Paiement du logement AADL : 20 ans pour les souscripteurs 2001, 2002 et 25 ans pour les nouveaux souscripteurs

Le prix du logement de la formule location-vente (AADL) doit être réglé sur une période n’excédant pas 20 ans pour les souscripteurs 2001 et 2002 et 25 ans pour les nouveaux souscripteurs, selon un décret exécutif paru au Journal officiel (JO) n°65. Ce décret exécutif modifie et complète le décret exécutif 01-105 fixant les conditions et modalités d’acquisition, dans le cadre de la location-vente, de logements réalisés sur fonds publics ou sur ressources bancaires ou tout autre financement. «Dans tous les cas, le montant du prix du logement, après déduction de l’apport initial, doit être réglé par le bénéficiaire sur une période n’excédant pas 25 ans», lit-on dans le décret. Toutefois, cette période est réduite à 20 ans pour les souscripteurs 2001 et 2002 déclarés éligibles au bénéfice du logement et dont les dossiers ont été actualisés en 2013, ajoute le décret. «Ce paiement atermoyé s’effectue suivant un échéancier faisant sortir le montant à régler mensuellement sur la période retenue», selon la même source. Le même décret indique également que le bénéficiaire du logement peut procéder, dès le paiement de l’apport initial, au paiement par anticipation de la totalité du prix du logement restant en vue de transfert légal de la propriété à son profit. Il précise aussi que «le coût final devant servir au calcul du prix de ce type de logement est fixé sur la base du coût de la construction, intégrant les dépenses d’acquisition du terrain ainsi que les frais financiers et de gestion technique et administrative calculés sur la période précédant le transfert de propriété». Le prix du logement supporté par le bénéficiaire est calculé après déduction des aides consenties par l’Etat.

Comment (5)

    Anonymous
    19 novembre 2016 - 19 h 48 min

    Livrez d’abord comme promis
    Livrez d’abord comme promis les logements à l’échéance prescrite et une grande majorité des attributaires est même disposée a rembourser le crédit non pas en 20 ans mais en 10 années ,voire moins.




    0



    0
    djazairia
    19 novembre 2016 - 6 h 15 min

    Tfou ala li maadjoumche el
    Tfou ala li maadjoumche el nif vous etes d origine algerienne et pas fier de l etŕe qu avez bous donne a l algerie est ce que vos devises rentrent au bled comme c est le cas des chinoos de grace ne vous comparez pas aux chinois vous qui etes d origine algerienne la difference est trop grande




    0



    0
      Anonyme
      19 novembre 2016 - 16 h 10 min

      Je n’ai jamais dit que je ne
      Je n’ai jamais dit que je ne suis pas fier de l’etre. Tu n’as meme pas compris la portee de ma reaction. Je te conseille de boire moins de cafe. C’est mauvais pour toi.




      0



      0
    Anonyme
    19 novembre 2016 - 0 h 16 min

    Dans le cadre d’une
    Dans le cadre d’une conference internationale, mes compagnons de table s’avererent etre des chinois etablis en dehors de leur pays. Ils se montraient les uns aux des photos de petites villas tre born amenagees et situees dans ce qui semblait etre un cadre idyliques: vue sur montagne pour certaines et surplombant la mer pour d’autres. Ils m’ont finalement explique que le gouvernement chinois les leur vendaient au cout de construction pour les encourager a prendre leur retraite dans leur pays d’origine. Il fallait les voir me raconter tout ca avec de la fierte plein la face. Sachant que je suis d’origine algerienne, ils m’ont demande si l’Algerie avait le meme programe pour ses ressortissants cadres etablis a l’etranger. Je n’est su comment leur repondre. Ayant compris, ils ont rapidement change de sujet. Tfou! Aala les clochards qui nous gouvernent et qui preferent nous voir loin.




    0



    0
    Oumerit
    18 novembre 2016 - 19 h 42 min

    C’est l’histoire de mille
    C’est l’histoire de mille nuits et une nuit




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.