Quel égoïsme !

Kamel Moulfi Le consensus indispensable en ces moments de crise fera défaut en 2017 pour la mise en œuvre des mesures décidées par le gouvernement en matière d’austérité notamment. Qualifiée d’antinationale et d’antisociale, la loi de finances 2017 a été votée seulement par les partis de la majorité présidentielle. Et même dans ce camp, de nombreux députés qui ont tenu des propos critiques au cours du débat à l’APN, ont été contraints de suivre les consignes données par les directions du FLN et du RND.

Le pouvoir est plus sensible aux propositions visant à faire supporter à de larges pans de la population le coût de la crise à travers une politique de prix et de salaires antisociale, qu’aux appels au secours face à la dégradation du pouvoir d’achat des couches défavorisées. Des experts sérieux, et surtout indépendants, ont suggéré au gouvernement de regarder ailleurs pour prendre l’argent qui manque au budget. De formidables gisements financiers existent dans «les surfacturations liées au commerce extérieur, les transferts invisibles de capitaux et la fraude fiscale, sans oublier les ravages du change parallèle.

Mais les experts qui dérangent sont exclus du débat public institutionnel organisé pour faire croire qu’il y aurait un consensus autour de la démarche du gouvernement. Dans cette fuite en avant, des commerçants n’ont attendu aucun signal officiel pour augmenter les prix ; ils l’ont fait librement, sans craindre ni le contrôle ni la sanction, et rejoignent ainsi le champ de l’informel qui agit en dehors de la loi.

Que constatent les gens ? Les députés de la majorité présidentielle qui ont voté les mesures antisociales, frappant y compris les couches moyennes, ont, en même temps, rejeté l’idée que l’on porte atteinte aux indemnités qu’ils perçoivent et qui sont totalement indécentes dans la situation de crise actuelle, en plus des salaires en décalage par rapport à la contribution réelle qu’ils apportent au développement social et économique du pays. Quel égoïsme !

K. M.

Comment (8)

    W19 - TP
    24 novembre 2016 - 12 h 05 min

    Ils ont choppe la mentalite
    Ils ont choppe la mentalite ultra-liberale. Il faut juste que les algeriens ne les elisent pas. Ce n’est pas seulement de l’egoisme, ce sont des attitudes anti-patriotiques. Ils ne se sentent pas concernes par le peuple de cette terre. Il faut qu’on connaisse leur nom, quand sera venu le moment de la releve, on ne les ratera pas.




    0



    0
    lhadi
    24 novembre 2016 - 11 h 13 min

    patriotisme
    Mon patriotisme ne s’accommode en aucun cas avec cette république de copains et de coquins qui a érigé l’égoïsme, pour ne pas dire l’obésité du médiocre, comme une valeur suprême et in fine obère toute chance de développement d’un Etat fort, d’une république solide, d’une Algérie moderne apte à faire face au défis et aux enjeux qui nous assaillent. fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
    USMS
    24 novembre 2016 - 5 h 16 min

    je ne vote pas. Donc, je ne
    je ne vote pas. Donc, je ne suis pas touché par la bassesse de ces gens. Le jour où on élira des gens « cha3anines », l’Algérie se portera très bien et moi, je voterai de nouveau.




    0



    0
    Erdt
    23 novembre 2016 - 18 h 38 min

    Le peuple n’a pas besoin de c
    Le peuple n’a pas besoin de c députés larbins au service du prince!! Demandons la suppression pure et simple de apn et sénat, ça ne sert à ruen. Et demandons à nos sinistres ministres et autres privilégiés de foutre le camp du club des larbins..des pins,boumediene l’a construit complexe touristique ouvert au peuple!!




    0



    0
    New kid
    23 novembre 2016 - 18 h 08 min

    La societe
    La paix sociale ou « la karama », ne descend pas du ciel comme les cadeaux du père noël ! Il est nécessaire d’avoir des génies compétents à la tête du pays et non des voleurs de bien vacants ou de terres agricoles !
    Pour les algériens il est essentiel d’éviter un 14 juillet à la française ! Et la reprise de la guillotine. Aucune prière ne fera bouger les choses. Seul le bon sens et la fuite du clan pourra renverser la vapeur qui nous étouffera sinon !
    L’établissement d’une nouvelle république et d’une nouvelle constitution plus démocratique pourra nous sauver du pire, sans oublier la dissolution de l’APN.
    Pour leur survie, bien sur le clan serre les rangs et votera en faveur de la pérennité. Le fameux discours du président qui demande au peuple de serrer la ceinture mais laisse ces dépités remplir leurs shkaras.
    La responsabilité incombe à la naïveté de ce peuple qui vote ces infâmes ingrats au pouvoir time and time again. L’égoïsme et l’accaparement des richesses algériennes par les deux partis présidentiels (FLN /RND) supportés par le PT et le TAJ, en ne laissant que des miettes au peuple qui ne fait que se chamailler pour celles-ci !




    0



    0
    fatigué
    23 novembre 2016 - 15 h 05 min

    takkechchouf !
    ces députés de garagouz votent une loi de finances de takkachchouf mais ils veulent 240 millions de prime de départ. saloperie !




    0



    0
    Erracham
    23 novembre 2016 - 14 h 02 min

    L’appétit vient en mangeant.
    Une histoire qui m’a toujours fascinée, est celle de l’extinction des dinosaures, ces créatures gigantesques à l’immense appétit. Quand la terre a été heurtée par un énorme météore, la végétation s’est tellement raréfiée que les dinosaures ont été les premiers à succomber, pour le grand bien du reste de la planète, car il n’y avait presque rien à manger. Les autres créatures ont survécu, el Hamdou Allah, car habituées à peu de choses pour (sur)vivre. On peut déduire de cette histoire une morale selon laquelle quand on a l’habitude de trop manger, on a peu de chance de résister à la disette. Nos députés finiront comme les dinosaures, c’est tout le bien que je leur souhaite.




    0



    0
    UNKNOW
    23 novembre 2016 - 12 h 37 min

    Quoi d’ étonnant? Ils ne
    Quoi d’ étonnant? Ils ne rendent de comptes qu’au régime, non à leurs « électeurs » eux-mêmes soumis aux directives qui permettent de rêver aux postes de seconds couteaux.
    Ceci dit, toute les classes sociales sont devenues égoïstes.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.