Al-Jazeera ressort la marionnette Souaïdia de la poubelle et ressuscite le «qui tue qui»

Mostefa Souag, directeur d'Al-Jazeera. D. R.

La chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera, que l’on croyait «rangée», refait des siennes. A l’agonie et partout indésirable, surtout depuis que l’opinion publique a fini par comprendre son rôle dans la déstabilisation des Etats de la région et le sale jeu de ces propagandistes de l’islamisme déguisés en «réfugiés politiques», ce porte-voix du terrorisme n’a rien trouvé de mieux à faire pour doper son audimat en constante chute libre que de rouvrir la plaie encore douloureuse de la décennie noire et de ressusciter le «qui tue qui». Une thèse éculée et disqualifiée depuis des lustres par les faits. Pour y parvenir, cette télévision, financée à coup de millions de dollars par l’émir du Qatar et qui n’a jamais caché sa haine viscérale pour tous les Etats progressistes du monde arabe, a bien évidemment battu le rappel de ses troupes habituelles. Tout le monde l’aura deviné, sa «marionnette» favorite a pour nom Habib Souaïdi, officier félon et signataire de La sale guerre, un livre écrit et publié par François Gèze. C’est lors de son émission intitulée «Hors sujet» – qui porte bien son nom –, diffusée le 20 novembre dernier, que le bras médiatique du Qatar a ouvert à l’arme lourde les hostilités contre l’Algérie.

Pour éviter d’attirer la suspicion, les machiavéliques concepteurs de l’émission ont trouvé le prétexte fallacieux de la sortie de la traduction en arabe de La sale guerre, quinze ans plus tard, pour faire à nouveau le procès de l’Algérie et traîner dans la boue l’armée algérienne. Ainsi qu’il fallait s’y attendre – le scénario est réglé comme du papier à musique depuis longtemps –, ce sont les services secrets algériens qui ont le plus été visés par les attaques. Comme ce n’est pas l’argent qui manque à Al-Jazeera, celle-ci, dirigée par un Algérien, a mis les moyens pour convaincre tous les anciens ennemis en col blanc de l’Algérie de venir partager leurs insanités.

Comme par hasard, les interventions à charge sont infiniment plus nombreuses que les témoignages à décharge. Et dire que cette télévision a souvent été présentée par les Occidentaux aux journalistes arabes comme un modèle de professionnalisme à suivre. Outre bien évidemment Habib Souaïdia qui a vendu son âme aux services secrets français en contrepartie d’une carte de résidence, le journaliste qui émarge au boulevard Mortier, Jean-Baptiste Rivoire, et François Gèze ont distillé leur venin et semé la confusion, rabâchant le même discours tel un disque rayé depuis les années 1990.

Il est sans doute utile de signaler que la sinistre initiative d’Al-Jazeera n’est pas un fait isolé. Bizarrement et pratiquement au même moment, l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, que dirige actuellement l’ancien ministre français Jack Lang – lequel est connu pour être l’homme lige du Maroc – a décidé d’exposer au grand public la version arabe de l’ouvrage truffé de mensonges de Habib Souaïdia comme s’il s’agissait d’une œuvre majeure de la littérature maghrébine ou algérienne. Assurément, rien n’est fortuit. En politique, le hasard n’existe pas. Cette séquence rappelle simplement que l’Algérie est toujours attendue au tournant. Cela, à la limite, tout le monde le sait déjà.

Ce qui fait le plus de peine, c’est de savoir que l’IMA est financé en partie par l’Etat algérien. C’est à croire que les autorités algériennes sont devenues avec le temps… masochistes.

Khider Cherif

Comment (74)

    TheBraiN
    27 novembre 2016 - 10 h 21 min

    C’est tout sauf innocent !

    C’est tout sauf innocent !
    Al Jazeera lance une nouvelle offensive dans le cadre de la guerre de quatrième génération en visant les armées Algérienne et Égyptienne .
    Aucune coïncidence là-dedans !
    Il s’agit clairement d’une campagne (avec documentaires et interviews) qui va s’amplifier en accusant l’ANP de tous les maux pour essayer de la faire haïr par le peuple Algérien avec pour optique un « soulèvement populaire spontané » fabriqué par la CIA , la DGSE et le MOSSAD et « vendu » médiatiquement par Al Jazeera et Al Magharibiya.




    0



    0
    Hmida
    25 novembre 2016 - 22 h 36 min

    Salem mais chers amis vous
    Salem mais chers amis vous savez la meilleure défense c’est l’attaque la même chose pour la politique on doit pas se défendre dans la vie y’a des gagnants et des perdants et le pardon est lâchera jamais l’affaire Et certains payer ils en pas obtenu ce qu’il voulait de l’Algérie alors et utilise des marionnettes Qui savent même pas écrire leur nom Notre politique Extérieur dérange les lâches les soumis que l’Occident et de israël




    0



    0
    ROUIBAHMALOU
    25 novembre 2016 - 17 h 08 min

    la chaine el djazira est
    la chaine el djazira est comparable a une chienne qui est a l’écoute de ses maitres.




    0



    0
    Mokdad
    25 novembre 2016 - 14 h 09 min

    Mostefa Souag, l’actuel
    Mostefa Souag, l’actuel directeur d’Al-Jazeera est l’instigateur incontestable de la thèse de « Qui tue qui » à la faveur de son séjour à Londres durant la décénie noire en Algérie




    0



    0
      Erracham
      25 novembre 2016 - 17 h 02 min

      Je ne suis pas sûr que ce
      Je ne suis pas sûr que ce soit lui le parrain du « qui tue qui? » Bien avant qu’El Djazira ne reprenne à son compte ce slogan d’arrière-garde, un illustre Algérien a popularisé la thèse selon laquelle l’armée algérienne, qui a sauvé le pays de la déferlante verte inféodée aux wahabite,était soupconnée d’avoir commis des massacres sur les populations civiles. Il a réussi à créer ce doute, alimentant ainsi les les thèses des nostalgiques de l’OAS, alliés objectifs de circonstance des félons, déserteurs de l’ANP. Si je citais son nom, je serais censuré. Alors je vous laisse cogiter. Son nom est sur toutes les lèvres mais il ne faut pas le dire. Qui a dit que la langue de bois s’était déliée? Qui dira que la censure avait disparue? Qui muselle les voix discordantes?




      0



      0
        Anonymous
        26 novembre 2016 - 7 h 35 min

        L’OAS et le FLN sont de même
        L’OAS et le FLN sont de même nature : deux organisation violentes et totalitaire, la preuve, la guerre des bombes qu’elles ont mené à Alger a tué que des civils surtout des enfants dans la Kasba et les cafés de la ville ! mais ceux qui ont fait de la guerre d’Algérie un fond de commerce, je parle des parasites de la nation qui se font passer pour des hypers patriotes en touchant le pactole de l’état qu’ils ont transformé en vache à lait.




        0



        0
    DIHYA
    25 novembre 2016 - 13 h 40 min

    Ces pays sont prêts à tout

    Ces pays sont prêts à tout pour entrainer notre armée dans leurs sales guerres.

    Qu’ils sachent qu’aucun soldat Algérien ne mourra pour eux. Notre armée est une armée de libération et non pas de colonisation.




    0



    0
    Hammoudi
    25 novembre 2016 - 11 h 15 min

    Résistance
    Résistance




    0



    0
    AMAR MOKHNACHE
    25 novembre 2016 - 8 h 53 min

    EL JAZZERA EST DANS SON ROLE
    EL JAZZERA EST DANS SON ROLE TOUT COMME SOUAIDIA NOUS DEVONS TOUS COMPOSER AVEC IL Y A PAR AILLEURS DE TRES NOMBREUSES TRIBUNES QUI DONNENT LA PAROLE ET A CHAQUE EVENEMENT AUSSI BIEN A NEZZAR ZIARI QU A TOUS LES ACTEURS ANTAGOSNISTES ET CE CELA LA DEMOCRATIE !:! CE QUI NE L EST PAS PAR CONTRE C EST CETTE VOLONTE DE NE PAS  » DEFFRICHER  » et mettre de la lumiere sur cette « sale guerre  » qui a fait quand meme PRESQUE 300 000 MORTS ET AUTANTS D HANDICAPES ET D ORPHELINS ET LE SACRIFICE DE TOUTE UNE GENERATION AVEC CE QU IL Y A COMME RETARD DE DEVELOPPEMENTS….LA TUNISIE ET POUR MOINS QUE CA A EU SUFFISAMMENT DE CLAIRVOYANCE ET DE MATURITE POUR CHERCHER A COMPRENDRE ET A JUGER TOUS LES DEPASSEMENTS QUE LA DICTATURE DE BEN ALI …C EST UNE SOCIETE QUI NE VEUT PAS DE SOLUTION A L AUTRUCHE!!! donc je pense qu il n y a pas lieu du tout d en faire un drame….




    0



    0
    Anonymous
    25 novembre 2016 - 7 h 00 min

    Qui tue qui ? Seuls les
    Qui tue qui ? Seuls les algériens et Algériennes qui ont perdu quelqu’un peuvent en parler où témoignager. Les autres ont le droit de fermer leurs gueules.




    0



    0
      Der Spiegel
      25 novembre 2016 - 15 h 49 min

      Cher ami. Vous avez vos
      Cher ami. Vous avez vos raisons qui vous mettent en colère, et personnellement je comprends votre douleur et votre révolte. Vous êtes seul juge de  » qui a tué qui » dans votre famille. L’article concerne Souaïdia et sa forfanterie à faire croire qu’il sait tout sur la conduite de l’ANP. Mais le plus grave, c’est de le déclarer et le crier sur tous les toits ennemis de notre pays, et dénigrer son armée. Certes l’ANP n’est pas constituée d’anges, mais de là à l’exposer dans des TV ennemies déclarées de tous les Algériens et en rajouter, c’est au minimum un manque de décence et de dignité. Inacceptable de la part de ce type, même s’il a été touché dans sa chair.




      0



      0
    Le TOZ
    24 novembre 2016 - 22 h 43 min

    Au départ,  » le qui tue qui « 
    Au départ,  » le qui tue qui  » à été investi a tort ou à raison pour discréditer et exercer une pression politique sur les gardiens historique de l’algérie, têtus, insoumis, et hypersensibles aux questions de souveraineté. Ce chantage a été soldé par l’avènement de bouteflika et de son clan (le tout ouest) dans les conditions que l’on connait .

    Depuis beaucoup de choses ont changé dans un sens ou un autre, mais la présence de Gaid Salah même s’il affiche ouvertement sa discipline et son allégeance, semble ne pas rassurer le clan qui veut s’en emparer de tout, les évènements laissent penser que les favorables au clan en place : marocains, européens et ceux du golf sont actionnés pour faire du bruit en préparation à des complots qui se trament.

    En termes de concessions, de compromis et de marchandage et de bradage, tout les pays sont favorables au clan aux commandes et sont hostiles à tout ce qui sent l’Est de l’algérie, et nous en savons pourquoi ?.




    0



    0
      L'anti-TOZ
      24 novembre 2016 - 23 h 14 min

      tu portes bien ton pseudo, et
      tu portes bien ton pseudo, et ce que tu « produits » en quelques lignes n’est que du simple toz a la puissance toz. tantot bouteflika l’homme dictateur, maintenant qu’il est, d’apres vous, une simple momie, c’est son clan. Comme hier ces meme generaux vous les insultiez matin et soir et qualifiaient de junte militaire et bla bla….la division entre Algériens ne marchera jamais, sale race de mokokos !




      0



      0
        Le TOZ
        25 novembre 2016 - 10 h 15 min

        Quelques lignes de TOZ ont eu
        Quelques lignes de TOZ ont eu l’effet de gratter la sensibilité de quelqu’un qui emballe son ventre et ses poches ICI et réserve son coeur de l’autre côté de la frontière. Si hier j’ai critiqué les généraux aux commandes soit à fortuit ou pour des raisons objectives, aujourd’hui je fustige le clan aux desseins antinational, toi, par lâcheté, hier inaperçu, aujourd’hui tu prends faits et causes pour les gênes en défendant l’accent et la couleur et la PATRIE reste au dessous . Moi j’emmerde les fautifs et je porte ma PATRIE au dessus de ma tête à la différence de défendre un clan au détriment de la patrie qu’on ne porte que dans le ventre et les poches .




        0



        0
    anonyme
    24 novembre 2016 - 22 h 16 min

    Saouidia ne s’est jamais
    Saouidia ne s’est jamais attaqué à Bouteflika, c’est curieux tout ça.




    0



    0
      Anonymous
      24 novembre 2016 - 23 h 16 min

      parce qu’ils sont laches
      parce qu’ils sont laches comme votre roitelet PD6




      0



      0
    HomLibre
    24 novembre 2016 - 21 h 03 min

    L’apparition de Souadia
    L’apparition de Souadia coïncide également avec l’audition de l’ex ministre de la défense (…)….enfin Si l’on recoupe tout ça , peut on dire que certains milieux craignent le retour des Janvieristes… autrement dit les commanditaires seraient-ils des pontes bien de chez nous tapis dans l’ombre….et qui……




    0



    0
    Aziz le Chéllalien
    24 novembre 2016 - 19 h 42 min

    A chaque fois que les
    A chaque fois que les élections présidentielles approchent, des medias fomentés par ces renégats au ‎pouvoir depuis 1999qui cachent une haine viscérale à ‎‎l’Algérie font ressortir en surface cette thèse de « ‎qui tue qui » pour mettre en garde l’Armée contre toute ‎‎aventure d’empêcher le moribond qui siège à El ‎Mou radia de se présenter pour la nième fois à la magistrature suprême




    0



    0
      TOLGA
      24 novembre 2016 - 19 h 51 min

      Je confirme vos propos. el
      Je confirme vos propos. el kha(…) (HACHAKOUM !) essaye par ce subterfuge de monter le peuple contre son armée…. voilà le but recherché par cette …….. ! Mais elle n’y parviendra JAMAIS !!!!




      0



      0
        Mokrane
        25 novembre 2016 - 11 h 34 min

        c est foutou pour l Algérie
        c est foutou pour l Algérie avec ou sans Al jazira , réveille toi et viens te réfugier chez nous en Kabylie.




        0



        0
          Hmida
          25 novembre 2016 - 23 h 04 min

          S’il fautotu pour toi et lui
          S’il fautotu pour toi et lui je jure que tu pas un kabyle un vrai kabyle c’est un vrai algérien Toi t’es un espion Et tu peux rien faire même la France pendant 132 ans Elle n’a pas réussi réussi pour nou diviser va jouer ailleurs




          0



          0
          Anonymous
          26 novembre 2016 - 7 h 48 min

          Tu veux dire qu’un vrai
          Tu veux dire qu’un vrai Kabyle c’est un type qui fait passer les « constantes nationales » avant toute chose ? Oui c’est ça l’Algérie officielle pourtant !! Et ces « constantes nationales » c’est d’abord la langue arabe comme »langue nationale et de l' »état » et pour la rendre encore plus constante on la sacralise en choisissant comme deuxième constante, le fer de lancer de cette langue  » islam est religion de l’état » il manque juste de préciser que les villes les plus importante et les plus sacrées pour l’Algérien sont la Mecque et Jérusalem pour lesquels chaque algérien doit pourvoir mourir même si elles sont situées à des milliers de km de cette Algérie. .

          Si c’est lui le vrai Kabyle, on te le laisse !




          0



          0
          Hmida
          26 novembre 2016 - 14 h 08 min

          Oui mon cher ami la langue
          Oui mon cher ami la langue arabe est la langue officielle de l’Algérie et la langue tamazirt aussi On va pas jouer avec les mots soyons plus clair On doit combattre les serviteurs de Israël en Algérie ce qui prend de l’argent de Mossad Pour affaiblir l’Algérie de l’intérieur Si vous êtes kabyle j’accepte tout ce que vous dites mon frère de bon cœur mais si vous n’êtes pas alors tu sais qu’est-ce qu’il faut faire




          0



          0
        Hmida
        25 novembre 2016 - 22 h 08 min

        Bonsoir Michel aux amis mais
        Bonsoir Michel aux amis mais chers Frère Vous savez comme moi la dessiner noir est derrière nous et heureusement que le peuple algérien Été mobilisez avec l’armée et ses services de sécurité pour Éradiquer la peste du fanatique poussé par Les(el3adin ) de l’Algérie À intérieur et l’extérieur Le peuple algérien et vacciné de terrorisme et de temps en temps on reçoit du rappel de vaccin On devait remercie De nous avoir rappelé qu’on a failli disparaître




        0



        0
    Moh
    24 novembre 2016 - 19 h 06 min

    Le le site internet du
    Le le site internet du consulat de Créteil fait de la propagande aux activités de l’INSTITUT DU MONDE ARABE ! c’est bizarre qu’un site d’une institution diplomatique se met au service de cette institution, y a t-il des responsables d’origines marocaines au consulat? le ministère des affaires étrangères est au courant ?

    Voir le lien http://www.consulat-vitry-algerie.fr/




    0



    0
      DA L'MOUHOUB
      24 novembre 2016 - 19 h 46 min

      « Y a t-il des responsables d
      « Y a t-il des responsables d’origines marocaines au consulat? » J’ajouterai au Ministère des A.E. ? Au Gouvernement ? Dans l’Etat ? Ma réponse est : OUI !!! Un OUI absolument formel. Et pas que des marocains……




      0



      0
        Anti-martiens
        25 novembre 2016 - 8 h 04 min

        Ce que tu dis est ancien, on
        Ce que tu dis est ancien, on dit qu il y a des martiens aux commandes du pays




        0



        0
          DA L'MOUHOUB
          25 novembre 2016 - 10 h 52 min

          Ah bon ? T’as « certainement »
          Ah bon ? T’as « certainement » raison. Pire que cela ! Il y a même des vampires…!!! Alors, tes « martiens » sont des lilliputiens à côté des Sélènes… Tu connais ? Non ! J’étais sûr… Ah, au fait. Tu te rappelles, au moins, des paroles de Bibi nETANYAHOU (le Blidéen d’origine par ses parents) qui a dit : NOUS AVONS DES HOMMES AU PLUS HAUT SOMMET DE L’ETAT ALGERIEN… et ce n’est pas un « martien » qui l’a dit mais un ISRAELIEN…. pur et dur ! Ya boqoqo….. Va plutôt jouer aux bizènes… (billes).




          0



          0
      anonyme
      24 novembre 2016 - 20 h 12 min

      Je viens de consulter le site
      Je viens de consulter le site, en effet c’est vraiment grave, que se passe t-il dans ce consulat ?

      J’ai envoyé un mail au consul lui demandant le retrait de cette scandaleuse publicité aux frais du contribuable sans grand espoir de la voir retirée.




      0



      0
    TOLGA
    24 novembre 2016 - 19 h 03 min

    al djazira ? TOZ !!!!! Elle
    al djazira ? TOZ !!!!! Elle peut toujours pérorer à longueur de journée… Wallah ! Que rien ne pourra faire bouger le peuple Algérien ni le faire tomber dans le piège tendu par les officines secrètes des pays étrangers… WAOU FAQOU…!!!!!! VIVE L’ALGERIE ! DE LEST à L’OUEST et DU NORD AU SUD !!!!! KHAWA KHAWA MAT FERQNA HATTA AÂDAWA…. al djazira ? HACHAKOUM….. JE RENTRE AUX TOILETTES. JE LUI CHIE A LA GUEULE. ET JE TIRE LA CHASSE…!!!!! ALLAH YERHAM ECHOUHADA !!!! TAHYA AL DJAZAYER ! VIVE NOTRE A.N.P. !!!! DIGNE HERITIERE DE NOTRE IMMORTELLE A.L.N. !!!!! RIEN NE NOUS FERA PLIER ! N’EN DEPLAISE À BEAUCOUP…..




    0



    0
    k
    24 novembre 2016 - 18 h 43 min

    Lorsque les Ibn Lihoud ou les
    Lorsque les Ibn Lihoud ou les hémirs du Qatar viendront chasser en Algérie…les accidents de chasse ça arrive…




    0



    0
    ammmar
    24 novembre 2016 - 18 h 39 min

    QUE LJAZIRA S4APUIE SUR CES
    QUE LJAZIRA S4APUIE SUR CES HARKIS CONTEMPORAINS OU LEURS PARRAINS LES SIONISTES,qu’ils poussent avec eux comme on le dit si bien chez nous,l’algerie et son peuple sont tres differents des autres arabes qu’ils ont reussi a manipuler,on est assez experimentes plutt des cheuvronnes en la contre mesure et mme agguerris pour botter les culs a ts ces chiens que nous savons identifier aussi,alors les f de p du qatar,de saoudia et du maroc aussi,assiez vs dessus en attendant q le coq du pacifique crit sa detresse ou son rut pour pouvoir entrainer les algeriens ds votre jeux macabres des plus laches,qd aux harkis de la decenie noire,qu’ils aillent se suicider sans perdre de temps et cette algerie qu’ils croient incendier pour bruler les archives ds lesquelles ils sont fiche a vie,restera debout a jamais et de plus en plus fortes et c’est pas par miracles,c’est la nature de l’algerien,ce rebel qui pisse loin ,qui la jalouse,l’adore et ne permettra jamais au grand jamais a quiconque de la toucher ni lui nuire,,tozzzz et tozzzz pour vos mensonges de gosses et cette histoire nous connaissons ses tenants et aboutissants,ici c’est l’algerieici c’est le peuple qui la protege,et pour couper court,celui qui est mort pour l’algerie allah yerhmou et celui qui a crever comme traitre qu’il va au diable c’est notre leitmotive a tous et la page est definitivement pliee depuis tres longtemps




    0



    0
    Lams
    24 novembre 2016 - 17 h 57 min

    Nous savons tous que el
    Nous savons tous que el Jazeera est une chaine propagandiste qui soutient les serviles, les terroristes et les criminels qui font allégeance au wahhabisme et à Israël. Par conséquent tout ce que cette poubelle médiatique déblatère sur l’Algérie a valeur de pipi ce chat. En 2011 El Jazeera a tout fait pour que le feu de la FITNA dite « Printemps arabe » arrive en Algérie. Les croque-morts d’El Jazeera, déçus et vaincus par la robustesse algérienne ont toujours mal, ils chercheront toujours à nous nuire.




    0



    0
    fatigué
    24 novembre 2016 - 17 h 09 min

    souaidia , militaire inculte,
    souaidia , militaire inculte, analphabète bilingue, a écrit un livre ? ya salaaaaaam !




    0



    0
    DJAMEL
    24 novembre 2016 - 17 h 01 min

    L ISLAMISTE ALI BELHADJ
    L ISLAMISTE ALI BELHADJ DEMENDE OUVERTEMENT A ETRE JUGE POUR CES MASSACRES PRENONS LE AU MOT ET TOUS LES TEMOINS ONT ENCORES VIVANTS COMME CE SOUADIA ET BIEN D AUTRES … ET MEME CERTAINS CHARNIERS SONT PRESQUE A CIEL OUBERT ALORS AYONS LE COURAGE DE JUGER TOUT CE QUI SONT INCRIMINES DANS CETTE AFFAIRE ET CELA SANS EXCEPTION … ET COMME CA LES ESPRITS VONT SE CALMER … EST QUE LA VIE D UN ALGERIEN N A PAS DE VALEUR ????????????




    0



    0
    Un passant
    24 novembre 2016 - 16 h 25 min

    Effectivement cette sortie d
    Effectivement cette sortie d’El jazira n’est pas fortuiet. 2019 approchant, cela arrange certainement certaines officines imbriquées dans les hautes sphères du pouvoir actuel. Le tir de barrage doit être reçu cinq sur cinq par qui de droit pour ne pas interférer dans les présidentielles prochaines. De là, à soupçonner ceux qui arrangent les Qataris, de venir investir dans des secteurs à très forte rentabilité pour continuer le pillage du pays, le pas est vite franchi. Personne ne te respecte, si toi même tu n’imposes pas le respect.
    Jouer au matamore ne sert à rien lorsque tu te fait torpiller par tes propres frères. Comme dirait El fahem y fehem




    0



    0
    razlebol
    24 novembre 2016 - 15 h 13 min

    notre probleme c’est
    notre probleme c’est fakhamatouhou boutef ,un president infirme que aucun etat ne respecte ,on est pas des arabes on a rien a faire avec ses moukharibines .tahya eldjazair berebere musulmane .




    0



    0
      l'affranchi
      24 novembre 2016 - 16 h 11 min

      Son propagandiste en chef, l
      Son propagandiste en chef, l’Imam Qaradawi qui pond les fetwas, comme celle contre Khadafi, il n’y’a pas longtemps était reçu avec tous les honneurs à Alger. Fakhamatouhou est même intervenu, pour caser son épouse Algérienne répudiée, au FLN comme députée et tenez-vous bien Présidente de la commission  » éducation nationale » au sein de l’APN. Le niveau de l’école algérienne est vraiment entre de bonnes mains.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.