Une contribution de Smaïl Hadj-Ali – Les dessous de la propagande contre Trump

Les médias dominants ont tout fait pour faire tomber Donald Trump. D. R.

A entendre et lire les élites médiatiques, politiques et autres people européens et nord-américains, l’opposition, le rejet impitoyable de Trump s’appuie sur les attaques odieuses de celui-ci contre les migrants, les latinos, les musulmans, son racisme, sa xénophobie. Cette opposition et ce rejet s’appuient aussi sur son machisme, sa misogynie, sa grossièreté, sa vulgarité. C’est cela qui a été vendu depuis plusieurs mois aux opinions du monde entier par la quasi-majorité des médias, tous supports confondus. Ces éléments, réels, certes, sont en vérité secondaires, ne sont que des apparences et n’ont été avancés que pour mieux cacher les vraies raisons de tous ces tirs à boulets rouges à bout portant contre sa candidature. En vérité, les raisons profondes sont ailleurs, tant il est vrai que toutes ces élites vassales se satisfont et s’accommodent, en Europe et aux Etats-Unis, du racisme, de la xénophobie, de la misogynie, du machisme, de la grossièreté et de la vulgarité.

A cet effet, voici quelques-unes des raisons, profondes et cachées, qui expliquent les tirs de barrage nourris de ces élites contre Trump qui, soyons-en sûrs, gamelle oblige, ne tarderont pas à lui prêter allégeance et offrir leurs services au vainqueur.

Sur le plan économique, il y a sa dénonciation de la globalisation économique qui a plongé une partie conséquente des classes moyennes de son pays dans la pauvreté et précarisé et «misérabilisé» les classes populaires. Une globalisation, faut-il le rappeler, qui a détruit des millions d’emplois industriels, près de six millions, et plusieurs dizaines de milliers d’entreprises de ce pays.,

Conformément à son option protectionniste, il a annoncé que s’il était élu, il dénoncerait le Traité de libre-échange Alena – Canada, Etats-Unis, Mexique – et ceux à venir, tel le Tafta – Traité de libre-échange transatlantique. Il a promis la taxation à hauteur de 40% des produits fabriqués en Chine afin de protéger la production nationale. Dans la même perspective, il a annoncé la renégociation et même la sortie de l’OMC. Adversaire de Wall-Street, il a promis de taxer les profits spéculatifs des traders et une loi séparant banques d’affaires et banque de dépôts des particuliers.

Sur le plan social, il a promis de pérenniser l’accès universel aux soins médicaux pour les catégories sociales modestes et populaires et de diminuer le prix des médicaments.

Sur le plan international, il souhaite dialoguer avec la Russie et combattre conjointement les groupes terroristes au Moyen-Orient. Toujours au plan international, il estime que l’ampleur de la dette privée et publique américaine exige de repenser totalement la politique interventionniste de son pays. Actant la fin de la Guerre froide, il considère que son pays n’offrira plus sa protection systématique aux Etats membres de l’Otan.

Voilà, en vérité, les raisons ou, du moins quelques-unes, de l’hystérisation des discours et de la propagande des élites dominantes politico-médiatiques globalisées contre Donald Trump.

Ceci étant, la nature impérialiste des Etats-Unis demeure et ne disparaîtra pas, comme par enchantement, avec l’élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis.

Smaïl Hadj-Ali

Comment (67)

    [email protected]
    25 février 2017 - 21 h 21 min

    Vous êtes d’où d’origine s
    Vous êtes d’où d’origine s’il-vous-plaît mr Hadj-ali
    On chèche notre famille
    Votre grand père est il mouhand amezyan ou l grand père de votre père ?

    Jattend votre réponse




    0



    0
    fetzara
    12 novembre 2016 - 15 h 28 min
    Anonymous
    11 novembre 2016 - 20 h 44 min

    L’alignement massif, flagrant
    L’alignement massif, flagrant et méprisable des masses médias, avec leurs sondages le plus souvent truqués, pour forcer les mains à voter en faveur d’un candidat connu, imprégné du système, pas trop apprécié ou rejeté contre un autre inconnu, non compromis et n’ayant pas gouverné, a la particularité déroutante et indéfinissable de pousser les indécis et les abstentionnistes à aller voter l’inverse, en faveur du plus défavorisé voire accablé!




    0



    0
      Anonymous
      11 novembre 2016 - 22 h 03 min

      Le programme de Trump est
      Le programme de Trump est bien gênant au regard des réactions de l’élite américaine conservatrice et belliciste, mais aussi de celle de l’Europe engluée dans ses certitudes, corruption et insolence ! Trump a donc tout intérêt à se méfier d’eux, s’il devait appliquer ce qu’il dit, en s’entourant d’un maximum de protection ! Les Kennedy ont payé cher leur engagement !




      0



      0
    Sprinkler
    11 novembre 2016 - 9 h 03 min

    Je n’entends rien à la chose
    Je n’entends rien à la chose économique mais suffisamment pour dire que la résurgence du protectionnisme aux Etats-Unis sera tout aussi préjudiciable à l’économie américaine dont la survie dépend largement de l’export…Croyez-vous que les Chinois et autres BRIC encaisseront sans broncher les taxes que Trump promet d’instaurer à l’entrée de leurs produits sur le territoire américain ? Le grand yankee encore grisé par sa victoire ne va pas tarder à ouvrir les yeux sur la réalité de ce monde multipolaire, où la prééminence des Etats-Unis ne sera bientôt plus qu’un souvenir. Un marché mondial où le dollar ne dicte plus les lois, où des pays comme la Chine et la Russie se réveillent d’une longue hibernation…Toutes mesures prohibitives que l’écurie Trump prendra à l’encontre des produits étrangers coûtera autant à son économie. Personnellement je vois en ce nouveau président, inconséquent et détaché des réalités du monde, le  » bourgeon  » du  » printemps américain  » : un semeur de chaos ! Élu sur un discours populiste foncièrement raciste, Trump le Père Noël va vite voir ce lui en coûtera de tenir ses promesses électorales qui, s’il devait les honorer, soulèvera les damnés du  » rêve américains « , les Noirs, les Indiens, les Latinos, etc…toutes ces minorités  » dormantes  » qui ont servi de combustible à ses discours incendiaires…Je prends donc rendez-vous avec l’Histoire : ce fanfaron exubérant que les américains ont élu va précipiter leur pays dans les abîmes. Après l’impérialisme américain, le monde va subir l’aventurisme d’un président fantasque qui n’hésitera pas à jouer avec le feu nucléaire…




    0



    0
      Raoudha gasmi
      11 novembre 2016 - 10 h 09 min

      Il ne sera pas pire que les
      Il ne sera pas pire que les autres, sur le plan international.




      0



      0
        Sprinkler
        11 novembre 2016 - 12 h 11 min

        ….Il ne dérogera pas aux « 
        ….Il ne dérogera pas aux  » sacro-saints principes  » de la politique étrangère américaine qui ont réduit le Moyen Orient et une partie de l’Afrique du Nord en ruine…Il achèvera le  » boulot  » de ses  » illustres  » prédécesseurs bien plutôt qu’on ne le croit…Le bellicisme et la guerre étant des  » valeurs  » gravées dans le marbre de la constitution américaine, les choses iront de mal en pis, surtout pour les populations du Moyen Orient et d’Afrique du Nord, terrains de jeu favoris des yankees qui discutent quand la  » conjoncture  » les y force mais qui dévastent des pays entiers lorsqu’ils sont en position de force…Le belliqueux Obama a beau recevoir le Nobel de la paix, voyez ce qu’il est advenu de l’Irak, de la Syrie, de la Libye, du Yémen, de l’Afghanistan,…un tas de ruines et des peuples entiers renvoyés à l’Âge de pierre. Trump finira le  » job  » en rasant ce qui reste encore debout dans cette région du monde…Mais ces peuples qu’on croit sans mémoire se souviendront longtemps de leurs bourreaux et viendra le temps où chaque crime se paiera comptant. Le plus grand état terroriste du monde et de tous les temps sont les Etats-Unis d’Amérique.




        0



        0
    no comment
    10 novembre 2016 - 23 h 58 min

    Souhaitons que personne n’ait
    Souhaitons que personne n’ait la possibilité de le liquider… A voir : https://youtu.be/LBMFVzwfJ-s




    0



    0
    besbes
    10 novembre 2016 - 19 h 42 min

    Ya si Smaïl Hadj-Ali,vous n
    Ya si Smaïl Hadj-Ali,vous n’avez fait que reprendre ce que l’on savait deja, ce n’est pas une revelation que vous nous faites la…(…)




    0



    0
      Ouled Riah
      11 novembre 2016 - 11 h 17 min

      Ya Si Besbess comme vous le
      Ya Si Besbess comme vous le savez il n’y a pas un public des médias, mais des publics.
      Vous faites certainement partie du public « qui savait déjà » et c’est tant mieux. Comme certains points de vue de ce forum ont pu le noter, le texte de M Hadj-Ali ne cherchait pas à faire des révélations inédites, mais à indiquer que les médias dominants voulaient que les récepteurs de leurs messages prennent « l’ombre pour la proie », en focalisant leurs discours sur les frasques de Donald Trump. Malheureusement pour eux 60 millions de récepteurs-électeurs n’ont pas mordu à l’hameçon et ont choisi, à tort ou à raison, Trump




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.