvent procéder à la création, l’aménagement et la gestion de zones d’activités, de zones industrielles ou de zones logistiques sur des terrains à vocation non agricole. Ces zones industrielles vont être la propriété de leur créateur. «Ce n’est pas le fait de laisser au privé l’initiative de créer des zones industrielles qui pose problème. C’est le fait que cette disposition ne fixe presque aucune condition préalable à cette création», relève un député de l’opposition qui affirme que son parti se penche sérieusement sur cette disposition et prépare un amendement afin qu’il y ait des garde-fous.

Ces zones industrielles vont être inscrites dans le registre du domaine privé de l’Etat sur la base d’une concession qui leur est consentie de gré à gré pour une période de 33 ans, avec octroi d’abattements sur le prix de la concession modulés en fonction de l’implantation géographique du projet. L’abattement peut aller jusqu’à 95% dans les wilayas du Nord. « 95% pendant la période de réalisation du projet pouvant s’étaler d’une à cinq années et 75% pendant la période d’exploitation jusqu’à expiration de la durée de la concession», précise-t-on dans ce texte de loi.

Dans les wilayas des Hauts-Plateaux et du Sud, le terrain sera cédé au dinar symbolique pendant une période de dix ans. Dans le grand Sud, le terrain qui servira à ces zones industrielles sera également cédé au dinar symbolique pendant une période de 15 ans. A cela s’ajoutera l’abattement de 95% du montant de la redevance domaniale au-delà de cette période. Ces avantages sont jugés excessifs par des parlementaires qui comptent, en effet, s’y opposer.

Le Parti des travailleurs et le FFS semblent être en première ligne dans cette «bataille» pour faire tomber cet article de loi ou tout au moins «réduire ses effets nocifs» en présentant une formulation «moins laxiste» envers les éventuels bénéficiaires. Pour le FFS, cette disposition est un pas en avant vers la mise en place d’un modèle économique néolibéral. En tout cas, au sein de l’Assemblée populaire nationale, les députés de l’opposition démocratique désapprouvent cette disposition et estiment que le plus grave n’est pas l’augmentation de la TVA, mais l’abandon progressif de la souveraineté économique du pays.

Hani Abdi

Comment (35)

    débuté
    8 novembre 2016 - 22 h 42 min

    Bande de voleurs voilà ce que
    Bande de voleurs voilà ce que vous êtes ni plus ni moins




    0



    0
    Anonymous
    8 novembre 2016 - 22 h 22 min

    TROP DE CHÔMAGE , SE
    TROP DE CHÔMAGE , SE DÉVELOPPER DEMANDE LA PARTICIPATION DU PRIVÉ , DES ZONES INDUSTRIELLES , L’ETAT NE PEUX PAS TOUT FAIRE .
    …LE TEMPS PRESSE , LA DÉMOGRAPHIE AVANCE , ………AVEZ VOUS DES PROPOSITIONS……QUELLES SONT VOS SOLUTIONS ??? ..DONNEZ DES IDÉES !!
    ………VOUS ETES MINISTRE DE L’INDUSTRIE , QUE FERIEZ-VOUS ?????…….silence ?
    VOS SOLUTIONS !!! DES OUVERTURES , MAIS QUOI ?
    .




    0



    0
    KHADAÎÎNE
    8 novembre 2016 - 19 h 20 min

    HO HO HO !!!! ALI BABA ET
    HO HO HO !!!! ALI BABA ET LES 40… ONT DÉCOUVERT QU’ILS POSSÈDENT UNE FIBRE NATIONALISTE AU MILIEU D’UN ENCHEVÊTREMENT DE NERFS DE CORRUPTION. QUEL BONHEUR !!! ILS PENSENT À NOUS ENFIN, APRÈS PLUS DE 30 ANS DE SUCRAGE SUR NOTRE DOS, POUR NOUS ENFONCER ENCORE PLUS DANS LA FAMEUSE DÉCONFITURE ET DÉSASTRE DU DINARS SYMBOLIQUE. ROUH A KHALI ROUH ….




    0



    0
    fennec
    8 novembre 2016 - 15 h 31 min

    A mon avis il va encore y
    A mon avis il va encore y avoir du bakchich sous les tables. Les comptes suisses, panaméen et autres vont êtres bien fournis, c’est Rothschild qui va être content …




    0



    0
    Wallace
    8 novembre 2016 - 14 h 15 min

    Mais ou ont ils été déniché
    Mais ou ont ils été déniché le « foncier » qui si j’ai bonne mémoire était introuvable(crise du foncier) il n’y a même pas 6 mois de cela???




    0



    0
    Anonymous
    8 novembre 2016 - 9 h 13 min

    Purée ses voleurs de députés!
    Purée ses voleurs de députés! ils ont vidé les caisses de l’état sans qu’il y a un rendement derrière c’est seulement en algérie qu on a a faire a ses analphabète assient sur des chaise q et gagnent de l’argent, avec tous les autres avantages, purée ils doivent ête exécuté pour haute trahison a la nation.




    0



    0
    AMAR MOKHNACHE
    8 novembre 2016 - 8 h 56 min

    C EST UN CHOIX IL FALLAIT
    C EST UN CHOIX IL FALLAIT PRODUIRE DES RICHESSES OU UNE BOURGEOISIE QUI PRENDRAIT EN MAIS LE PAYS !! Le choix a ete fait ! la recette pour produire une bourgeoisie est simple: la speculation fonciaire surtout urbaine et les privilege dans la gestion des grands dossiers de la rente comme le PNDA LES SUBVENTIONS LES POSTES BIDONS COMME LES ANNEES « CULTURELLES » les marches publics…la sante…. resumons:
    les MEGA DEPENSES QUI N ONT PAS PRODUIT LEURS EFFETS:
    autoroutes
    sante publiques
    subventions lait farine..gas oil et electricite
    pnda. ….
    EN EUROPE UN EURO DEPENSE VOIT SES EFFETS PENDANT QUELQUES ANNEES ET CHEZ NOUS C EST LES SABLES MOUVANTS AVEC L IMPUNITE ON PEUT SE PERMETTRE LE LUXE DE DIRE « j ai ete bete » et c est termine!!!




    0



    0
    TheBraiN
    8 novembre 2016 - 8 h 30 min

    Beaucoup de démagogie et de
    Beaucoup de démagogie et de langue de bois quand-même !
    Au lieu de dénoncer les pratiques illicites et frauduleuses ces parlementaires nous sortent un discours à la Soviétique .
    Il n y a aucun mal à ce que l’état cède le foncier industriel gratuitement même aux industriels sous certaines conditions bien entendu et je ne vois pas en quoi la souveraineté économique du pays serait engagée .




    0



    0
    youcef
    8 novembre 2016 - 6 h 19 min

    Et alors ça se voit non le
    Et alors ça se voit non le pays est devenu un vêtir able marécage on coule dans la vase pour ne pas dire autre chose …allez-y inspecter l’usine « pâturage d’Algérie  » de me ouznoghene » à said amir ouche de tizi et vous verrez pourquoi le lait en sachet manque et vous verrez le lait en poudre subventionné comment il est détourné c’est un Cauchemar. ..l’Algérie desur amis coule et vite …onil va inspecter l’unité le  » fermier  » comment un sieur H.M gonfle les chiffres des collectés alors que certains fellahs ne possède plus de vache …oui wallou ils leurs reste deux chèvres et un âne .c tout alors qu’ils continuent à produire …voilà les jeux macabre d’un responsable qui a fait déjà de la prison au temps de l.énièM …c grave mais l Onil qui est corrompu ne peux pas faire face …du côté du centre birkhadem c pourri et des escrocs de oued El alayeg ( boufark) se sont paye des villas somptueuse …bon je arrete car le coeur risque de lâcher …le lait subventionné en Algérie est un Cauchemar ..il vaut mieux arrêter ces conventions car toutes elles dont détournées ..que ça doit la farine ou huile sucre etc…mais ce qui est du lait la c est vraiment affreux…car je vois et je sais ce que je dis ..des morveux collecteur acheté en vrac la nuit et le lendemain il est dispatcher vers les usines du centre. ..faites un tour à freha autre endroit de mafia du lait subventionné. .et vous verrez que mahmoud se la coule douce des dizaines de Toyota et h100 font la chaînes oui c’est des collecteur. .voyez vous même le manège …ça gonfle et ça détourné




    0



    0
    Omar Ben
    8 novembre 2016 - 3 h 42 min

    Salut ,homes libres.Apres ce
    Salut ,homes libres.Apres ce projet de ceder la terre sacree arrosee par le sang des martyres,notez bien Messieurs-au Dinar symbolique!?-que reste il a dire,ou plus clairement, aux traitres du pouvoir en Algerie, que leur reste il encore de plus a faire?Apres le grand crime du siecle de la dilapidation de plus de 800 milliards de dollards(un record mondial que toute les mafia du monde et de l histoire n ont jamais realisees),voila maintenant la cession des terres au dinar symbolique.A rappeler que la reconstruction de toute l europe apres la 2e guerre mondiale(‘le plan Marshal)n a pas coute cette somme astronomique.Quant aux soi-disant deputes de l assemble fontoche,de la soi-disant opposition,ils sont complisses,au moins pour trois raisons.Meme avec les chiffres officiels,cette assemblee ne represente pas la majorite du peuple(avec le trucage le parti fln n a que 2 millions de suffrage).L enorme prime et les avantage de ces faux deputes(40 par mois +++)un veritable vol et detournement de l argent du peuple -le smig legitime du pauvre travailleur Algerien est toujours est toujours fixe a la minable somme de 18000 DA.Quoi de plus condamnable et quoi de plus revoltant.C est cela la justice sociale,pire encore c est cela l independance que les laches traitres nous chantent a l occasion du 1er novembre?oui nos anciens se sont sacrifies pour chasser le colonisateur,mais qu avons nous fait pour chasser les neo colonisateurs et leurs laches representants en Algerie?La reponse est attendu de tous les hommes et femmes honnetes et sinceres dans ce pays ou ,helas certains, par desespoir disent qu ils ne reste pas d hommes dans ce pays.Non,il reste et restera toujours des grands hommes en Algerie,mais ou sont ils que font ils?Je dit simplement,que c est juste une question de temps,j espere tres bientot,le jour de la decontation arrivera plus vite que les complot des enemies de de ce cher et grand pays.




    0



    0
    l'oeil ouvert.
    8 novembre 2016 - 0 h 57 min

    Ceux qui ont élaboré cette
    Ceux qui ont élaboré cette loi, l’ont fait en connaissance de cause. Elle a été longuement « concoctée » et faite sur mesure pour eux et leurs rejetons. Bouchouareb sait très bien ce qu’il fait,dans une Algérie laissée á l’abandon pour les usurpateurs,les voleurs,les lapideurs,la charognards,les vampires et j’en passe. Cette loi est faite juste pour eux,car ils sont les seuls á pouvoir en bénéficier et qui disposent des sommes colossales amassées sur le dos du peuple et comme on le constate,les abattements,pour ne pas dire des terres « offertes » Je me demande seulement,si ces gens sont conscients de ce qui les attends et ce que le peuple leur reserve dans un proche avenir.




    0



    0
    Nadia
    7 novembre 2016 - 22 h 42 min

    Des terres données par
    Des terres données par Bouteflika aux gens du golfe pour des projets d’agriculture. C’est de la trahison pure et simple. Du parjure ! On veut savoir ce qui se passe dans NOTRE pays. Que se passe-t-il enfin ?




    0



    0
    Anonymous
    7 novembre 2016 - 22 h 11 min

    Journal officiel de la
    Journal officiel de la République Algérienne
    Ordonnance n° 06-05 du 15 juillet 2006 relative à la protection
    et à la préservation de certaines espèces animales menacées de disparition.
    Le Président de la République,
    Le conseil des ministres entendu,
    Promulgue l’ordonnance dont la teneur suit :
    Art.1er. – Sans préjudice des dispositions législatives relatives aux espèces animales protégées, la présente ordonnance a pour objet de fixer les modalités de protection et de préservation de certaines espèces animales menacées de disparition.
    Art.2. – Au sens de la présente ordonnance, on entend par espèces animales menacées de disparition les espèces de faune sauvage dont l’existence en tant qu’espèces subit une atteinte importante entraînant un risque avéré d’extinction et qui, de ce fait, font l’objet de mesures de protection et de préservation particulières.
    Art.3. – Les espèces animales menacées de disparition sont :
    Classe des mammifères :
    Mouflon à manchettes : AMMOTRAGUS LERVIA.
    Oryx : ORYX DAMMAH.
    Cerf de Barbarie : CERVUS ELAPHUS BARBARUS.
    Hyène rayée : HYENA HYENA.
    Gazelle rouge : GAZELLA RUFFINA.
    Gazelle d’Atlas : GAZELLA CUVIERI.
    Gazelle dama : GAZELLA DAMA.
    Gazelle dorcas : GAZELLA DORCAS.
    Gazelle du Sahara : GAZELLA LEPTOCEROS.
    Fennec : FENNECUS ZERDA.
    Guépard : ACINONYX JUBATUS.
    Chat des sables : FELIS MARGARITA.
    Addax : ADDAX NASOMACULATUS.
    Classe des oiseaux :
    Ibis chauve : GERONTICUS EREMITA.
    Erismature à tête blanche : OXYURA LEUCOCEPHALA.
    Faucon crecerellette : FALCO NAUMANNI.
    Faucon pèlerin : FALCO PEREGRINUS.
    Outarde houbara : CHLAMYDOTIS UNDULATA.
    Grande outarde : OTIS TARDA.
    Outarde canepetière : TETRAX TETRAX.
    Classe des reptiles :
    Tortue grecque : TESTUDO GRAECA.
    Fouette-queue : UROMASTYX ACANTHINURUS.
    Varan du désert : VARANUS GRISENS.
    La liste fixée par le présent article peut être étendue à d’autres espèces animales menacées de disparition par voie réglementaire.
    JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE N° 47 13, 19 juillet 2006
    Art.4. – Sans préjudice des dispositions législatives en vigueur, la chasse des animaux mentionnés sur la liste fixée à l’article 3 de la présente ordonnance est interdite par tout moyen. Sont également interdits la capture, la détention, le transport, la naturalisation et la commercialisation des animaux ou parties d’animaux d’espèces menacées de disparition. Seule peut être autorisée, selon les modalités fixées par voie réglementaire, la capture des spécimens d’animaux classés espèces animales menacées de disparition à des fins exclusives de recherche scientifique ou de reproduction pour le repeuplement ou la détention par des établissements de présentation au public.
    Art.5. – Il est institué une commission nationale de protection des espèces animales menacées de disparition composée d’experts de la faune sauvage, de la santé animale et de la protection des écosystèmes. La commission, présidée par le ministre chargé de la chasse, est consultée sur toutes les questions relatives à la situation générale de ces espèces, leur protection et leur préservation. Les attributions, la composition et le mode de fonctionnement de cette commission sont fixés par voie réglementaire.
    ………..
    Art.9. – Toute infraction aux dispositions de l’article 4 ci-dessus est punie d’un emprisonnement d’un (1) an à trois (3) ans et d’ une amende de deux cent mille dinars (200.000 DA) à cinq cent mille dinars (500.000 DA). Les produits de la chasse, les armes, munitions, véhicules et tous moyens ayant été utilisés pour la chasse ou la capture de ces animaux sont confisqués.
    En cas de récidive, la peine est portée au double.
    Art.10. – Sans préjudice des autres sanctions prévues par la législation en vigueur en la matière, toute personne ayant permis, facilité, aidé ou contribué par quelque façon que ce soit à la chasse ou à la capture, la détention, le transport et la commercialisation des animaux ou parties d.animaux mentionnés sur la liste fixée à l’article 3 ci-dessus, est punie d’une peine d’emprisonnement d.un (1) an à deux (2) ans et d’une amende de cent mille dinars (100.000 DA) à trois cent mille dinars (300.000 DA).
    En cas de récidive, la peine est portée au double.

    Mrs le président mrs les ministres vous êtes hors la loi du moment que vous la piétinez n’est-ce pas?




    0



    0
    TFOUH
    7 novembre 2016 - 21 h 57 min

    Vendre des terrains à 1 DA
    Vendre des terrains à 1 DA symbolique comble de malheur , alors que chaque cm de ce pays a été défendu par un million de chahids et de tout un peuple martyr pour l’offir en fin de compte à des trabendistes
    Bande de voyous et de malfrats
    TFOUH ILA YOUM DINE




    0



    0
    Anonymous
    7 novembre 2016 - 21 h 11 min

    Les parlementaires grincent
    Les parlementaires grincent des dents à cause de leur poches qui vont commencé à se vider lentement mais sûrement.




    0



    0
    Anonymous
    7 novembre 2016 - 20 h 57 min

    Il en est parmi ceux qui nous
    Il en est parmi ceux qui nous gouvernent qui ne sont pas algériens. C’est désormais une évidence. La roue va tourner.




    0



    0
    Anonymous
    7 novembre 2016 - 20 h 38 min

    C’est une vente à la découpe
    C’est une vente à la découpe ( pour ceux et celles qui savent de quoi il s’agit )




    0



    0
    Quenelle
    7 novembre 2016 - 20 h 32 min

    Ah, les zigotos !

    Ah, les zigotos !
    Il paraît qu’ils nous défendent !




    0



    0
    junior
    7 novembre 2016 - 20 h 28 min

    On a vendu le pays aux éscros
    On a vendu le pays aux éscros




    0



    0
    selecto
    7 novembre 2016 - 20 h 06 min

    Les escrocs, les traitres,
    Les escrocs, les traitres, les rescapés de la rafle de 1975, les naturalisés, unis contre le peuple algérien pour l’appauvrir et vendre l’Algérie au plus offrant avant de prendre leurs valises et partir sous d’autres cieux.
    Ils poussent le peuple au bout exprès pour provoquer une révolte pour fuir.




    0



    0
    Touaa
    7 novembre 2016 - 20 h 00 min

    On ne parle jamais de
    On ne parle jamais de deblocage de la bureaucratie de la corruption de lourdeur administratif du népotisme les ennemies du développements……LDF 2017 des taxes et des taxes et des augmentations. Par touts….préparer vous aux augmentations carburant..électricité…eau..gaz…etc ..pas de plant urgent de sortir de crise avant quelle n arrive que dieu protégé ce pays _——-




    0



    0
    Jean_Boucane
    7 novembre 2016 - 19 h 41 min

    Les parlementaires sont
    Les parlementaires sont subventionnés par la mafia de l’import import… ils sont pour le statu quo!!! Moi je soutiens le changement car l’ancien modele n’était pas viable!!!




    0



    0
    Anonymous
    7 novembre 2016 - 19 h 32 min

    Des parlementaires dénoncent
    Des parlementaires dénoncent «l’abandon de la souveraineté économique du pays»
    la souveraineté économique du pays violée, et travestie par :

    1°) – Des lois économiques, financières, fiscales, commerciales, douanières à l’A.P.N, et au Sénat
    Députés, et sénateurs favorisant les importateurs de l’Import-Import, pardon, « l’Export-Import,…..?! »

    2°) – Les Importateurs sont devenus un clan, où un groupe de personnes parasitaires d’un état dans l’état
    Qui ont détruit les bases économiques de travail, de productions de richesses, et d’exportations

    3°) – Les investissements dans un secteur qui est devenu une très lourde charge, pour l’économie du pays
    Les infrastructures, routes, échangeurs, ponts, batiment sont d’un secteur improductif, non rentable
    Et non exportable de richesses, et de surplus, à l’étranger , pour rapporter des devises,…..
    A amortissement très lent, et très faible, qui grève lourdement, les budgets de l’état (déficits,…..)

    4°) – La non application stricte d’une austérité rigoureuse , et sévère sur les dépenses de l’état
    Conduit à des graves déficits budgétaires , dangereux pour l’équilibre macro-économique de l’état
    En affaiblissant, et fragilisant gravement l’économie-finances , et la sécurité du pays
    A la merci de pays opportunistes, vautours, et voraces: France, Espagne, Maroc, Italie, U.S.A, Israel,
    Pays européens,
    Et d’institutions financières de chantages, de pressions, et d’usure : F.M.I, Banque Mondiale,
    ( la récente forte dévaluation de la livre égyptienne, pour obtenir plus de 2 milliards de dollar
    du F.M.I, comme une première tranche d’une bouffée d’oxygène
    (l’Egypte au bord de l’asphyxie financière, en crise politique, avec l’Arabie Saoudite, (Syrie, Yémen…..)




    0



    0
    Zighem
    7 novembre 2016 - 19 h 14 min

    C’est quoi ce bazar ? C’est
    C’est quoi ce bazar ? C’est quoi ce gouvernement ? Ils veulent nous imposer la servitude dans notre pays ? Dénoncez-les sans relâche. Rendez publics leurs agissements. Le peuple est avec vous. Notre souveraineté est primordiale. Qui acheté ces aires domaniales pour un dinar symbolique ? Qui ? Dites-le nous.




    0



    0
    Bison
    7 novembre 2016 - 18 h 56 min

    Pour moi le premier des
    Pour moi le premier des amendement s et le premiers des gardes fou à exiger c’est d’interdir a un privé étranger ou un algérien ayant un conjoint étranger d’ouvrir droit!! Avec tous ces conjoint orientaux, égyptiens et ceux du meme coin, et aussi les turques , les matocains et d’autres qui épousent des algériennes a marche forcée pour les papiers et les avantages vont finir d’ acheter notre pays bout par bout! Depuis qu’on ouvert le droit au conjoint d’algerien mais surtout d’Algériennes( c’est les pluS nombreux) c’est devenu la ruée vers l’or!!
    Bizarre qu’on entend pas les partis des freros protester…ça doit les arranger !! Ils vont ouvrir notre pays aux prives de leurs confrérie, avec tout l’argent qu’ils ont amassé avec ghoul et d’autres ! Ils ont des milliards a blanchir! Le Hamas aussi avec les milliard de la contrebande des tunnel des frontières Égypte- Gaza!! Tout est calculé ! Qui dit que nous fakhamatouhoum naviguent a vue!!?




    0



    0
      Nationalité ...
      7 novembre 2016 - 21 h 13 min

      Les égyptiens envahissent l
      Les égyptiens envahissent l’ambassade algérienne en Égypte pour se marier avec des algériennes. Une catastrophe sans nom. Ils sondent tous des affaires en Algérie et se marient avec des algériennes pour avoir des papiers. Des vieillards possédant déjà des femmes, ils envahissent les facebook et les sites de rencontres et mettent la main sur des algériennes jeunes qui ne trouvent pas à se marier en Algérie. Beaucoup sont maltraitées, battues et piégées en Égypte, elles doivent même travailler pour leur « mari ». Beaucoup n’osent rien dire tant elles ont honte d’avouer le piège dans lequel elles sont tombées. Sans compter qu’elles servent pour la plupart à assouvir les fantasmes de ces hommes ayant peur de faire la même chose avec des égyptiennes et d’être exposées sur leur travers intimes auprès des autorités religieuses locales . Plusieurs journalistes travaillant dans la presse ont tenté d’écrire la-dessus. Un article est paru il y a quelques temps et a été effacé d’internet : ce qui était raconte était vraiment triste. C’est une bombe à explosion. Il faut revenir sur l’accession à la nationalité par mariage. Si on ne fait rien, dans vingt ans, leurs enfants feront de l’entrisme dans nos corps sensibles. On continue comme cela et nous serons diriges par des étrangers et nous serons étrangers dans notre propre pays.




      0



      0
    Anonymous
    7 novembre 2016 - 18 h 52 min

    Fakou bientôt c’est la fin de
    Fakou bientôt c’est la fin de vos mandat et vous prenez les citoyens pour des imbéciles et toutes ces lois de finances anterieures que vous avez voté les mains et les pieds levés en contre partie d’une rémunération bien grasse et des avantages en natures.
    Et aujourd’hui vous voulez faire les fidèles élus du peuple alors Dieu seul sait que vous n’avez jamais défendu les intérêts du peuple et du pays mais plutôt uniquement vos intérêts et ceux de vos proches hacha El missoum le député de Médéa .




    0



    0
    Ali-Baba
    7 novembre 2016 - 18 h 35 min

    Ils ont volé les concessions
    Ils ont volé les concessions agricoles, vendus des quotas de logements sociaux, nous ont inondés de containers de khordas et de tout-venant et maintenant ils doivent fructifier tout cet argent amassé. Ils ont la suite dans les idées.




    0



    0
    UN ALGERIEN
    7 novembre 2016 - 16 h 53 min

    Sans se rendre compte des
    Sans se rendre compte des décisions similaires tels qu’ils sont annoncés prélude à un soulèvement populaire, pourquoi ? L’explication est simple, c’est que la France à commencè à colonisè petit à petit la terre de nos aïeux jusqu’à l’éclatement de la Révolution armée. Ces terres appartiennent à L’ÉTAT donc au peuple, elles doivent être gérer conformément aux lois hérites depuis L’INDÉPENDANCE DE NOTRE PAYS EN RESPECT




    0



    0
    hamidoux
    7 novembre 2016 - 15 h 55 min

    le symptomatisme qui
    le symptomatisme qui caractérise nos élites au pouvoir, c’est selon le dicton qui dit que  » EL HOUT IFOUH MEN RASSOU » ou bien c’est par sa téte que le poisson commence á pourir.




    0



    0
    OMAR
    7 novembre 2016 - 15 h 53 min

    MAIS QUEL MODELE AVONS NOUS
    MAIS QUEL MODELE AVONS NOUS ACTUELLEMENT???

    C EST UN MODELE UNIQUE DE BAZAR!!!

    QUELLE LOI APPLIQUER??ELLES EXISTENT LES LOIS!!!

    LES PERMIS D IMPORTATIONS SANS FRONTIERES C EST POUR QUI???

    LES CASSES DE PRODUCTIONS NATIONALES FLAGRANTES/DES HONNETES ONT PAYE CHEREMENT

    LEUR OPPOSITION….. CE QUI A FAIT BOUGER LES DEPUTES???

    ILS SONT DEPITES /EN FIN DE MANDAT/ POUR LE RISQUE DE LIMITATIONS DE PRIMES SURTOUT!!!!




    0



    0
    Anonymous
    7 novembre 2016 - 15 h 15 min

    Quels genres de privés
    Quels genres de privés viendraient s’installer ? Des nationaux ou des étrangers ? Quelles industries ? Les productions seront-elles pour la consommation nationale et/ou pour l’export ? Si c’est pour l’export quelles ressources naturelles locales subventionnée telle que énergie ou rare telle que l’ eau entreraient dans le processus de fabrication car il ne s’agirait pas de déshabiller H’mida ou habiller Paul…




    0



    0
    layadjouz
    7 novembre 2016 - 15 h 09 min

    Puisque la justice, l’argent,
    Puisque la justice, l’argent, les vols, les viols de la constitution etc. sont privatisés il reste plus que découper le pays en parcelles pour le privatiser ?
    C’est une suite logique.




    0



    0
    reda
    7 novembre 2016 - 15 h 03 min

    le pouvoir est incapable de
    le pouvoir est incapable de créer une économie hors hydraucarbure donc il vend l’algérie aux etrangers, on le voit aussi avec les américains pour le bétails….




    0



    0
    Algérien
    7 novembre 2016 - 15 h 03 min

    Une aberration…. C’est
    Une aberration…. C’est indécence… vous n’avez pas honte ???
    Des parlementaires qui gagnent en moyen 400’000 DA sans parler des privilèges et autres avantages s’apprêtent à voter un projet de loi de finance 2017 qui demande de payer davantage de taxes pour une population qui gagne en moyen 30’000 DA par mois !!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.