Société de l’information : l’Algérie gagne neuf places dans le classement 2016 de l’UIT

L’Algérie a gagné neuf places dans le classement 2016 établi par l’Union internationale des télécommunications (UIT), selon l’indice de développement des technologies de l’information et de la communication (IDI).

L’Algérie s’est hissée en 2016 à la 103e place avec un IDI de 4,40 points après avoir occupé la 112e place dans l’édition de 2015 avec un Indice de 3,74 points, précise le rapport de cette organisation onusienne sur «la mesure de la société d’information» publié mardi à Gaborone au Botswana. Selon ce classement, l’Algérie est le troisième pays «le plus dynamique» dans le monde, après Myanmar et Saint-Kitts-et-Nevis, qui a réussi à améliorer son classement de plusieurs places en une année.

Saint-Kitts-et-Nevis a gagné 20 places et Myanmar 13 places. Avec Myanmar et le Bhoutan, l’Algérie se positionne également parmi les pays qui ont réalisé «des progrès substantiels» dans le développement des technologies de l’information et de la communication, précise l’UIT. Ces trois pays «très dynamiques» enregistrent des niveaux relativement élevés d’abonnements à la téléphonie mobile et à l’Internet.

Le taux de pénétration du mobile en Algérie a avoisiné les 100% en 2015, selon l’UIT. Dans l’édition de cette année, la Corée du Sud occupe la tête du classement pour la deuxième année consécutive. Les dix premiers pays les mieux classés, selon cet indice, comprennent également deux autres économies de la région Asie-Pacifique (Hong Kong et Japon) et sept pays européens (Islande, Danemark, Suisse, Royaume-Uni, Suède, Pays-Bas et Norvège). Trois pays insulaires des Caraïbes – Saint-Kitts-et-Nevis, la Dominique et la Grenade – figurent parmi les pays les plus dynamiques, avec une forte amélioration de leur classement. «Les résultats de cette année montrent que presque tous les pays couverts par l’indice, soit 175 pays, ont amélioré leurs valeurs de l’IDI entre 2015 et 2016», souligne Brahima Sanou, directeur du Bureau de développement des télécommunications de l’UIT, qui produit le rapport chaque année.

Le rapport fait état d’une hausse conséquente d’abonnements à la téléphonie mobile en 2016. Environ 95% de la population mondiale vit dans une zone couverte par un signal mobile cellulaire, note le rapport de l’UIT. «L’Internet est de plus en plus omniprésent, ouvert, rapide et riche en contenu (…) et offre de grands avantages pour les individus, les gouvernements, les organisations et le secteur privé», relève le document de l’UIT.

«La forte croissance de l’utilisation du haut débit dans le monde a permis à un nombre croissant de personnes, notamment dans les pays en développement, de participer à la société de l’information et de bénéficier des nombreux services et applications fournis par l’Internet», relève Brahim Sanou.

Le rapport souligne, toutefois, que beaucoup de gens n’accèdent pas à l’Internet dans le monde et que de nombreux utilisateurs ne bénéficient pas pleinement de son potentiel. 

Commentaires

    Thidhet
    24 novembre 2016 - 19 h 08 min

    Tout avancée dans les
    Tout avancée dans les services proposés dans le domaine des TICs est d’autant plus susceptible d’être rentabilisée que le taux d’alphabétisation en Algérie est très élevé et que n’importe quel algérien peut se permettre un terminal. Alors foncez!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.