Clash entre Larbi Ould Khelifa et Mohamed Djemaï en plein travaux de l’APN

Ould Khelifa va-t-il laisser passer cet incident ou va-t-il interpeller la direction du parti ? New Press

La présentation aujourd’hui du projet de loi relatif à la sécurité routière n’a pas été comme les autres. La raison est qu’une altercation verbale s’est produite entre le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Larbi Ould Khelifa, et le chef du groupe parlementaire FLN, Mohamed Djemaï. Deux hauts cadres du FLN qui s’entredéchirent en plein travaux de l’ANP est un fait auquel on n’assiste assurément pas tous les jours.

Prenant la parole en plénière, Mohamed Djamaï s’est lancé dans un exercice lyrique en faveur du président Bouteflika, avant de s’attaquer frontalement au premier responsable de l’APN, qu’il accusa clairement d’œuvrer à «nuire aux intérêts» de certains députés du FLN. «Notre fidélité au chef de l’Etat est connue et je n’accepterai aucune propagande contre un député FLN», a-t-il lancé en plénière, en précisant qu’il visait par ses propos le président de l’APN.

La diatribe de Djemaï n’est pas passée sans susciter une vive réaction de Larbi Ould Khelifa. Le président de l’APN a vite signifié à Mohamed Djemaï qu’il était «hors sujet» et que ses propos n’avaient rien à voir avec l’ordre du jour, tout en l’invitant à «laisser ses relations personnelles en dehors de l’assemblée». Ould Khelifa a poursuivi en dénonçant en plénière un «écart de conduite» de Mohamed Djemaï, qu’il accusa d’avoir «perturbé» les travaux de la plénière.

Le clash entre ces deux hommes de la même famille politique est du, a-t-on appris d’un député de l’ex-parti unique, à un rapport adressé par Larbi Ould Khelilfa au nouveau secrétaire général du FLN sur l’indiscipline de certains députés au sein de l’APN et sur le manque de cohésion du groupe parlementaire. Un rapport qui a déplu à Mohamed Djemaï, qui y voyait un «complot» contre lui et ses proches collaborateurs au sein de la chambre basse du Parlement.

Il est à rappeler que Mohamed Djemaï est contesté par près de la moitié des députés. Une pétition a été lancée contre lui. Elle a recueilli plus de 110 signatures. Avec le changement à la tête du FLN, Mohamed Djemaï semble avoir perdu son protecteur et ne plus bénéficier du soutien de la majorité des députés. D’ailleurs, quand il a appelé les députés FLN à quitter la séance plénière pour protester contre Ould Khelifa, personne ne l’a suivi.

Larbi Ould Khelifa va-t-il laisser passer cet incident ou va-t-il interpeller la direction du parti ? On le saura dans les tout prochains jours. Mohamed Djemaï pourrait perdre son poste à la veille des élections législatives. Les hostilités reprennent donc de plus belle dans l’ex-parti unique.

Hani Abdi

Comment (23)

    Pas claire
    30 novembre 2016 - 23 h 25 min

    Il ressemble à un personnage
    Il ressemble à un personnage des SIMPSON lol mrd de rire !!!!
    Quant ils ont un peu de pouvoir ils font tout pour mettre leurs griffent de vampire dessus jusqu’à leurs mort !!
    C’est fou comment le pouvoir peu faire tourner la tête !!!
    aller va faire de la jardinerie et place aux jeunes c’est bon on en as assez des dinausors de votre espèce !!
    En revanche quel as été son œuvre pour l’ALGERIE ????




    0



    0
    Miloud
    30 novembre 2016 - 20 h 16 min

    C’est du comique vous etes
    C’est du comique vous etes assez grand monsieur le prrsident de L’APN PRENER VOTRE RETRAIRE .




    0



    0
    juetevérité
    30 novembre 2016 - 14 h 04 min

    es-que c’est concevable d
    es-que c’est concevable d’accepter inacceptable;notre emblème nationale FLN est en danger;il a été sali a plusieurs reprise par les nouveaux arriviste députés spécialité CHKARA.EL HOGRA.;voila la nation qui a payé une très lourde facture pour soi-disant qu’il soit libre et démocratique,elle devient une république bananière;composé de plusieurs clans mafieux;et le mot d’ordre pillé saboté,volé;spolie les biens des modestes citoyens et partir sur l’autre rive;sous la protection de ceux qui nous gouvernent




    0



    0
    BOUBOUL
    30 novembre 2016 - 13 h 51 min

    le chant du cygne (fin du
    le chant du cygne (fin du mandat et mort politique) pour ces députés arrivistes. Ils n’auront plus de place dans la prochaine législature et ont souillé leur réputation avec les gens de leurs douars. c’est le supplice politique et la peur des poursuites pour ceux impliqués dans l’import export et le blanchiment d’argent




    0



    0
    sofiane
    30 novembre 2016 - 7 h 51 min

    a toi ould khelifa qu’est ce
    a toi ould khelifa qu’est ce tu vas dire demain à dieu tu ne penses pas au trou de EL ALIA




    0



    0
      Moh 7
      1 décembre 2016 - 5 h 10 min

      Dieu et la mort sont les
      Dieu et la mort sont les derniers de leurs soucis alors le peuple (TFOU ALIH )d’ailleurs ils n’y pensent même pas ils cherchent .le pouvoir . les belles nanas la France l’euro et leurs affaires voila a quoi ils pensent a longueur des journées ce sont des ORGUEILLEUX




      0



      0
    festi2016
    30 novembre 2016 - 7 h 22 min

    la blague du jour wlade houha
    la blague du jour wlade houha de club des pins Larbi Ould Khelifa et Mohamed Djemaï
    le soir ils vont mangé el mechwi ensemble ,
    za3ma rahoum yedarbou 3la cha3b !!
    vous avais voté la loi meurtrière de la loi des finances 2017 , ou il y’aura beaucoup d’accident a l’avenir,
    oui bien sur…un clach sur la sécurité routiére !!
    vous étes entrain de mené l’algérie sur la route de la syrie
    n’oublié pas surtout bent houmetkoum de club des pins louiza thalaw fiha .




    0



    0
    aissa
    30 novembre 2016 - 6 h 52 min

    Je ne sais quelle malédiction
    Je ne sais quelle malédiction frappe ce pays à voir des individus pareils prendre en otage tout un peuple
    je ne sais quand sonnera le glas pour ces tristes individus qui nous empoisonnent l’existence




    0



    0
    Alilapointe59
    30 novembre 2016 - 5 h 19 min

    cà se passe dans tous les
    cà se passe dans tous les partis du monde, alors commencé à lancé des mots comme tiers monde, maffieux ce n’est rien comprendre quand vous lisez où vous êtes là pour foutre la fitnas. C vrai qu’ils ce sont chercher mais diplomatie.




    0



    0
      ana
      30 novembre 2016 - 7 h 05 min

      @ Alilapointe59 (non vérifié)
      @ Alilapointe59 (non vérifié)
      30 Nov 2016 – 06:19
      On dirait que tu écris dans une autre langue et que tu passes par le traducteur de Google , excuse-moi ya Si Alilapointe mais c’est du charabia.




      0



      0
        Anonymous
        30 novembre 2016 - 8 h 33 min

        Ali la ,pointe était un
        Ali la ,pointe était un proxénète qui a été arrêté à plusieurs reprises et emprisonné avant que le FLN ne le recrute. D’abord il utilise sa position dans le FLN pour éliminer physiquement tous ses concurrents proxénètes et bandits de la Kasba ensuite le FLN avait exploité sa haine envers la police donc l’état de l’époque pour mener des attaques contres ses anciens ennemis ceux qui l’ont empêché de faire ses affaires dans le passé.

        La vérité est terrible mais elle claire comme l’eau de roche mourrir courageusement n’efface pas son passé, nous avions vu d’autres ( des Khelkhal » le faire d’une façon très spectaculaire, sous d’autres cieux et à une époque plus proche




        0



        0
          mouh
          30 novembre 2016 - 12 h 05 min

          La vérité est autre, les
          La vérité est autre, les Hommes et les Femmes, quels que soient leur mœurs, qui se sont sacrifiés pour l’indépendance de notre pays, quand l’occasion leur fut donnée, sont 10.000 fois meilleurs (…). Qu’importe ce qu’ils étaient ! Pour nous, pour l’histoire, Ali La Pointe, Hassiba et leur compagnons sont des héros qui ont écrit l’une des plus belles pages de notre histoire.




          0



          0
          ali
          1 décembre 2016 - 0 h 52 min

          merci d ele rappeler c’est la
          merci d ele rappeler c’est la partie sombre notre révolution bcp étaient des bandits d egrand chemin et de smaffieux




          0



          0
      DZ
      30 novembre 2016 - 8 h 20 min

      Dommage que ali la pointe est
      Dommage que ali la pointe est mort, car il t’aurait donné la féssée pour avoir défendu des voyous anti algériens




      0



      0
    Mohamed
    29 novembre 2016 - 23 h 12 min

    Kalb ma fout Kelb . Affreux,
    …..Affreux, sales et méchants. Vous ne méritez pas d’être enterrés dans notre pays.en enfer inchaallah




    0



    0
    Anonymous
    29 novembre 2016 - 22 h 51 min

    Il parti des bandits, ils
    Il parti des bandits, ils auraient au moins aller chercher une gignole de fils de chahid connu pour l’un et une autre guignole d’un autre fils de chahid dont le nom et concurrent pour le cirque soit encore meilleur. Je peux leur donner une idée : le fils du sanguinaire qui avait exterminé les lettrées naïfs qui avaient rejoint en masse le FLN pour libérer leur peuple et celui dont le père a été tué par les français dans le lit de ses multiple concubine que le FLN s’est vité dépêché de faire un act de mariage comme il est champion dans le domaine chose qui permet aujourd’hui à l’un de ses agitateur de rejeton de dire « mais il s’est marié avec elle ! hada hadja bayna » !




    0



    0
      oulid lebled
      30 novembre 2016 - 10 h 01 min

      Excusez moi, cela n’a aucun
      Excusez moi, cela n’a aucun rapport avec l’ article. Mais cela concerne les commentaires de Alilapointe59 et Anonymous (non vérifié) 29 nov 2016 – 23:51. Je n’ai absolument rien compris au texte. Est-ce un nouveau langage ?
      Du francais charabia ? Même le dernier texte phonétiquement en arabe me paraît incorrecte. Je l’aurais écrit plutôt au feminin, de cette manière : hadi hadja bayna.
      Desolé mais il faut un minimum de texte sensé, pour la compréhension de tous les lecteurs. Cordialement.




      0



      0
        Fanon
        30 novembre 2016 - 13 h 12 min

        le nouveau patois
        le nouveau patois universitaire (arabo-latin-darja) en voie d’officialisation par l’Académie Française. Rien n’étonne ici en 2016 cher monsieur




        0



        0
        Anonymous
        30 novembre 2016 - 19 h 18 min

        ça dépend qui parle si ce n
        ça dépend qui parle si ce n’est qu’un berbère qui n’a que faire de ta langue qu’elle soit pur ou juste un ramassis de dardja ( tiens ! les marocains et les gens de l’ouest eux ils rajoutent un « i » au milieu  » Daridja » et toi tu viens m’emmerder avec un « i » qui devrait remplacer un « a » ? !! Si tu n’as rien compris c’est que tu n’as aucune connaissance de l’histoire de cette Algérie que tu sous entends connaître et aimer.

        Il y deux fils de colonels qui avaient un grand cirque à l’assemblée nationale d’abord chacun son tour en s’attaquant aux autres ensuite, ils se sont affronté y compris physiquement devant la masse des « députés » médusés. Quand on a aucune culture au moins on se tait !
        Enfin ce n’est peut être pas ta faute tu dois connaître tout se qui se passe au moyens Orient avec la Palestine par exemple y compris dans l’antiquité avec les aventures amoureuses de Anatar Ibnu Cheddad ou Chanfara mais tu ignore tout de cette Algérie que tu prétend ton pays !

        Moi sur l’Algérie tu peux parler même à demi mots je comprendrais très rapidement mais pour cela il faut être authentiquement de ce pays !

        Tel père tel fils.




        0



        0
    الهوارية..في فرنسا
    29 novembre 2016 - 22 h 45 min

    Un autre mort vivant qui
    Un autre mort vivant qui rackette l’Algérie, marre




    0



    0
    nectar
    29 novembre 2016 - 22 h 00 min

    Des députés qui ne
    Des députés qui ne représentent qu’eux mêmes..De gros intérêts font courir, au point d’être ridicule, ces prédateurs d’un système honteux…




    0



    0
    Nabil
    29 novembre 2016 - 21 h 30 min

    Hhhhh tier monde
    Hhhhh tier monde




    0



    0
    Rascasse
    29 novembre 2016 - 20 h 41 min

    Faut pas trop se réjouir l’un
    Faut pas trop se réjouir l’un des deux sera éliminé mais l’intérêt de la meute et du système seront préservés




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.